AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791090627970
272 pages
Éditeur : Editions du chat noir (10/02/2016)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Paris, 1894

C’est l’effervescence au Louvre : le musée accueille la Pythie, une statue ramenée d’un site archéologique de Delphes. Alors que tous les yeux des visiteurs sont rivés sur la nouvelle œuvre, ceux de Samuel, un jeune gardien, se posent sur Clara, une étudiante en Arts, habituée des salles. Mais depuis l’inauguration de l'exposition, d’étranges événements forcent la rencontre de ces deux jeunes gens, nouvellement associés pour comprendre ce ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Melisende
  28 décembre 2016
Lors de l'ouverture du cinquième épisode du Challenge Wild PAL consacré aux petites maisons d'édition, vous aviez été une majorité à sélectionner la trilogie Palimpsestes dont seul le premier tome – baptisé Impressionnisme – est à ce jour édité au Chat Noir.
Emmanuelle Nuncq est une jeune auteure que j'ai déjà eu l'occasion de lire à plusieurs reprises, notamment avec Bordemarge chez Castelmore et que je suis aussi assez régulièrement dans son autre activité : la création de costumes !
Avec Palimpsestes, j'étais quasiment sûre de retrouver sa passion pour l'Histoire et son sens du détail. J'ai passé un moment agréable en compagnie de ses deux héros mais je regrette la trop grande légèreté de l'ensemble. Je ne sais pas trop ce qu'elle nous réserve pour la suite, mais j'espère que les deux tomes suivants seront un peu plus complexes.
Fin XIXe siècle, des fouilles ont lieu sur le site archéologique de Delphes (en Grèce). Un français découvre la statue de la Pythie et décide de la rapatrier à Paris où elle est installée au musée du Louvre pour une grande exposition. Parallèlement, le lecteur découvre le quotidien de Samuel, petit gardien du musée qui – trop timide – n'ose pas aborder une jeune femme qui vient chaque jour étudier les oeuvres. Il s'agit de Clara, artiste-peintre aux idées bien arrêtées, attirée par le mouvement impressionniste naissant, vivant scandaleusement avec une autre jeune femme, elle aussi artiste-peintre.
Les deux jeunes gens vont être les témoins et les acteurs des effets de la Pythie sur la ville de Paris. Au début concentré à l'intérieur de quelques salles du musée, le pouvoir de la statue irradie bientôt sur toute la capitale. A cause de l'Oracle, les parisiens assistent à un dérèglement du temps et aperçoivent ainsi plus ou moins brièvement des événements s'étant déroulés dans le passé, exactement à l'endroit où ils se trouvent. La panique gagne la ville et les incidents se multiplient.
Evidemment, vous vous en doutez, en plus de comprendre les mécanismes de ces apparitions temporelles, les personnages vont devoir trouver un moyen de régler le problème. Et voilà, c'est tout. le fil rouge est simple… mais justement beaucoup trop simple. On tourne un peu en rond et sans être ennuyeux, on a l'impression d'arriver à la fin du livre sans que le scénario ait réellement commencé. C'est un peu trop léger. Les pages défilent et ne sont quasiment que des successions d'apparitions du passé, il ne se passe pas grand chose de plus.
A part la romance entre les deux héros présentés plus haut, évidemment. Cette histoire d'amour est mignonnette mais bon, rien de bien original et exaltant. C'est, qui plus est, un peu rapide – j'exagère mais, au bout de 3 jours les deux amoureux envisagent le mariage – et un peu trop facile. Rien de bien crédible, encore une fois ; il se passe exactement ce qu'on imaginait qu'il allait se passer.
Et pourtant, j'ai été assez séduite et convaincue par les deux personnages principaux, notamment Clara, la jeune artiste-peintre assez libérée et avant-gardiste pour le Paris de 1894. J'ai aimé sa détermination, son franc-parler, la passion qui l'anime et sa force de caractère. Au contraire, j'ai apprécié la timidité et la réserve de Samuel, jeune juif roux (je suis pour le règne des roux dans le monde entier !) qui, grâce à son calme et sa réflexion, apporte apaisement et solution. Mais comme leur relation, ces deux figures – aussi bien croquées soient-elles – sont exactement là où on les attend, ça manque donc un peu de sel et de piquant.
Les personnages secondaires sont présents en nombre, mais aucun n'a véritablement retenu mon attention ; j'ai même parfois eu du mal à différencier les conservateurs du musée entre eux, ils se ressemblent un peu tous. L'attention est clairement tournée vers le couple phare, ce que je peux comprendre, mais c'est un peu dommage de laisser les autres de côté.
Malgré tout, Emmanuelle Nuncq parvient à sortir son épingle du jeu grâce au contexte qu'elle met en place. On sent dès la première page que l'auteure est une passionnée d'Histoire et d'Histoire de l'Art. Les déambulations dans le musée du Louvre puis plus tard dans les rues de Paris sont peuplées de visions du passé. Les descriptions sont nombreuses, précises mais fluides et percutantes. Pour le lecteur, il est très facile d'imaginer les scènes et de les vivre, le voyage temporel fonctionne vraiment très bien ! Côté dialogues, si c'est parfois un peu artificiel, l'ensemble fonctionne tout de même bien et rythme le récit.
Impressionnisme n'a pas été un premier tome désagréable, non ; j'ai été divertie et j'ai voyagé aussi bien dans le musée du Louvre qu'auprès de grandes figures historiques dans la ville de Paris. Mais c'est une aventure que je qualifierais de « naïve ». La romance entre les personnages est mignonne mais un peu simpliste et l'intrigue autour de la Pythie manque clairement de profondeur et de complexité. C'est sympathique mais oui, un peu naïf.
Cela dit, j'attends de lire le tome 2, on y vivra peut-être une multitude de rebondissements et d'énigmes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Nenvyal
  03 mars 2016
Est-ce que dès le départ j'étais dedans ? Complètement !
J'adore ce genre de livre, XIXe siècle, Histoire et Mythes, combo parfait !
Lors d'une fouille à Delphes, on découvre un temple avec une grande statue, la Pythie, et une fois arrivée à Paris, des choses étranges se passent.
Je suis une grande fan de l'Histoire mais vraiment, il y a des choses que je sais mais beaucoup plus de choses que je ne sais pas. Hé hé ! Je me suis laissée entraîner dès le départ, on n'a pas le temps de dire ouf qu'on est aspirés à l'intérieur pour se demander ce qu'il se passe. =P On devine vite mais après c'est l'évolution de l'histoire qui nous emporte jusqu'à la dernière page.
Nous suivons deux personnages, Clara et Samuel. Clara est rêveuse tout en étant terre à terre. Elle croque la vie à pleine dent ! Elle évolue et s'affirme. C'est une femme qui veut être libre et en 1894, ce n'est pas gagné. Elle va apprendre de ses erreurs.
Samuel est timide et l'aventure du « Temps » va le faire changer et s'affirmer tout en restant lui-même. Il va « oser ».
Plus on avance et plus on se dépêche pour savoir comment ils vont contrer les effets de la Pythie. Pourtant, on ne sait pas grand-chose de cette dernière. L'histoire est surtout concentrée sur les effets qu'elle produit et bien évidemment, comme tout cela va évoluer. Comment l'auteur joue avec le temps, par exemple ? Hé hé !
Les descriptions nous font très bien imaginer. J'avoue que j'ai absolument adoré me projeter dans le roman et parcourir les pages. Dedans je vous dis ! Tout le long de ma lecture je me posais des questions sur les pouvoirs de la Pythie. Une atmosphère de course contre la montre, de pouvoir, de questionnement et de savoir partagent le roman. Au-delà de ça, une douce romance, mouvementée en émotions/sentiments pour nos personnages, s'installe.
Je me pose des questions sur le prochain tome. Même personnage ? Même époque ?
En tout cas, ça se lit très facilement. L'écriture d'Emmanuelle Nunq est fluide. Les personnages vont apprendre de leurs erreurs et vont être effrayés face à l'Histoire. Il y a un certain rythme qui s'accélère jusqu'à la fin. Je me demandais comment l'auteur allait faire évoluer et j'ai bien aimé puisque je tournais de plus en plus vite les pages.

Ce premier tome met l'eau à la bouche avec son histoire fascinante. Les personnages sont attachants et on attend toujours certaines réponses. J'étais à fond dedans et je parcourais le Temps avec les protagonistes.
Lien : http://de-fil-en-histoire.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
oceanedeepa
  02 mars 2018
Si vous aimez le musée du Louvre à Paris, que vous avez toujours rêvé d'être gardien dans un musée ou bien déambuler dans un musée la nuit quand il est fermé, alors ce livre vous fera rêver.
Quand une statue de la Pythie récemment découverte arrive au musée du Louvre, tout part en vrille. Des visions apparaissent un peu partout dans le musée avant de toucher le reste de la ville. Samuel, gardien au musée, et Clara, artiste venant souvent dessiner des oeuvres du musée, vont s'allier pour comprendre ce qu'il se passe. Alors certes c'est un gros résumé de l'histoire mais ne vous attendez pas à avoir de l'action. Il y en a très peu voire pas du tout. Et pourtant ce livre m'a complètement happé !
Pour commencer, j'ai fortement apprécié nos deux personnages principaux. Clara est une femme qui s'assume, fonceuse, téméraire et qui n'a pas peur de bousculer les convenances. C'est une femme qui est en avance sur son temps. Tenir tête à des conservateurs (tous des hommes bien évidemment), cela ne lui fait pas peur. Elle sait qu'elle pourra se rendre utile et saura le faire valoir. Samuel est lui à l'opposé de Clara dans son tempérament. Il est assez timide et réservé. Mais c'est un véritable gentleman, le genre d'homme respectueux qu'une femme rêverait d'avoir. Au contact de Clara, il va apprendre à s'affirmer et à notamment lui avouer ses sentiments. Ce duo fonctionne à merveille, ils sont très complémentaires et savent se mettre sur la même longueur d'onde pour résoudre le mystère de la Pythie.
Ensuite, j'ai aimé me retrouver à Paris et plus précisément dans le musée du Louvre. On sent que l'auteur sait de quoi elle parle et qu'elle a mené ses recherches. Pendant ma lecture, j'ai d'ailleurs relevé le nom de certains départements et oeuvres du musée ainsi que des endroits dans la ville. La prochaine fois que je retournai à Paris, j'essaierai de les retrouver pour les voir de mes propres yeux. La force de cette histoire réside dans les visions du passé et du futur qui viennent troubler la vie quotidienne du musée et de la ville de Paris. Je trouve cela tellement génial de pouvoir assister à des scènes du passé, c'est l'occasion rêvée pour en apprendre plus sur l'Histoire avec un grand « H ».
Après, le reproche que je pourrais formuler, c'est que le paquet est mis sur les visions et la construction de la romance entre Samuel et Clara. La Pythie, même si elle provoque les visions, reste assez (voire trop ?) en retrait. Je pensais avoir des explications sur ses mystères mais rien. du coup on reste vraiment sur notre faim et on ne peut qu'espérer que des réponses seront apportées dans le tome 2.
En conclusion, le premier tome de "Palimpsestes" est bon moment lecture qui fait voyager le lecteur dans Paris à travers les années aux côtés de deux personnages attachants. Mais il a aussi intérêt à fournir des explications dans ses suites !
Lien : https://worldofvoz.com/2018/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kadeline
  09 mars 2017
Très bonne lecture. On est dans un Paris fin 19ème et principalement au Louvre où des apparitions étranges se multiplient depuis l'arrivée de la Pythie. C'est une bonne histoire et une belle écriture qui nous entraîne. On ne sait pas forcément où on va (le but de l'histoire est flou) mais on est content d'y aller. La romance est beaucoup trop rapide et d'une facilité qui m'a déçue. Passé cette légère déception, j'ai vraiment aimé ma lecture. A recommander aux fans de l'Histoire et des arts.
Commenter  J’apprécie          10
Miss_Huakinthos
  11 décembre 2017
J'ai découvert ce roman lors du Printemps de l'Imaginaire Francophone 2017. Je me le suis donc procuré sur le Salon Fantastique, directement auprès de la maison d'édition. Malheureusement, je n'ai pas eu l'occasion de découvrir l'auteur. Ce livre me promettait un mélange d'histoire de l'art et d'aventure et j'avais hâte de pouvoir y plonger.
L'idée est originale : utiliser les oeuvres d'art comme toile de fond d'une histoire fantastique. Mais quelle déception ! J'ai bien retrouvé cette originalité mais l'histoire d'amour entre Samuel et Clara est omniprésente et l'aventure n'est pas assez exploitée. C'est plus un livre jeunesse qu'un véritable roman d'aventure à travers le temps et l'histoire.
A la fin du livre j'ai le sentiment que le scénario manque de consistance. On ne découvre que des successions d'apparitions du passé et cette fameuse histoire d'amour, il ne se passe pas grand chose de plus.
Je me suis ennuyée, j'ai espéré une aventure pleine de rebondissements et j'ai dû me contenter de flash historiques sur toile d'un amour naissant. Pourtant il y a un véritable potentiel dans ce roman. Quel dommage !
Lien : https://abaciaetacu.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
JennDidiJennDidi   17 mars 2016
– Le Louvre a été le théâtre de… de toute l’histoire de France, ni plus, ni moins ! Si le phénomène s’intensifie, alors bientôt les visiteurs aussi verront les mêmes choses !
– Quelle horreur ! réalisa Paul. Imagines-tu les mouvements de panique ? Allons-nous revoir les incendies, les guerres que ces bâtiments ont connues ? Tous ces fantômes de rois et de reines morts de manières atroces ? Des bandes de révolutionnaires enragés ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mellemarsmellemars   21 février 2016
"Samuel se retrouva seul dans la galerie presque vide. Les quelques visiteurs présents, hormis le garçon turbulent qui tapotait sur une vitrine, ne se seraient jamais rendu compte de son absence, elle avait raison. D'ailleurs, à part de rares exceptions, les visiteurs ne faisaient jamais attention à lui et avaient plutôt tendance à le confondre avec un porte-manteau."
Commenter  J’apprécie          20
mellemarsmellemars   19 janvier 2016
Il ne se passa rien pendant près d’une heure et les deux hommes commençaient à se rassurer quand, vers midi, alors que le musée était calme et que les visiteurs privilégiaient l’exposition temporaire, le corps d’un défunt apparut au beau milieu de la salle des Caryatides.
Commenter  J’apprécie          30
EyleenRydenEyleenRyden   26 mai 2016
Samuel était amoureux et il se rendit compte que c’était en réalité la première fois de sa vie. Les Femmes qui étaient passées auparavant sur son chemin ne l’avaient jamais bouleversé à ce point.
Commenter  J’apprécie          10
xSlytherclawxSlytherclaw   28 novembre 2019
- Je vous l'ai déjà dit ! Je n'ai peur de rien, excepté...
- ... de mourir sans avoir réalisé vos rêves, compléta Samuel en décrochant son trousseau.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Emmanuelle Nuncq (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuelle Nuncq
autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3439 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre