AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253108804
Éditeur : Le Livre de Poche (15/07/2007)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 54 notes)
Résumé :
1953. Le soir du couronnement de la reine Elizabeth II, la communauté britannique de Hong Kong se réunit. Pendant que tout le monde s'efforce de suivre la cérémonie sur une radio défectueuse, la jeune Joy tombe follement amoureuse.
En 1980, sa fille Kate se rebelle et fuit l'Irlande avec Sabine, son enfant illégitime.

Quinze ans plus tard, Kate envoie Sabine en vacances en Irlande chez ses grands-parents, Edward et Joy, qu'elle connaît à peine... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Palmyre
  12 mai 2017
Au soir du couronnement de la Reine Elizabeth II, en juin 1953, la communauté d'expatriés de Hong-Kong s'est réunie pour fêter l'événement. C'est au cours de cette soirée, un peu trop arrosée pour Joy qu'elle va tomber follement amoureuse d'Edward. En l'espace de vingt-quatre heures, ils décident de se fiancer. Ils devront patienter un an avant de se revoir car Edward travaille dans la marine et part en mer pour de longues missions.
Octobre 1997, Sabine, leur petite-fille qui ne les connait quasiment pas, vient les rejoindre en Irlande dans leur maison. Leurs relations sont un peu tendues au début, il y a beaucoup de nouvelles règles à respecter pour Sabine dans cette maison, notamment l'heure du thé ou du dîner... La campagne irlandaise semble bien triste comparée à l'exubérance de la vie londonienne que vit d'habitude cette jeune adolescente.
En fouillant une peu dans la maison, elle découvre de vieux cartons remplis de vieilles photographies de sa mère et de sa grand-mère, à l'époque où ils vivaient à Hong-Kong. Elle demande à Joy de lui en parler. Sans le savoir, ces photographies font faire ressurgir un lourd secret familial.
Ce n'est pas le premier livre que je lis de Jojo Moyes, et ce ne sera pas le dernier. J'apprécie son écriture et l'univers qu'elle crée autour de ses personnages. J'avais hâte de découvrir la fin du roman et en même temps, je ne voulais pas quitter cette famille et cette campagne irlandaise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Lizouzou
  23 juin 2014
Sabine se retrouve coincée pour les vacances en Irlande chez sa grand-mère, qu'elle connait à peine, laissant sa mère Kate s'en sortir avec une vie amoureuse complexe. Elle rebute à venir se terrer dans ce coin perdu et à peur de s'ennuyer. Mais grâce à des vieilles photos, Sabine va petit à petit se rapprocher de Joy sa grand-mère et en apprendre davantage sur le sens du mot famille.
Quant à Kate, elle est complètement paumée et lorsqu'elle apprend que son père est souffrant, elle se précipite chez ses parents et va alors découvrir un secret familial bien gardé.
J'ai fait la connaissance de l'auteure Jojo Moyes à travers l'un de ses derniers romans : "Avant toi" et j'avais été séduite par son style. Alors quand Ingrid propose une lecture commune sur ce titre, je n'ai pas pu résister.
Je dois dire qu'au début, j'ai trouvé le style un peu lent et l'histoire est assez longue à se mettre en place. A savoir que le récit se déroule sur deux époques différentes avec à chaque fois divers narrateurs. Au début, nous apprenons à connaitre Joy en 1953, la grand-mère qui nous raconte sa rencontre avec Edward. Puis nous avons le point de vue de Sabine, le fait de venir chez sa grand mère et de découvrir petit à petit ses grands parents mais aussi les employés de la maison. Et enfin, l'avis de Kate, la mère qui semble complètement perdue dans sa vie : perte de repère avec Sabine et beaucoup de tension avec sa mère Joy.
Bref, nous avons là trois narratrices de générations différentes. Ce qui suppose un sacré roman familial. C'est vrai que les tensions sont omniprésentes, les personnages ne savent pas forcément toujours comment réagir, et l'on sent qu'il y a énormément de choses cachées. D'ailleurs, les secrets enfouis ont pour ma part étaient trop long à venir. On apprend dans les cinquantes dernières pages, les éléments qu'il nous manquait pour comprendre certains personnages.
Vous l'aurez compris, j'ai aimé cette lecture même si certains passages m'ont semblé un peu long et que les révélations sont venus tardivement et d'un seul coup. J'aurais aimé en apprendre au fur et à mesure de ma lecture, ce qui aurait relancer mon intérêt plus régulièrement.

Lien : http://lespetitslivresdelizo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
coquinnette1974
  24 juillet 2016
J'ai beaucoup aimé cette saga familiale, que j'ai dévoré et qui m'a fait passé un bon moment.
C'est un très bon roman, qui m'a fait découvrir cette auteure.
J'ai tellement apprécié que je vais me plonger sous peu dans un autre de ces romans :)
Je mets cinq étoiles à Sous la pluie, que je vous invite à lire vous aussi.
Commenter  J’apprécie          70
PerdreUnePlume
  30 janvier 2014
J'ai replongé avec Moyes malgré ma petite déception avec Arcadia Hôtel, j'ai un faible pour sa plume !
Et finalement j'ai bien fait, parce que ce Sous la pluie m'a rappelé La baie des baleines avec lequel j'avais passé un bon moment.
Comme dans ce dernier on retrouve de vraies ambiances liées aux lieux, Hong-Kong et l'Irlande cette fois à travers les deux récits qui s'entrecroisent (aller retour entre passé et présent comme Moyes sait si bien le faire).
Une nouvelle fois c'est un roman riche qui s'attache à l'humain, les personnages sont attachants et réalistes, on les apprécie surtout pour leurs failles que ce soit la grand-mère un peu rustre et froide, la mère à côté de la plaque sentimentalement ou la jeune fille en crise...
On s'approche de Joy principalement par les chapitres au passé, son indépendance, sa rencontre avec Edward et on cherche cette jeune fille dans le personnage froid qu'elle est devenue au présent, jusqu'aux dernières pages où finalement les deux images se superposent.
On voit naître une relation, jusque là inexistante et pleine d'incompréhension, entre la grand-mère, la mère et la fille et c'est touchant. Parce que leurs liens familiaux ont beau être fait de regrets, rancunes et malentendus quand l'amour est sous-jacent derrière la pudeur rien n'est insurmontable.
Moyes aime les personnages en reconstruction, ceux à qui on donne une seconde chance et c'est encore le cas dans ce roman.
Au final c'est une lecture assez apaisante, aucunement niaise ou idéaliste, il faut se laisser porter tout simplement. Et puis une petite escapade à cheval en Irlande, ça ne se refuse pas si ?
Lien : http://www.perdreuneplume.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ingridfasquelle
  21 juin 2014
Jojo Moyes est romancière et journaliste. Elle a travaillé à la rédaction de l'Independent pendant dix ans avant de se consacrer pleinement à l'écriture. Ses romans lui ont valu de nombreuses récompenses littéraires. Elle vit en Angleterre, dans l'Essex, avec son mari et ses trois enfants.
Son premier roman, Sous la pluie, a été salué par la critique anglo-saxonne comme l'une des révélations de l'année 2002. C'est une saga familiale dépaysante, nourrie d'émotion, de personnages forts et attachants. Jojo Moyes y raconte le destin de trois générations de femmes dans l'impossibilité de communiquer parce que la première a choisi de se taire.
Le message de l'auteure est clair : les secrets que l'on transmet inconsciemment, de génération en génération, sont souvent destructeurs et il y en a dans toutes les familles d'apparence les plus sérieuses.
Comment Joy, jeune expatriée britannique établie à Hong-Kong dans les années 50, a-t-elle pu devenir cette femme raide et bourrue qui semble accorder plus d'importance à ces chevaux qu'à son mari ? C'est son destin, à travers celui de sa fille Kate et de sa petite fille Sabine, au fil des années, au fil des secrets et d'une éducation très collet monté, que Jojo Moyes dévide sur plus de 500 pages.
Malgré une plume agréable, à la fois audacieuse et sérieuse, il m'aura fallu du temps pour me laisser embarquer dans l'histoire pourtant pleine de justesse de Jojo Moyes ! Ses personnages, qui ont parfois bien du mal à prendre leur existence en main, ne m'ont pas immédiatement convaincue. Et puis, sûrement en partie grâce au charme de la campagne irlandaise, j'ai fini par me laisser bercer et m'intéresser au sort de ces êtres malmenés par la vie, écorchés vifs, désireux de vivre simplement et sans heurts, loin de l'agitation urbaine...
Bien que tardive, la révélation de ce secret de famille bien gardé ne m'a pas déçue.
Sous la pluie est un beau roman sur les relations complexes qui unissent les mères et leurs filles. En dépit de sérieuses longueurs, Jojo Moyes a su créer une atmosphère toute particulière au milieu des chevaux et de la rase campagne irlandaise. Sous la pluie est un bon gros roman confortable, idéal à lire pendant les vacances ou par temps de pluie !
Lien : http://histoiredusoir.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   13 juillet 2013
On passe notre vie à essayer de faire parler les hommes, et quand ils s’y mettent enfin, on voudrait être à des kilomètres de là.
Commenter  J’apprécie          50
FrancoisDFrancoisD   22 septembre 2018
Sabine lui avait dit un jour qu'elle répartissait les filles de sa classe en deux groupes : les radiateurs et les pompes, les premières étant ces filles populaires qui manifestaient de l'intérêt et de l’enthousiasme, attirant de ce fait leurs camarades, les autres étant ni plus ni moins...des pompes qui aspiraient l'ambiance et la bonne volonté comme le vide.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 juillet 2013
On devait manger du porridge, suivi de toasts. Avec du miel ou de la marmelade. Présentés l’un et l’autre dans des petits pots en argent. Et non, il n’y avait pas de céréales ! Ni Corn Flakes. Ni Pop Tarts.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   13 juillet 2013
On ne devait pas se plaindre du froid. Il fallait s’habiller convenablement et ne pas se promener sans rien sur le dos en ronchonnant à cause des courants d’air. Cela signifiait qu’on devait porter de gros chandails. Et des pantalons.
Commenter  J’apprécie          10
FrancoisDFrancoisD   22 septembre 2018
Elle aimait la sensation qu'elle avait de former une équipe avec lui, deux être œuvrant dans un tandem, contrairement à ses parents et à de nombreux couples qu'elle avait observé en grandissant, accablés sous le poids de la déception, des obligations et des rêves évanouis. Joy n'avait pas eu à renoncer à ses rêves : elle venait à peine de s'autoriser à en avoir.
Toutefois, elle avait dû faire certaines concessions...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jojo Moyes (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jojo Moyes
Découvrez trois sorties littéraires immanquables de juillet dans notre nouvelle vidéo !
---------------------- Les livres dont on vous parle dans cette vidéo : - La mélancolie du kangourou de Laure Manel : http://bit.ly/2lVmsvz - Paris est à nous de Jojo Moyes : http://bit.ly/2uaoL1B - Darkest Minds T1, Rébellion : http://bit.ly/2IY6qKo
Rejoignez notre Bookclub Bookeen : http://bit.ly/2ASauI7 et ne manquez pas notre article sur les 10 immanquables de juillet : http://bit.ly/2NwA4tS
---------------------- Vous pouvez également venir parler littérature et lecture numérique avec nous sur : - Twitter : https://twitter.com/Bookeen - Facebook : https://www.facebook.com/Bookeen - Instagram : https://www.instagram.com/bookeen_cafe/
---------------------- Musique de fond : I Will Not Let You Let Me Down (Instrumental Version) by Josh Woodward (licence CC) http://bit.ly/2qSEksB
+ Lire la suite
autres livres classés : irlandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Avant toi de Jojo Moyes

Quel est le nom de famille de Louisa, l'héroïne ?

Black
Clark
Dark
Back

10 questions
337 lecteurs ont répondu
Thème : Avant toi de Jojo MoyesCréer un quiz sur ce livre