AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2877060691
Éditeur : Editions de Fallois (14/03/1990)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Marcel Pagnol a composé de nombreuses préfaces pour ses oeuvres complètes. II les appelait des "confidences". Ce sont bien plus que des confidences, et bien mieux que des préfaces : ce sont des souvenirs, de nouveaux souvenirs, aussi brillants, aussi vifs, aussi gais, aussi émouvants que ses inoubliables Souvenirs d'enfance, publiés dans cette collection.

En 1922, Pagnol n'a pas trente ans. II découvre Paris, qui est encore la Ville-Lumière. II découv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
frconstant
  15 avril 2017
'Confidences', un des récits-mémoire de Pagnol est non seulement plaisant à lire tant on s'imagine si facilement le chant des cigales et l'odeur de pastis qui hantent ses romans et son théâtre.
Certes ces confidences n'apportent pas grand chose pour mieux comprendre son oeuvre, tout au plus nous donnent-elles de mieux cerner son temps. 'Je vous parle d'un temps que les moins de 45 ans ne peuvent pas connaître!'...
Et il n'est pas inintéressant de se rappeler qu'avant de percer, lui, comme tant d'autres de ses amis, a connu le doute, les fins de mois qui commencent dès le 2 ou 3, des galères pour vivre en restant libre dans la tête!
Une lecture paisible, heureuse, un bon moment à se souvenir de l'auteur quand on a surtout en tête ses personnages.
Commenter  J’apprécie          130
gill
  01 juillet 2012
En 1922 Marcel Pagnol n'a pas trente ans, il découvre Paris.
Il découvre le succès, les artistes, les comédiens, les musiciens les écrivains et les metteurs en scène qui vont devenir ses amis.
Ils sont inconnus, comme lui, mais partent à la conquête du public et du succès.
Ce livre est plein d'anecdotes, de comédies et de romans comme en a été sa vie.
En lisant ce livre nous assistons au plus grand de ces films, celui qu'il n'a pas réalisé, celui de sa vie.
Grâce à la finesse de sa plume ce dernier opus de ses souvenirs prend une résonance particulière et nous fait revivre les années culturelles de nos grand-parents.
Ce livre est plein d'émotion et nous révèle un auteur vivant et talentueux.
Commenter  J’apprécie          30
Saramimie
  13 avril 2018
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SaramimieSaramimie   13 avril 2018
Il m'arrive parfois d'assister à une projection de Marius dans une salle de quartier ou de province. De toute l'admirable troupe, il ne reste que quatre survivants : les trois plus jeunes, Orane Demazis, Fresnay, Robert Vattier, et un ancien : Milhalesco.
Pourtant, je n'ai pas l'impression d'une visite dans un cimetière : tous les personnages vivent sur l'écran d'une vie pareille, et personne dans le public ne pourrait deviner quels sont les vivants, quels sont les morts.
Pendant que Fresnay mange son croissant, le grand Jules lance toujours ses noyaux d'olive n'importe où, le gros Dullac, mort véhément, exprime toujours clairement les sentiments de la marine française ; Milhalesco vivant prend la fuite devant Alida Rouffe, et Charpin mort, à Demazis vivante, propose encore le mariage... Ce ne sont pas des disparus : leur voix sonne comme autrefois, ils font de beaux éclats de rire, le public rit avec eux : et ces rôles, qu'ils ont incarnés si longtemps pendant leur vie, ils les ont joués cent fois plus souvent depuis leur mort : ils exercent toujours leur art, ils font encore leur métier...
C'est là que j'ai pu mesurer la reconnaissance que nous devons à l'art magique qui ranime le génie éteint, qui rend sa jeunesse à l'amoureuse, et qui garde à notre tendresse le sourire des amis perdus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gillgill   16 janvier 2013
Saviez-vous que c'est grâce à la crise du logement que Marcel Pagnol fit ses débuts au Théâtre ? Que sa première pièce était intitulée "Tonton", et qu'il préféra, la trouvant un peu légère, la signer du nom de Castro ? Que c'est dans le smoking d'Arsène Lupin qu'il alla fêter son premier contrat ? Que le jeune homme énigmatique et sombre, qui faisait crépiter sa machine à écrire dans l'appartement du dessus, pendant qu'il écrivait "Topaze", n'était autre qu'André Malraux ?
Toutes ces anecdotes, et beaucoup d'autres, vous les découvrirez en lisant ces confidences, qui sont en quelques sortes les mémoires de Marcel Pagnol.
Marcel Pagnol a donc écrit ses mémoires ? Oui, mais il l'a fait sans nous le dire...et presque sans le savoir....
(extrait de l'avant-propos inséré en début du volume paru aux éditions "de Fallois" en 1990)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Marcel Pagnol (88) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marcel Pagnol
A l'occasion de la sortie du manuscrit de la Gloire de mon père, Nicolas Pagnol, Karin Hann et Franz-Olivier Giesbert racontent la découverte des archives de Marcel Pagnol dans sa maison du Square de l'Avenue Foch.
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'univers de Pagnol

Quel est le nom de la mère de Marcel Pagnol?

Marie
Augustine
Rose
Il n'a pas de mère

9 questions
80 lecteurs ont répondu
Thème : Marcel PagnolCréer un quiz sur ce livre