AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782955963098
196 pages
Éditeur : AFNIL (29/07/2018)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 11 notes)
Résumé :
1890, dans un manoir de la campagne anglaise, Henry Worthington, chef de famille aussi redouté que respecté, découvre le corps sans vie de Mary, l’une de ses domestiques, morte étranglée. L’inspecteur en charge de l’affaire conclut sans délai à un crime de rôdeur. Peu convaincu par cette enquête bâclée, Henry décide d’appeler à l’aide son neveu Stuart Spencer, fils illégitime de sa sœur Violette. Bien qu’il n’ait jamais rencontré Stuart, Henry connaît ses talents d’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
sylvieboop24
  22 février 2021
SOMBRES SECRETS – DE DELPHINE MONTARIOL
La 1ère aventure de Worthington & Spencer, détectives privés.

J'ai rencontré Delphine lors d'un salon. Puis un autre… Et après nos échanges j'ai eu très envie de découvrir son univers. Un concours de la ligue du chapitre 22 à laquelle elle appartient, et voici cette 1ère aventure qui est arrivée jusqu'à moi.
Un autre de ses romans est toujours en attente dans ma Pal. Tant d'ouvrages à découvrir et si peu de temps…
Dans ce récit Delphine nous entraîne dans la campagne anglaise en 1890.
Un chef de famille, Henry Worthington, retrouve le corps sans vie de Mary. Une domestique au service de la famille depuis toujours. Elle a été étranglée. L'inspecteur en charge de l'enquête est un incompétent de première et l'affaire est classée sans que les faits n'aient été creusés ni approfondis.
Henry était très attaché à Mary, qui fut sa nurse. Il décide donc de faire appel à son neveu inconnu, Stuart Spencer, le fils illégitime de sa soeur Violette. Sa soeur adorée qu'il n'a pas vue depuis qu'elle a dû quitter l'Angleterre, rejetée par sa famille.
Le doyen, pour introduire Stuart, a décidé d'organiser une réunion de famille dans le manoir familial. Et il souhaite rattraper l'injustice qui a spolié Violette et ses enfants des droits successoraux qui leurs revenaient.
Stuart va donc se rendre au manoir, même s'il bout de colère vis-à-vis de cette famille qui n'est rien pour lui et qui a fait tant de mal à sa mère. C'est un homme droit, rigoureux, ancien officier de l'armée des Indes. Pendant plus de 8 ans il a été affecté à un groupe d'officiers servant d'enquêteurs au sein de l'armée. Son expertise lui sera bien utile.
Il va découvrir cette famille, oncles, tantes, cousins et cousines, ainsi que leurs enfants.
L'accueil ne sera pas que bienveillant. Mais Stuart a du répondant.
Puis voilà qu'alors qu'il s'entretient avec son oncle dans le bureau de ce dernier, Henry s'effondre, quasi mort. Tous les yeux se braquent alors sur Stuart. Henry décédera peu après.
Heureusement Henry va trouver une alliée dans cette famille. Sa cousine Elsie, un caractère bien trempé, plus à l'aise avec un fleuret qu'avec un éventail.
Et d'allié il aura bien besoin car toutes les rancoeurs vont remonter à la surface et s'exprimer.
Extrait P.211 : « - Elsie ! Il va nous tuer ! Hurla Stuart.
Elsie s'arrêta net. Elle observa de nouveau devant elle l'obscurité et, soudain, remonta à l'étage. Au fond du couloir, elle jeta un coup d'oeil à Stuart, son visage était dégoûtant de sang. »
Un huis clos étouffant va suivre, des secrets seront dévoilés et la mort continuera de frapper jusqu'au dénouement.
Un dénouement qui verra la naissance d'une agence de détectives familiale, car rien ne peut résister à la volonté d'Elsie. Pour notre plus grand bonheur puisque d'autres aventures attendent notre duo.
J'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman qui m'a rappelé l'univers des Agatha Christie dévorés il y a bien longtemps.
Comme un moment suspendu dans une autre époque, calée dans un fauteuil de chintz, une tasse de thé brûlant à la main.
Merci Delphine pour ce voyage dans le temps et la découverte de ces héros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolar
  05 août 2020
La Kronik d'Eppy Fanny
J'ai rencontré Delphine lors d'un salon. Puis un autre… Et après nos échanges j'ai eu très envie de découvrir son univers. Un concours de la ligue du chapitre 22 à laquelle elle appartient, et voici cette 1ère aventure qui est arrivée jusqu'à moi.
Un autre de ses romans est toujours en attente dans ma Pal. Tant d'ouvrages à découvrir et si peu de temps…
Dans ce récit Delphine nous entraîne dans la campagne anglaise en 1890.
Un chef de famille, Henry Worthington, retrouve le corps sans vie de Mary. Une domestique au service de la famille depuis toujours. Elle a été étranglée. L'inspecteur en charge de l'enquête est un incompétent de première et l'affaire est classée sans que les faits n'aient été creusés ni approfondis.
Henry était très attaché à Mary, qui fut sa nurse. Il décide donc de faire appel à son neveu inconnu, Stuart Spencer, le fils illégitime de sa soeur Violette. Sa soeur adorée qu'il n'a pas vue depuis qu'elle a dû quitter l'Angleterre, rejetée par sa famille.
Le doyen, pour introduire Stuart, a décidé d'organiser une réunion de famille dans le manoir familial. Et il souhaite rattraper l'injustice qui a spolié Violette et ses enfants des droits successoraux qui leurs revenaient.
Stuart va donc se rendre au manoir, même s'il bout de colère vis-à-vis de cette famille qui n'est rien pour lui et qui a fait tant de mal à sa mère. C'est un homme droit, rigoureux, ancien officier de l'armée des Indes. Pendant plus de 8 ans il a été affecté à un groupe d'officiers servant d'enquêteurs au sein de l'armée. Son expertise lui sera bien utile.
Il va découvrir cette famille, oncles, tantes, cousins et cousines, ainsi que leurs enfants.
L'accueil ne sera pas que bienveillant. Mais Stuart a du répondant.
Puis voilà qu'alors qu'il s'entretient avec son oncle dans le bureau de ce dernier, Henry s'effondre, quasi mort. Tous les yeux se braquent alors sur Stuart. Henry décédera peu après.
Heureusement Henry va trouver une alliée dans cette famille. Sa cousine Elsie, un caractère bien trempé, plus à l'aise avec un fleuret qu'avec un éventail.
Et d'allié il aura bien besoin car toutes les rancoeurs vont remonter à la surface et s'exprimer.
Extrait P.211 : « – Elsie ! Il va nous tuer ! Hurla Stuart.
Elsie s'arrêta net. Elle observa de nouveau devant elle l'obscurité et, soudain, remonta à l'étage. Au fond du couloir, elle jeta un coup d'oeil à Stuart, son visage était dégoûtant de sang. »
Un huis clos étouffant va suivre, des secrets seront dévoilés et la mort continuera de frapper jusqu'au dénouement.
Un dénouement qui verra la naissance d'une agence de détectives familiale, car rien ne peut résister à la volonté d'Elsie. Pour notre plus grand bonheur puisque d'autres aventures attendent notre duo.
J'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman qui m'a rappelé l'univers des Agatha Christie dévorés il y a bien longtemps. Comme un moment suspendu dans une autre époque, calée dans un fauteuil de chintz, une tasse de thé brûlant à la main.
Merci Delphine Montariol pour ce voyage dans le temps et la découverte de ces héros.
Lien : https://collectifpolar.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Christlbouquine
  01 novembre 2019
Mary, domestique au manoir des Worthington est découverte étranglée dans le jardin du domaine. La police semble vouloir expédier l'enquête au grand dam d'Henry Worthington, très attaché à cette vieille servante. Il décide alors de faire appel à Stuart Spencer, le fils illégitime de sa soeur Violette qui a été répudiée par la famille.
L'arrivée de Stuart, chargé de mener l'enquête, au coeur de la famille Worthington va déclencher bien des tensions et faire ressurgir des secrets enfouis. Sous le couvert du vernis aristocratique de la bonne société de l'époque victorienne, les vrais visages vont au fur et à mesure se révéler. Aidé par sa cousine, Elsie, Stuart va mettre en lumière des mystères familiaux.
Delphine Montariol sait mener une intrigue prenante. Clairement influencée par Agatha Christie et Conan Doyle, l'auteure ajoute une petite touche de modernité avec le personnage libre, fantasque et énergique d'Elsie.
Le livre se lit avec plaisir et on suit avec intérêt les différentes péripéties qui se déroulent sous nos yeux. Même si au début, la profusion des personnages m'a un peu égarée, j'ai fini par assez vite me repérer entre tous les membres de la famille et les domestiques. D'autant que chacun possède un caractère très défini qui permet de les identifier facilement.
Je me suis plue à repérer les différents indices distillés au fil des pages et à essayer de découvrir le coupable avant le dénouement.
Ce roman est l'acte de naissance prometteur d'une série mettant en scène le duo d'enquêteurs Worthington et Spencer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CharlotteADAM
  17 février 2020
J'ai éprouvé quelques difficultés à entrer dans les premières pages pour des raisons de style. Bien que cohérentes avec la période historique à laquelle se déroule le roman, certaines structures de phrases, chargées en adjectifs et propositions, m'égaraient un peu et m'empêchaient de rentrer pleinement dans le vif de l'histoire. Par la suite, cette sensation s'est estompée.
