AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Kilari tome 1 sur 14
EAN : 9782723471336
192 pages
Glénat (09/09/2009)
3.83/5   107 notes
Résumé :

Kilari Tsukishima est une collégienne de 14 ans gourmande et insouciante jusqu'au jour où elle rencontre Seiji, célèbre chanteur appartenant au groupe Ships. Elle tombe follement amoureuse de lui et décide de devenir une grande artiste à son tour, afi n de le séduire. Un long parcours débute pour elle, afi n de devenir une star, qui l'amènera à vivre bien des aventures et des rencontres étonnantes. Ma... >Voir plus
Que lire après Kilari, Tome 1Voir plus
Princesse Sakura, tome 1 par Tanemura

Princesse Sakura

Arina Tanemura

3.88★ (601)

12 tomes

Kilari Star, tome 1 par Ikeda

Kilari Star

Taeko Ikeda

4.12★ (117)

6 tomes

Mermaid Melody, tome 1 par Hanamori

Mermaid Melody

Pink Hanamori

3.66★ (620)

7 tomes

Shugo Chara ! tome 1 par Peach-Pit

Shugo Chara !

Peach-Pit

3.90★ (3450)

12 tomes

Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
3,83

sur 107 notes
5
10 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
4 avis
1
0 avis
Ah Kilari! Autant dire que j'ai du mal à être objective quand on parle de cette jeune fille. En 2010 je découvrais le manga grâce à ce titre, j'étais au collège et j'ai suivi méticuleusement la parution de chaque tome. Il tient forcément une place particulière dans mon coeur.
11 ans après j'ai relu ces fameux tomes que je connais bien évidemment par coeur. Je vais essayer de vous rédiger un avis global et le plus honnête possible.

En toute franchise, l'histoire est enfantine et plutôt redondante avec des arcs particulièrement répétitifs. Tout au long de ces 14 tomes nous avons souvent l'impression de tourner en rond et franchement aujourd'hui je me dis que les sois disant problème des protagonistes sont assez absurdes.

Cependant, toujours en restant objective, je ne trouve pas que des points négatifs à ce titre.
Il a tout d'abord les dessins qui nous offrent des planches particulièrement agréables à regarder. Puis les personnages que j'adore et dont les liens qui se tissent entre eux sont forts et beaux, j'avoue que certaines scènes savent encore faire fondre mon petit coeur (oui j'aime les niaiseries) sans parler de l'humour omniprésent qui nous fait passer des moments particulièrement drôles.

Au final le scénario est loin d'être incroyable mais même si aujourd'hui je me rends compte des faiblesses de ce titre j'aime toujours autant me replonger dans cet univers.
Commenter  J’apprécie          30
Kilari est un shojo en quatorze tomes mettant en scène l'héroïne éponyme, une adolescente très jolie et pleine d'entrain, mais surtout extrêmement maladroite. Tombée sous le charme d'un inconnu qui se révèle être une idole à la mode, elle décide elle aussi d'intégrer cet univers… envers et contre tout.

À la vue de la couverture et du résumé, je m'attendais à quelque chose d'un peu nunuche sur les bords, mais d'assez comique et divertissant, ce qui allait tout à fait à la fan plus ou moins assumée de magical girl que je suis. Eeeet… Je crains que la dimension nunuche ne l'emporte sur le reste.

Le problème de ce manga, c'est Kilari. Elle ne s'arrête jamais. Je n'ose même pas imaginer ce que ça doit donner dans l'anime, mais je pense que je terminerais le premier épisode avec la migraine. Elle est toujours en train de s'exciter, de sauter, de courir, d'escalader, de… J'allais dire baver, mais ça, au moins, c'est silencieux.

En somme, elle est épuisante. Je concède que sa maladresse prête à sourire par moments, mais j'aurais aimé des pauses dans le récit, des passages plus tranquilles où je n'aurais pas eu envie de remplacer le sucre de ses gâteaux par des somnifères en poudre.

Au niveau du scénario, je ne me le figurais pas au niveau d'un Garusu no Kamen, mais là encore, c'est en deçà de mes espérances. Je n'ai jamais été convaincue par le sacro-saint « pouvoir de l'amitié ». Que Kilari ait besoin de l'assistance ses amis parce qu'elle est godiche au point de ne pas réussir à faire réchauffer une préparation pour gâteau au micro-ondes, à la limite, ça passe, mais on ne cesse pas brusquement de chanter comme une casserole juste parce que, tout d'un coup, des gens ont envie de nous entendre.

Parce que oui, Kilari est incompétente. À un degré effrayant. Mais elle est jolie et motivée, alors ça passe. Personnellement, je suis d'accord avec le chat, c'est lui qui mériterait d'être le protagoniste de l'histoire…

Paradoxalement, le seul élément que j'ai apprécié, alors que je le déteste pourtant d'ordinaire, c'est le triangle amoureux. Peut-être parce qu'on ne sait pas d'entrée avec qui l'héroïne va finir, là où, dans la plupart des shojos, le rival fait irruption plus tard dans l'intrigue, et ne sert au final qu'à semer la pagaille au sein du couple principal, dont l'amour triomphe quand même.

J'espère d'ailleurs que les Ships se démarqueront un peu plus par la suite en tant que personnages à part entière, et pas uniquement en tant qu'alliés de Kilari. Car oui, malgré ses défauts, je vais continuer le manga (plus parce que j'ai toute la collection dans ma PAL que par réelle conviction…)

Autrement, je ne le recommande pas, hormis au très jeune public qu'il cible. Si vous avez dépassé l'école primaire, vous risquez, comme moi, de ne guère le trouver à votre goût.
Lien : https://leslecturesdecyrligh..
Commenter  J’apprécie          10
Attention cette critique peut dévoiler une petite partie de l'histoire: Kilari Tsukishima est une jolie jeune fille qui adore manger.
Elle ignore tout de la mode et du monde du spectacle mais quand elle rencontre un mystérieux jeune homme qui lui offre un billet pour un concert et qu'elle découvre qu'en fait c'est l'idole au top du moment (le duo des Ships composé de Seiji Hiwatari et Hiroto Kazama) elle se ne réfléchit pas et rentre dans le monde du spectacle avec une entrée spectaculaire…
J'ai adoré ce premier tome de la série Kilari.
Commenter  J’apprécie          50
Kilari Tsukishima est une jeune et jolie collégienne de quatorze ans qui ne laisse personne indifférent. Elle est la plus mignonne de son école et beaucoup se retournent dans la rue pour la regarder. Pourtant, son charme, qui semble infaillible, a ses limites. En effet, il opère jusqu'à ce qu'on la voie manger. Là, elle se transforme en une véritable petite ogresse, ce qui fait fuir absolument tout le monde (sauf ses proches, qui ont l'habitude). Toujours est-il que Kilari est une fille qui pense comme ses copines : elle veut trouver l'amour. Heureusement pour elle, ses prières seront entendues et son chemin croisera assez vite celui d'un bel inconnu répondant au nom de Seiji Hiwatari. le coup de foudre sera immédiat (et pas forcément réciproque). Elle essaiera donc de le revoir, et quand elle atteindra son but, elle réalisera qu'ils ne font pas partie du même monde. Pourquoi ? Parce qu'il est une idole et qu'il forme un duo avec Hiroto Kazama, un garçon de son âge aussi célèbre que lui. Qu'à cela ne tienne, l'adolescente est bien décidée à rester à ses côtés. Même si, pour cela, elle doit devenir une artiste elle aussi.

Vous l'avez certainement deviné, nous sommes face à un scénario assez classique. C'est niais, c'est mignon, c'est simple, c'est drôle et c'est rafraîchissant, mais ça s'arrête là. Il n'y a rien de trop recherché, juste une histoire mignonne qui permet de passer un chouette moment de lecture. On fait la connaissance de Kilari, qui est aussi gourmande qu'insouciante et dont la vie va prendre un sacré virage dès lors qu'elle tombera amoureuse. Elle est pétillante, fonceuse, pleine de vie, ne connaît pas l'échec et refuse de baisser les bras quand un obstacle lui barre la route. C'est une vraie gaffeuse, elle est maladroite comme pas permis et, plus que tout, c'est un estomac sur pattes. Concrètement, elle est incroyablement attachante. À ses côtés se tient fièrement Na-san, son adorable petit chat qui sait tout faire. Nous découvrons également les Ships — Seiji et Hiroto, donc —, un duo en pleine ascension et au succès international. D'autres personnages sont présents, mais nous en saurons plus sur eux dans les prochains opus.

Ce manga est sorti il y a plus de dix ans et bon sang, je crois que je ne vais pas m'en remettre puisque je l'ai acheté le jour de sa sortie et que j'ai regardé l'anime pour sa première diffusion en France. Tout cela me rend nostalgique donne un sacré coup de vieux. Aussi, je relis la collection complète et regarde les diverses saisons chaque année. J'apprécie beaucoup le travail d'An Nakahara, ses histoires et sa patte artistique. Alors, forcément, j'ai hâte de me replonger dans la suite.
Lien : http://madameratou.com/kilar..
Commenter  J’apprécie          00
J'ai lu ce manga pour voir s'il plairait à mes élèves, ayant déjà hésité à l'acheter plusieurs fois. La réponse est oui, mais ce n'est pas du tout un manga pour moi... J'ai trouvé qu'il concentrait beaucoup de stéréotypes que je n'aime pas trouver dans les shojos : une héroïne puérile et maladroite, qui fait gaffe sur gaffe et s'agite dans tous les sens, et dont les autres personnages diront même "tu es un peu bête mais la plus jolie du collège". Kilari n'a en effet aucun talent mais comme elle est mignonne, elle attire la sympathie de ses camarades, puis du public devant lequel elle passera différentes épreuves pour réaliser son rêve : devenir une idole.

La trame de l'histoire est elle aussi attendue : coup de foudre au premier regard, épreuves à passer pour entrer dans le cercle et gagner le coeur du garçon, triangle amoureux qui se profile, petite peste qui vient mettre des bâtons dans les roues etc

J'ai aussi eu du mal avec les illustrations et la lecture au sens propre de ce manga : les actions s'enchaînent vite, c'est parfois difficile à suivre car il y a des dessins de partout sur la page, avec beaucoup de petits chibis. le tout n'est pas très agréable, voire étouffant...

Cela fait beaucoup de défauts de listés, mais comme je le disais, je ne suis pas la cible de ce type de mangas. Je suis sûre que mes petites 6è aimeraient !
Lien : http://ocalypso.canalblog.co..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Kilari est un manga qui nous fait le rêver de devenir une star. La personnalité de cette nouvelle star est très réaliste et je connais beaucoup de gens qui sont attirer par les sucreries autant que Kilari.
Commenter  J’apprécie          40
Kilari - j'ai enfin trouvé quelqu'un que j'aime !
Alors , je ne vais pas renoncer aussi facilement !
Si nos mondes sont différents , il suffit que j'entre dans le sien !!
Commenter  J’apprécie          30
Hiroto - seiji !! Il faut que t'arrêtes de distribuer des tickets à n'imprte qu'elle crétine !!
Seiji - c'est pas grave , elle s'est juste trompée d'entrée .
Hiroto - si à ce point c'est grave !!
Commenter  J’apprécie          20
Inconnu ( travail pour une pub ) - Des idoles j'en ai vu des tas ... mais jamais d'aussi mignones .
À côté érina est quasiment transparente
Inconnu - chut !
Erina - grr grr " quoi ?! C'est inadmissible !!
Kilari tsukishima ! Je ne te laisserai pas faire tes débuts !!
Commenter  J’apprécie          10
Kilari - " Depuis que j'ai decidé de devenir une idole... beaucoup de gens m'ont aidée ... mais maintenant ... c'est à mon tour de jouer mon rôle et de vous rendre tous heureux !!"
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Video de An Nakahara (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de An Nakahara
Dédicace de la mangaka An Nakahara, auteur du manga Kilari, dans les locaux de l'éditeur Glénat, le 29 juin 2010.
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (286) Voir plus



Quiz Voir plus

Avez-vous (bien) lu Kilari tome 1?

De qui Kilari tombe-t-elle amoureuse au premier coup d’œil ?

Hiroto
Seiji
M.Kama

6 questions
31 lecteurs ont répondu
Thème : Kilari, Tome 1 de An NakaharaCréer un quiz sur ce livre

{* *}