AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cécile Ardilly (Traducteur)
EAN : 978B085WG8Y9Z
Éditeur : Robert Laffont (04/06/2020)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Elle fait partie de la famille. Pour le meilleur et pour le pire. Quand Alex a rencontré Natalie, celle-ci a changé sa vie. Après la mort tragique de sa première femme, avec qui il a eu une fille, Jade, à présent adolescente, il est déterminé à former de nouveau une famille unie. Mais son bonheur naissant se brise lorsque sa maison est ravagée par les flammes. Jade soutient qu'elle a vu un homme s'introduire chez eux le soir de l'incendie ; Natalie affirme au contra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
celine85
  26 mai 2020
Heather, la première femme d'Alex est décédée d'un cancer. Jade est née de cette première union. Aujourd'hui, elle est adolescente et Alex a refait sa vie avec Natalie.
Un terrible incendie vient ravager leur maison. Jade dit avoir vu un homme dans la maison ce soir là. Natalie ne veut pas corroborer cette version, pour elle il n'y avait pas d'homme. Pour Alex, une des deux ment mais laquelle ? Alors qu'il retournait sur le lieu de l'incendie, il découvre dans les affaires de sa femme, une photo et des documents au nom d'une certaine Rachel. Que lui a-t-elle caché ? Il n'est pas au bout de ses surprises…
Après « L'échange », Rebecca Fleet revient avec ce deuxième thriller psychologique « La seconde épouse ». Je me suis laissée porter par l'histoire, le style est fluide, on tourne les pages facilement. Pour maintenir le suspense et l'attention du lecteur, l'auteure distille la révélation de secrets au compte goutte. On a l'impression d'ouvrir une boite avec un secret puis une autre boite avec un autre et ainsi de suite. On se demande où va s'arrêter les révélations.
A paraitre le 28 mai 2020 aux éditions Robert Laffont, La bête noire »
#Lasecondeépouse #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
FeyGirl
  03 juillet 2020
2017. Une nuit en Angleterre. La maison d'Alex est la proie des flammes alors qu'il est à une soirée avec des clients. Quand il arrive sur le lieu de l'incendie, sa femme Natalie est à l'extérieur, effondrée, tandis que sa fille adolescente — enfant de son premier mariage — est sauvée in extremis par un pompier mais inconsciente. Alex ne peut s'empêcher d'en vouloir à sa seconde épouse de ne pas avoir mis Jade hors de danger. L'angoisse étreint Alex jusqu'à ce que sa fille se réveille à l'hôpital le lendemain. Elle lui confie qu'elle a vu un homme dans la maison la nuit de l'événement, et Alex doute de sa femme. le couple se détériore lentement.
1999. Rachel, jeune femme réservée, tente de protéger sa jeune soeur Sadie qui n'en fait qu'à sa tête, se drogue et plonge dans le monde de la nuit interlope. Celle-ci devient obsédée par un patron de boîte de nuit dont l'aînée Rachel se méfie immédiatement.
Deux histoires temporelles avancent en parallèle et explorent le schéma classique du passé enfoui qui refait surface et qui poursuit les protagonistes. L'intérêt de ce polar réside dans le portrait de chacun des personnages, grâce à des chapitres consacrés à leurs points de vue. On plaint Rachel, qui s'oblige à jouer le rôle d'aînée réfléchie et protectrice, face à une soeur irresponsable et à la dérive. On souhaite que le couple Alex et Natalie surmonte cette épreuve.
L'ambiance est aussi bien retranscrite, que ce soit Londres ou Brighton. L'écriture est fluide et les chapitres s'enchaînent en maintenant un rythme soutenu.
Je n'ai pas vu venir le rebondissement final ! Ce roman s'avère être une lecture sympathique pour un bon moment de détente, sans être inoubliable.
Lien : https://feygirl.home.blog/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Amnezik666
  29 juin 2020
Une fois n'est pas coutume mais je dois avouer qu'en refermant ce bouquin je ne trouvais aucune accroche pour rédiger ma chronique. Non que le bouquin m'ait déplu, même s'il ne m'a pas franchement emballé (loin s'en faut), force est de reconnaître qu'il se lit plutôt bien et me laisse sur une impression que je qualifierai de mitigée. Sans aller jusqu'à dire que j'ai eu l'impression de perdre mon temps en lisant ce bouquin (ce n'est quand même pas tout à fait vrai), je le referme en ne pouvant m'empêcher de penser que ce fut une lecture dont j'aurai pu me dispenser.
Pour son second roman, après L'Échange, Rebecca Fleet reste dans le thriller psychologique familial. Une intrigue qui, à la base, tourne autour de trois personnages, Alex, un jeune veuf qui élevait seul sa fille, Jade, avant de rencontrer Natalie avec qui il a eu envie de fonder un nouveau foyer. Mais au fil des chapitres un autre personnage va s'imposer, Sadie, la soeur de Natalie, deux frangines aux personnalité aussi opposées que peuvent l'être le Yin et le Yang.
Le bouquin alterne non seulement entre les points de vue des différents personnages phares de l'intrigue mais aussi entre les périodes, passant du présent (2017) au passé (1999). L'idée étant que les événements de 1999 vont nous donner les clés permettant de comprendre ceux de 2017.
