AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782812314186
208 pages
Éditeur : Editions du Chêne (13/04/2016)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Les moments-clefs du gouvernement du Front populaire de mai 1936 à avril 1938, à travers des archives journalistiques et photographiques.
Né dans la douleur et les multiples crises économiques, financières et politiques qui ont frappé la IIIe République, face à la montée du fascisme qui frappe l’Europe des années 1930, le Front populaire parvient à se hisser au pouvoir dès 1936, porté par la figure emblématique de Léon Blum. En deux ans seulement, entre 1936 ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Lune
  04 juin 2016
Dans un article du Journal « Le Populaire » paru le lundi 15 juillet 1935, Léon Blum reprend cette phrase d'une interview réalisée par Michelet.
Un vieux conventionnel (1793), en réponse, ne trouva à répéter que : « Ah! Monsieur, que c'était beau ! »
Léon Blum adhère à cette formule devant « l'admirable peuple » (plus de 500.000 manifestants à Paris) qui « s'est levé à l'appel du Front populaire ».
La province suivra en participant à de grands rassemblements où se retrouvent ensemble socialistes, communistes et républicains.
C'est l'histoire du Front populaire, de la République, du Peuple et des victoires acquises que nous raconte Nicole Masson .
Les Archives du Journal « Le Populaire » ont permis de retracer la genèse, les hommes et les femmes, la société des années 30 et particulièrement l'année 1936, celle de tous les combats, celle des premières victoires, celle de tous les possibles.
« Ah ! Monsieur, que c'était beau ! »
C'était beau ce peuple uni, ce peuple avide, ce peuple fier et combattant.
Outre la personnalité tutélaire de Léon Blum, des noms parmi lesquels, ceux de Léo Lagrange, Jean Zay... hommes visionnaires et pour la première fois, trois femmes dans un gouvernement, oeuvrent, marquant à jamais ce qui fit l'avenir de l'homme.
Nombre d'idées trouvent leur source en ces temps de lutte sociale.
Nombre de mises en garde demeurent éternelles.
Nombre de conséquences perdurent dont on a tiré bien peu de leçons.
Un inévitable parallèle se fait tout au long de la lecture.
La phrase de Jean Renoir en 1974 ! : « Il fut un moment où les Français crurent vraiment qu'ils allaient s'aimer les uns les autres » interpelle.
Enlevons la nationalité, les paroles s'appliquent au monde entier.
Scruter les visages, accrocher nos yeux aux regards, contempler les sourires et l'inquiétude du peuple manifestant rappelle combien notre mieux-être, notre éducation et notre culture doivent à ces hommes et à ces femmes qui, un jour, ont entendu et se sont entendus. En somme, notre héritage.
Les possibles furent l'augmentation des salaires, la semaine des quarante heures, la liberté syndicale, la scolarité jusqu'à 14 ans, les congés payés...
(Une parenthèse personnelle : l'influence du Front populaire s'est étendue à la Belgique où des mouvements sociaux éclatèrent et produisirent les mêmes effets.)
Après la liesse, sur fond de guerre d'Espagne, les habituelles dissensions apparaissent sous les formes bien connues de la politique : les rapprochements suivis d'éloignements illustrant les clivages partisans.
La montée du fascisme encourageant l'extrême-droite qui conduira à la seconde guerre mondiale et au régime de Vichy auront raison du Front populaire.
Cependant cette première expérience socialiste a, sur de nombreux plans (sociaux, éducatifs, culturels, sportifs, scientifiques,...), jeté les bases de la société d'après-guerre et ce grâce aux indestructibles convictions d'une poignée d'hommes remarquables qu'avait su réunir autour de lui, leur figure de proue : Léon Blum.
Ce livre, par sa qualité iconographique et la clarté du texte de Nicole Masson, jette, quatre-vingts ans plus tard, un regard éclairant sur cette période à la fois trouble et foisonnante de vitalité et d'espoirs.
« Ah ! Monsieur, que c'était beau ! »

Merci à Babelio ainsi qu'aux Éditions du Chêne (www.editionsduchene.fr) de m'avoir offert ce voyage dans notre histoire sociale et politique.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          133
Nelja
  06 juin 2016
Merci à Babelio et à l'opération Masse Critique pour m'avoir offert ce livre.
Il semble impressionnant au premier abord : grand, épais... mais en fait, il est constitué en grande partie d'images - photographies d'époque, reproduction de pages de journaux - et se lit très vite et très agréablement.
Je ne connaissais du Front Populaire que ce que j'en ai appris en cours d'histoire de collège et lycée. Aussi, bien que ce soit un livre de vulgarisation pour les non-initiés, j'ai appris des choses. Sur les noms et les accomplissements des différents ministres du gouvernement - qui ont un certain nombre de noms de rues - sur le contexte politique plus précis de l'époque, et surtout sur la façon dont ça s'est fini.
Comme le titre le laisse supposer, le livre est orienté à gauche. Il n'est pas scandaleusement partisan - de nos jours, être pour les congés payés n'est pas controversé, et même si l'antisémitisme est toujours à la mode il se cache - et ne cache rien des dissensions entre les différents partis unifiés temporairement. Mais la situation évoquée avant la création de ce gouvernement n'est pas si éloignée de certains évènements actuels, et je me demande si c'est un hasard qu'il sorte juste maintenant.
En tout cas, je ne regrette pas ! C'était un chouette livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Salome20s
  29 mai 2016
Très heureuse d'avoir gagné ce magnifique album lors de la dernière Masse Critique de Babelio !
Je m'attendais à un livre de poche mais quelle fût ma surprise quand j'ai commencé à feuilleter ce superbe livre grand format illustré. Animée depuis toujours par l'esprit révolutionnaire, j'ai été plongée dans un passé ( plus proche qu'on ne l'imagine ! ) mouvementé, massif et engagé.
Les illustrations sont de qualité : des unes de journal, des photographies ... le livre prend réellement vie quand une immense photo du peuple français soudé s'étale devant nos yeux.
Le livre est également très agréable à lire, les textes sont courts et très clairs et il a des nombreuses citations écrites en gros caractères.
L'esprit de Léon Blum respire à chaque page, les chants des manifestants résonnent à chaque ligne... bref... je suis ravie et mon engagement est plus que jamais puissant, surtout à notre époque !
Les victoires du Front populaire est donc un très beau livre précieux, riche en images et en idées révolutionnaires. C'est un véritable concentré de connaissances historiques étrangement très actuelles regroupées dans un ouvrage de qualité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Bluesette23
  15 décembre 2019
Les années 30 ont été celles des grandes mutations. Alors que l'Allemagne s'enfonçait dans l'un des pires régimes de l'Histoire, que l'Italie se nourrissait de rêves de gloire et que l'Espagne se déchirait, la France a vécu une révolution avec la naissance du Front populaire. Né dans la douleur, le mouvement s'est hissé au pouvoir en 1936, porté par le visage charismatique de Léon Blum. En à peine deux ans, ce gouvernement de gauche s'est trouvé à l'origine d'avancées dont nous bénéficions encore aujourd'hui : mise en place de syndicats, diminution des heures hebdomadaires de travail, congés payés, conventions collectives et scolarité obligatoire jusqu'à quatorze ans pour les enfants issus de tous les milieux sociaux. Parsemé de nombreuses photographies en noir et blanc, cet ouvrage illustre notre passé et nous invite à réfléchir à notre avenir. Au XXIe siècle, la montée des extrémismes nous rappelle que les acquis demeurent des biens fragiles et que la démocratie ne doit jamais plier face à l'Extrême Droite qui redresse la face un peu partout en Europe. Oublier le combat de nos grands-parents revient à nous tirer une balle dans le pied. Une grande leçon d'Histoire capitale pour notre civilisation et le futur de nos enfants !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LuneLune   04 juin 2016
Il ne faut pas, dit-il (Léo Lagrange) "caporaliser les distractions et les plaisirs des masses populaires et transformer la joie habilement distribuée en moyen de ne pas penser".
Commenter  J’apprécie          62

autres livres classés : front populaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox