AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070781218
196 pages
Éditeur : Gallimard (05/10/2006)
4.57/5   7 notes
Résumé :

Nous croyons savoir ce qu'est la démocratie puisqu'elle est, depuis plus de deux siècles, notre régime politique. Or nous ne le savons pas, ou nele savons qu'à moitié. Et cette demi-ignorance des amis de la démocratie n'est pas moins dangereuse que l'aveuglement de ses ennemis déclarés. La démocratie est bien le régime le plus propre à la nature humaine quand celle-ci est enfin libre d'exprimer ses v&... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
EnrouteEnroute   25 mars 2017
Ainsi, l'homme des sociétés démocratiques, ne se rencontrant et ne voulant rencontrer autour de soi que des égaux et des semblables, ne se soumet pas à l'influence d'autres individus. Il cherche en lui-même ses opinions, mais il ne les y trouve ou du moins ne les y reconnaît que s'il les voit aussi en son semblable, que si elles sont autorisées par l'opinion commune et soutenues de toutes la force du pouvoir social. Ses pensées se jettent aisément dans l'abstraction tandis que son coeur s'ouvre à la pitié. Il est raisonneur, compatissant et doux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EnrouteEnroute   25 mars 2017
En revendiquant comme sienne cette opinion [commune], l'individu exerce surtout le droit à avoir une opinion personnelle que lui attribue la doctrine démocratique. L'homme démocratique [...] est très porté au doute ; il tient plus à avoir une opinion qu'à cette opinion même : il la croit vraie moins qu'il n'y tient. [...]
"Dans le doute des opinions, les hommes finissent par s'attacher uniquement aux instincts et aux intérêts matériels, qui sont bien plus visible, plus saisissables, et plus permanents de leur nature que les opinions".

Tocqueville , De la Démocratie en Amérique
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EnrouteEnroute   25 mars 2017
La démocratie défait le lien social et le refait, autrement [...] établir un état dans lequel des hommes réellement indépendants seraient en mesure de s'associer en préservant leur liberté, c'est là sa tâche, toujours inachevée.
Commenter  J’apprécie          10
EnrouteEnroute   25 mars 2017
L'indépendance individuelle n'est qu'un autre nom de la liberté confondue avec l'égalité.
Commenter  J’apprécie          30
EnrouteEnroute   25 mars 2017
Vivre en démocratie n'est pas la condition de la vie des individus, c'en devient le but de tous les aspects de l'existence.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Pierre Manent (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Manent
Raymond Aron : Le spectateur engagé (Rencontre - 1981 / France Culture). Diffusion sur France Culture le 27 septembre 1981. Dans son émission "Rencontre", Jacques Paugam recevait Raymond Aron, Jean-Louis Missika, Dominique Wolton et Pierre Manent pour évoquer le livre d’entretiens intitulé "Le Spectateur engagé". Présentation des éditions Le Livre de Poche : « Raymond Aron est inclassable. Intellectuel anticonformiste, il est allé à contre-courant des idées dominantes de l’intelligentsia de gauche. Il a eu raison avant les autres sur la nature du régime soviétique, du stalinisme. Et dans les années 1950, il a eu le courage de tenir sa position, tout en accomplissant une œuvre scientifique indiscutée. À la fois journaliste, sociologue, historien, philosophe, Raymond Aron retrace, dans ces entretiens avec Jean-Louis Missika et Dominique Wolton, son itinéraire politique et intellectuel. Dans ce dialogue vif, stimulant, il analyse les grands événements qu’il a vécus en un demi-siècle. La montée de Hitler au pouvoir, le Front populaire, Munich, la débâcle, Vichy et la Résistance, le génocide, la guerre froide, ses polémiques avec Jean-Paul Sartre et Maurice Merleau-Ponty, la construction européenne, la stratégie nucléaire, l’Algérie et la décolonisation, le gaullisme, Mai 68, l’Union de la gauche… On découvre dans cette réédition du "Spectateur engagé" une conception de l’Histoire qui laisse sa part à la liberté des hommes, un plaidoyer pour la démocratie occidentale, mais aussi une personnalité complexe, lucide et passionnée. »
Source : France Culture
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Régimes démocratiquesVoir plus
>Science politique>Types d'Etats et de gouvernements>Régimes démocratiques (48)
autres livres classés : philosophie politiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox