AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791033901792
Éditeur : Harper Collins (04/04/2018)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Ce matin-là, Audra Kinney avait rassemblé ses dernières forces pour fuir son mari, mis ses enfants dans la voiture, et foncé à travers les paysages accidentés de l’Arizona. Elle se sentait respirer. Enfin.

Mais, par un étrange coup du sort, elle est arrêtée par la police sur une route a priori déserte. Le coffre de la voiture est ouvert. Une cargaison de drogue qu’elle n’avait jamais vue de sa vie, découverte.

Et le cauchemar commence. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  17 septembre 2018
Presque tout le monde a vu le film "Midnight Express", et surveille ses bagages depuis , de peur de servir de "mule" à son insu .
Tout le monde connait ces grandes routes américaines désertes . Enfin, pas si désertes que ça quand un flic , te guette ..
Imaginez que sur une route, près d'un bled paumé , alors que vous fuyez un" mari-pas- très -gentil", vous croisiez un flic pas très bien intentionné… Il vous arrête , fouille dans votre coffre, en sort de la drogue que vous n'aviez jamais vue. Il vous arrête et appelle son adjointe pour amener vos enfants aux services sociaux.
Ça y est vous visualisez la scène ?
Le cauchemar peut commencer quand ce flic vous annonce que , non il n 'a jamais vu vos enfants … et si votre passé joue contre vous, le grand cirque médiatique peut commencer .

Totalement anxiogène, servi par une écriture efficace dont le seul but est de vous foutre encore plus la trouille , ce roman tient ses promesses de thriller haletant. Parce que on se doute bien que le but du grand méchant flic n'est pas d'adopter deux enfants et de jouer à la jolie famille dans une petite maison dans une jolie prairie. Une porte s'entrouvre brièvement dans le darknet , et c'est horriblement flippant ...Horriblement flippant, parce qu'on sait que ça existe et que ça pourrait se passer comme ça .
" - Il y a cinq ans de ça, dit Danny, vous vous rappelez une petite fille ? Six ans. Cheveux noirs, yeux noirs.
La femme secoua la tête et lâcha le volant.
- Je ne sais pas, dit-elle. Il y en a eu tellement. "
Arghhh . A ce stade là, vous aurez envie de sauter dans le roman, et de faire le "boulot" vous même;-).
Moi j'ai eu envie aussi, de lire les autres romans de cet écrivain , dont le vrai nom est Stuart Neville, il parait qu'il a écrit d'autres bouquins pas mal … Celui-là est "hautement recommandé par Harlan Coben ", ça ne m'étonne pas , c'est un peu dans la même veine ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5910
palamede
  01 mars 2018
Alors qu'elle traverse l'Arizona, Audra est interpellée et jetée en prison dans la petite ville de Silver Water. Quelques heures plus tard, elle croit devenir folle quand le flic qui l'interroge prétend qu'elle était seule dans la voiture, et l'accuse d'avoir fait disparaître ses enfants. Dans un premier temps, elle pense que son mari, un manipulateur pervers, est derrière tout ça. Mais elle ne va pas tarder à découvrir que des hommes riches, prêts à verser beaucoup d'argent pour obtenir des enfants, blancs de préférence, qui seront l'attraction de leurs soirées, utilisent le Dark web pour recruter des flics pourris comme celui qui l'a arrêtée...
Ce bon thriller, sans effusion de sang et tortures physiques (ce qui devient rare par les temps qui courent), met en scène un engrenage diabolique ; une femme fragilisée et isolée par un mariage destructeur devient la victime idéale du crime organisé via internet. Haylen Beck — un auteur hautement recommandé par Harlan Coben (merci à Babelio et aux Éditions Harper Collins pour cette belle découverte) — avec une grande sobriété et des personnages attachants, construit une histoire convaincante, rendue effrayante par la réalité qu'elle raconte.
Challenge MULTI-DÉFIS 2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          570
viou1108
  16 mai 2018
Audra Kinney a pris la route avec ses deux enfants pour fuir New York et son mari, pervers narcissique et manipulateur qui, pendant des années, l'a abrutie d'alcool et de médicaments. Mettant le cap sur la Californie, Audra s'éloigne d'un cauchemar... pour en vivre un second, encore plus terrible. Au beau milieu du désert de l'Arizona, elle est arrêtée par un policier, qui "découvre" un sachet de marijuana dans le coffre de la voiture. Et qui affirmera ensuite qu'Audra était seule à bord du véhicule, sans ses enfants. Alors tout le monde s'emballe, la police, le FBI, les médias, la famille du mari, le pays voire la planète braquent des yeux accusateurs sur Audra : qu'a-t-elle donc fait à ses enfants ? Audra, à un cheveu de de devenir folle, soupçonne d'abord son mari d'avoir tout manigancé pour achever de la démolir. Puis, avec l'aide d'un certain Danny, tombé du ciel, elle comprend que ses enfants sont  destinés à être vendus à un cercle d'hommes aussi riches que dépravés, qui utilisent le dark web et des flics ripoux et/ou fauchés pour faire leurs emplettes et agrémenter leur menu du samedi soir. S'engage alors une course contre la montre pour retrouver les enfants avant qu'ils soient livrés à leurs acheteurs et surtout avant qu'Audra soit inculpée pour leur enlèvement.
Voici un honnête petit thriller, sans grandes surprises, un peu convenu, avec des caractères stéréotypés, mais mené tambour battant, et pas gore malgré le sujet. le personnage d'Audra est attachant, le style concis est efficace et évite les rebondissements superflus. Si on ne réfléchit pas trop aux invraisemblances et aux grosses coïncidences (comment Audra, au passé d'alcoolique et de droguée, a-t-elle pu garder ses enfants aussi longtemps avant que les services sociaux s'en mêlent ? Et les agents du FBI sont-ils vraiment aussi bornés ? La rencontre d'Audra avec un shérif corrompu et prédateur au milieu de nulle part, vraiment ? Quant à Danny et à son histoire similaire, admettons...), l'ensemble est globalement convaincant et captivant.
En partenariat avec les éditions Harper Collins via Netgalley.
Lien : https://voyagesaufildespages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
isabelleisapure
  05 juin 2018
Comment survivre lorsque l'impensable vient de se produire ?
Audra se croit en plein cauchemar lorsque les policiers qui viennent de l'arrêter
lui assurent qu'elle était la seule occupante de la voiture.
Audra a beau pleurer, supplier, hurler pour que quelqu'un daigne l'écouter et lui dire où sont ses enfants, elle finit en cellule, seule avec sa peur.
La jeune femme avait pris la route avec Sean et Louise, bien décidée à s'éloigner de son mari manipulateur et pervers narcissique jusqu'à cette nuit d'horreur ou elle a été interceptée par une voiture de police en patrouille sur une route déserte.
Accusant son mari d'être responsable, il s'avère que tout est plus compliqué et que les enfants sont en réel danger.
Ce thriller est un pur bonheur de lecture, sans effusion de sang et sans violence malgré la lourdeur du sujet, l'auteur réussi un roman parfaitement maîtrisé, une fois commencé, impossible de le lâcher avant d'avoir le fin mot de cette manipulation.
Le rythme est soutenu, l'écriture nerveuse et fluide. Tous les ingrédients sont réunis pour rendre la lecture addictive.
J'ai lu ce livre grâce à NetGalley et aux Editions Harper Collins que je remercie.
#ChallengeNetGalleyFR
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
frconstant
  26 mai 2018
D'entrée de jeu, un merci chaleureux aux organisateurs du Challenge NetGalley, France et aux éditions Harper Collins qui m'ont permis la découverte de ce roman.
Haylen BECK, pseudonyme de Stuart NEUVILLE, signe ici un thriller qui fait perdre la raison. Audra, une maman circulant en voiture avec ses deux enfants, Sean et Louise, se fait arrêter par la police locale sous le prétexte futile d'une voiture en surcharge. le policier décide d'immobiliser le véhicule et appelle une de ses collègues pour venir prendre en charge les enfants, les mettre en sécurité pendant qu'il règle la question de la mère qui, décidément, semble bien nerveuse lors de cette interpellation de routine...
Une fois au poste, Audra demande aux policiers des nouvelles de ses enfants. "Où sont-ils? Où sont mes enfants?" - "Quels enfants, madame? Vous étiez seule dans votre voiture" lui assènent-ils!
Et voilà le lecteur embarqué dans la noirceur du monde. La folie d'une situation d'une parole contre l'autre, l'agression perverse d'un mari narcissique, la face cachée du Dark Net et la perversité de détraqué sexuels, la force brutale des violences, des armes à feu ou des combats à mains nues qui démolissent sans laisser de traces. le lecteur est aspiré dans un monde de turbulences anxiogènes où toutes les portes de sorties sont fermées. Comment une mère peut-elle lutter contre les forces de police et le lynchage médiatique qui lui font perdre la tête le peu d'amis qu'elle avait? Une véritable horreur, une descente aux enfers. Dans cet abîme de perversité, Audra trouvera-t-elle quelqu'un capable de la croire avant qu'elle ne mette fin à ses jours?
La plume de Stuart NEUVILLE n'a plus guère à prouver son efficacité. Déjà largement primée dans le monde du polar et du thriller, elle est, ici, d'une efficacité redoutable pour tenir en haleine ses lecteurs, raconter, de manière simple et structurée, une histoire en pleine folie. le lecteur tourne une page, une deuxième et ne décroche plus! Même dans l'invraisemblance ou la 'coïncidence qui fait si bien avancer le récit", le lecteur reste en prise et avale les pages et les pages pour connaître comment cette folie atroce va se terminer. Un bon thriller qui s'enracine dans toutes les bassesses dont l'âme humaine est parfois capable et qui, heureusement, s'appuie aussi sur quelques belles personnes susceptibles d'aider. A recommander, sans modération!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   15 septembre 2018
En posant sur le comptoir les quatre bouteilles en plastique, elle remarqua la vitrine fixée au mur. Une douzaine de pistolets de différentes formes et tailles, revolvers, semi-automatiques, pour autant qu'elle sache les reconnaître. Elle avait toujours vécu sur la côte Est et, même si elle savait que l'Arizona était un Etat pro-armes, elle trouva choquant l'étalage de cette artillerie. Un soda et un flingue, s'il vous plaît, pensa-t-elle, et cette idée faillit la faire rire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
iris29iris29   17 septembre 2018
Patrick disant qu'il l'aimait. Qu'il l'aimait malgré tout. Comme si la femme qu'elle était ne méritait pas son amour. Il avait toujours manié la langue comme une douce lame avec laquelle la poignarder, si douce qu'elle en sentait la blessure que bien après coup, lorsqu'elle gisait dans son lit et que les propos de Patrick lui revenaient en mémoire. Roulaient dans sa boite crânienne comme du gravier dans un bocal, s'entrechoquant comme ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
palamedepalamede   27 février 2018
Cet homme a vraiment craché sur mon tapis ? ...
— je suis désolée, dit Audra se tournant pour quitter la pièce.
— Désolée ? Ne soyez pas idiote. Trop de femmes s’excuse du comportement des hommes.
Commenter  J’apprécie          470
frconstantfrconstant   26 mai 2018
Un recoin obscur de la Toile, sous la ceinture, où les pervers, les pédophiles, les fans de torture, la pire lie de l'humanité se retrouvait pour faire commerce de leurs plaisirs sordides. Le Dark Web, ils appelaient ça. Un nom fantasmagorique pour un lieu où, si pourri qu'on soit, on trouvait toujours quelqu'un de pire.
Commenter  J’apprécie          110
BlackKatBlackKat   26 avril 2018
Un recoin obscur de la Toile, sous la ceinture, où les pervers, les pédophiles, les fans de torture, la pire lie de l'humanité se retrouvait pour faire commerce de leurs plaisirs sordides. Le Dark Web, ils appelaient ça. Un nom fantasmagorique pour un lieu où, si pourri qu'on soit, on trouvait toujours quelqu'un de pire.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Stuart Neville (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stuart Neville
Entretien avec Haylen Beck (alias Stuart Neville) à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 16 mars 2018. Découvrez les 5 mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman "Silver Water".
Un grand merci à Fabienne Gondrand pour l'interprétation.
La page du livre : https://www.babelio.com/livres/Neville-Silver-Water/1000485
Retrouvez-nous sur : F A C E B O O K : Babelio T W I T T E R : @Babelio I N S T A G R A M : @babelio_ P I N T E R E S T : Babelio S N A P C H A T : babelio_off
autres livres classés : arizonaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1449 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..