AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782260020745
126 pages
Éditeur : Editions Julliard (03/01/2013)

Note moyenne : 2.55/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Quoi de plus terrible que d'être invité au mariage de la seule fille qui ait jamais compté pour soi ?
Comment ne pas regretter d'avoir compris trop tard qu'on l'aimait ; de ne pas avoir su la garder ?
Sous couvert d'un récit drôle et enlevé, Christophe Mouton nous livre en réalité une très sérieuse éducation sentimentale d'aujourd'hui.

Il était venu pour voir de ses propres yeux ce qu'il redoutait tant : le mariage de celle qu'il aimait ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
jsgandalf
  25 septembre 2013
« Notre mariage » bien que vendu comme étant un roman n'est autre qu'une nouvelle par la longueur. Je l'ai emprunté à ma femme un soir ou je n'avais envie de commencer ni une lecture sérieuse ni un pavé. Au début la surprise fût heureuse, le narrateur présent au mariage de son ex avait des bonnes saillies qui à défaut d'être profondes étaient drôles. Hélas le « roman » s'enfonce en un long, malgré la brièveté du texte, monologue pas du plus original. C'est vite lu et aussi vite oublié. Si vous n'avez pas de temps à perdre évité le.
Commenter  J’apprécie          110
Accalia
  21 juin 2013
La critique de George m'a rendu curieuse et m'a donné envie de lire ce court texte. Je n'avais pas vu qu'il était aussi récent…je pensais lire un livre écrit il y a plusieurs années.

Il est assez court, je l'ai donc avalé en deux heures un matin, bien au chaud avec mon thé. Je ne sais pas si je peux réellement dire que j'ai aimé ce roman…

D'abord et avant toute chose, quelle est cette idée d'inviter son ex à son mariage?
Franchement, je ne comprends pas comment la mariée a pu l'inviter, ni comment lui a pu décider de venir. C'est stupide, inutile, cruel et franchement dangereux. Bien évidemment, il n'y aurait pas eu de roman pour commencer, mais déjà, j'ai du mal à adhérer à cette idée.

Une fois cet aspect dit, j'ai trouvé le personnage assez imbuvable. Je n'aurais aucune envie de faire partie de son groupe de proche, ni le côtoyer, même de loin.

[Attention, je dévoile l'intrigue]



——————————
Un drôle de roman donc, que je suis contente d'avoir lu et de l'avoir emprunté à la bibliothèque et non acheté.
Lien : http://writeifyouplease.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AppelezmoiMadame
  23 mars 2013
Christophe MOUTON s'adonne à un monologue. Point de départ du roman : le mariage de son ex. Oui, il est invité et s'y rend.

« J'ai pris une dernière lueur de tes yeux »
Il est venu assister à son mariage, sado, heureusement il est entouré de quelques amis qui le soutiennent.
J'ai aimé la première partie du roman, on suit le narrateur du « oui » à la réception, on s'arrête avec lui acheter des clopes, on se demande s'il va pousser le vice à se rendre à la soirée. J'ai ri en imaginant le village qu'il décrit de la terrasse du café où il enchaine les bières en observant « les autochtones » en cylindrées 120m3. On le suppose donc Parisien jusqu'au bout des ongles, c'est confirmé plus loin.
Les hésitations passées, il monte en voiture et arrive sur le lieu de fête. Il hésite à séduire une des soeurs de son ex, et préfère boire.
Le lendemain du mariage lance la deuxième partie du roman, l'analyse, l'introspection. On apprend qu'ils ont vécu ensemble une histoire compliquée, tumultueuse durant 10 ans. Il était à cette époque adepte du « le couple, c'est nul », les amis c'est bien. Certains ont évolué avec ou sans succès et lui a stagné. La deuxième partie est une quête, sa quête, il recherche un statut, une qualification à lui donner, à elle, celle qui s'est mariée avec un autre. Il se rééduque, ou plutôt s'éduque. On dit souvent que les échecs font grandir, il gagnera peut-être en maturité. Tout le long du roman on a affaire à un "adulescent".

Un roman qui se lit vite, une histoire originale, la deuxième partie est moins aboutie.
Il m'a néanmoins donné envie de lire son premier roman qui apparemment est mieux écrit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pilyen
  13 janvier 2013
L'an dernier, Christophe Mouton m'avait épaté avec son premier roman "Un garçon sans séduction". Bourré d'humour, original dans sa forme, cela avait été un de mes coups de coeur du printemps même s'il traitait d'un sujet archi rabattu : le mec largué par sa nana.
Autant vous dire que je me suis précipité sur la nouvelle parution de ce jeune auteur, avec la curiosité supplémentaire de savoir s'il allait brillamment passer le cap si difficile du deuxième roman. J'ai été surpris par la maigreur du volume, 116 pages avec de grandes marges... plus près de la nouvelle que du roman... Ensuite, le thème, pas vraiment original encore une fois, flirtant sur le mal être du mâle moderne qui ne sait pas vraiment ce qu'il veut.
Le narrateur se rend au mariage de son ex copine avec qui il a passé plusieurs années entre amour et séparations. Mais là, c'est bon, elle en a trouvé un autre ...pour la vie. Il rumine, il ressasse, il regrette de l'avoir quittée, il est presque en colère, rongé de jalousie et d'amertume. Durant ce week-end de fête, il s'interrogera sur le pourquoi de cet échec et sur la direction à donner à sa vie s'il veut ne pas rester seul. Parce que c'est le drame du jeune homme moderne, rester seul il ne le veut pas mais comme pour vivre à deux, il faut faire des concessions... les décisions sont difficiles à prendre.
Présenter comme un monologue intérieur, "Notre mariage" est la version sombre du "garçon sans séduction", les atermoiements d'un homme qui a du mal à quitter l'adolescence, qui ne veut pas s'engager ni perdre sa bande d'amis, continuer à s'éclater sur ses jeux vidéos et surtout ne pas avoir d'enfant.
La fin sur le blog
Lien : http://sansconnivence.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nnb
  22 septembre 2013
Court roman démarrant par un mariage à la manière du roman de Blandine le Callet "Une pièce montée" et se poursuivant tout le long du récit par la réflexion du narrateur sur son échec amoureux avec la mariée, ex-grand amour de sa vie !
Dissection ironique, douce-amère et souvent cruelle des relations de couples -trentenaires-d'aujourd'hui... sans grande surprise !
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Lexpress   24 janvier 2013
Christophe Mouton décrit dans [...] une union "pour la vie" comme s'il s'agissait d'une cérémonie d'obsèques. L'auteur joue malicieusement avec cette opposition, trouvant - notamment dans la première moitié - l'équilibre subtil entre l'émotion et les sarcasmes.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
nnbnnb   22 septembre 2013
J'avais tout simplement un passé à enterrer. Il devait respirer encore, capable de coups de pieds, de pincements et de piques. J'avais encore à l'étouffer, à serrer autant que je pouvais sur sa gorge, à résister aux coups quand il se débattait, à essayer de me rappeler combien je le haïssais, que je voulais qu'il meure et disparaisse.
Commenter  J’apprécie          30
MissReadingMissReading   26 février 2013
Cette bande est aujourd'hui enterrée. Les filles ont gagné, elles nous ont séparés et tu ne fus pas la moins efficace. De la force du groupe, il ne reste aujourd'hui que l'affection que j'ai pour chacun de ses membres. Elle trouve sa place assez bien lors de dîners, moins facilement après. Je n'avais pas tort de craindre les filles et leur pouvoir sclérosant. Tous, mes vieux camarades, sont aujourd'hui morts. En couple. Revoilà le mot interdit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Steph_KSteph_K   25 novembre 2018
Il n’y avait rien à trouver, rien à couper, simplement accepter le fardeau de t’avoir encore en moi, de ne pas pouvoir y échapper.
Commenter  J’apprécie          50
NayacNayac   09 février 2013
Mais le surlendemain,je retrouvai mon envie de rompre.je ne voulais pas du couple. Je savais peut être que les filles tueraient les bandes. Le couple était le refus du contact,la chaleur qui fait perdre l envie, la fin du tumulte et de l échevelé
Commenter  J’apprécie          20
matata59matata59   16 janvier 2013
Rencontrer la femme de sa vie, se dire qu'on est trop jeune, qu'on veut profiter, qu'il y a le temps avant de se "caser", et se rendre compte, quelques années plus tard, qu'on est vraiment trop con...
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Christophe Mouton (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Mouton

Christophe Mouton - Cocaïne
autres livres classés : regretsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3758 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre