AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757845101
Éditeur : Points (04/09/2014)

Note moyenne : 3.07/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Il y a quelques années, ils formaient une bande d'amis, les meilleurs amis du monde. Mais le temps a passé et ils sont maintenant presque tous mariés, sont pris dans leurs vies de famille et se sont lentement perdus de vue. Jusqu'à oublier même leur terrible mensonge.

Mais quand Gordon, le plus attendrissant de la bande, meurt soudainement, tout s'écroule. Et les soupçons commencent à émerger....
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
pupucing
  21 janvier 2015

Ils étaient cinq, trois frères et deux copines, tout les opposait, leur milieu social, leur comportement ... et pourtant, ils étaient les meilleurs amis du monde, "indestructibles, comme les branches d'une étoile".
Pourtant, la vie en a décidé autrement, elle a mis quelqu'un sur leur chemin, qui aura commencé à fissurer cette union, union qui volera en éclats, irrémédiablement !
Trente ans plus tard, l'une de ces branches meurt, trop tôt, trop brutalement ...
Cette mort aura fait de réunir les morceaux de cette ancienne alliance et découvrir qui l'a réellement faite voler en éclats ...
Un roman haletant, percutant, violent parfois, mais pourtant plein de sensibilité, si proche de nos vies qu'il pourrait s'agir d'une histoire vraie !
Laura Lippman, est en passe de se faire accepter dans le cercle de mes auteurs préférés émoticône smile
J'avais beaucoup aimé "Celle qui devait mourir", qui m'avait bien marqué celui-ci m'a un peu perturbé tant il m'a prise par surprise, j'ai hâte de découvrir ses autres écrits et savoir si elle me fera autant d'effet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
jostein
  06 janvier 2014
Je n'avais encore jamais lu de roman de Laura Lippman, écrivaine américaine de romans noirs plusieurs fois récompensée. Je ne lis que peu de romans policiers et de manière assez classique mon niveau d'intérêt est proportionnel au degré d'angoisse, au taux de rebondissement, à la complexité psychologique ou au charisme de l'enquêteur.
Je me demande si l'on peut qualifier le roman de Laura Lippman de roman noir, puisque je n'ai trouvé aucun des quatre éléments précédents.
Certes, l'histoire commence par un accident qui coûte la vie d'un homme, Gordon. Accident ou suicide ? Gwen revenue à Dickeyville pour s'occuper de son vieux père en convalescence, retrouve ses amis d'enfance lors de l'enterrement de Gordon.
Ils étaient cinq amis, les trois fils Halloran ( Sean, Tim et Gordon), Gwen Robison et Mickey et avaient l'habitude de se retrouver à jouer dans les bois, près d'une cabane occupée par Chicken George, un homme de couleur un peu étrange. Leur innocence s'est terminée le jour où le vieil homme est mort bousculé par Mickey. Les pères des enfants, venus sur place à leur demande n'ont jamais avoué ce qui s'était réellement passé durant cette nuit d'ouragan.
L'auteur va ainsi nous dévoiler les complexités de chaque personnage, des couples des parents puis ceux des enfants devenus grands jusqu'à lever le voile sur cette fameuse journée. Bien sûr ce secret a pesé sur la vie de chacun, parent ou enfant mais je n'ai finalement ressenti que des situations classiques de couple. Des mères instable comme Rita, mariée trop jeune comme Tally ou protectrice comme Doris. Des pères aimants mais absents. Des enfants qui découvrent l'amitié et l'amour avant de s'engager eux aussi dans une vie d'adulte et de couple parfois compliquée.
L'auteur situe habilement son scénario dans une région qu'elle connaît bien, en évoquant en filigrane quelques évènements américains (affaire Levinsky, ouragan de la Nouvelle Orléans) et en égrenant des faits de société ( conflit des générations, homosexualité, église et pédophilie).
Mais l'ensemble m'a paru trop lent, répétitif et linéaire. Les évènements et les personnages ne sont pas assez marqués pour créer l'émotion. L'intrigue principale me semble trop maigre pour tenir un lecteur en haleine. J'ai été surprise par quelques expressions, réflexions et fautes, peut-être dues à la traduction.
Lien : http://surlaroutedejostein.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
linagalatee
  16 juillet 2014
Gwen revient à Dickeyville voir son père. Elle apprend le décès quelques jours plus tôt de Gordon, un des cinq amis du groupe qu'ils formaient quand ils étaient jeunes. Nul ne peut déterminer s'il s'agit d'un stupide accident dû à l'alcool, ou un suicide.
Cette perte va la renvoyer à l'été 1976. Gwen, Go-go, Sean, Tim et Mickey étaient inséparables, ils passaient tout leur temps libre à découvrir les bois alentour. Puis un jour ils sont tombés sur une cabane…
Cette découverte va changer leur vie et, chacun parents et enfants, va devoir vivre avec leur secret. Personne n'en parlera plus jamais, ils feront comme si cette journée n'avait jamais existé, mais la disparition de Go-go va faire resurgir ce passé et Gwen, va remuer leur mémoire, elle veut savoir ce qui s'est réellement passé.
Un roman qui relate avec une grande fraîcheur ces journées d'enfance où tout est propice à jeux et secrets, où l'insouciance est le maître-mot. On va faire connaissance avec ce groupe d'enfants dans sa globalité puis l'histoire va nous entraîner plus intimement dans la personnalité de chacun.
On va également faire la connaissance de leurs parents, leurs ambitions, leurs déceptions, leurs aspirations, leurs rêves.
Un roman qui fait la part belle à la description des diverses personnalités, à la narration de divers moments de leur vie, l'histoire de trois familles qui un jour ont décidé de ne pas parler d'un secret.
Gwen va chambouler leur vie et la sienne, une parenthèse sera ouverte, ils vont se retrouver pour quelques instants, plusieurs années en arrière où chacun va donner sa version des faits, altérée par le temps et le ressenti de chacun.
Juste une brèche dans le temps pour mettre des mots sur cette journée, et reprendre le cours de sa vie.
Un roman très agréable à lire, d'une grande fraîcheur, entre réalité et souvenirs, entre douceur et manipulations.

Lien : http://onirik.net/J-ai-voulu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
clairesalander
  24 mai 2015
J'ai découvert cette autrice par hasard, en commençant par « Celle qui devait mourir », un excellent roman noir, très psychologique et excellement écrit. J'ai continué à en lire beaucoup d'elle, avec plus ou moins de plaisir. Disons que Laura Lippman est une fine plume, dont le point fort est sans conteste sa capacité à élaborer des personnages complexes, crédibles et passionnants, mais qui pèche parfois par la lenteur de ses récits.
Cinq enfants, dans les années 1980, toujours fourrés ensembles, à jouer sans que leurs parents ne s'y mêlent plus que ça. Gwen, la jolie fille choyée, Mickey, la petite garçon manquée, Sean, le sérieux, Tim, le fanfaron, et Gordon, dit « Go-go », le plus inconséquent de tous. Les garçons sont tous frères. Trente ans plus tard, Gordon meurt tragiquement dans un accident de voiture, résultat de ses soucis d'alcool. Si chacun a fait sa vie de son côté, ils vont se retrouver à l'occasion de l'enterrement de ce dernier, et vont se remémorer des choses qu'ils auraient préféré oublier…
Si ce roman est loin d'être déplaisant à lire, et même si l'on veut absolument connaître le dénouement, j'ai eu un sentiment d'inachevé en le refermant. Je m'attendais à plus sombre, à un véritable secret ; hors j'ai eu comme l'impression d'avoir été « trompée sur la marchandise ». de plus, il y a beaucoup de longueurs inutiles. En bref, un roman plutôt bon, mais quelque peu décevant tout de même.

Lien : https://clairesalander.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 février 2014
Ce ne sont pas des souvenirs mais des faits scientifiques établis. La météo de notre enfance s’est inscrite dans une période inhabituellement tempérée sur notre planète, comportant moins de variations extrêmes. Les événements dont nous avons été témoins ces dernières années (les deux mètres cinquante de neige à Baltimore et les crues, sans parler des volcans et des tremblements de terre, des oiseaux tombant du ciel) pourraient bien être liés au changement climatique, à l’usure que l’homme inflige à la planète.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 février 2014
En ces temps où les téléphones portables n’existaient pas, la règle d’or était de rester dans la limite d’un appel de voix depuis la maison de Gwen. Mais quelle était cette limite ? Jusqu’où une voix pouvait-elle porter ? Sur les poumons de qui devions-nous baser cette distance ? Nous demandions parfois à Go-Go de nous laisser marcher devant pendant environ cinq minutes, puis de se mettre à crier. Comme nous entendions toujours Go-Go, nous allions sans cesse plus loin. Bien sûr, nous avions conscience de tricher, que les cris de Go-Go ne montaient pas en intensité au fur et à mesure que nous nous enfoncions toujours plus, mais nous étions prêts à clamer notre ignorance de ce détail de la physique en cas de confrontation
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 février 2014
Tally ne ment jamais pour obtenir ou gagner quelque chose. Disons que ses mensonges sont comparables à une nouvelle couche de peinture ou à un papier peint dans une vieille maison. Du joli pour recouvrir du laid. Aucune maison n’a jamais pu se passer d’une remise à neuf ou de réparations au bout d’un certain temps.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 février 2014
Si on a de la chance, on vit sa vie pendant très, très longtemps. Les choses s’effilochent, se cassent, se démodent. Il n’y a pas de honte à remettre sa vie à jour.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 février 2014
C’est peut-être un cliché, mais quel que soit son âge, perdre un enfant est pour tout parent un véritable cataclysme.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Laura Lippman (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laura Lippman
Peter James | Laura Lippman | Authors Studio - Meet The Masters
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1654 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre