AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226182043
112 pages
Éditeur : Albin Michel (20/12/2007)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Lecture sur CD par Macha Méril

« Si je vous parle aujourd'hui, c'est qu'il y a une nouveauté. (...) Je ne veux plus voler, je ne veux plus mentir. Je veux mener une vie de morte, ouvertement, sans honte. C’est ce qu’on me demande, je suppose. Je suis une personne « en plus », mais je suis là. Si j’étais véritablement indésirable, on me l’aurait signifié, je me serais liquéfiée, dissoute. Si je suis encore là, c’est qu’il y a un sens à ce non-être. A m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Marti94
  09 novembre 2017
J'ai rencontré Macha Méril aux 22èmes rencontres Marguerite Duras à Trouville cette année. J'ai été impressionné par cette femme dynamique. Je suis donc allée emprunter son autobiographie à la bibliothèque sans même avoir lu la quatrième de couverture.
Macha Méril est une femme intelligente et pleine de vitalité que l'on n'imagine pas morte. Alors, quand elle raconte "Un jour, je suis morte" on n'y croit pas vraiment.
Elle tente l'introspection mais ça ne fonctionne pas très bien.
Elle évoque ses origines russes, sa vie de comédienne et les personnages hors du commun qu'elle a connu comme Marguerite Duras, Pasolini ou Moravia. C'est la partie que j'ai préféré.
Se figurant fantôme, elle parle de la suspension du temps, elle ne vieillit plus pour se mettre à l'abri du drame. Et le drame arrive avec les échecs de ses FIV et sa douleur de ne pas pouvoir être mère. J'ai eu le sentiment qu'elle disait que personne ne pouvait la comprendre, du moins dans son entourage familial et professionnel. J'en doute un peu. Mais surtout, je ne suis pas d'accord quand elle dit qu'il faut enfanter dans n'importe qu'elle situation. Pourtant je comprends son désespoir. D'ailleurs je trouve qu'elle écrit bien mais je n'ai pas réussi à partager sa position. Est-ce que ce livre est fait pour ça ?
Lu en Novembre 2017
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
l-opulence-de-la-nuit
  26 juillet 2013
Un livre à déconseiller fortement aux femmes qui ne désirent pas faire d'enfants.
Une première partie délicieuse. Une écriture fine et raffinée. Un témoignage qui fait écho pour quiconque connait la souffrance.
Et puis surprise. Un pamphlet sans critique contre les femmes non désireuse de porter un enfant. Une loghorrée d'insultes verbales et d'irrespect. La préciosité du style narrative n'excuse pas cette explosion de rage contre ces femmes. On croirait lire un témoignage sexiste.
Sans être féministe, et pourtant pour la liberté d'expression, là c'est trop. Un livre font j'arracherai la moitié des pages.
Commenter  J’apprécie          80
JiLau
  13 août 2012
Je suis un homme, un homme avec une cicatrice car j ai vecu avec une femme qui a l instar de M Meril ne pouvait avoir d enfants a cause de deux ovariectomies. Certe dans cet etat de fait, c est la femme qui souffre enormement plus que l homme, je n en disconviens absolument pas. Mais je voulais juste dire par ce temoignage, qu il est tres tres dur aussi en tant qu homme de voir sa conjointe endurer une telle situation et la voir mentalement se metamorphoser. Cette souffrance si differente pour elle et lui n en reste pas moins terri le. Je serai curieux de savoir combien de couple resistent a un tel ouragan. le mien n apas survecu...
Commenter  J’apprécie          50
malau
  14 septembre 2013
C'est sincère, c'est émouvant et ça permet de mieux comprendre la douleur des femmes qui ne peuvent avoir d'enfant.
Cependant, j'ai trouvé que la solution de l'adoption était évacuée en une demi-page, donc trop rapidement. Il y a un blocage empêchant l'évolution, une crispation que l'on comprend bien mais qui est, finalement, légèrement déplaisante. Reste un malaise, pour l'auteure comme pour nous.
Commenter  J’apprécie          20
VivianeB
  10 décembre 2012
D'une écriture vive et intelligente, l'auteur parle de sa douleur de ne pas être mère. Un témoignage poignant et bouleversant.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
babounettebabounette   03 juin 2009
Un jour, je suis morte. J'ai eu du mal à m'en remettre. Je ne m'en remets pas, en vérité.
Si le soleil est la vie, je suis la lune.
Commenter  J’apprécie          270
l-opulence-de-la-nuitl-opulence-de-la-nuit   26 juillet 2013
Ma vie continue pourtant. En gris, sans contrastes, d'une manière égale. Rien de saillant, aucun évènement à souligner, à mettre en gras. Autrefois on disait ça de l'écriture, les pleins et les déliés. Je suis déliée. Les pleins, c'est pour les autres. Je ne connais pas les pleins. Les pleins sont devant, je suis derrière, je viens après, en mince filigrane.
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuitl-opulence-de-la-nuit   26 juillet 2013
Ne croyez pas que cette existence parallèle soit pénible. J'ai, comme les autres, des moments heureux. Des moments joyeux, qui ont toute l'apparence du bonheur. A me regarder, on pourrait m'envier. Je ris, j'ai les joues rose, je bronze, je m'enivre, je jouis, j'invente, mais ça ne sert à rien puisque je suis morte.
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuitl-opulence-de-la-nuit   26 juillet 2013
Vivre avec moi-même n'est pas commode.
Pas infaisable puisque je vous parle, mais incommode.
Je porte mon lourd cadavre sur le dos, chacun de mes efforts est multiplié par cette charge pesante.
Commenter  J’apprécie          20
l-opulence-de-la-nuitl-opulence-de-la-nuit   26 juillet 2013
Un jour, je suis morte.

J'ai eu du mal à m'en remettre.

Je ne m'en remets pas, en vérité.

Je ne l'ai pas su tout de suite. Que j'étais morte. Les signaux sont apparus petit à petit. On ne peut pas accepter une chose pareille d'emblée. C'est insoutenable.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Macha Méril (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Macha Méril
📻 L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • 📚 Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! ❤ 👉🏻 • • 📚 La chaîne de Adrian McKinty aux éditions Mazarine 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1036493... • 📚 Grands espaces de Russell Rowland aux éditions Livre de Poche 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1037669... • 📚 Histoire de Chicago May de Nuala O'Faolain aux éditions Sabine Wespieser 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/112465-... • 📚 Loving Frank de Nancy Horan aux éditions Livre de Poche 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/7189-po... • 📚 Le Soleil rouge du Tsar de Violette Cabesos aux éditions Albin Michel 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1032215... • 📚 Vania, Vassia et la fille de Vassia de Macha Méril aux éditions Liana Lévi 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1035828... • 📚 Les Evasions Célèbres de Frédéric Bernard aux éditions Massanne 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1037671... • • 🐝 Chinez & découvrez nos livres coups d’coeur dans notre librairie en ligne ❤ 👉🏻 lagriffenoire.com •
+ Lire la suite
autres livres classés : Stérilité féminineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1071 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre