AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756094218
Éditeur : Delcourt (17/05/2017)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Le général George Poutche, ce qu'il aime, c'est l'ordre ! L'ordre et les médailles !!!
Alors quand, un beau jour, un cirque débarque en ville, avec ses saltimbanques, ses zozos de chapiteau, tous différents, tous bizarres, ça ne lui plaît pas du tout ! Le général est bien décidé à les avoir à l'oeil ! Et bientôt, c'est le défilé des arrestations. Le spectacle tourne au vinaigre... Jusqu'à l'arrivée d'un clown muni d'une tarte à la crème...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
alouett
  03 octobre 2017
Dans ce pays si triste, un despote fait la loi. Il règne ici en maître, décide de vie ou de mort sur ses sujets, décide de tout et absolument tout ! L'ordre est le maître mot à respecter et l'ordre, c'est lui.
Aussi, lorsqu'il apprend qu'un cirque vient s'installer non loin, il s'agace. Pourquoi ci ? Pourquoi ça ? « Ils viennent d'où ? Ils vont où ? Ils restent jusqu'à quand ? » Et le pire c'est qu'à toutes ses questions, personne n'a de réponse, même pas ses plus grands généraux.
Ainsi convaincu par son Ministre du Divertissement, le Dictateur n'a pas d'autre choix que de les laisser s'installer. le grand chapiteau se monte et la première représentation est annoncée. Bien sûr, le dictateur assistera au spectacle. Il a pris soin de préciser à la troupe de saltimbanques que c'était sous conditions, une question de limites à ne pas dépasser en leur faisant une petite démonstration d'autorité.
Confiante, la troupe se prépare et le soir venu, une fois tout le monde installé, acrobates, dompteurs, magiciens, clowns défilent un à un pour présenter leur numéro. Mais dépourvu d'humour, le dictateur paranoïaque et égocentrique juge que toutes ces prestations nuisent à son prestige. Un à un, les troubadours vont être emprisonnés, jusqu'à ce que l'improbable se produise.

Très beau texte de Wilfrid Lupano qui explique ce que peut-être une dictature et les conséquences sur une société. Les enfants ont ainsi tout loisir de mesurer à quel point ce type de régime est nocif pour le bien-être de tous et nuit aux libertés : liberté d'agir, de penser, de sortir, de… rire ! Avec son humour si juste, il fait comprendre simplement, sur le ton de la farce, ce qu'est un dictateur et le danger que cela représente que tous les pouvoirs soient dans les mains d'une seule et même personne. Et quoi de mieux pour faire comprendre toute cette violence à des enfants que de la mettre face à ce qu'il y a de plus ludique et magique pour eux : un cirque ?
Jolie démonstration, aucun de jeux de force si ce n'est l'image de ce dictateur gesticulant et hurlant qui se ridiculise face à des saltimbanques pacifiques. Passé l'étonnement provoqué par cette attitude surprenante, l'enfant se pique au jeu et se moque du despote. Les langues se délie et le scénario se déplie, naturellement. Il montre pourtant toutes les aberrations d'un tel régime : la peur qu'il suscite pour gouverner un pays, ses caprices qui donnent naissent à des lois et sa soif inaltérable de pouvoir et d'argent.
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
phoenia
  17 mai 2017
Rencontre au sommet entre le génie Lupano et l'illustrateur prodige Fert.
Voici un bel album qui saura vous faire rire et réfléchir ! Les plus grands pourront amener les petits à s'interroger sur les thèmes actuels de la liberté d'expression, de la différence ou de la censure.
(Spoil sur la fin)
Commenter  J’apprécie          60
malecturotheque
  13 octobre 2017
[...] Si l'histoire est destinée aux enfants, elle peut tout aussi bien être lue par des adultes qui apprécierons les différents degrés de lecture.
L'histoire est celle d'un cirque qui arrive dans une ville sous la coupe d'un dictateur. Ce dernier accepte bon gré mal gré que le spectacle ait lieu mais il impose beaucoup de limites : il y a des choses qu'on peut dire et d'autres choses qu'on ne peut pas dire. Il y a des choses qu'on peut faire et d'autres qu'on ne peut pas faire. Etc. Seulement, le premier numéro, présenté par Patrick, le dompteur de tigres, ne plaît pas et l'homme se retrouve en prison…
C'est un sujet assez grave abordé avec beaucoup d'humour, que ce soit par la narration ou par le biais des illustrations (qui en plus d'être caricaturales sont aussi belles). La liberté d'expression, par l'art ou le spectacle, est encore très limitée dans certains pays.
Le choix du cirque est parfait car il incarne tout le contraire de l'ordre exigé par la dictature : ce sont plein de personnes avec leurs individualités, leurs particularités, ce qui fait qu'aucun.e d'entre elleux ne se ressemble. Sans compter que le cirque est synonyme de joie, de fête, etc. alors que le Général est extrêmement austère.
Stéphane Fert n'a certainement pas choisi ses couleurs de façon anodine ; quiconque vivant sont le régime dictatorial se fond dans des couleurs ternes et/ou froides, alors que pour le cirque, les couleurs sont très chaleureuses, avec de l'ocre, du rose et du turquoise. D'ailleurs, plus ça va mal pour le cirque et plus les couleurs deviennent tristes.
Cet album jeunesse est une grande réussite. Lisez Quand le cirque est venu, vous ne serez pas déçu.e.s, croyez-moi !
Lien : https://malecturotheque.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gl622
  14 septembre 2017
Une géniale bande dessinée qui pose un regard féroce sur la dictature militaire à travers le portrait d'un petit général qui aime terriblement l'ordre, les limites et les médailles. Choc des cultures : un cirque arrive dans sa ville, un cirque plein de saltimbanques plus ou moins originaux qui ont pour idée saugrenue de divertir le peuple...
Commenter  J’apprécie          00
DolceBib
  25 juillet 2017
Coup de coeur pour cette nouvelle BD avec Wilfrid Lupano au scénario! Il nous livre une satire politique facilement accessible pour les plus jeunes. Avec beaucoup d'humour il arrive à critiquer le système dictatorial.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
BDZoom   01 juillet 2017
Fable moderne et intemporelle, « Quand le cirque est venu » s’adresse autant aux enfants qu’à leurs parents qui prendront plaisir à faire ressentir les différents niveaux de lecture aux plus jeunes.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BulledEncre   14 juin 2017
Le concept de la liberté expliqué aux plus jeunes avec succès.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   02 juin 2017
Un magnifique album, très vivement conseillé, à lire et relire !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
30553055   16 mai 2017
Ce qu'il aime, le général, c'est l'ORDRE.

- Voilà ! L'ordre !

Et pour qu'il y ait de l'ordre, il faut que les choses soient toujours pareilles, et bien RANGÉES, dans les LIGNES. C'est comme ça qu'il est devenu général, le général. L'ORDRE !

- Pour éviter le désordre.

Et il faut aussi des médailles. Beaucoup de médailles.

- Pour que tout le monde soit content.

Avant que le général George Poutche devienne président pour toujours, tout le monde se mêlait de tout ! Il y avait des discussions à n'en plus finir.

- C'était le bazar.

Aujourd'hui, c'est beaucoup plus simple. Il y a lui, le général Poutche, et il décide de tout.

- Et personne ne s'en plaît. Alors, il est hors de question qu'on laisse tout ce bazar s'installer ici !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
30553055   16 mai 2017
Quand le cirque est venu, ça n'a pas plu du tout au général George Poutche.

- Ça ne me plaît pas du tout ! Mais alors pas du tout ! Ils débarquent comme ça, sans prévenir ?!? Non mais qu'est-ce que c'est ce cirque ?!?
- Je ne sais pas, mon général.
- Ils viennent d'où ?
- Aucune idée, mon général.
- Ils vont où ?
- Excellente question, mon général.
- Ils restent jusqu'à quand ?!
- Je me le demande, mon général.
- Ouuuuh, que je n'aime pas ça !

Le général Poutche n'aime pas trop ça, le cirque. De manière générale, le général Poutche n'aime pas les saltimbanques qui habitent dans des maisons qui roulent, qui s'habillent rigolo, qui bougent tout le temps dans tous les sens. Et qu'on ne peut pas contrôler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alouettalouett   03 octobre 2017
Et c’est pourquoi j’ai pensé que peut-être il serait qu’il s’émerveille et qu’il rigole un grand coup, le peuple. Car quand le peuple rigole un grand coup, il accepte plus facilement sa vie difficile…
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Wilfrid Lupano (48) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Wilfrid Lupano
Tous les mois, découvrez une librairie spécialisée BD de France ou de Belgique avec le libraire qui vous conseillera dans vos choix de lecture ! Ce mois-ci, rencontrez la libraire d'Hisler BD à Metz avec son coup de c?ur du moment pour l'album hommage à Valérian de Mathieu Lauffray et Wilfrid Lupano - Shingouzlooz Inc. ! Fanpage de la librairie : https://www.facebook.com/hislerbdlib/ En savoir plus sur l'album (actuellement en librairie) : http://www.dargaud.com/bd/Valerian/Valerian-vu-par/Valerian-vu-par-tome-0-Shingouzlooz-Inc
autres livres classés : cirqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le singe de Hartlepool, de Lupano et Moreau

A quelle époque se situe l'histoire ?

1714
1814
1914

10 questions
29 lecteurs ont répondu
Thème : Le singe de Hartlepool de Wilfrid LupanoCréer un quiz sur ce livre