AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 237140067X
Éditeur : Editions Boz'Dodor (10/04/2017)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 18 notes)
Résumé :
En 1434, vivait un magicien nommé Luoj. Celui-ci, fatigué par la cruauté des hommes envers les siens, décida de concevoir un monde où les magiciens pourraient vivre en paix.
De nos jours, Iliot, jeune parisien de 15 ans dont la vie est des plus banales, découvre un étrange livre à la bibliothèque. Son titre : "Le pays des ténèbres". Sur la première page, une incantation... Pensant avoir à faire à un livre de magie, il tou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
ValHou57
  02 avril 2018
Les personnages :
Iliot est un jeune garçon de 15 ans. Il aime autant passer du temps avec ses amis que, de dévorer des livres, notamment l'histoire des guerres mondiales, passion transmise par son grand-père. C'est un garçon sensible, curieux, qui a une grande soif de connaissance, il est aventureux, intelligent, débrouillard, ne cesse de poser des questions, parfois au grand dam de son entourage, mais également courageux, déterminé, terriblement attachant, juste, têtu, et dit toujours sa façon de penser que ça plaise ou non. J'ai adoré le suivre dans sa découverte du pays des ténèbres et j'ai déjà hâte de le retrouver.
On a également ses parents. Sa mère est une femme douce, gentille, qui adore cuisiner, elle est super organisée et fusionnelle avec Iliot. Si sa mère est attentionnée avec lui, ce n'est absolument pas le cas de son père qui préfère faire passer son travail avant les siens. Il a toujours une bonne excuse pour fuir au lieu de passer du temps avec eux. C'est un homme froid, distant, bourru, les deux hommes de la maison ne se comprennent pas, ce qui instaure un climat tendu sous leur toit, mais le plus étrange, c'est que ça n'a l'air de faire ni chaud ni froid au père.
Puis vient Anaïs, la meilleure amie d'Iliot. Elle est gentille, attentive à notre héros, lui donne de bons conseils, toujours là pour le soutenir ou lui remonter le moral, discrète mais présente et c'est ce qui compte. Si elle ne comprend pas toujours les choix d'Iliot, elle l'accepte et surtout, le respecte tel qu'il est.
Les personnages sont nombreux et, si j'ai pris plaisir à suivre une majeure partie d'eux, certains me semblent soit louches, soit je sais qu'ils se révéleront cruels par la suite. En tout cas, il vous restera à découvrir Rose, Violette, James, Lirius et tant d'autres.

L'intrigue :
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant cette lecture et je dois dire que j'ai été agréablement surprise. L'univers construit par Baptiste Piriou est travaillé, détaillé, riche et le pire, c'est que ça nous donne bien envie d'aller y faire un tour. Pourtant croyez-moi, on est loin du pays des Bisounours. le pays devient de plus en plus pauvre, le peuple y est persécuté par les Stosym qui leur ont déclarés la guerre et leur pillent la moindre ressource, et pour couronner le tout, les habitants entre eux finissent par se déchirer. D'un côté vous avez le peuple qui pense que pour se sauver, il faut avoir recours à la magie, et de l'autre, les partisans qui pensent que c'est uniquement à cause de la magie qui en sont arriver à ce point-là. Serait-ce un point de non-retour?
Iliot qui ignore tout de ce monde va devoir le découvrir, se plier aux exigences de son rang dont il n'a que faire, et trouver une solution avant que le pays ne sombre définitivement dans le chaos.
L'auteur :
L'auteur est jeune et a commencé ce récit très tôt, même si il ne l'a achevé que plus tard. Je crois que je ne cesserai jamais d'être surprise par l'imagination des auteurs. de plus, il est français et par conséquent, j'ai la joie de lire sa plume à lui et non le travail d'un traducteur (même si ils sont souvent bons dans ce qu'ils font).
Sa plume est fluide, aérienne, on se laisse facilement captivé par son histoire et on enchaîne les pages avec une avidité et un plaisir non dissimulé. J'ai eu la mauvaise idée de lire ce premier tome sur mes pauses repas et ce n'était pas l'idée du siècle. Pourquoi? Parce que quand il fallait éteindre ma liseuse pour retourner travailler, j'étais frustrée et ne cessais d'y penser en travaillant. Autrement dit, ma concentration était ailleurs et les après-midi assez compliquées.
J'aime l'univers qu'il a construit, l'originalité de celui-ci, les Stosym, ces êtres si vils et fourbes, le fait que le peuple soit divisé, que l'ancienne et la nouvelle génération ne soient pas d'accord sur la façon de procéder, que la royauté en place ne fasse pas l'unanimité, que les gens soient méfiants à l'encontre d'Iliot et ses intentions, mais encore la diversité des créatures rencontrées. J'ai aussi aimé le fait qu'on passe d'un monde à l'autre dans les prochains chapitres et mon seul petit regret est le fait que ce ne soit pas le cas tout au long du roman. Et j'aime beaucoup l'originalité de certains prénoms.
En résumé :
Une destination vers un autre monde qui se révèle intéressante, riche, plein de rebondissements, de révélations, de suspens, un avenir plus qu'incertain pour ce peuple, de la magie qui peut se révéler bénéfique ou funeste. Des personnages attachants pour la plupart et encore beaucoup de questions qui nous taraudent. Une chose est sûre, je compte bien me pencher sur la suite dans les prochaines semaines. Un livre que je recommande à tous les lecteurs de plus de 13 ans qui aiment voyager dans les univers sombres où rien n'est joué d'avance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
RedKoala
  13 février 2018
Malheureusement - et j'en suis sincèrement navrée - mon avis va un peu détonner avec certains autres commentaires vu sur le net.
Je n'ai pas aimé ma lecture... du tout. Je crois, pour être honnête, que l'auteur a été publié trop tôt. Ce n'est pas une question de "premier roman", c'est encore autre chose. L'écriture est jeune, maladroite, et on sent avec les incohérences que l'histoire mérite une réécriture complète.
Ce qui m'a le plus gâché la lecture reste les incohérences, probablement parce que c'est ce pour quoi j'ai le moins de patience et de tolérance. (Pour résumer : je suis une chieuse avec ça. :D )
Je ne parcourais pas un chapitre sans me demander "mais POURQUOI ?" en le terminant. Et je ne parle pas du suspens, mais bien de choses qui n'ont, dans l'histoire, aucun sens ou manquent de crédibilité.

Bref, je ne vais pas en faire un roman, vous avez compris.
Je sais que c'est un peu dur, mais ça ne veut pas dire que je ne crois pas au potentiel de l'auteur. :) Ce qu'il manque principalement ici, c'est de la bouteille. C'est mon ressenti de lectrice en tout cas. le monde a du potentiel, mais ici, il n'est pas crédible... Malheureusement !
Je lirai cependant volontiers le deuxième tome s'il tombe entre mes mains, pour voir si l'écriture et le scénario ont évolué dans le bon sens.
N'oublions pas cependant que tout ça n'est que mon humble avis. de chieuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          04
Lire-une-passion
  19 juillet 2018
Si j'ai acheté et lu ce livre, c'est avant tout parce que mon ami palace-of-book en a tellement bien parler que j'ai été intriguée. de ce fait, je n'ai pas hésité avec la venue de l'auteur aux imaginales pour me le procurer et le lire quasi dans la foulée. Si certains points m'ont dérangée, j'ai cependant passé un bon moment.
Iliot, jeune garçon de 15 ans, mène une vie des plus banales, jusqu'au jour où il découvre un livre étrange. En effet, ce dernier a la particularité de l'envoyer dans un autre monde peuplé de magie. Ce dont il ne se doute pas, c'est qu'il a un rôle important à jouer et qu'il est une pièce maîtresse de cette nouvelle aventure.
Cette chronique va être difficile à faire, pour plusieurs raisons. Tout d'abord parce que plein de points m'ont dérangée dans le récit et que mon côté professionnel est ressorti lors du passage dans la bibliothèque. L'autre c'est que l'auteur est tellement adorable que je n'aime pas faire des retours mitigés quand c'est le cas. Mais si ça peut l'aider à améliorer son texte, pourquoi pas !
Si vous lisez ce roman, attendez-vous à une lecture très jeunesse, peut-être trop, justement, car tout reste malheureusement en surface. L'auteur nous montre un nouvel univers, toutes les possibilités qui en découlent, mais ne va pas au fond des choses, il reste trop en surface, expliquant juste que si et ça existe, sans dire pourquoi, comment et quelles en sont les conséquences. Et je trouve cela dommage, car étant une grande curieuse j'aurais aimé en savoir plus, quitte à ce que ce premier tome soit introductif ! du coup, j'avoue que je suis restée pas mal sur ma faim et c'est dommage.