Les dialogues sont savoureux, le duo formé par Stuart Spencer, ancien militaire portant les stigmates de son passé, et Elsie Worthington, jeune femme indomptable et peu conventionnelle, est attachant et original. J'ai aimé l'atmosphère de la demeure britannique prise dans la tempête (aussi bien en raison des éléments déchaînés à l'extérieur que des actions humaines à l'intérieur).
Les meurtres s'enchaînent, les soupçons se portent sur chacun des survivants. Entre secrets de famille, questions de statut social, jalousies et liaisons illicites, ce sont des travers très humains et intemporels que présente l'auteure, même si en l'occurrence, le contexte historique est bien campé.
L'action s'accélère sur la fin et quelques passages franchement mouvementés viennent pimenter l'intrigue. Un bon moment de lecture pour ma part, qui ouvre la porte à d'autres aventures du duo de cousins détectives.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NLG
  24 juin 2019
Angleterre 1890 :
Dans le parc de son manoir, Henry Worthington découvre le cadavre de sa domestique Mary.
L'inspecteur chargé de l'affaire faisant preuve d'incompétence, il demande de l'aide à son neveux Stuart Spencer, fils illégitime de sa soeur Violette expatriée aux Indes.
Une fois sur place et en pleine réunion de famille il apprend qu'Henry le réintègre ainsi que sa mère dans la succession des Worthington. La tension monte au sein des convives et explose lorsqu'ils apprennent que Stuart va mener l'enquête du meurtre de Mary. Tous ? Pas vraiment ! ...
C'est d'une plume fluide au style précis que l'auteure m'a entraîné dans un huis clos à l'ambiance feutrée d'une demeure aux prises d'une tempête où tous les protagonistes sont suspects. Telle Agatha Christie, elle nous met en présence de nombreux personnages qui ont tous une particularité et un point commun : chacun son secret !
Ses personnages sont pour la plupart attachants.
Stuart Spencer, rentrant des Indes avec une jambe blessée, va devoir tenir la promesse faite à son oncle et affronter l'hypocrisie d'une famille bourgeoise qui le hait.
Mais l'auteure lui donne une aide précieuse : Elsie sa cousine. Jeune fille au discernement judicieux et qui se comporte hors critère de la bienséance de l'époque victorienne.
Touche de modernité et d'originalité !
Au fil des chapitres, les langues se délient, les indices se multiplient jusqu'au dénouement final... et la fin de la tempête !

Lien : https://imagesderomans.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   22 juillet 2020
Stuart se sentit scruté comme jamais auparavant. Toute la famille l’entourait, le pressait de questions, l’observait sous toutes les coutures. Chacun tendait l’oreille pour entendre les multiples réponses que Stuart fournissait de bonne grâce, essayant de combler une vie de séparation en quelques minutes. Henry fut soulagé du tour que prenaient les événements. Nul doute que nombre d’explications allaient encore suivre mais la tâche la plus délicate était passée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   22 juillet 2020
Elsie avait tant envié à son aînée son apparence fragile et délicate qu’elle n’avait jamais pris conscience des conséquences négatives de cette apparence : Cathy avait toujours été laissée dans l’ignorance de tout. Elle était jolie donc elle n’aurait pas de difficultés à trouver un mari. A quoi bon dans ces circonstances prendre la peine de la préparer à la violence du monde. Pour la première fois de sa vie, Elsie fut contente de son apparence. Grande, charpentée, énergique et curieuse, sa mère avait su que la partie serait plus difficile pour elle et avait veillé avec soin à sa formation intellectuelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   22 juillet 2020
Henry Worthington aimait à croire que son éducation était sans failles. Dans les cercles d’affaires qu’il côtoyait depuis plus de trente‑cinq ans, il avait la réputation de ne jamais perdre son calme, d’être coriace et imperturbable. Toutefois, ce que trente‑cinq ans de négociations acharnées n’étaient pas parvenus à entamer, la médiocrité d’un imbécile arrogant était sur le point de le balayer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   22 juillet 2020
— Vous écoutez aux portes, cousine ?

Elsie eut un léger hoquet de contrariété. Comment osait‑il la soupçonner d’un tel méfait ? D’un tel manquement aux bonnes manières les plus élémentaires ? C’était inadmissible… Vrai mais inadmissible !
Commenter  J’apprécie          20
MontariolMontariol   28 février 2019
"Folie, mon oncle". Installé dans son compartiment, près de la fenêtre, Stuart relisait pour la centième fois peut-être la lettre de son oncle Henry Worthington. Son front était barré d’un pli soucieux. Il n’aimait guère le contenu de cette missive. Nombreux auraient jugé que les menaces pesant sur ces inconnus qui ne s’étaient jamais préoccupés de son sort, ni de celui de sa mère, n’auraient pas dû lui importer. Pourtant, Stuart Spencer n’était pas de cette sorte d’homme. Il avait la justice, le courage et l’honneur chevillés à l’âme et au corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2275 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre