AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pascale Houssin Jusforgues (Traducteur)
EAN : 9782747098946
352 pages
Bayard Jeunesse (02/06/2021)
3.68/5   60 notes
Résumé :
Des années 1960 aux années 2000, cinq femmes cherchent leur propre voie, entre leur culture indienne et le rêve américain auquel elles aspirent.

Ranee migre avec sa famille du Bengale à New York pour une vie meilleure.
Tara, sa première fille, est admirée par tous, mais se sent obligée de jouer un rôle pour continuer à être aimée.
Sonia, sa cadette, rebelle et engagée, provoque un véritable séisme au sein de la famille lorsqu'elle tombe ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (59) Voir plus Ajouter une critique
3,68

sur 60 notes
5
8 avis
4
33 avis
3
14 avis
2
2 avis
1
0 avis

Cancie
  29 mai 2021
Une magnifique couverture aux couleurs attrayantes où la statue de la liberté se trouve au centre d'un arbre de vie avec cinq prénoms, une tranche d'un jaune citron nous invitent à nous plonger dans ce roman choral : Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna. Ce titre fait référence aux cinq héroïnes, de trois générations différentes que nous allons découvrir tout au long de ce bouquin et qui tentent chacune à leur façon d'intégrer deux pays, deux cultures, faisant au cours de leurs vies respectives des allers-retours entre ces deux pays, L'Inde et les États-Unis, physiquement/et/ou mentalement.
L'histoire va se dérouler depuis les années 1965 pour se terminer en 2006, se divisant en trois grandes périodes : 1) Étrangers / 1973-1974, 2) Voyageurs / 1976-1981 et 3) Intégrés / 1998/2006.
À noter cette originalité : un beau mandala orne la tête de chaque chapitre !
Ranee est mariée à Rajeev. Ils ont deux filles Tara et Sonia, nées en Inde. Ils se sont installés à Londres quand Tara avait neuf ans. Tara, alias Starry est l'aînée, admirée par tous, elle se sent obligée de jouer un rôle pour se sentir aimée et sa passion pour le théâtre puis le cinéma ne se démentira jamais. Sonia, alias Sunny, elle, a besoin de deux choses seulement pour se sentir chez elle n'importe où : les livres et son cahier qui lui sert de journal intime.
Ils vont quitter Londres pour New York alors que Tara a 17 ans et Sonia 15 ans. Même si Ma, la maman se plaint et veut sans cesse le meilleur pour sa famille, elle ne veut à aucun prix retourner au Bangladesh où est né son mari et devoir vivre sous la coupe de sa belle-famille. Elle n'y retournera pas davantage au décès de Rajeev, Baba pour les filles.
C'est donc cette famille Das et principalement les femmes, celles déjà citées auxquelles s'ajouteront Chantal, fille de Sonia et Anna, fille de Tara que Mitali Perkins nous fait rencontrer dans ce roman et ce sont les aventures folles et rythmées de ces femmes et filles que nous découvrons, à la recherche de leur propre voie, souvent tiraillées entre leur culture indienne et le fameux rêve américain auquel elles aspirent.
J'ai vraiment apprécié cette immersion dans cette culture indienne que Mitali Perkins, elle-même originaire de Calcutta en Inde, a su faire renaître dans cette saga, n'hésitant pas à utiliser les termes bengalis pour nommer les différents vêtements ou aliments. J'ai ainsi beaucoup appris sur les coutumes indiennes et leur évolution dans le temps et imaginé avec plaisir les nombreux saris et salwars que portent les personnages du roman. Elle n'omet pas les tensions raciales qui malheureusement font partie de la vie américaine et du fragile équilibre que ces femmes vont devoir tenter de trouver pour s'affranchir et pour vivre pleinement. J'ai été admirative de la volonté qu'elles déploient pour y parvenir et séduite par leur implication dans les engagements et projets qu'elles soutiennent comme par exemple ceux de Tara pour la défense des droits des femmes ou ceux de Sonia pour l‘égalité des sexes.
Ce n'est pourtant pas un livre sombre, bien au contraire. Il nous entraîne dans un tourbillon de vie époustouflant car toutes ces héroïnes sont différentes, font preuve de beaucoup de caractère et d'imagination et outre le féminisme et l'égalité des sexes, nous confrontent aussi au deuil, aux rituels selon le mode bengali, à la religion, ainsi qu'au pouvoir des mots et des livres et à bien d'autres sujets encore.
C'est un roman jeunesse assez feel-good et la fin l'est, à mon goût un peu trop, mais, de temps en temps, ça n'est pas si désagréable. Il suffit d'être un peu réaliste et penser que dans la vraie vie, ce n'est pas aussi facile.
Un livre pour les adolescents, certes, mais agréable et intéressant à lire par les adultes aussi.
Merci à Babelio et aux éditions Bayard.