Ensuite, j'ai parfois eu du mal avec Iliot, qui change de comportement d'un seul coup. Il est parfois attachant, alors que deux minutes après, il est arrogant et trio sûr de lui. Ça ne correspond pas vraiment avec un garçon qui débarque dans un monde qu'il ne connaît pas. Et puis, ses réactions quand il découvre la vérité sur lui sont... déstabilisantes, je vais dire... Très robotiques, en quelque sorte. Il accepte trop facilement et j'ai trouvé dommage qu'il ne veuille pas (exige, même) en savoir plus. Il prend ça d'une façon si légère que ça ne rend pas l'annonce très réaliste.
Et puis j'ai trouvé aussi que tout était trop facile, qu'il parvenait à tout réussir sans trop de dégâts. Comme si on lui dégageait la route quand il le fallait. J'aurais aimé quelques blessures, voire quelques morts, pour que ça rende plus crédible son périple. J'aurais aimé que tout soit plus compliqué, plus réaliste, du coup.
Vous allez me dire : « mais après tout ça, tu dis que tu as quand même aimé ? ». Eh bien oui, quand même. Sinon je n'aurai pas été jusqu'au bout ! J'ai bien aimé dans le sens où l'histoire en elle-même est bien trouvée, que les idées sont bonnes et qu'on a envie d'en savoir plus. Ça manque juste de matière et de réalisme parfois. Et puis, ça se sent, l'univers n'en est qu'à ses balbutiements, je suis certaine qu'il y a encore plein de choses à découvrir et que l'auteur nous garde quelques surprises pour les prochains tomes !​
​En résumé, je ressors assez sceptique de ce roman. Si dans le fond j'ai aimé l'intrigue et les idées, dans la forme, ça manque cruellement de profondeur et d'explications. Tout est trop survolé et c'est bien dommage, car l'univers pourrait être vraiment complet si l'auteur prenait son temps pour l'introduire et l'expliquer. Néanmoins, je suis tout de même curieuse de lire la suite !
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Elanorlessien
  19 avril 2017
J'ai découvert ce livre par l'intermédiaire du site SimPlement. J'étais à la recherche d'un livre à lire bien que ma pal déborde, je voulais lire un livre qui m'attire, qui me ramène à un thème de lecture que j'affectionne beaucoup. Les magiciens et la magie en général.
Je sais que ce livre est un premier tome et comme tout premier tome qui se respecte, il nous présente notre jeune héros, sa vie et son destin.
L'histoire d' Iliot peut paraître banale sur les premiers chapitres mais pourtant il n'en ai rien, ce jeune homme à une destinée assez incroyable.
Je n'ai pas vraiment eu de surprise lorsque j'ai commencé ce livre mais j'ai complètement aimé la manière dont l'auteur nous amène dans la destinée d' Iliot.
Quand Iliot débarque au pays des ténèbres, on sent tout de suite le changement d'atmosphère. On découvre en même temps que notre héros ce pays, sa nouvelle vie et ce qu'il l'attend la bas. J'ai été à moitié surprise lorsque les premières révélations sont tombées. Ça semblait tellement évident.
Mais j'ai aimé la manière dont on apprend l'existence de ce pays à part, j'ai apprécié de voir qu' Iliot s'intéressé à son histoire et à vouloir découvrir ce pays. Par contre, je suis curieuse par rapport au Stosym, L'auteur nous montre à quel point ils sont dangereux et méchants mais la question que je me pose, c'est pourquoi sont-ils aussi nombreux? Que s'est-il passé pour que les choses dégénèrent autant? Bien qu'on le devine assez facilement, je pense qu'on en apprendra plus dans les prochains tomes.
J'ai hâte aussi de voir ce que peut faire Iliot pour que les choses changent. Ce premier tome nous donne une bonne entrée dans la vie de ce jeune garçon, il nous pose les bases de l'histoire en nous apportant les premières réponses. Nous avons eu droit à de belles démonstrations de force de la part du camp ennemi. le second tome devrait pouvoir nous faire avancer un peu plus dans cette histoire intriguante. En tout cas, je dis chapeau pour ce premier tome, j'ai passé un agréable moment de lecture.
Lien : https://mes-grimoires.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Oliveoued
  03 juillet 2017
J'ai lu ce livre dans le cadre d'un service presse sur le site SimPlement. J'ai été attiré par cette superbe couverture et ce résumé très prometteur. Je remercie donc l'auteur pour sa confiance.
Ce livre, c'est un livre jeunesse, que l'auteur a commencé très jeune. Et ça se ressent dans l'écriture, parfois très simple et maladroite. Mais je ne doute pas que cela va évoluer au fil des tomes. Que cette écriture grandira avec l'auteur et avec Iliot. À revoir la carte qui en format numérique ne ressort pas très bien car elle est trop petite.
Et malgré cette écriture simple, il y a de bonnes idées.
Nous découvrons Iliot, jeune parisien de 15 ans, passionné de livres et d'histoire. Et justement, au détour des rayons de la grande bibliothèque de Paris, il tombe sur un livre de magie, qui va l'emporter dans un autre monde.
Nous allons découvrir cet autre monde en même temps que notre jeune héros. Et que ce monde m'a l'air alléchant. Peuplé d'hommes mais aussi de créatures que nous ne connaissons pas.
Et bien sûr il y a les méchants et les gentils ... Enfin, ça n'a finalement pas l'air aussi simple que cela. Je ne suis pas sûre que les gentils soient tous aussi gentils quand une période trouble se présente ...
Je lirais le tome 2 avec plaisir, en espérant plus de détails sur le Pays des ténèbres et ses habitants. Et plus de pages car finalement, ce tome 1 était un peu court !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
ValHou57ValHou57   02 avril 2018
En entrant dans la bibliothèque, il déposa son livre puis traversa les longues allées une à une en quête d'un ouvrage qui retiendrait son attention. Soudain, son doigt s'arrêta sur le dos d'un livre noir avec une écriture rouge Le pays des ténèbres, pouvait-on lire. Iliot sortit l'ouvrage de l'étagère et observa la couverture qui représentait un château semblant venir tout droit des libres de fantasy. Si on se concentrait bien, on pouvait apercevoir à l'une des nombreuses fenêtres, une femme tout de noir vêtue. Elle avait le bras tendu vers l'extérieur, comme si elle appelait quelqu'un. Iliot pouvait presque imaginer le bras de cette femme en train de bouger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ValHou57ValHou57   02 avril 2018
Sans un mot de plus, Iliot monta dans la chambre de James, le cœur lourd. Il partirait le lendemain pour la suite du périple vers les îles des Grands Magiciens et il savait que le voyage risquait d'être périlleux. Il rangea soigneusement la fiole de feuilles dans son sac puis sortit la carte du pays qu'il déplia par terre. Plus à l'ouest de Porteus, les Montagnes sacrées l'impressionnaient. Les avertissements des Irolès et de la femme-arbre résonnaient encore dans sa tête. Souhaitant à tout prix les éviter, une idée lui vint alors à l'esprit : pourquoi ne pas quitter Porteus en bateau et contourner le pays jusqu'aux îles des magiciens, plus au Nord?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ValHou57ValHou57   02 avril 2018
Cette cuisine, c'était comme le sanctuaire de cette mère de famille. Marie ne travaillait pas; enfin si, elle se consacrait à l'éducation de son fils et passait la majeure partie de son temps dans cette cuisine à préparer de bons petits plats pour sa famille. C'était sa grande passion. Tout était parfaitement rangé et chaque chose avait sa place. Sur le frigo, on pouvait voir quelques vieux dessins qu'Iliot avait dû faire lorsqu'il était jeune. A côté du frigo se trouvait une liste. E s'approchant un peu, on devinait une liste de courses déjà bien fournie avec des idées de repas pour la semaine à venir. Marie était on ne peut plus organisée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ViviBookstoryViviBookstory   28 mars 2018
Un vent glacial et magique se propagea dans la chambre et la vida, comme si le jeune garçon n’avait jamais existé. […] Seuls l’armoire, le bureau et le lit, fait à la perfection, restèrent dans la pièce.
Commenter  J’apprécie          10
ViviBookstoryViviBookstory   28 mars 2018
La vie n’est pas une facilité, mon Prince. La persévérance est un acte de courage et de bravoure. Comment être honoré ou même fier de soi si tout arrive en un simple claquement de doigts ?
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Baptiste Piriou (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
369 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre