AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782298138382
France loisirs (01/03/2018)
3.75/5   16 notes
Résumé :
NEUF. 416 pages. Couverture souple. Envoi rapide et protégé. Livraison sur Paris et les zones 1-2 le jour suivant la commande. Résumé: Mai 1361. Faisant fi des ravages de la peste, Venise s'affaire à la préparation de la fête de la Sensa. Chiara y est conviée par le Doge, son père naturel, en tant qu'administratrice du Castelletto, la maison close gérée par l'État. Malgré ce rôle privilégié, la jeune femme continue de défendre corps et âme le sort de ses anciennes c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,75

sur 16 notes
5
0 avis
4
10 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

prune42
  10 mai 2020
(Suite de Castelletto 1- Chiara) Venise, 1361. Alors que les fêtes annuelles de la Sensa animent Venise, Alvaro Mosca, ancien protecteur de la courtisane Chiara, est au plus mal. Il est atteint de la peste ; l'épidémie fait encore des ravages parmi la population. le Doge quant à lui, souffre de violents maux de ventre et entouré de conseillers pas toujours très fiables, il ne prend pas forcément les bonnes décisions. Un conflit oppose Venise à Gênes et Lorenzo Celsi, commandant de la flotte, est chargé de commander les troupes navales qui affronteront Gênes. Chiara et Nicola Chiutto, confesseur du Doge, sont toujours très amoureux secrètement ; la jeune femme découvre qu'elle est enceinte. Mais on lui tend un piège et on l'accuse d'avoir empoisonné le Doge. Enfermée dans des conditions abominables, Chiara est condamnée à mort. Nicola Chiutto essaie par tous les moyens de la faire libérer mais les jours passent et ses chances diminuent sans espoir. Lorenzo Celsi, nouvellement promu Doge de la ville, la fera libérer si elle l'épouse mais Chiara s'y oppose formellement.
J'avais lu avec beaucoup de plaisir le premier tome de cette série historique se passant à Venise au XIVème siècle. Quand je suis tombée sur le tome 2, je n'ai pas hésité, j'étais impatiente de lire la suite des aventures de Chiara, Nicola, Gina et les autres.
J'ai trouvé ce tome aussi bon que le premier, aussi dépaysant et fascinant. Par contre, je pense qu'il est nécessaire de lire les tomes dans l'ordre pour bien tout comprendre.
Il est plus question de pouvoir ici que dans le premier tome et un peu moins d'amour, même si des scènes de sensualité parsèment le roman.
Ce livre nous dresse un portait de Venise au XIVème siècle, et plus spécialement du quartier du Rialto avec sa maison close officielle qui rapporte de l'argent à l'Etat, c'est très instructif.
La fin du roman est chargée d'une forte tension dramatique, les personnages principaux frôlent la mort de très près. Ce sont des moments très chargés émotionnellement.
Avec la fin de ce deuxième tome et les toutes premières pages du tome 3, j'ai hâte de savoir ce que deviennent Chiara, Nicola et leur bébé.
Moi qui ne suis pas fan de séries littéraires ou télé, je trouve celle-ci bien addictive !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
elleaimelire
  26 novembre 2018
Souvenez-vous comme j'avais été surprise d'aimer le tome 1 de Castelletto ! Cela avait été un véritable coup de coeur, j'avais tellement aimé cette plongée dans la Venise du XIVème siècle. J'ai donc ouvert ce deuxième tome, très curieuse de connaître la suite des aventures de Chiara et Nicola.
Venise. Quelques mois plus tard. Une nouvelle épidémie de peste se propage dans la cité des doges. Mosca est malade. La guerre semble s'engager contre Gênes. Mais les festivités de la Sensa sont maintenues. Durant celles-ci une passerelle s'effondre dans la lagune. Nombreux sont les noyés. le doge Dolfin est sauvé des eaux, mais son état de santé est mauvais.
Mais surtout, l'évènement marquant de ce tome 2 est la grossesse de Chiara. Malgré toutes les précautions qu'elle prend à chacune de leurs rencontres, un bébé s'est installé au creux de son ventre. L'enfant de Nicola. de nombreuses questions se posent alors. A quel moment lui annoncer ? Comment gérer cette naissance qui va à l'encontre des moeurs ?
"Son corps endolori. Rougi.
Comme mâché par un monstre invisible.
Sa chair mortifiée par les privations."
Cette fois, on ne suit plus Chiara, mais Nicola qui est en proie à ses obligations politiques et de gestion du Castelletto. L'épidémie de peste et les conflits divers sont difficiles à gérer. Et dans le même temps, il doit aussi prendre soin de Chiara. (Je n'en dis pas plus, je ne veux pas spoiler ce deuxième volet).
Ce deuxième tome est tout aussi entraînant que le premier même si j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'intrigue. En effet, le début est plus lent, il se passe moins de choses que dans le premier où l'on entrait tout de suite dans le vif du sujet. Mais j'ai fini par plonger à nouveau dans la belle Venise et ma lecture est devenue passionnante.
L'immersion dans la Venise de l'époque est toujours aussi réaliste. On s'y croirait. Cependant, tout est beaucoup plus sombre dans cette suite. La peste fait des ravages, et l'acqua alta n'arrange rien aux sorts des vénitiens. La maladie se propage. Frédéric/Emma Mars nous décrit très finement toutes les facettes de l'époque.
Ce deuxième tome nous éloigne aussi un peu du Castelletto pour nous emmener dans une sombre histoire de complot visant Chiara l'Aragonaise. Et comme on voit l'histoire du côté de Nicola, sa personnalité se dévoile au fil des pages. On est avec lui, avec ses peurs et ses tourments d'homme, et c'est vraiment très intéressant de connaître son point de vue.
"Ladite solution revenait à jeter un filet aussi grand que la lagune toute entière pour pêcher une unique sardine. Un projet démesuré.
Insensé."
Le style de l'auteur est toujours aussi surprenant. le vocabulaire, les tournures de phrases. Chaque mot semble choisi avec soin. Et finalement, c'est le point fort de ce récit. Cela permet une immersion totale dans la lecture et dans les décors.
En bref, j'ai beaucoup aimé retrouver les personnages du premier tome. Chiara est certes moins présente dans ce deuxième volet, mais voir l'intrigue du côté de Nicola est très enrichissant pour le récit. Un peu moins d'action peut-être dans ce tome 2, mais toujours du suspense, de l'amour et une intrigue passionnante.
Lien : https://ellemlireblog.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Labibliothequedemarjorie
  26 août 2019
Venise, 1361.
Chiara est aujourd'hui administratrice du Castelletto sous la surveillance de l'Etat et de l'Eglise. Les prostituées sont regroupées dans des établissements sur le Rialto et ne peuvent exercer ailleurs sous peine d'être arrêtées et condamnées par la Quarantia. le "bordel" est réputé bien au-delà des frontières et attire foule de visiteurs. Il est important pour la Sérénissime de contrôler le phénomène. Les affaires se portent bien et attisent la jalousie. Les conspirations au coeur même du Castelletto sont monnaies courantes.
J'ai beaucoup aimé me retrouver à nouveau à Venise au Moyen-Age. Cette suite se concentre un peu plus sur le personnage de Nicola, l'amour secret de Chiara. Il exerce alors de nouvelles fonctions au sein de la République de Venise. Il fait partie des proches du doge et est un membre actif du conseil. Sa relation avec Chiara suit son cours tout en étant aussi risquée mais les deux amants ont l'habitude et usent aisément de subterfuges. Des événements vont perturber les deux amants.
La situation va changer lorsque la jeune femme se découvre une grossesse. Comment l'annoncer à Nicola ? Comment élever un enfant dans cette situation ?
Puis arrive un drame. le doge, si proche de Chiara, vient à mourir. Son fils fait la arrêter sur le champ, l'accusant d'empoisonnement. Même s'il n'a aucune preuve de sa culpabilité, il en trouvera. En attendant, Chiara est emprisonnée dans des conditions sordides et inhumaines. Sa condamnation n'est pas sans conséquence. C'est la prospérité du Castelletto qui pourrait être compromise. L'élection d'un nouveau doge devient alors urgente. Nicola se démène pour la faire libérer.
Complots et manigances sont les pratiques courantes dans la République au 14ème siècle. On en apprend beaucoup sur les conditions de vie de l'époque. A cette période, la peste sévit partout, emportant avec elle bon nombre d'âmes. Les prostituées sont très exposées. L'antisémitisme gagne la vie des vénitiens. Bons nombres d'incidents ont lieu. Il faut se méfier de tout le monde, ne pas être vu, ne pas être dénoncé. Venise est répressive.
C'est dans ce contexte que le lecteur se perd dans les rues de la cité, s'invite au Palais des doges, découvre la vie scellée des prostituées, un pan de l'histoire superbement retranscrite et romancée par Emma Mars. Un excellent moment de lecture ! Il n'y a plus qu'à attendre le tome 3 de la saga.

Lien : http://labibliothequedemarjo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Titoune5
  26 décembre 2019
Mai 1361. Faisant fi des ravages de la peste, Venise s'affaire à la préparation de la fête de la Sensa. Chiara y est conviée par le Doge, son père naturel, en tant qu'administratrice du Castelletto, la maison close gérée par l'État. Malgré ce rôle privilégié, la jeune femme continue de défendre corps et âme le sort de ses anciennes consoeurs prostituées. Mais les célébrations tournent au drame avec l'effondrement d'une passerelle et le Doge est sauvé in extremis. Bouleversée par la scène, Chiara s'évanouit... avant de découvrir la véritable raison de ce malaise : elle est enceinte. Comment l'annoncer à Nicola, aussi amoureux que soucieux de garder leur liaison secrète ?
Commenter  J’apprécie          140
Flo76300
  20 avril 2018
Dans ce livre on continue de suivre Chiara qui est devenue l'intendante en chef du Castelletto, un bordel ou une immense maison close selon le terme que l'on souhaite utiliser. On a vu dans le tome précédant que Chiara avait trouvé l'amour auprès de Nicola un religieux qui est devenu chevalier, dans ce tome donc le tome 2, Chaira et Nicola continuent de se voir en secret et sont fou amoureux l'un de l'autre, mais leur rêve va vite tourner au cauchemar car des gens complotent dans l'ombre pour faire tomber Chiara. Elle sera accusée d'avoir tué le doge de Venise et condamné à être pendu mais par miracle et manigance elle réussira à s'échapper, et Nicola et elle réussiront à s'enfuir tout les deux.
J'ai beaucoup aimé ce tome 2 dont l'écriture est aussi fluide que dans le tome 1.
J'ai adoré les personnages de Gina, Nicola, Chiara et Angela.
En revanche j'ai détesté les personnages de Lucia et de Pietro en particulier.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
elleaimelireelleaimelire   26 novembre 2018
Ladite solution revenait à jeter un filet aussi grand que la lagune toute entière pour pêcher une unique sardine. Un projet démesuré.
Insensé.
Commenter  J’apprécie          50
elleaimelireelleaimelire   26 novembre 2018
Son corps endolori. Rougi.
Comme mâché par un monstre invisible.
Sa chair mortifiée par les privations.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : veniseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2480 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..