AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782354380021
88 pages
Éditeur : Max Milo (05/04/2007)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Nombre d'enfants ont vécu le deuil de leur animal domestique sans savoir comment se débrouiller avec cette première grande séparation. Doivent-ils taire le souvenir de leur compagnon de vie, ou -bien au contraire - laisser parler sa mémoire ? Destins de chiens propose une série de petits contes pour libérer cette mémoire... Sous forme de poèmes illustrés en noir et blanc, les destinées parfois terribles, parfois drôles ou tendres de ces quinze compagnons vous sont c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
prune42
  31 janvier 2017
Sur les conseils d'une collègue documentaliste, j'ai emprunté cet album au CDI du lycée où je travaille car j'aime particulièrement le travail de Benjamin Lacombe.
J'ai été surprise par ce recueil sous forme de nouvelles où chacune est consacré à un animal précis, je ne m'attendais pas à ça. Ces nouvelles sont d'un humour souvent un peu noir, assez grinçant, personnellement je les ai trouvées parfois un peu lugubres et tristes, renforcées par l'utilisation du noir et du blanc dans tout l'album. J'ai plus apprécié les dessins de Benjamin Lacombe comme celui du bichon page 40, que le texte en fait. le répertoire des races de chiens à la fin de l'ouvrage est une bonne idée, j'étais assez surprise de sa présence mais cela peut apporter des connaissances supplémentaires.
Je conseillerais cet ouvrage plus particulièrement à des passionnés de chiens.
Commenter  J’apprécie          90
Noctenbule
  06 janvier 2017
Ils s'appellent Roméo, Papillon, Houdini... et sont des bouledogues français, carlins, caniches.... une chose les rapproche tous. Ce n'est pas leur physique, ce n'est pas leur maître, ce n'est pas leur nourriture. C'est une chose plus fatale. Leur destin sera court et ils vont tous périr d'une façon un peu particulière. Dis, comme cela, on pourrait croire que l'histoire que je vais raconter est très morbide mais pas du tout.
Ces chiens ont tous des particularités comme être un peu trop gourmand, faire des pets trop odorants ou aimer voler et ces passions vont les mener pour la plupart à la mort. L'histoire fait entre deux et quatre pages et qu'elle délice. Déjà, il y a le dessin assez exceptionnel de Benjamin Lacombe qui arrive à mettre de la fantaisie dans le macabre. Puis le texte de Sébastien Perez qui raconte avec simplicité et humour une histoire absolument pas banal du tout. Impossible de ne pas sourire en tournant les pages.
J'ai grandi avec un bouledogue français et il faut dire que l'intestin de ces petites bêtes est parfois capricieux. En plein repas, d'un coup une odeur pestilentiel émanait. Chacun se jette un regard suspicieux puis chacun regarde sous la table suivi d'un fou rire. le petit toutou à lâcher une caisse l'air de rien et il le lance un regard plein d'innocence. Alors comme ne pas rire quand ce petit chien tout gentil force un petit garçon à dormir les fenêtres de sa chambre ouvertes pour faire circuler l'air. Et bien entendu, le jour où il va oublier cela va être fatal aux deux.
En plus le livre est assez beau. Outre la belle couverture, le papier à l'intérieur est épais et très agréable au touché. Chaque histoire commence avec un portrait du chien encadré avec son prénom dessous. Il est à l'image d'une personnalité.
A la fin de l'ouvrage, il est proposé un Index Encyclopédique qui donne plus d'informations pratiques et techniques des races de chiens évoqués. Et sur les dernière pages, juste des lignes noires pour permettre au lecteur de compléter avec les histoires de ces animaux de compagnie, de préférence canin, qu'il a eu.
Un livre réfléchit et bien travaillé de la première à la dernière page. de l'humour macabre qui plaira autant aux petits et aux grands avec le risque en plus d'en redemander. Par chance, ce duo de choc composé de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe ont fait d'autres créations. Donc affaire à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CathaDouai
  07 janvier 2016
14 petits poèmes noirs en guise d'épitaphe pour autant de chiens au destin tragique. Un chef-d'oeuvre d'humour noir superbement accompagné par les illustrations de Benjamin Lacombe.
Devrait être prescrit par la Faculté pour l'entraînement des zygomatiques. Inter-générationnel, à faire lire à tous les gagas de leurs animaux de compagnie.
Commenter  J’apprécie          50
TheEdenofBooks
  04 avril 2017
raconte de façon drôle, poétique et parfois tragique la vie de quinze petits compagnons de l'homme. Chaque chien est d'abord introduit par un portrait encadré avec son prénom, sa date de naissance et de mort. Benjamin Lacombe réussi a donner une âme à chacun grâce à l'expression du visage. Ensuite, à la page suivante, un poème nous relate les grandes lignes de sa vie. Cet album est illustré en noir et blanc comme au crayon. le souci du détail se retrouve jusque dans la numérotation personnalisée par deux os.
A la fin, un répertoire nous présente les races de chiens, une idée assez sympathique et qui apporte un surcroît d'informations.
Un épilogue suivi de quelques cadres vides nous permettra de raconter à notre tour la destinée de nos propres amis à quatre pattes.
Les auteurs rendent également hommage dans une de leur nouvelle à un certain Edward Gorey, maître du conte macabre. Je ne le connaissais pas du tout ! J'ai été heureuse de cette découverte.
J'ai beaucoup aimé ce livre regorgeant de subtilités et parfois de jeux de mots. Il dégage une petite atmosphère à la Tim Burton ! Cependant, au contraire de « Amants papillons » et de « Petite sorcière« , il ne constitue pas un nouveau coup de coeur (même si je reconnais l'indéniable talent des deux jeunes auteurs). Au vu de la fin tragique de certaines histoires, je ne sais pas si je le recommanderais aux enfants…
Lien : https://theedenofbooks.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nebuleuse84
  10 mars 2017
J'ai été totalement séduite par les illustrations de Benjamin Lacombe, mais les poèmes de Sébastien Perrez m'ont beaucoup déçu. J'ai trouvé qu'ils manquaient de subtilité et d'élégance. Je suis une adepte d'humour noir, mais je n'ai pas compris où se cachait l'humour derrière toutes ces histoires plus tristes et plus pathétiques les unes que les autres. J'ai trouvé cette oeuvre complètement déprimante et inintéressante. Si je lui accorde deux étoiles c'est uniquement pour les illustrations.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
BulledEncre   28 juillet 2016
Des contes macabres poétiques autour de nos amis à quatre pattes.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ElanaElana   10 avril 2014
Depuis tout petit Néville vivait dans la rue
Avec sa pauvre maîtresse Lulu.
Jamais l'un et l'autre ne se quittaient
Et face à toutes les adversités se soutenaient.

Néville n'avait ni collier ni panier
Et parfois même rien à manger.
Sa seule fortune était son pelage blanc
Avec ses jolies taches noires dedans.
Commenter  J’apprécie          10
NievaNieva   22 juillet 2017
Depuis des années, je vois passer ce bichon.
Je lui ai connu des dizaines de noms.

Car, hasard ou coïncidence,
Après chacune de ses adoptions,

Ses vieilles maîtresses sombrent dans la démence
Ou décèdent dans d'étranges conditions.
Commenter  J’apprécie          10
CathaDouaiCathaDouai   18 janvier 2016
Brad était un pit...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sébastien Perez (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sébastien Perez
L'Étonnante Famille Appenzell, de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez, aux Editions Margot
autres livres classés : chiensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
927 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre