AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848761830
Éditeur : Philippe Rey (07/04/2011)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Octavia Frost est une romancière à succès, du genre qui suscite les polémiques, les passions… etparfois même les ressentiments. Un beau matin, elle quitte Boston, où elle vit, pour New York, oùson éditeur attend avec impatience son tout dernier livre. Pas un roman, mais quelque chose deplus ambitieux, de plus inattendu aussi : sept nouvelles fins pour remplacer celles de ses septromans précédents, sep... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ikebukuro
  15 mai 2011
Un vrai coup de coeur pour ce roman de Carolyn Parkhurst et la découverte d'un auteur à travers un livre brillant tant dans la construction que dans l'écriture. J'ai adoré cette histoire qui mélange habilement drame familial, enquête policière, questions sur la littérature et sur le déroulement d'une vie à travers les choix que l'on peut faire.
L'auteur a construit son roman en prenant le parti d'intercaler l'évolution littéraire de son héroïne Octovia Frost à travers les derniers chapitres de ses livres et les nouvelles fins qu'elle vient de proposer à son éditeur et les jours qui suivent l'arrestation de son fils pour le meurtre de Bettina sa petite amie. Un fils marqué par la perte accidentelle d'une petite soeur et d'un père quand il était enfant, un fils devenu rock star qu'elle n'a pas revu depuis des années et qu'elle ne connaît plus qu'à travers les magazines people et les chansons qu'il écrit. Un fils qui a coupé les ponts avec elle et qui refuse de la voir !
J'ai trouvé que tout au long du livre ces deux parties de complétaient et se répondaient constamment, l'une donnant des clés pour comprendre la relation mère fils, l'autre expliquant les choix littéraires d'Octavia. L'intrigue est prenante et les relations entre les personnages sont particulièrement intéressantes, le suspens est maintenu jusqu'à la fin même s'il n'y a pas vraiment d'enquête policière a proprement dit : pas d'inspecteur de police, d'interrogatoires, de procès... tout tourne autour des relations entre les personnages et l'importance de leur implication dans l'histoire. Tous sont attachants à leur manière, Milo le fils retrouvé, Joe l'ami d'enfance, Roland la "vieille" rock star père de substitution, Chloe la compagne de Joe qui sera là pour aider à recréer le lien entre Milo et sa mère, l'ombre de Bettina qui plane au-dessus du livre... tous ont leur rôle à jouer dans l'intrigue et tous ont su m'émouvoir chacun à leur façon.
J'ai aussi beaucoup aimé les chapitres qui nous présentent les livres d'Octovia avec leurs nouvelles fins. Je crois que ce sont des romans que j'aurai aimé lire et chacun à sa manière est une clé supplémentaire qui explique Octovia l'auteur et Octavia la mère. le drame qu'elle a vécu a constamment influencé son écriture et la fin dramatique de ses romans. Son désir de changer le cours des choses transparait à travers ce nouveau livre qui regroupe les nouvelles fins qu'elle souhaite donner à ses histoires. Mais peut-on vraiment changer le passé ? Comment ses lecteurs vont-ils accueillir ces nouvelles fins à des livres qu'ils ont aimé ? Ne vont-ils pas se sentir lésés par ces nouvelles versions ? Est-ce que j'aimerai que Jane Austen ait écrit deux fins à Orgueil et Préjugés ? Mon émotion serait-elle la même à la lecture d'un livre si l'auteur me donnait le choix entre deux conclusions ? Autant de questions sur la lecture et l'écriture que pose ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lucie
  04 juin 2011
COUP DE COEUR
Vous êtes vous déjà demandés quel tour aurait pris votre vie si vous aviez fait un choix différent aux carrefours de votre existence?
Comme le dit Hemingway "Aux plus importantes croisées des chemins de notre vie, il n'y a pas de signalisation."
Octavia Forst, romancière à succès, décide de revisiter les fins de ses 7 romans, de faire emprunter une autre route à ses personnages et d'en faire un livre.
Elle est en route vers New York, pour remettre ce manuscrit à son éditeur, lorsqu'elle apprend que son fils, Milo, 27 ans, chanteur vedette d'un groupe de rock, est inculpé du meurtre de sa petite amie.
Milo et sa maman ne se parlent plus depuis un drame qui les a frappé de plein fouet, seuls les médias permettent à Octavia de suivre son fils de loin.
Elle décide de faire fi de ces 4 ans de silence pour le rejoindre à San Francisco et enquêter sur cette histoire. Mais voudra t-il la revoir ?
Que va t'elle découvrir à propos d'un fils dont elle ignore la vie ? Se peut-il qu'il ait changé à ce point et soit devenu un meurtrier ? Et si oui, leur passé en est -il la cause ?
Un gros coup de coeur pour ce roman que j'ai dévoré.
Les quatrièmes de couverture et épilogues des romans modifiés par la romancière sont enchâssés dans le récit. On constate peu à peu qu'elle y met une part de soi évidente. Il n'existe pas de frontière étanche entre la littérature et la vie tant pour celui écrit que pour celui qui lit. Comme le dit François Busnel : Qui a lu sait qu'il n 'y a pas de distinction entre la littérature et la vie, parce que la littérature, c'est la vie."
Ce roman m'a séduit parce qu'il évoque la perte, le deuil et ce que l'on en fait, la mémoire, le souvenir, les liens familiaux, l'écriture, la littérature, la fiction et son rôle dans nos vies...On comprend tout doucement le drame familial qui a eu lieu et ses répercussions, on est plongé dans l'enquête d'une mère qui croit en l'innocence de son fils, on refait avec elle l'histoire à l'envers pour détecter l'évènement déclencheur de la suite, on est stressé comme elle, en quête de vérité, on découvre les secrets qui sous tendent la vie de Milo...
Octavia a mis dans ses romans une part d'elle même comme Milo l'a fait dans ses chansons...Et quand la romancière décide de chasser la part sombre de ses livres, et donc de sa vie, le malheur entre par une autre porte et elle n'a pas l'intention de le laisser s'installer.
Peut on réécrire l'histoire ? Peut -on réécrire nos vies ? Que se serait -il passé si, comme dans un jeu de rôle, nous avions choisi l'autre possibilité, l'autre chemin, l'autre option ?
Je vous recommande chaudement ce roman qui réunit de bons ingrédients : des secrets de famille, des livres, de la musique, un drame familial qui résonne, un meurtre, une rock star et une romancière à succès.
Hymne à la littérature, enquête policière et exercice de style, un roman qu'il est très difficile de lâcher !
Extraits parmi tant d'autres :
"pour un auteur de fiction, l'experience vécue est comme le beurre dans la pâte à biscuit : un élément crucial du goût et de la texture - impossible de ne pas en mettre- mais, si vous réussissez votre coup, indiscernable du reste"
"en cette drôle d'ère de la technologie et de l'information, où l'actualité est directement injectée dans nos veines et renouvelée comme une perfusion fraiche tous les quarts d'heure, rien n'est jamais définitif."
Lien : http://facetiesdelucie.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
flottie
  02 novembre 2018
Carolyn Parkhurst entremêle habilement compositions créatives, enquête et tragédie familiale dans cette histoire prenante qui évoque la perte, le deuil, le souvenir, la famille et ses liens complexes, les secrets, mais aussi l'art d'écrire, la littérature, la fiction et ce que l'on en fait... S'il y a incontestablement de bons éléments, je suis malgré restée en surface de ce roman. Les personnages ne sont pas particulièrement attachants, et on voit venir la fin dès les premiers chapitres. le processus de création des ouvrages d'Octavia et ses réflexions sur le métier d'écrivain sont intéressants, mais les sept fins, remaniées ou pas, n'apportent rien et n'ont réussi qu'à me mettre mal à l'aise.
Commenter  J’apprécie          00
VivianeB
  16 octobre 2011
Un livre solide, bien construit mais dont on sait déjà la fin en lisant les premières pages. Presque trop académique.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
flottieflottie   24 octobre 2018
Le chanteur de Pareidolia, Milo Frost, arrêté pour le meurtre de sa petite amie Bettina Moffet. (..) Je me sens complètement, profondément vide. Dévorée par l'effort de déterminer ce que je dois faire. Si j'écrivais cette scène dans un livre, me dis-je, comment mon personnage réagirait-il? Or ce n'est pas de la fiction - semble-t-il, et si j'en crois mes sens -, mais la vie. (…) Tout cela a vraiment lieu; ce n'est pas de la fiction. Et vous savez quoi? La vie n'a aucune texture. Allez-y, sentez l'espace autour de vous. Tout de suite. Vous voyez? Ce n'est rien que de l'air.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IkebukuroIkebukuro   15 mai 2011
Il est des histoires que personne ne veut entendre.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : relation mère-filsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1762 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre