AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782012788657
250 pages
Hachette (08/10/1997)
3.87/5   15 notes
Résumé :
Depuis le reflux des diverses idéologies socialistes, au début des années 1980, le libéralisme a suscité un regain d’intérêt et de curiosité. Mais il manquait l’ouvrage sur les fondements historiques et philosophiques de ce courant de pensée.
Pierre Manent a comblé ce vide en remontant aux sources.
Prenant le contre-pied de ceux qui présentent le libéralisme d’abord comme une doctrine économique, il montre que ce qui est central dans sa constitution, ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Quiconque veut prétendre parler du libéralisme doit avoir lu ce livre. Manent, que je ne connaissais pas avant d'avoir lu ce livre, sait expliquer en l'espace d'environ 300 pages toute la genèse du libéralisme. Il parvient à mettre en perspective tout l'histoire qui a aboutit au final à l'avènement de ce courant de pensée. C'est proprement un des livres a avoir lu pour comprendre à la fois les origines de notre société et de son fonctionnement, mais aussi pour avoir les "armes" nécessaires à une comparaison (critique ?) de l'utilisation actuelle du libéralisme et notamment l'assimilation erronée avec le "capitalisme". "Savoir le passé pour comprendre le présent", vous connaissez ; Manent applique cet axiome à la lettre.
Commenter  J’apprécie          30


Videos de Pierre Manent (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Manent
Raymond Aron : Le spectateur engagé (Rencontre - 1981 / France Culture). Diffusion sur France Culture le 27 septembre 1981. Dans son émission "Rencontre", Jacques Paugam recevait Raymond Aron, Jean-Louis Missika, Dominique Wolton et Pierre Manent pour évoquer le livre d’entretiens intitulé "Le Spectateur engagé". Présentation des éditions Le Livre de Poche : « Raymond Aron est inclassable. Intellectuel anticonformiste, il est allé à contre-courant des idées dominantes de l’intelligentsia de gauche. Il a eu raison avant les autres sur la nature du régime soviétique, du stalinisme. Et dans les années 1950, il a eu le courage de tenir sa position, tout en accomplissant une œuvre scientifique indiscutée. À la fois journaliste, sociologue, historien, philosophe, Raymond Aron retrace, dans ces entretiens avec Jean-Louis Missika et Dominique Wolton, son itinéraire politique et intellectuel. Dans ce dialogue vif, stimulant, il analyse les grands événements qu’il a vécus en un demi-siècle. La montée de Hitler au pouvoir, le Front populaire, Munich, la débâcle, Vichy et la Résistance, le génocide, la guerre froide, ses polémiques avec Jean-Paul Sartre et Maurice Merleau-Ponty, la construction européenne, la stratégie nucléaire, l’Algérie et la décolonisation, le gaullisme, Mai 68, l’Union de la gauche… On découvre dans cette réédition du "Spectateur engagé" une conception de l’Histoire qui laisse sa part à la liberté des hommes, un plaidoyer pour la démocratie occidentale, mais aussi une personnalité complexe, lucide et passionnée. »
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : libéralismeVoir plus