AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hélène Hervieu (Traducteur)
ISBN : 2747027554
Éditeur : Bayard Jeunesse (15/10/2009)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Depuis que sa meilleure amie a déménagé, Lise s'ennuie dans son quartier. Mais pas pour longtemps, car arrive bientôt un drôle de voisin qui a son âge : le minuscule Bulle. Il a les cheveux rouges, il joue de la trompette et il ne raconte que des sornettes. Quand Bulle et Lise rencontrent le Pr Séraphin, un savant fou qui a inventé une poudre à prout formidable, ils deviennent tout de suite ses assistants. Que vont-ils pouvoir faire de cette invention géniale ? Plei... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Sharon
  11 juin 2011
Jo Nesbo est un auteur qui m'a laissé un souvenir plutôt peu agréable. Je n'ai pas vraiment aimé Les cafards : trop lent à se mettre en place, trop prévisible. Je ne pensais pas retenter l'expérience de sitôt mais j'ai découvert qu'il avait également écrit des romans de littérature jeunesse (genre que j'ai négligé depuis quelques mois). Je me suis dit : pourquoi ne pas tenter l'expérience ?
Je ne vous cacherai pas que j'ai parfois trouver le rythme un peu lent (défaut déjà reproché plus haut). Néanmoins, Jo Nesbo écrit un roman de littérature jeunesse singulier, qui m'a fait penser à l'univers de Roald Dahl - et il existe de pire comparaison. Lise et Bulle, les deux voisins, sont quasiment seuls au monde. Les parents de Lise sont plus préoccupés par leur métier ou par leur cuisine que par leur fille, et ils ne veulent surtout pas s'opposer à leur riche et brutal voisin. La mère de Bulle ne s'aperçoit même pas de l'absence de son fils, quant à sa grande soeur, elle hésite entre jouer l'indifférence ou (le plus souvent) faire de son petit frère son souffre-douleur. L'école ne leur apporte rien de mieux : les élèves les ignorent ou les rejettent, les professeur n'agissent pas mieux, tant ils ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez, qu'il soit long ou couvert de boutons.
Dans ce contexte, l'exubérant professeur Séraphin apparaît comme une bouffée d'oxygène. Certes, la comparaison vous semblera rapidement hasardeuse. le sujet est en effet scabreux : l'invention du poudre à prout capable de provoquer des déflagrations inouïes. Fort heureusement pour notre imagination, ses explosions sont sans odeur. le professeur envisage même de ... parfumer les pets (parfum flan caramel). Jo Nesbo aborde ce sujet avec beaucoup d'humour, et un mélange bienvenu de tact et de réalisme. Il n'a pas peur de décrire les trous causés dans les fonds de pantalons par ces déflagrations, ou de décrire des réalités fort peu enviables, comme les égouts : " Mais, bon sang, ce que ça pue ! ça pue tellement que l'auteur vous conseille vivement de faire la même chose que Bulle : essayer de ne pas y penser. " Les dessins qui illustrent le récit sont eux-même très réussis.
L'union de nos trois héros fait leur force - surtout que chacun de son côté a développé une stratégie pour survivre face à des opposants nombreux. Bulle a un sang froid, une ingéniosité et une logique inventive implacable. Lise sait qu'elle ne peut compter que sur elle-même et ses deux amis - lucide, elle aussi. le professeur Séraphin n'a que son génie inventif pour les aider - et c'est déjà beaucoup. Ses frêles héros vivent des aventures de contes dans une Norvège plus vraie que nature, entourés d'ogres (les adultes sont tous obèses) et de jumeaux qui rappellent Dudley - en pire puisqu'ils sont deux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
christinebeausson
  02 septembre 2016
Lettre à transmettre à Mr Jo Nesbo aux bons soins de Babelio :
Je tiens par la présente mon cher Jo, à te remercier.
En effet, j'ai pu constater l'année dernière lors de mon séjour dans ta petite capitale de ta petite nation de drôles de phénomènes.
J'avais trouvé un logis dans ce que tu appelles la presqu'île de Nesodden, d'autres le nomme le petit Berlin.
En me promenant dans ce mélange de maisons, de lac, de plages et de bois j'ai aperçu de drôles de choses à la cime des arbres, qu'était ce ?
Maintenant j'ai la réponse, j'ai du apercevoir la dépouille de la bête immonde que Bulle a réussi à vaincre !
Dans ta petite capitale, j'ai aussi trouvé que les plaques d'égouts étaient plutôt branlantes et même dans une rue, la rue Sverdrups pour ne pas la nommer, j'en ai vu une complètement désoudée.
J'ai maintenant trouvé l'explication. Je savais bien qu'il y avait quelque chose de bizarre !
Lorsque la fin de mes vacances norvégiennes a sonné, je suis repartie pour aller visiter Copenhague, j'ai bien sûr pris le ferry pour admirer le magnifique fjord de ta petite capitale avec ses plages, ses ports et autres merveilleux endroits, et bien vois tu, à un moment, l'immense ferry a subi un roulis phénoménal qui a failli me faire chuter!
Et bien maintenant j'ai tout compris et la lecture de ton livre m'a permis de faire la part des choses entre ce qui était normal et ce qui ne l'était pas.
Lors de mon prochain passage dans notre petite capitale de notre petite nation française, je me mettrai à la recherche du professeur Séraphin, en espérant qu'il a enfin retrouvé Juliette Margarine.
Si ce n'est pas le cas, je te promets de l'aider à la retrouver et je leur ferai visiter moi aussi cette capitale, comme tu m'as accompagnée lors de ma visite à Oslo.
Mon cher Jo je te remercie encore vivement pour toutes ces révélations.
A très bientôt pour suivre les aventures de Bulle et Lise.
Bien amicalement.
Christine
Si vous ne comprenez rien à cette lettre, il ne vous reste plus qu'à lire le livre et je pense que vous pourrez cosigner ma lettre de remerciements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bazart
  04 novembre 2015
Tous les amateurs de polars vous le diront :Jo Nesbo est l'auteur numéro 1 de thriller en Norvège en passe de devenir l'un des grands du polar international
Après Mankell ou Indridason,il est en effet depuis quelques années la nouvelle révélation en forme de coup de poing de cette littérature scandinave qui n'en finit pas de surprendre. Ce qu'on ignore plus c'est que Nesbo écrit également des des romans de littérature jeunesse et notamment un roman de littérature jeunesse singulier, qui m'a fait penser à l'univers de Roald Dahl ( Charlie et la chocolaterie)- La poudre à prout du Pr Seraphin qui a connu un immense succès en Norvège et dans tous les pays scandinaves.
2001421_DPP_still_2-Eilif-Hellum-Noraker_nor_print
Ce roman jeunesse loufoque a été adapté au cinéma par son compatriote Arild Fröhlich pour un film qui sort en DVD ce mercredi 4 novembre chez Wild Side.
Un roman jeunesse vraiment délirant et une belle comédie loufoque et familiale qui assurément ravira petits et grands!!
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lagagne
  28 avril 2011
J'ai été déçue par ce livre. Deux enfants, meilleurs amis (ou presque) en Norvège, dans un roman présenté comme humoristique, je pensais retrouver un peu de l'atmosphère de "Cascades et gaufres à gogo" de Maria Parr... Et bien non. C'est répétitif, fade, sans grande originalité. Les gags sont lourdaux, les situations prévisibles à des kilomètres. le tout pas franchement bien écrit, ou traduit, ou les deux...
Bref, ça peut se lire. Ouais ça peut se lire. Mais ça n'en vaut pas la peine. Lisez plutôt "Cascades et gaufres à gogo", cette lecture mérite, elle, le détour.
Commenter  J’apprécie          11
darko
  28 avril 2012
livre tout à fait savoureux! je l'ai dévoré! beaucoup de fous rire explosifs! un livre qui fait du bien à l'écrire fluide!
je vais me jeter sur la suite!
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LagagneLagagne   28 avril 2011
"- Deux mille six cent quatre-vingt un, répond Bulle.
Mme Strobe fronce le front :
- Ce chiffre est-il censé être une réponse à ma quezstion?
-Pas nécessairement, répond Bulle. C'est juste le nombre de secondes qui se sont écoulées depuis le début du cours. Enfin, maintenant il y en a quatre de plus, ce qui fait deux mille six cent quatre vingt cinq. Simple calcul mathématique.
- Je comprend bien, commence madame Strobe, mais, Bulle...
- Excusez-moi, ma réponse n'est plus exacte, corrige Bulle. La bonne réponse est à présent deux mille six cent quatre vingt neuf.
[...]
Le fait est, répond Bulle, qu'étant donné qu'il y a soixante secondes dans une minute, quarante-cinq minutes dans une heure de cours, je n'aurai pas le temps de répondre à votre question, puisque soixante secondes multipliées par quarante cinq font deux mille sept cents secondes. Ce qui signifie que ça va sonner juste à l'instant où..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SharonSharon   11 juin 2011
Il regarde autour de lui. Hormis la lumière verte qu'il irradie, il fait nuit noire. Et, une fois que les clapotis ont cessé, il règne un silence de mort. Mais, bon sang, ce que ça pue ! ça pue tellement que l'auteur vous conseille vivement de faire la même chose que Bulle : essayer de ne pas y penser.
Commenter  J’apprécie          20
christinebeaussonchristinebeausson   31 août 2016
J'habite rue du Canon avec ma sœur et ma mère. Nous avons vécu dans tous les départements de la Norvège, et même dans certaines regions qui ne sont plus en Norvège. C'est à dire qu'à l'ère glaciaire tout cela faisait encore partie de la Norvège, mais, quand la neige a fondu, de grandes plaques se sont mises à dériver sur l'océan. Un des plus grands morceaux s'appelle maintenant l'Amérique, et ceux qui vivent là bas ne savent même pas qu'ils habitent sur une ancienne plaque de glace qui, en réalité, est un département norvégien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
christinebeaussonchristinebeausson   01 septembre 2016
Cela signifie que, pour la première fois depuis plus d'un siècle, il n'y aura pas de Salut au Roi. Tout le monde, de la Suède jusqu'en Pologne, voire jusqu'à Madagascar, va pouvoir railler la petite nation là haut tout au nord, se moquer d'elle, la traiter de tous les noms qui riment avec Norvège : ordège, troudège, connège, bref des mots qui ne veulent peut être rien dire pour nous autres, mais qui peuvent signifier des choses épouvantables, en malgache, par exemple.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
christinebeaussonchristinebeausson   30 août 2016
L'astre commence par éclairer la forteresse d'Akershus et le Château royal, un monument peint en jaune, ni trop grand ni trop petit, où habite un roi qui, au fond, gouverne si peu que cela ne dérange personne.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jo Nesbø (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jo Nesbø
L'inspecteur Harry Hole est de retour ! Après avoir affronté un dangereux psychopathe buveur de sang dans La soif (Folio policier), il reprend du service dans une nouvelle enquête palpitante : Le couteau (Série noire). Cette fois-ci, Harry Hole est rattrapé par son passé et met sa famille en danger. Vendetta, boissons et trahisons sont au rendez-vous. Du grand Jo Nesbø !
autres livres classés : InventeursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jo Nesbo et Harry Hole

... Harry Hole, à la suite d'une bévue diplomatiquement grave, est muté à la surveillance des milieux néo-nazis de Norvège. Une seule consigne : faire le mort. Hole le voudrait qu'il n'y parviendrait pas. Surtout si sa meilleure amie est retrouvée littéralement brisée sur un chemin de neige ...

L'homme chauve-souris
Le léopard
Les cafards
Rue Sans-souci
Le bonhomme de neige
Le sauveur
Rouge-gorge
Fantôme
L'étoile du diable

9 questions
61 lecteurs ont répondu
Thème : Jo NesbøCréer un quiz sur ce livre