AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782344039489
144 pages
Éditeur : Glénat (18/03/2020)
3.81/5   13 notes
Résumé :
Sept meurtres. Deux époux. Un pacte monstrueux.

Juin 2003, dans les Ardennes. Soupçonné d’avoir séquestré une jeune fille, Michel Fourniret est arrêté par la police belge. Après enquête et aveux du prévenu, ce seront en réalité sept meurtres, des jeunes femmes enlevées, violées et tuées selon le même mode opératoire, qui seront mis au clair. Aux origines de ces seize ans de crimes, une correspondance entre Fourniret et une femme, Monique Olivier – qui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Melieetleslivres
  16 mai 2021
Je remets ici ma chronique de 2019, car le décès de Fourniret cette semaine la rend pertinente. Je l'avais effacée de Babelio il y a pile un an, lorsqu'a été dévoilée la mythomanie de Stéphane Bourgoin.
JE PRÉCISE QUE JE PARLE DU LIVRE DE BOURGOIN ET NON DE LA BD
(conclusion de mai 2020 en bas de page, et ce qu'on a appris de Stéphane Bourgoin il y a un an fait que mon sentiment au sujet de ce type était justifié. Il n'a jamais rencontré Fourniret.)
---------------------------------------------
Chronique du 7 mai 2019 :
J'ai acheté ce livre pour voir ce que pouvait bien écrire Stéphane Bourgoin. Ce type est réputé pour être LE spécialiste français des tueurs en série du monde entier. Il en a rencontré et interviewé plusieurs centaines. Mais il me fait une impression bizarre lorsque je le vois dans certaines émissions ou vidéos : dans une émission "normale", il a une voix parfaitement normale. Par contre, lors de ses interviews avec ces tueurs en série, ou juste après, sa voix est anormalement vibratoire et limite tremblante. C'est une chose qui me trouble beaucoup, je ne sais comment expliquer : les tueurs sont souvent enfermés depuis des décennies, entravés, séparés par une vitre. Il est "spécialiste", mais sa voix me semble être le reflet d'une trouille intense, ce qui est extrêmement déstabilisant pour l'auditoire (en cas de conférences) et les télespectateurs ou vidéospectateurs.
Ce qui me trouble également est son positionnement à peine caché : il ne parle pas de psychopathes et autres problêmes psychiques qui ont mené ces hommes à faire ces horreurs, lui, il a dit, et le sous-entend souvent : ce serait le Diable. Il n'approfondit pas sa pensée, il dit que c'est le Mal. J'ai beaucoup de mal avec ça.
Voici une petite bio de l'auteur :

