AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782012790254
416 pages
Hachette (16/01/2002)
3.4/5   10 notes
Résumé :
Entre mère et fille existe un lien dont rien ne peut venir à bout. " Que la fille se tourne vers la mère, ou vers une autre femme pour trouver les repères de ce qui l'attend, qu'elle connaisse avec celle-ci une relation torturante, qu'elle se sente trop ou mal aimée, qu'elle ait des curiosités sur les jouissances érotiques de sa mère, qu'elle soit bouleversée par l'approche du corps féminin, lieu désirable et fascinant, constitue peut-être ce dont le mot ravage, fai... >Voir plus
Que lire après Entre mère et fille : Un ravageVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Un livre passionnant , sur une passion répandue et ignorée quant à son importance et ses conséquences, celle qui se développe entre mère et fille et de laquelle Lacan dit qu'elle est un ravage. Classiquement, selon le dispositif oedipien, la théorie psychanalytique insiste sur la relation de la fille à son père, et du fils à sa mère. Toutefois, Freud avait pressenti toute l'importance de ce lien "archaïque," c'est à dire ante oedipien, entre la fille et sa mère, premier objet d'amour et ensuite modèle identificatoire pour l'enfant de sexe féminin.A sa suite Lacan insiste sur la spécificité de cette relation particulière, dont la caractéristique est qu'elle perdure au delà de l'Oedipe. Relation étroite, voire fusionnelle, exigeante, ambivalente, tumultueuse, faite d'amour et/ou de haine, "hainamoration" effrayante parfois dans ses manifestations. Marie-Magdeleine Lessana, psychanalyste, explore en clinicienne et citations précises à l'appui, les exemples souvent illustres de cette passion, Camille Claudel, Marlène Dietrich, les soeurs Papin, portraits d'un ravage mère-fille tous passionnants, le plus détaillé car il s'expose en une abondante correspondance est celui de Madame de Sévigné, et de sa "chère bonne", sa fille , Madame de Grignan.
Commenter  J’apprécie          150
Quel ouvrage intéressant !
Je l'ai lu en partie parce que je lisais dans le même temps le livre de Durasle ravissement de Lol V.Stein, que Lessana décortique dans ce livre, mais également et surtout parce qu'il parle de ce ravage entre mère et fille, avec des études de cas fort passionnantes, puisqu'il s'agit de la relation mère-fille de Camille Claudel, celle des Soeurs Papin, affaire criminelle qui m'a toujours intéressée.
Elle y parle également de Madame de Sevigné et de sa fille, mais aussi du cas de Marguerite Anzieu, cas qui a fort intéressé Jacques Lacan. D'ailleurs, disons le tout de go, Mr Lacan est cité de très nombreuses fois, c'est à se demander si l'auteur ne l'a pas eu comme "référent", elle-même étant psychanalyste.
Je ne vais pas rentrer dans les détails des cas de ravage mère-fille, j'en aurait pour des heures.
Petit bémol, le cas de Camille Claudel tient davantage de sa biographie que du véritable ravage avec sa mère, ce qui m'a un peu frustrée. Mais comme je connait Camille par coeur (lire ma critique sur le magnifique ouvrage de Colette Fellous si cela vous intéresse, livre ayant pour titre Camille Claudel),
Je n'ai pas appris grand chose de plus, à part la digression sur une de ses oeuvres, L'âge mûr, fort habile et inédite.
Quand au crime des soeurs Papin, passionnant si je puis me permettre, d'ailleurs Lacan a écrit un ouvrage sur ce cas, il a été très bien documenté, avec des hypothèses tout à fait intéressantes.
Je ne peux, vous l'aurez bien compris résumer ce livre tant il foisonne de cas et d'hypothèses passionnantes, d'explications incroyables et enrichissantes, dont le cas du livre de Duras, qui m'a aidé quelque peu à mieux le comprendre et l'appréhender tant il est complexe.
Livre passionnant si on s'intéresse aux cas cités, mais aussi, comme moi, à l'étude du ravage mere-fille, hélas si fréquent...
Commenter  J’apprécie          51
Je réfléchis actuellement sur le lien entre mère et fille et dans cette réflexion personnelle je viens de lire : "Entre mère et fille : un ravage" de Marie-Magdeleine Lessana.

Ravage est le terme utilisé pour décrire la relation "fusionnelle" quasi obligatoire entre mère et fille
http://missorchidee.over-blog.com/article-22255500.html
Commenter  J’apprécie          00
Relations mère-fille remarquables : Mme de Sévigné et Mme de Grignan, Marlène Dietrich et sa fille.....
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Qui n'a eu à connaître, de près ou de loin, les remous, les dévastations d'une relation entre une mère et sa fille, entre une fille et sa mère? Chaque amour n'est-il pas à un endroit, ou à un moment, contaminé par une passion de possession et d'exclusivité, où l'élan d'un amour sans limites peut se renverser en une haine mortelle, et s'apaiser en une tendresse retrouvée? Mais la relation d'une femme à sa mère semble le terrain privilégié où le fait d'habiter un corps féminin mobilise toutes sortes de tourments entre elles.
Commenter  J’apprécie          210
Cette mère semble avoir été blessée non seulement par la vie de sa fille, mais par l'audace de cette fille à vouloir avec son art lire et calmer le malheur de sa propre mère. Quel était ce malheur ? Peut-être celui de la perte de sa mère ? Peut-être celui de la perte de son propre fils ? A quoi il faut ajouter la perte de son frère. (...).
Camille fut persécutée à distance par la place d'exilée que lui avait réservée sa mère. Elle ne put affronter cette mère en face, en son corps, dans le ravage. (...).
La prise de corps de la sculpture s'est effectuée sur le chemin du corps maternel à atteindre. Mais ce n'est pas l'art de Camille qui a fait obstacle à sa féminité, c'est sa position "ravie" d'exilée.
Commenter  J’apprécie          10
La persécution par le "monstre Rodin" protége exactement Camille d'avoir à accuser sa mère, là où elle ne peut la haïr. Camille dégage sa mère de ce complot féroce qui s'abat sur elle, en la croyant manipulée. L'élément majeur est l'impossibilité que connut Camille d'affronter sa mère en face, elle n'a pas pu contrer le cruel acharnement maternel à l'eloigner. Hors de sa présence physique, elle ne pouvait l'atteindre. Le ravage mere-fille s'est trouvé déjoué.
Commenter  J’apprécie          00
Elle sait, en concluant, que "trancher dans le vif" lui aurait été nécessaire pour sortir du ravage et occuper une position juste de mère pour ses enfants.
Commenter  J’apprécie          10
La mise au tombeau de Camille (Claudel) vivante par sa mère fut exécutée. Elle fut déportée, dirons-nous, parce que l'internement visait plus un éloignement sans retour possible à Villeneuve, et près de sa mère, qu'une protection de Camille elle-même ou une recherche de sa guérison.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Marie-Magdeleine Lessana (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Magdeleine Lessana
Soirée rencontre avec Marie-Magdeleine LESSANA autour de son livre : "En suivant la mer" PROGRAMME ? Rencontre, lecture, débat, dédicace et verre de l?amitié en présence de l?auteur.
Dans la catégorie : Parents/enfantsVoir plus
>Mariage et famille>Relations Parents/Enfants>Parents/enfants (72)
autres livres classés : mèreVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (61) Voir plus



Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
430 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..