Lien : http://notre-jardin-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          924
iris29
  28 mai 2021
Un roman assez savoureux qui parle d'intégration...
Une famille , trois générations de femmes, leurs différences, leurs complémentarités.
En premier , on a la mère, Ranee, une femme bengali mariée de force dés ses 18 ans à Rajeev Das. Quand on fait leur connaissance en 1965, ils habitent déjà à Londres et sont déjà parents de deux adolescentes Tara (l'aînée ) et Sonia. Ils parlent d'aller à New York pour le travail de Rajeev. On assiste à leur installation , le lycée, un déménagement. Puis très vite on est avec Tara et Sonia adultes et leurs filles respectives. 1965 donc, puis , 1973-1974 et enfin 1976-1981, jusqu'à l'intégration définitive : 1998-2006.
Portraits de filles , de femmes à cheval sur deux (voir trois) cultures, la façon dont elles renoncent à certains aspects de l'une ou de l'autre selon leurs affinités, et ce qui les arrangent...
Portait d'une intégration plus que réussie.
Si vous avez aimé des films comme : "Joue-là comme Beckam", ou "Coup de foudre à Bollywood " de Gurinder Chadha, ou la série télévisée " Mes premières fois" , vous aimerez ce roman, vous y retrouverez un peu la même atmosphère.
Jusqu'au deux tiers du roman, j'avais oublié que j'étais dans un roman pour adolescents tellement je me régalais des différences de culture, des informations sur les coutumes bengali, car même à quelques milliers de kilomètres, Ranee continue à observer les règles de son pays d'origine. C'est savoureux et instructif.
Dommage que la partie concernant la troisième génération cède aux sirènes consuméristes de "la charte" de la "culture" ado... marque de voiture, métier de Tara, réussite financière , j'aurais préféré plus de sobriété ("heureuse" !) . j'aurais aimé qu'elles réussissent moins bien. L'intégration ne passe pas forcément par cette case, elle peut passer aussi par la banalité, l'ordinaire, le moyen.. Cette partie là est moins intéressante.
L'autre "défaut " ( qui n'en est pas un vraiment) , c'est que pour raconter trois générations, l'autrice passe très vite sur certains détails, sur des cheminements amenant à ... Moi, j'aurais aimé passer plus de temps avec Ranee, Tara et Sonia, ce roman est trop court ! Il aurait pu être décliné en trilogie tellement le propos est riche.
A l'instar de Sonia relisant sans cesse Orgueil et Préjugés car elle aime tellement être dans le salon des Bennet , moi aussi j'aurais bien aimé traîner encore un peu, juste quelques pages , avec ces trois femmes tellement vivantes, fortes, fières, combatives et futées.
Un roman qui, un peu étoffé, donnerait très bien en série télé..
Merci aux Editions Bayard et à Babelio pour cette Masse critique privilégiée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
kateginger63
  27 juin 2021
Culture indienne versus rêve américain
*
Classé dans la section "ado", je pense qu'il peut être lu par tous tellement le thème de l'intégration est universel et dans l'air du temps.
Ce roman aborde la difficulté de l'immigration vu à travers le prisme d'une famille bengali indienne. Les cinq protagonistes (narratrices à tour de rôle) sont les femmes d'une même famille (3 générations).
Des portraits très typés et différents dont le fil rouge est l'intégration aux USA.
Une narration assez linéaire où le lecteur observe la vie familiale (et individuelle) de ces membres hauts en couleurs. La vie qui passe avec ses bonheurs et ses drames. le parcours de ces femmes est ardu et chaque expérience vécue apporte une plus-value dans le noyau familial.
*
Même si le ton peut parfois paraître léger, l'auteure aborde des sujets encore d'actualité en Inde, notamment les mariages arrangés, le problème de la religion, les couples mixtes, les traditions, le souci de ne pas renier ses racines ainsi que l'accès coûte que coûte à "l'american dream" .
*
Je suis restée sur ma faim car je voulais des portraits plus étoffés, plus denses et connaître un peu mieux ces femmes courageuses.
Je le conseillerais volontiers à mes deux filles ados.
*
L'objet-livre est en raccord avec la personnalité de ces personnages. Joyeux, frais, coloré. (les feuilles sont filigranées de jaune fluo).
*
Un roman choral où l'amour transpire à chaque paragraphe. Bienveillant et touchant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
iz43
  04 juin 2021
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette fresque familiale et dévoré ce livre en deux soirées.
Nous découvrons la famille Das, une famille indienne qui va s'installer aux Etats Unis après avoir vécu au Ghana et en Angleterre. Comment les femmes de la famille, car il s 'agit avant tout de portraits de femmes, vont elles s'intégrer dans ce nouveau pays, dans cette nouvelle culture? Vont-elles devoir renoncer à leur culture indienne?
1965. Ranee (Ma) est mariée à Rajeev (surnommé Baba). le couple va tenter sa chance à New York et décide de quitter Londres avec leurs deux filles: Tara et Sonia.
. Tara (Starry), l'aînée 17 ans, est une belle jeune fille qui a pour passion le théâtre et le cinéma. Sonia (Sunny) ma préférée, 15 ans, a la peau plus sombre, ne cherche pas à être féminine ou à plaire. Elle est brillante et adore lire ou écrire dans son journal intime.
Ma se plaint beaucoup (du manque d'argent, du quartier...) mais une chose est sûre elle n'est pas prête à remettre les pieds au Bangladesh où elle serait sous la coupe de sa belle famille. Elle veut ce qu'il y a de mieux pour sa famille tout en respectant les traditions.
Les deux dernières héroïnes sont les filles de Sonia et Tara, Chantal et Anna. le troisième partie m'a moins intéressée car je m'étais attachée à Sonia et Tara et les grands mères m'ont un peu agacée.

J'aurais préféré que la vie de Sonia et de Tara soient plus développées en particulier quand elles tombent toutes les deux amoureuses. J'ai trouvé que cela allait trop vite par moment. En fait, j'aurais bien vu une trilogie !

Par contre, j'ai adoré l'immersion dans la culture indienne : les aliments, les vêtements, les traditions mais aussi les années 60/70.
Je remercie Babelio et les éditions Bayard pour leur confiance et l'envoi de ce livre qui fut une belle découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
isabelleisapure
  20 juin 2021
Ce livre m'a été proposé par Babelio dans le cadre d'une opération Masse critique privilégiée. Comme souvent, je me suis empressée d'accepter sans prendre la peine d'en lire le résumé.
La surprise fût donc totale à la réception.
J'ai supposé avant même de l'ouvrir que ce livre allait me procurer un agréable moment.
L'habit ne fait pas le moine, comme chacun sait, même si j'ai toujours eu la faiblesse de ne pas être totalement d'accord.
Pour en revenir au livre, comment un si bel écrin pourrait-il contenir un texte insipide ?
La première de couverture est un régal pour les yeux, elle m'a fait penser à Holi, la fête des couleurs que l'on célèbre en Inde chaque année à l'arrivée du printemps où il est coutume de s'asperger de colorants pour la plus grande joie de tous.
Dans l'avion qui l'emmène vers la liberté et la promesse d'une vie meilleure, Sonia se confie à son journal tandis que sa mère dort à point fermé et que Tara, sa soeur flirte avec son séduisant voisin. New-York est un eldorado pour la famille Das.
D'origine indienne, les deux soeurs ont des personnalités bien différente.
Sonia aime se réfugier dans la lecture, rêvant sa vie à travers celles de ses héroïnes afin d'oublier son physique qu'elle trouve banal et sans charme, à côté de Tara tellement belle.
« Grandir avec une soeur ainée aussi belle que Starry, c'est comme porter un voile. »
Tara, sa soeur aînée, s'imagine une vie de star. A peine arrivée, elle se cherche un modèle à copier pour « coller » aux critères de beauté américains. Les séries télé qu'elle regarde pendant des heures ne sont pas des distractions mais de la documentation.
Entre modernité et tradition la famille Das se fait peu à peu une place dans la société américaine.
La vie s'écoule entre bonheurs et drames.
Dans la deuxième partie du roman, nous suivons le destin de Chantal et Anna, les filles de Tara et Sonia.
Sous des dehors légers, Mitali Perkins aborde de graves problèmes, tels les mariages arrangés qui ont toujours cours en Inde, les mariages mixtes qui sont si difficiles à accepter dans beaucoup de familles, les choix de vie qui posent problème.
L'auteure dépeint avec justesse les relations familiales et fraternelles mais aussi les émotions humaines, la vie en somme. Elle dresse avec beaucoup de finesse le portrait et le parcours de vie de chacun des personnages, leurs blessures et leurs fragilités.
J'ai beaucoup aimé ce roman choral avec des héroïnes, courageuses et attachantes qui vont au bout de leurs convictions pour pouvoir vivre leurs rêves.
Un grand merci à Babelio et aux Editions Bayard jeunesse.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270


critiques presse (1)
Actualitte   08 avril 2021
L'auteur décrit ainsi le quotidien de jeunes femmes issues de l’immigration : une thématique porteuse et importante à l'adolescence. Les différents points de vue permettent d'aborder avec justesse et diversité des sujets universels, tels que le deuil, le féminisme ou encore, la religion.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   28 mai 2021
L'avion traverse les nuages et ma nouvelle ville surgit, éblouissante dans la lumière matinale. Nous survolons les flèches des gratte-ciel et des tours massives, puis un large fleuve constellé de bateaux, enjambé par quantité de ponts majestueux. Soudain, elle est là , sous mes yeux : cette célèbre femme vert bronze brandissant une torche à l'entrée du port.
"Bienvenue à toi, Sonia Das ! "semble-t-elle me lancer;
"Merci Miss Liberté ! Est-ce un sari que vous portez ? J'espère que non."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
CancieCancie   28 juin 2021
À l’instar de Masjid, les Bengalis apprennent très tôt à remplacer dix minutes de discours par un haussement de sourcil, un froncement de nez ou une inclinaison particulière de la tête. Dans ce pays, même les enfants sont les rois de la communication non verbale.
Commenter  J’apprécie          361
CancieCancie   31 mai 2021
J’adore les bibliothèques. Pour moi, une bibliothèque c’est une mine d’histoires, un havre de paix. L’odeur poussiéreuse des livres me chavire autant que le parfum de ma grand-mère quand j’étais petite.
Commenter  J’apprécie          440
CancieCancie   04 juin 2021
Cet aller-retour express à la bibliothèque m’a pratiquement tuée, mais Sunny avait besoin de sa drogue. Elle estime qu’un écran de télé est pour moi ce que la lecture et l’écriture sont pour elle, mais elle se trompe. Pour elle, c’est une évasion. Pour moi, c’est de la documentation.
Commenter  J’apprécie          280
CancieCancie   30 mai 2021
Quel est le sinistre idiot qui a décrété un jour qu’un teint clair était plus beau qu’un teint plus riche en mélanine ? Je n’en ai pas la moindre idée, mais sa stupide théorie a quand même réussi à contaminer le monde entier, y compris ma propre mère. Ça me dépasse complètement.
Commenter  J’apprécie          280

Video de Mitali Perkins (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mitali Perkins
Vidéo de Mitali Perkins
autres livres classés : indeVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1603 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre