AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2011205689
Éditeur : Hachette (23/03/2016)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 49 notes)
Résumé :
IL A LE POUVOIR D'INVOQUER DES DÉMONS.IL VA CHANGER LA FACE D'UN EMPIRE.   Orphelin, Fletcher imagine déjà son avenir tout tracé : une vie dure mais paisible comme forgeron dans un village sans histoire? Jusqu'au jour où il se découvre un talent rare, un talent bien particulier : celui d'invoquer les démons. Accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, Fletcher trouve refuge à l'Académie Vocans, sous l'aile du mystérieux capitaine Arcturus. Là, on lui enseigne la magie e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
RosenDero
  18 mai 2018
Fletcher est orphelin.
Recueilli encore nourrisson par un forgeron, il vivait une vie ordinaire jusqu'au jour où il a découvert qu'il avait le don de magie.
Mais sa capacité à invoquer les démons va l'obliger à fuir son village et, par un coup de chance, il parviendra à entrer à l'école des mages de guerre.
Là, il va apprendre que seuls les nobles ont normalement le pouvoir d'invoquer, et que les roturiers sont très mal vus...
---
Ce roman doit cartonner chez les jeunes lecteurs ! Pourquoi ? Et bien car c'est un audacieux mélange d'Harry Potter et de Pokemon. Oui, vous avez bien lu. École de sorciers, méchants élèves riches et imbus, pauvres petits roturiers misérables, mais aussi combat de créatures, capture de nouveaux démons, level up, pokeball et même la Team Rocket... Bref, moi ça m'a un peu gavé, ce côté jeunesse et poké-like où l'on est obligé de quantifier les niveaux de 1 à 100 (sic.) et de "recharger son mana" pour lancer un sort.
Mais, à côté de ça, il y a quand même de très bonnes idées et je ne regrette pas ma lecture. Tout d'abord, l'histoire est fluide et l'écriture simple et rapide à lire. Ensuite, les personnages sont attachants, même si ultra caricaturaux en eux-mêmes. Toutefois, l'intrigue leur donne une place intéressante, car on sent que l'auteur tente de mettre en place une structure plus complexe, et sur plusieurs niveaux.
Si je fais abstraction des détails qui flinguent l'immersion et dont j'ai parlé plus haut, on trouve tout de même une relation homme / démon bien pensée, et surtout les (trop) rares souvenirs de la Salamandre du héros sont vraiment bien tournés (je m'y suis cru, face à ce shaman orquien tatoué). Ajoutez à cela un background nain / orcs / elfes / humains qui revisite les classiques (oui, car ici les elfes sont limite les ennemis des humains) et qui promet des intrigues politiques intéressantes. Dommage qu'il semble que l'on se trouve sur une planète de 100 km de circonférence (à part l'empire, les elfes au nord et les orcs au sud, rien, pas de voisins, pas d'événements extérieurs, tout semble tourner autour de 2 ou 3 familles ou clans. dommage).
Au final, un tome que je voulais lire depuis longtemps, qui m'a plu mais dont certains aspects gâchent mon ressenti.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
LeaTouchBook
  02 mai 2016
Avis de Penny Dreadful (Chroniqueuse sur le blog Léa Touch Book) :
Novice, le premier tome de la saga L'Invocateur de Taran Matharu est un excellent roman de Fantasy jeunesse ! Il m'a fait penser à beaucoup d'autres livres :
Harry Potter pour l'aspect de l'étude de la démonologie dans une Académie, et les réflexions sur le fait que les gens du peuple aient ou non le droit d'accéder à la magie, question qui ne se pose pas pour les nobles considérés comme « purs » (que l'on retrouve avec les Sang-de-Bourbe dans l'oeuvre de J.K. Rowling, les Forsyth me rappelant à bien des égards la famille Malefoy).
À la croisée des mondes pour le lien qui unit un invocateur et son démon (qui m'a beaucoup rappelé le lien des humains avec leurs dæmons dans l'oeuvre de de Philip Pullman).
Fletcher, notre héros, se rapproche également beaucoup dans son caractère de Garion dans le cycle de la Belgariade de David & Leigh Eddings. Un personnage dont je me suis tout de suite attachée, et qui est touchant de réalisme et de sincérité.
Il ne faut pas oublier les quelques petites touches de high fantasy que l'on retrouve un peu partout comme la présence des elfes, des nains et des orques. L'ambiance générale se rapprochant de la série des Chroniques de la mort blanche de Nicolas Cluzeau que j'avais énormément apprécié.
Si vous me suivez, vous vous demanderez donc en quoi le livre de Taran Matharu est intéressant puisqu'il semble emprunter beaucoup à ces prédécesseurs ? Il faut se méfier des apparences, car ce livre est un petit bijou dans son genre ! On se laisse totalement emmener dans cet univers particulier grâce au talent de conteur de l'auteur (il faut d'ailleurs saluer l'excellente qualité de traduction de Blandine Longre).
Une fois le livre ouvert, il est très difficile de le refermer, les pages défilant sans qu'on ne s'en rende compte, les personnages et les rebondissements se faisant toujours plus passionnants! Je me suis réellement attachée au monde d'Hominum, et j'ai très hâte d'en découvrir davantage. Je reprocherais juste la crédibilité de certains dialogues qui semblent parfois peu naturels, mais c'est vraiment tout ce que j'ai trouvé à redire dans ce premier tome.
Vous l'aurez compris, Novice brille par la sincérité de son univers et de ses personnages que l'on prend grand plaisir à découvrir au fil des pages ! Et si le lecteur est bien attentif, il découvrira en arrière-plan une véritable réflexion sur notre société et ses travers. le livre a été repéré en premier lieu sur Wattpad, espérons que les maisons d'édition fassent davantage appel à ce genre de plateformes pour dénicher pareils petits bijoux !
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
April-the-seven
  23 juillet 2016
Un grand merci aux éditions Hachette pour cette réception. Je crois bien que c'est la première fois que je lis de la fantasy pure publiée dans cette maison d'édition, et j'étais curieuse de découvrir cette histoire. Rien que la couverture est un plaisir pour les yeux ; elle nous offre beaucoup de pistes, et est totalement raccord avec l'ambiance distillée tout le long. Je suis ressortie de ce roman relativement satisfaite. le novice est une lecture entraînante, avec un fil conducteur bien imaginé, mais elle n'en reste pas moins très classique et un peu clichée par moments.
Dans un monde où la guerre sévit entre les hommes et les orques vit Fletcher, un apprenti forgeron de 15 ans, orphelin de surcroit. Il mène une existence très tranquille dans son patelin, jusqu'au jour où, par erreur, il invoque un démon – qu'il appellera par la suite Ignatius. Un malheureux concours de circonstances l'oblige à quitter son foyer, et par la même occasion son père adoptif qui l'a élevé comme son fils. Accompagné de son démon lové autour de son cou, le jeune garçon croisera la route du capitaine Arcturus. Ce dernier l'enverra à l'Académie Vocans, une école au sein de laquelle les futurs mages-guerriers s'entraînent avant de partir sur le front avec leurs démons. L'apprentissage de Fletcher pourra commencer, mais ce qui l'attend n'est pas sans danger. Rivalités, manigances et coups bas sont au programme. le jeune novice devra se montrer attentif et se fier aux bonnes personnes.
Prenez une pincée d'Eragon et jetez-la dans une décoction du Seigneur des Anneaux. Faites mijoter et ajoutez de temps à autre une cuillerée de Pokémon ainsi qu'un soupçon de Harry Potter. Au final, ça vous donne L'invocateur. N'allez pas croire qu'il s'agit d'un reproche, bien au contraire. Ces petits clins d'oeil – volontaires ou non – à ces univers très singuliers contribuent à rendre l'histoire de Taran Matharu efficace. Je n'ai eu aucun mal à me sentir à l'aise et j'ai apprécié l'intrigue et tous les rouages qui la composent.
D'abord, il y a cette histoire de démons. Pour pouvoir combattre, Fletcher en apprendra plus sur eux et sur la façon d'en invoquer. Ça m'a beaucoup fait penser à Pokémon, du coup. Attraper quelques “monstres” pour les faire combattre, ça a réveillé mon petit côté dresseuse Pokémon, et j'ai adoré ça, ah ah. En revanche, même si j'ai senti que l'auteur amorçait bien l'idée qu'il existait un lien particulier entre le démon et son invocateur, j'ai trouvé ça beaucoup trop fragile concernant Fletcher. Ignatius et lui partagent à peu près tout ensemble, mais je n'ai pas senti d'affinité particulière. À croire que le démon n'est qu'une chose dont on peut se servir. J'en aurais voulu plus. Beaucoup plus.
Ensuite, la magie. Elle est originale et bien imaginée. Les passages où les personnages apprennent à s'en servir sont particulièrement réussis. Il y a, certes, beaucoup d'imagination, mais aussi de la recherche pour que tout s'imbrique correctement. Et si globalement j'avais la sensation d'être face à un univers dense, il restait très accessible et passionnant. L'élaboration est adroite, il n'y a aucune longueur concernant les descriptions. Bref, tout se goupille correctement.
Cela dit, ce n'est pas une histoire qui m'a retournée comme je m'y attendais. L'intrigue reste assez prévisible et sans surprise. le novice, c'est de la fantasy traditionnelle, avec un héros on ne peut plus classique. Fletcher parvient rapidement à faire des choses hors du commun, il est plutôt doué dans tout ce qu'il entreprend et déjoue les pièges avec une relative facilité. Il a toujours un jugement juste et mesuré, ce qui ne lui dessert pas, bien au contraire.
Même s'il est un peu cliché, j'ai tout de même admiré son sens de l'intégrité. Car l'Académie Vocans n'est pas un endroit merveilleux où les fées côtoient les licornes au milieu des arcs-en-ciel. Les nobles méprisent et assoient leur supériorité dès le début, les uniques représentants des nains et des elfes sont traités comme des rebuts, et la rivalité tient une énorme place. le but des novices ? Être celui qui obtiendra le poste le plus gradé sur le front, pour s'assurer un train de vie confortable. Certains sont prêts à tout, même au pire. Et dans tout ce fatras, le brave Fletcher doit trouver sa place. Droit dans ses bottes, le garçon défend ses amis et se révèle très dévoué. On ne peut pas lui reprocher cela…
En résumé, ce premier opus pose les bases d'une saga de fantasy classique, où les démons coudoient les humains, les orques, les nains et bien d'autres espèces. Taran Matharu nous offre un début plutôt sympathique, avec un bel univers et une intrigue solide. Je lirai la suite avec plaisir, et j'espère que l'auteur prendra plus de risques pour s'écarter des trames de fantasy habituelles.

Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lire-une-passion
  27 avril 2016
Il me tardait de commencer ce livre, car en plus d'un résumé alléchant et d'une couverture magnifique, ça fait un petit moment que je n'avais pas lu de fantasy jeunesse, et il était temps d'y remédier. Dès les premières pages, j'ai su que j'aimerais. J'avais l'impression de me retrouver dans la même ambiance que « L'apprenti d'Araluen », une série que j'adore, alors du coup, je ne pouvais qu'apprécier cette nouvelle série !
Orphelin, Fletcher imagine déjà le futur avec une vie assez difficile, mais dans la forge de son père adoptif, qui l'a pris sous son aile dès qu'il a été retrouvé seul, abandonné. Jusqu'au jour où il se découvre un talent, très rare et surtout particulier : celui d'invoquer les démons. Accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, il se voit contraint de disparaître de sa ville et de s'enfuir. Après des jours d'errance, il tombe sur le mystérieux capitaine Arcturus, qui le prend sous son aile et le fait entrer dans l'Académie Vocans, là où il pourra parfaire son don, mais surtout le contrôler. Cependant, l'apprentissage est rude et la concurrence mortel : seuls les plus talentueux d'entre eux deviendront des mages-guerriers. Entre complots, trahisons, secrets, amitié, déshonneur, Fletcher va devoir faire des choix qui auront des impacts sur son futur. Prendra-t-il les bonnes décisions ?
Comme je le vous le disais plus haut, dès les premières pages, j'ai su que ça me plairait. La plume de l'auteur m'a de suite plu, et j'ai senti qu'il maîtrisait parfaitement son univers, et que bien que ce soit de la fantasy jeunesse, tout était là pour créer une histoire plus complexe qu'on ne le pense au départ. Fletcher est aussi un personnage auquel on s'attache très vite. Malgré son jeune âge, il est très mature et avec son passé, s'est forgé un caractère. Il ne se laisse pas faire, bien qu'il ne connaisse pas encore vraiment l'univers dans lequel il a atterri.
Certes, ses débuts sont un peu chaotiques, il ne sait pas vraiment comment s'y prendre, ne connaissant pas la base de ses cours. Mais il apprend vite, et en compagnie de ses amis, il arrivera très vite à s'y faire. Ces derniers sont aussi des piliers pour lui, car chacun leur tour, ils se soutiennent quand l'un d'eux se trouve en difficultés. Mais au-delà de cette forte amitié, on sent bien aussi la haine que peuvent ressentir d'autres personnages. Certains étant des nobles, se croient au-dessus des autres et n'hésitent pas à étaler leur science, mais surtout à descendre les novices. Les professeurs ne sont pas non plus des saints pour certains, et l'auteur a vraiment su faire ressentir cette gêne, cette tristesse et cette colère que l'on peut ressentir quand on est nouveau et qu'on ne connaît pas grand-chose.
Concernant l'intrigue, je ne dirai pas que ça bouge de beaucoup, et c'est vrai que je m'attendais à plus d'action. Cependant, j'ai apprécié que l'auteur prenne son temps de mettre son univers en place, qu'il explique bien comme il faut le cursus scolaire de ces jeunes novices et les inimitiés qu'il pouvaient y avoir entre les personnages. La petite « déception » que j'ai eu, c'est le lien entre le démon et Fletcher. Dans le résumé, il est clairement dit qu'ils se lient d'une amitié sans faille, et je n'ai pas vraiment retrouvé ce genre de lien. Certes, ils s'entendent bien, c'est un fait, mais cette alchimie que j'attendais était pour moi trop mise en arrière pour avoir ce sentiment d'amitié inébranlable. Peut-être aussi le fait qu'Ignatius, le démon, ne soit pas doué de parole ait joué. Je ne sais pas. Cependant, j'ai bien aimé ce petit démon, et je suis très curieuse de voir son évolution dans la suite !
Quant à la plume de l'auteur, il faut aussi en parler. Je suis admirative quand je tombe sur un auteur aussi jeune (il a un an de plus que moi, quoi!), qui manie avec autant de justesse son roman. Tout est parfaitement amené, il n'y a aucune fausse note, et on se surprend à tourner les pages sans s'en rendre compte. En même pas 10 pages, j'ai su que sa plume allait me charmer, et plus j'avançais, plus j'étais admirative de son travail. Il a une plume douce et fluide, mais il sait aussi appuyer là où il faut pour nous embarquer dans son univers.
En résumé, un premier tome qui m'a plu dès le début, et qui ne m'a aucunement déçue. Certes, je m'attendais à quelque chose de plus fort concernant la relation entre Fletcher et son démon, mais je ne doute pas que l'évolution sera plus forte dans la suite. En tout cas, c'est un bon début de saga de fantasy jeunesse, avec tout de même un univers plus complexe et complet qu'on ne pourrait le penser ! Il me tarde vraiment de découvrir la suite, et en attendant, je vous conseille de vous pencher sur cette saga !
* Je remercie Hachette et Aurélie pour leur confiance ! *
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EnjoyBooks
  01 juin 2016
L'invocateur – Livre 1 : Novice de Taran Matharu.
(Genre : Fantasy, YA).
Editions : Hachette
Prix : 18€ (Partenariat)
Date de parution française : 16 mars 2016
Année de parution originale : 2015
Titre version originale : Summoner, Book 1 : The Novice.
Résumé : Orphelin, Fletcher imagine déjà son avenir tout tracé : une vie dure mais paisible comme forgeron dans un village sans histoire… Jusqu'au jour où il se découvre un talent rare, un talent bien particulier : celui d'invoquer les démons.
Mon avis : Je veux déjà vous prévenir que j'ai raccourci le résumé volontairement. Quand j'ai commencé ma lecture je ne savais qu'une chose : Fletcher sait invoquer des démons. Je n'ai pas cherché à en savoir plus. J'ai de suite été tenté par ce livre avec sa magnifique couverture. Elle représente parfaitement bien l'univers, le personnage, les accessoires… Les éditions Hachette ont bien fait de reprendre l'originale. Franchement j'ai commencé ma lecture en ne sachant pas vraiment dans quoi je m'embarquais. J'ai été surpris dans le bon sens du terme puisque j'ai apprécié ma lecture. Après, ce tome 1 reste une grosse introduction à l'histoire.
On fait de suite la rencontre de Fletcher, notre protagoniste. On le suit avec son père adoptif qui l'a trouvé devant les portes du village, nu et abandonné. Comme je ne savais pas vers où l'auteur allait m'amener, je me suis laissé porter par ce début. J'étais curieux de savoir comment un jeune homme ordinaire peut réussir à invoquer des démons. Au bout d'une cinquantaine de pages on voit se profiler la solution. Et au final notre curiosité est emportée par l'histoire. S'il ne se passe que quelques passages significatifs dans les 100 premières pages… le roman se laisse quand même lire avec envie.
Fletcher est un personnage que j'ai bien apprécié. Peut-être que je ne me suis pas autant attaché à lui que ce que j'aurais cru (la faute à la narration à la 3ème personne). Mais j'ai adoré le suivre, voir sa détermination, son courage et sa robustesse psychologique. C'est un protagoniste qui va évoluer au fil du récit, qui va devenir plus réfléchi et moins caractériel. le fait de n'être plus seul comme au début lui servira à coup sûr dans sa quête. Fletcher est une bonne personne avec de bonnes intentions… et l'injustice pour lui, c'est intolérable. On va en apprendre plus sur lui au fil du récit, sur ses origines notamment. D'autres personnages interviennent dans cette histoire. Peut-être y en a-t-il trop justement. J'avoue que j'ai parfois été perdu avec tous ces noms. Surtout que les démons en possèdent aussi… Mais il y a des groupes, des querelles, de la rivalité et un poids qui pèse sur chacun d'eux.
Comme je le disais les 100 premières pages sont assez lentes. Même s'il se passe quelques événements majeurs pour faire avancer l'histoire, rien de significatif. C'est un pied qu'on met à l'étrier pour mieux avancer au trot. Après tout va s'accélérer petit à petit. L'intrigue va se mettre en place. Fletcher va faire des rencontres lui permettant de mettre à profit son talent. Les personnages bougent beaucoup, se posent des questions. Certains font des alliances, conspirent contre d'autres. Ça en devient limite addictif tellement cette rivalité est forte. Mais je le répète ce tome 1 est un gros tome d'introduction.
L'univers est le gros point fort du bouquin. Je ne m'attendais pas à ce que l'auteur le construise de cette sorte. Vous vous attendiez à des démons comme des spectres ou des fantômes… pas du tout. Comme vous le voyez sur la couverture, le démon de Fletcher est une salamandre. Il y a tout un aspect mythologique créé autour de ces créatures. Des sortilèges possibles à lancer. Une académie pour les invocateurs novices. J'ai eu l'impression lors des cours de me retrouver dans un Poudlard pour invocateur. Taran Matharu a créé un univers original, avec des règles, des coutumes, des interdits et des confrontations entre la noblesse et les simples citoyens. Il y a également un pays gigantesque répartis entre les humains, les orques, les fées ou encore les nains. Des tensions entre ces peuples et des guerres à terminer. Si j'ai adoré découvrir cet univers fantasy, je suis sûr que l'auteur en a encore largement sous le pied.
Sa plume est digne d'un roman fantasy. On s'imagine bien les scènes, les détails des sortilèges, les démons, les habits des invocateurs. Peut-être y a-t-il trop de descriptions par moment ? C'est possible. Mais ça reste une plume accessible pour les adolescents qui voudraient se lancer dans le genre. La fin est juste excellente. C'est comme si vous construisiez un mur en brique et qu'on venait le détruire. Je suis curieux de savoir comment le tome 2 va s'articuler. Normalement, avec les infos de ce tome 1, on devrait être au coeur de l'action. J'ai envie de savoir comment Fletcher va s'en sortir. Et de découvrir encore plus cet univers. Un tome 1 d'introduction qui est agréable à lire. Certains ne trouveront pas leur compte, surtout pour les lecteurs assidus de fantasy. Personnellement, je recommande ce bouquin qui vous dépaysera le temps d'une lecture.
Ma note : 7,5/10.
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
EwylynEwylyn   07 mai 2016
Nous pouvons nous montrer têtus, moi y compris. Othello, en revanche, est beaucoup plus sage que la plupart d'entre nous. Le jour où il a accepté d'être évalué par l'Inquisition, je lui ai dit qu'il s'apprêtait à pactiser avec l'ennemi. Sais-tu ce qu'il m'a répondu ? Que le pire ennemi d'un guerrier pouvait aussi être son meilleur professeur. Je n'en suis pas revenu.
Commenter  J’apprécie          100
Aurore666Aurore666   16 avril 2017
Fletcher suivit les instructions du capitaine Lovett, et le pentacle se mit à luire d'un éclat pourpre qui se stabilisa aussitôt.

-Sens-tu l'esprit de ton démon? demanda le professeur en lui posant une main rassurante sur l'épaule.

-Oui, il est là, murmura Fletcher, ébloui par la lumière que diffusait la forme étoilée.

-Attire-le en toi, à présent. Au début, il risque de résister, mais la première fois, c'est normal, précisa Lovett, dont la voix lui paraissait venir de très loin.

A chaque battement de son coeur, il avait l'impression que l'énergie du démon palpitait dans ses veines et vibrait à ses tempes. Le lien qui l'unissait à Ignatius était comme obstrué. Puis il s'empara de la conscience de la créature et, fournissant un effort inouï, la tira à lui. L'espace d'un instant, Ignatius se rebiffa, poussant un sifflement, avant de s'apaiser. Au bout d'un moment qui lui parut s'éterniser, le jeune homme perçut une sorte de déclic, et la conscience du démon se fondit enfin dans la sienne: il eut la sensation de s'enfoncer dans un bain tiède.

- Félicitations, Fletcher, chuchota le professeur à son oreille. Détends-toi, maintenant.

Le front plaqué contre le vélin, empli d'un bonheur et d'une clarté d'esprit inhabituels, le garçon inspira une bonne bouffée d'air, entendant à peine la clameur de joie de ses camarades.

-L'infusion de sa salamandre a procuré à Fletcher une exaltation qui ne va pas durer, expliqua le capitaine Lovett. D'ici quelques minutes, il sera à peine conscient de la présence du démon. Celui-ci va voir tout ce que son maître voit, il va éprouver des émotions similaires, sans forcément tout comprendre. Cela peut se révéler fort utile s'il vous faut invoquer votre démon lors d'une bataille, car il sera déjà informé de la situation lorsqu'il surgira de vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RosenDeroRosenDero   31 mai 2018
j’ai pris conscience que ce n’étaient pas eux que je haïssais, mais la société dans laquelle nous vivons.
— Et si nous voulons que les choses bougent, c’est de l’intérieur qu’il faut s’attaquer à cette société
Commenter  J’apprécie          160
RevesetimaginesRevesetimagines   09 janvier 2018
Quand il revint à lui, Fletcher entendit un sifflement aigu. Il ouvrit les yeux : Ignatius était assis près de lui, les yeux rivés sur Jeffrey et Caulder, lesquels observaient la créature depuis l’autre bout de l’arène. Le maître d’armes jurait, et une odeur de brûlé planait dans l’air.
- Fichus démons, on devrait tous les abattre ! Ce ne sont pas ces abominables créatures qui nous débarrasseront des orques, mais nos bonnes vieilles méthodes de combat, grommelait-il en triturant un pan carbonisé de son surcot.
Ignatius avait dû s’en prendre à Caulder quand Fletcher avait perdu connaissance. Frottant sa gorge endolorie, il s’assit, se demandant pourquoi tous ceux qu’il rencontrait cherchaient à l’étrangler – Didric, Arcturus, et maintenant Caulder. Sans oublier Ignatius, qui aimait tant s’entourer autour de son cou.
- Vous oubliez un détail, messire, dit le garçon d’une voix enrouée. Les chamans orquiens possèdent deux fois plus de démons que nous. Croyez-vous que vos « bonnes vieilles méthodes » suffiraient face à ces abominables créatures, ainsi que vous les appelez ? Et si vous les détestez tant, pourquoi enseignez-vous à l’Académie Vocans ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RosenDeroRosenDero   30 mai 2018
Pourquoi cachez-vous vos visages ?
— Pour qu’on nous épouse par amour, pas pour notre apparence, expliqua Briss. Un mari ne découvre le visage de sa femme que le jour des noces. Ce voile est également une marque de modestie, et nous empêche de faire étalage de notre beauté.
Commenter  J’apprécie          70
Video de Taran Matharu (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Taran Matharu
Va chercher bonheur plus bas :D - La vidéo en HD c'est encore mieux.
------------------------------------------------------------------
*Le planning général des sorties sur mon blog : http://bloggalleane.blogspot.fr/p/futures-parutions.html
------------------------------------------------------------------
Récapitulatif des livres cités : MARS : *Les héritières, tome 1 : Il était une fois un Duc de Tessa Dare, le 9 *La face cachée d'Erica de Michelle Painchaud, le 9 *L'invocateur, tome 1 : le novice de Taran Matharu, le 23 *Hors limites, tome 4 : Pour survivre de Katie McGarry *Dissonance, tome 1 d'Erica O'Rourke
AVRIL *Kayla Marchal, tome 1 : L'exil d'Estelle Vagner, le 1er *Eros Automaton de Clémence Godefroy, le 1er *Le complexe du papillon d'Annelise Heurtier, le 6 *A twisted tale, tome 2 : Il était un rêve de Liz Braswell, le 6 *La déferlante, tome 1 de Michael Buckley, le 7 *The scorpion rules, tome 1 d'Erin Bowe, le 7 *I.R.L. d'Agnès Marot, le 7 *Le sang des dieux et des rois, tome 1 d'Eleanor Herman, le 21 *Chroniques lunaires, tome 4 : Winter de Marisse Meyer, le 21 *La trilogie du magicien noir, tome 1 : La guilde des magiciens de Trudi Canavan
------------------------------------------------------------------
Mon blog : http://bloggalleane.blogspot.fr/ Ma page FB : https://www.facebook.com/pages/Le-blog-de-Galleane/137798319627169?ref=hl Twitter : https://twitter.com/GalleaneL Instagram : http://instagram.com/galleane
----------------------------------------­­-------------------
Ma wish-list amazon (aucune adresse n'y est associée) : http://www.amazon.fr/registry/wishlist/I3EDLGFMHCOZ Ma wish list sur LA : http://www.livraddict.com/profil/galleane/?goto=wishlist
----------------------------------------­­-------------------
Musique d'introduction : Réflection (Mulan)
+ Lire la suite
autres livres classés : orqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1270 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
.. ..