Sauf que, me concernant, le suspense aura fait long feu… au lieu d'un grand BOUM attendu et espéré, je n'ai eu qu'un misérable PLOP de pétard mouillé. Ce qui devait constituer un revirement majeur de l'intrigue m'a sauté à la tronche comme une évidence à peine le sujet abordé. J'espérais, sans trop y croire, me tromper… et ben non, j'avais vu juste.
Pour un thriller on peut difficilement imaginer pire dans le genre faux-départ. J'ai toutefois décidé de persévérer, malheureusement plus le déroulé de l'intrigue me donnait raison, plus le récit perdait en saveur.
L'idée des deux soeurs était plutôt bonne même si le trait a été beaucoup trop forcé, on est à la limite de la caricature façon Jekyll et Hyde ; d'un côté la blanche colombe pure et innocente et de l'autre la brebis galeuse qui cumule les tares.
Les autres personnages sont malheureusement à l'image des deux frangines, des clichés de ce qu'ils sont sensés être. Trop souvent j'ai eu l'impression d'avoir entre les mains un scénario prometteur qui aurait été gâché par de mauvais interprètes.
Je mentirai en disant que je me suis emmerdé en lisant ce bouquin, mais il ne révolutionne clairement pas le genre, au contraire il aurait même une fâcheuse tendance à enfoncer les portes ouvertes. Une fois que l'on s'est résigné à cela, la lecture n'est pas désagréable même si elle n'apporte rien.
Je fais volontiers l'impasse sur certaines faiblesses quand je lis le premier roman d'un(e) auteur(e), mais si je retrouve ces mêmes faiblesses – encore plus accentuées – dans le suivant, il ne faut pas compter sur la même indulgence.
Ce n'est clairement pas avec ce roman que Rebecca Fleet retrouvera grâce auprès des lecteurs et lectrices qui n'avaient pas adhéré à L'Échange ; quant aux autres, dont je suis, nul doute qu'il leur laissera un arrière-goût amer en bouche.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
RomansNoirsEtPlus
  26 juin 2020
A croire que je lis des romans dont certains ont été fabriqués dans le même moule .ces derniers temps . En tout cas les ressemblances sont frappantes : deux auteurs féminines , B.A. Paris et Rebecca Fleet toutes les deux anglaises pour des récits qui semblent taillés dans la même matière ou tout du moins qui revêtent la même forme : un plantage de décor et une intrigue qui se construit sur plus de la moitié du livre avant que les événements ne veuillent bien s'emballer .
Cette période si particulière a dû mettre à bout ma patience , car , je l'avoue , j'ai eu beaucoup de mal à attendre l'étincelle bienfaitrice qui donne enfin un peu de piment au récit . Certes le démarrage “en fanfare” augure du meilleur , l'écriture est parfaite , les personnages campés avec le relief nécessaire mais on attend très longuement le pitch implacable qui finira par ébranler nos certitudes . C'est en effet un des rares livres lus récemment où la surprise n'a pas été au rendez vous car déjà largement entrevue en amont.
Côté histoire on fait la connaissance avec Alex , qui en rentrant chez lui un soir à Brighton , découvre sa maison en flammes , Natalie , son épouse en larmes et sa fille , Jade, sauvée de justesse d'une mort certaine grâce à l'intrépidité d'un secouriste . Pourquoi sa femme n'a t-elle pas réagi plus tôt ? Etait-ce intentionnel ou malencontreux ? le doute est maintenant niché dans l'esprit d'Alex qui va , peu à peu, mettre en lumière d'autres pans cachés de la vie de Natalie . Des drames et des secrets difficilement avouables qui ont marqué à jamais son existence et conditionnent ses actes futurs .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nathf
  03 juillet 2020
Grande-Bretagne - Alex, veuf et père de Jade a refait sa vie avec Natalie.
Un soir en rentrant à son domicile, il découvre celui-ci en flamme, sa femme en pleurs et sa fille sauvée de justesse par un secouriste.
Comment Natalie a-t-elle pu abandonner Jade dans le brasier? Alex commence alors à douter des intentions de sa femme.....
Voilà un roman qui ne restera pas dans les annales mais qui se lit bien.
On entre vite dans le vif du sujet avec l'incendie.
L'auteur distille les indices au compte-goutte ce qui nous amène à nous questionner sur cette fameuse seconde épouse qui ne semble pas si parfaite qu'il y paraît.
Grâce aux flashbacks, qui tirent parfois en longueur, Rebecca Fleet dévoile le passé de Natalie et ses cadavres dans le placard.
Néanmoins, au-delà de la moitié, le récit prend de l'ampleur et surprend.
Je vous conseille donc ce thriller psychologique qui ne révolutionnera pas le genre mais qui vous fera passer un agréable moment.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JulitlesmotsJulitlesmots   27 juin 2020
... ce n'est pas parce qu'une nous est familière qu'on la connaît. On a tendance à confondre les deux.
Commenter  J’apprécie          100
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   21 juin 2020
Quand on aime quelqu’un, on est prêt à tout pour lui . Mentir pour lui , tuer pour lui , trahir ses convictions pour lui.
Commenter  J’apprécie          10
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   20 juin 2020
Les gens ne sont pas des pages blanches sur lesquelles on peut projeter son amour : ils sont complexes , ils sont la somme de leurs expériences et de leurs émotions. C’est le passé qui fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Rebecca Fleet (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rebecca Fleet
L' Echange - Rebecca Fleet
Présentation par les Editions Robert Laffont
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Rebecca Fleet (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1893 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..