Né en 1953, Stéphane Bourgoin est un écrivain français, journaliste, cinéphile et libraire spécialisé dans la criminologie et le roman policier. Chroniqueur de films de série B et d'horreur dans les fanzines Vampirella et L'Écran fantastique, il part en 1974 aux États-Unis où il joue le rôle d'homme à tout faire de producteurs de films à petit budget. En 1976, le viol et le meurtre de sa compagne par un serial killer dans leur appartement de Los Angeles en Californie est à l'origine de son intérêt pour les serials killers. En 1978, sur place aux États-Unis, il s'ouvre à l'enquêteur qui lui fait rencontrer ses premiers serial killers. Pour "exorciser et comprendre", il enquête, rencontre des policiers à l'académie du FBI de Quantico, étudie des dossiers déjà jugés, puis rencontre des criminels sexuels en prison.
Depuis 1979, Stéphane Bourgoin a interrogé 774 serial killers différents sur tous les continents. Autodidacte, il a enseigné au Centre national de formation de police judiciaire (C.N.F.P.J.) de l'école de gendarmerie de Fontainebleau pendant plus de douze ans et est membre fondateur de l'association Victimes en Série (ViES). Il a écrit et co-écrit une bonne centaine de livres sur le sujet des tueurs en série.
Au sujet du livre sur Michel Fourniret :  Les premières 50 pages sont très bonnes : année par année, l'itinéraire de cet homme, ses crimes et délits, vols, allers retours en prison, vie privée, mariage, enfants, et les crimes avoués, chaque victime, les circonstances.  C'est très clair.
Ensuite un chapitre sur la vie de Monique Olivier. Ensuite les interviews retranscrites avec des journalistes qui ont suivi l'affaire, en France et en Belgique, des policiers (SRPJ de Reims, un Procureur du Roi en Belgique, des avocats de parties civiles, le témoignage de victimes et l'association VIES, et les rapports de certains psychiatres qui ont expertisé Michel Fourniret et Monique Olivier.
Il y a donc énormément de redites, on retrouve au mot près dans les témoignages et expertises des phrases que Bourgoin a utilisées et s'est appropriées dans la première partie du livre.
Mon avis : le grand intérêt du livre, pour moi, est le pointage de chaque faille dans ce dossier de 37 ans d'errance de ce criminel entre la Belgique et la France, et surtout dans toutes les régions de France. Fourniret a passé sa vie à entrer et sortir de prison pour divers actes d'agressions sexuelles depuis ses 17 ans. Il s'en est sorti chaque fois avec de petites peines, et sortait de prison avant la fin de la peine effective. Aucune communication entre les départements, les régions, les services, les juges, pour ce criminel récidiviste qui aurait dû être repéré très vite. Et heureusement ça commence à s'arranger, des fichiers sont mis en place, mais un dossier commun à toute l'Europe n'est pas encore vraiment utilisé. Il manque également un service de cold cases pour réétudier les disparitions non résolues. Ce qu'on commence à faire avec l'affaire Nordhal Lelandais.
Un autre intérêt aussi est la personnalité de Fourniret, décrite par ceux qui ont eu à l'interroger. Un QI très élevé, une haute vision de sa propre intelligence, un mépris total pour les autres, aucune intention de demander pardon, au contraire. Il décrit minutieusement ses crimes lorsque Monique Olivier l'a incriminé et qu'il est obligé d'avouer. Il sait, dit, et les enquêteurs savent qu'il y a eu bien plus de victimes, non retrouvées, et Estelle Mouzin est probablement une de celles-ci. Il a développé une morbide fascination pour la virginité des femmes et des adolescentes, et a probablement eu des relations incestueuses avec sa mère.
La personnalité de Monique Olivier est bien plus complexe : il est avéré que Fourniret ne tuera ses victimes qu'à partir de sa rencontre avec elle. Les enquêteurs sont marqués par les interrogatoires de cette femme, elle reste tassée sur elle même, reste muette des heures durant, des enquêteurs diront d'elle que c'est un "mollusque". Ce qui tranche avec son QI encore plus élevé que celui de Fourniret. 
C'est elle qui "avouera" les crimes de Fourniret. Certains crimes. Parce qu'elle est loin d'avoir tout dit, elle ne veut pas. Ce qui est marquant lorsqu'on termine ce livre, c'est cette impression que l'ombre de Monique Olivier plane sur tout cela, et qu'on la zappe un peu trop vite.
Stéphane Bourgoin n'a jamais rencontré ni Fourniret ni Monique Olivier. Tout au plus a-t-il assisté au procès de 2008. Cela ne l'empêchera pas de dire à la fin du livre qu'il sent le Mal planer sur lui après avoir rédigé le bouquin.... toujours ce truc bizarre qu'il a avec les criminels.
Livre intéressant, mais seulement la 1 ere partie. La 2e ne sont que des annexes des psys etc. Mais intéressant tout de même.

[EDIT] : 07 Mai 2020 : on sait maintenant que Stéphane Bourgoin n'a ni rencontré Fourniret, ni tous les criminels qu'il prétend avoir interrogés, et que ses interventions télévisées sont la démonstration de sa mythomanie.

Stéphane Bourgoin - L'Ogre des Ardennes - Grasset, nov 2018,  283 pages, 19€

Lien : https://melieetleslivres.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Erik_
  13 janvier 2021
A vrai dire, je ne savais pas grand chose sur ce Michel Fourniret qui nous est présenté comme l'un des pires sérials killer de toutes ces dernières années surnommé l'ogre des Ardennes.
J'ai beaucoup aimé la préface de l'auteur Stéphane Bourgoin qui nous rappelle que ces monstres des temps modernes ont acquis un statut de vedette avec l'ère de la médiatisation sans compter le cinéma ou encore les séries qui mettent en avant ces tueurs. On pense au film oscarisé « Le silence des agneaux » et son célèbre Hannibal Lecter mais on pourrait également parler de séries comme « Dexter » ou plus récemment « You » sur Netflix. le sérial killer est connu mais on ne retient guère le nom de toutes ces malheureuses victimes qui deviennent des statistiques anonymes. le constat est bien réel.
Pour en revenir à Michel Fourniret, cet être détestable a été arrêté à l'âge de 61 ans dans les Ardennes en juin 2003 et il a failli être relâché dans la nature quand sa compagne Monique Olivier a dénoncé au moins 9 crimes.On va étudier le profil psychologique de ces deux personnages au travers un interview donné par un célèbre auteur criminologue Etienne Jallieu qui n'est autre que le pseudonyme de l'auteur c'est à dire Stéphane Bourgoin. C'est l'expert français des tueurs en série qui a établi ce qu'on appelle un profilage criminel.
A noter que le présent ouvrage fait l'objet d'une suspension de publication par les éditions Glénat suite aux griefs du droit d'atteinte à l'image et de violation de vie privée des victimes de ce tueur en série. Bref, on ne peut plus raconté ce qui s'est passé. En même temps, j'étais un lecteur qui ignorait presque tout même si les médias rabattaient sans cesse ce nom.
Sans cette bd, je n'aurais pas pu me rendre compte de l'ignominie de ces crimes et ce qu'il a fait subir à ces pauvres victimes tout en restant calme, froid et déterminé. Bref, il faut savoir que cette bd a entraîné un litige. Au-delà de ces aspects juridiques, c'est une oeuvre qui se base sur le parcours, sur la progression dans l'horreur des crimes commis en décortiquant son mode de fonctionnement et celui de sa compagne complice de ces atrocités.
Les monstres existent et ils sont dans nos vies et nos campagnes. Il faut juste espérer ne pas croiser leur chemin car il ne faudra pas compter sur la police pour les arrêter bien trop occupé à nous infliger des amendes pour non-respect d'un couvre-feu par exemple.
On peut crier au loup mais c'est toujours utile de savoir ces choses là, que cela arrive malheureusement et qu'il faut en tirer des enseignements. A réserver bien entendu à un public averti. Cette bd donne froid dans le dos mais inutile de le préciser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
mikaelunvoas
  28 mai 2021
Tout d'abord le code ISBN indiqué parle bien de la bande dessinée "Stéphane BOURGOIN présente les serial killers" sur Michel Fourniret.
Il faut préciser que cet ouvrage a été attaqué récemment par une association d'aide aux victimes. Outre le fait que l'auteur et rédacteur en chef de cette collection "Stéphane BOURGOIN" ait reconnu il y a peu être auteur de plagiat et avoir menti sur son passé, il faut admettre que ce livre est bien fait et dessiné avec qualité.
Michel FOURNIRET est décédé le 10 mai 2021 emportant à jamais ses pires secrets car il a réussi à masquer aux enquêteurs des pans entiers de sa vie. Reste sa compagne Monique Olivier qui pourrait encore aider la justice...
Mais l'analyse et les dialogues récoltés dans cet opus nous éclairent plus sur la personnalité de ce tueur en série. On constate qu'il est intelligent et que sa jeunesse et les liens avec sa mère ont été compliqués (inceste probable). Il ne ressent aucune empathie envers ses victimes. Fourniret a également une haute estime de lui même et comme Kemper, il est intéressé par ses comparses et sait les reconnaitre. En lisant ces pages, on souhaite fortement que ces personnes soient diagnostiquées lors de leurs séjours en prison, ce qui n'est jamais le cas malheureusement. Ils savent très bien manipuler leur entourage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cronos
  15 mai 2021
Je connaissais Michel Fourniret le tueur en série mais pas ce qui se cachait derrière ses crimes atroces. Un avant-propos du très critiqué Stéphane Bourgoin pour commencer, « n'oublions pas les victimes » sonne juste et il est toujours bon de ne pas oublier qui sont les victimes surtout quand le nom du tueur est souvent plus connu que ses victimes.
Ce que j'ai aimé c'est que l'on ne suit pas le point de vue du tueur en série mais un personnage qui l'a rencontré, enfin on a quand même sa vision quand il commet ses crimes ce qui est assez troublant. J'ai apprécié le face-à-face entre les deux personnages, cela permet d'avoir un récit et ses contradictions en une seule fois. Cet entretien couplé aux reconstitutions sonne comme un vrai reportage, cela m'a tout de suite fait entrer dans la narration. La fiche, bien pratique, en fin de livre résumant les faits était bienvenue, il se passe beaucoup de chose dans cette bande dessinée.
Les dessins sont bons, on se représente facilement les lieux, les personnages, et on se trouve aisément dans l'action.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Erik_Erik_   13 janvier 2021
Ogre : Monstre qui mange de préférence les enfants, car l'avaleur n'attend pas le nombre des années.
Commenter  J’apprécie          42
mikaelunvoasmikaelunvoas   28 mai 2021
Le 22 octobre 1987, quand il a été libéré de Fleury Mérogis pour conduite exemplaire, je suis allée le chercher...
Commenter  J’apprécie          10
mikaelunvoasmikaelunvoas   28 mai 2021
La virginité, c'était vraiment un sujet qui l'obsédait.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Jean-David Morvan (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-David Morvan
Engagée très jeune dans la Résistance, Madeleine Riffaud raconte aujourd'hui dans une première trilogie nourrie de milliers de détails d'une mémoire qui n'a rien oublié. Un témoignage poignant et palpitant qui se lit comme un thriller.
"Madeleine, Résistante" : un Aire Libre exceptionnel réalisé avec Jean-David Morvan et Dominique Bertail.
Tome 1 disponible en librairie Découvrir l'album : bit.ly/MadeleineT1
autres livres classés : tueur en sérieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Irena

Comment se nomme le parti d’Hitler ?

Le parti nationaliste
Le parti nazi
Le parti socialiste

13 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : Irena, tome 1 de Jean-David MorvanCréer un quiz sur ce livre