AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246790751
Éditeur : Grasset (05/10/2011)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Les enfants du cinéma

Que sont-ils devenus ?

Petit Gibus et ses copains de La Guerre des boutons, la Zazie de Louis Malle, le garçon amoureux de Brigitte Fossey dans Jeux interdits, l'enfant sauvage de Truffaut, le jeune cavalier de Crin-Blanc, l'héroïne de Diabolo menthe...

Ces visages que nous connaissons tous, ces voix que nous n'oublierons jamais, ces regards que nous avons tant aimés font partie de notre histoire, et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bazart
  13 juin 2013

Ce livre, intitulé tout bonnement Les Enfants du cinéma, sorti une première fois en 2011 en grand format et qui vient tout juste d'être publié au Livre de Poche. Et un livre qui m'a tant passionné que j'ai tenu et réussi (grâce à Elodie, du Livre de Poche que je tenais à remercier chaleureusement) à interroger l'auteur, non pas par mail comme je le fais de temps en temps, mais carrément par téléphone, ce qui m'a certes donné un peu plus de travail pour la restranscription, mais qui a donné à la rencontre un incontestable aspect plus convivial et interactif qu'un simple contact virtuel.
L'ouvrage de François-Guillaume Lorrain, journaliste de cinéma au Point et également romancier (auteur du récent Homme de Lyon, roman qui est précédé d'échos très favorables et qu' il tarde de découvrir au lyonnais que je suis) se propose en effet de partir à la rencontre de tous ces petits prodiges du 7ème art que nous avons tant aimé dans un grand film et qui ont tous peu ou prou disparu dans l'anonymat le plus complet : la Zazie de Louis Malle, les garnements de la Guerre des boutons (ceux d'Ybes Robert évidemment), l'enfant sauvage de Truffaut, l'héroïne de Diabolo menthe, le petit héros si touchant de Crin Blanc ...

François-Guillaume Lorrain a retrouvé une vingtaine de ces étoiles filantes. Il en reconstitue le parcours avec précision, justesse et un regard qui évite tout voyeurisme (on imagine sans peine le genre de traitement qu'une émission de TV aurait pu faaire sur un même sujet) et tout jugement de valeur.
Leur parcours n'est pas linéaire, évidemment, vu que ces stars d'un jour sont très vite retournés à l'anonymat, alors que d'autres (Sophie Marceau, Charlotte Gainsbourg, Jean Pierre Léaud) ont continué à crever le grand écran.
C'est tout le mérite de François-Guillaume Lorrain d'être parti sur les traces de ces enfants stars qui ont quitté l'affiche, et de nous raconter les résultats de son enquête, parfois follement romanesque et/ou douloureuse.
On apprend ainsi beaucoup de choses sur ces anciennes gloires, d'abord sur le film qui les a révélés, avec pas mal d'anecdotes sur les coulisses d'un tournage, mais aussi sur leur façon d'appréhender cette célébrité si intense et en même temps si versatile.
L'auteur tente ainsi de sonder ce retour, plus ou moins choisi, de l'autre coté de la lumière et de la célébrité, ce retour à la normalité plus ou moins vécu.
Les enfants du cinéma est un livre passionnant sur ce magnifique miroir aux alouettes que constitue le cinéma et aussi une belle réflexion, entre nostalgie et optimisme (ces ex stars rencontrés n'ont finalement conservé que bien peu de rancune et d'aigreur contre le milieu du cinéma, contrairement à ce qu'on aurait pu penser, mais l'auteur nous expliquera pourquoi dans l'itw ci dessous).
Et puis, et surtout, comme me l'a dit l'auteur lorsque je l'ai interrogé, le projet du livre est de se concentrer sur le temps qui passe, ce temps à la fois "assassin en ce qu'il abime les visages et les souvenirs, et en même temps, ce temps qui immortalise à jamais", grâce à la pellicule et à la magie du cinéma.
Pour construire ces récits au tissu souvent diablement romanesque, l'auteur est parfois allé loin dans l'investigation : il a épluché pas mal de pages jaunes en ligne, est allé frapper à la porte des directeurs de castings ou les seconds assistants, ce qui ne fut pas une mince affaire sur certains films des années 50 où tout le monde ou presque a disparu.
Bref, un livre très documenté, parfois haletant, et toujours captivant, à l'image de l'homme avec qui j'ai pu dialoguer une petite heure samedi soir.

Voir suite de ma chronique et entretien avec l'auteur sur mon blog

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Lire un extrait
Videos de François-Guillaume Lorrain (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François-Guillaume Lorrain
Me revoilà aujourd'hui avec mes avis sur mes quatre dernières lectures ! Des lectures très variées, laquelle vous tente le plus ? J'espère que vous trouverez votre bonheur ! Plein de bisous ♥
* * * * * *
Livres cités : - Amelia de Kimberly McCreight, éditions cherche-midi. - Le cœur en braille de Pascal Ruter, éditions Didier jeunesse. - Positive de Paige Rawl, éditions Hachette témoignages. - Le garçon qui courait de François-Guillaume Lorrain, éditions Sarbacane, collection Exprim.
autres livres classés : parcoursVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
4621 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre