AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782356540492
96 pages
Ypsilon éditeur (10/10/2014)
4.75/5   8 notes
Résumé :
Sous le titre TEXTES D'OMBRE - DERNIERS ECRITS sont réunis les derniers projets d'Alejandra Pizarnik, c'est-à-dire les derniers recueils ou ensembles de textes composés ou rassemblés par elle en vue d'une publication. Pour la plupart inédits en français, ces écrits ont été rédigés pendant les deux dernières années de sa vie, entre 1970 et 1972. Extrémités d'une recherche désespérée de l'autre par l'écriture, beaucoup de "Textes d'Ombre" se présentent comme des dialo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Moglug
  18 mars 2015
Parler de poésie m'est quasiment impossible et complètement étranger. En ces jours de deuil et de révolte, les vers d'Alejandra Pizarnik me sont une réponse pour adoucir ma colère, et hurler l'invisible. Avec Textes d'Ombre, la poétesse argentine compile des bribes de projets non aboutis sur la thématique de l'Autre, ombre de soi-même, autre soi-même. Invisible à formuler. Délire schizophrénique ou quête d'un plus grand ?
Ces textes, traduits par Etienne Dobenesque, ont été écrits au cours des deux dernières années de la vie de leur auteur, entre 1970 et 1972. Ils me parlent par leur révolte, leur aspiration impossible à autre chose, par la capacité qu'ils ont d'exprimer l'informulé, de le constater et de le transmettre. En lisant, je crie. Et ce hurlement transcende les décibels de ma voix. Il exprime le mutisme auquel je suis contrainte par ignorance des mots. Certains poèmes sont des instants suspendus, le moment où le cri va sortir mais ne sort pas encore. L'entre-deux. La minute étouffée. Où ce qui doit advenir ne l'est pas encore, ou ne le sera pas. D'autres vers s'apparentent d'avantage à un baume déposé sur une déchirure avortée.
Linda Lê, avec son essai Par ailleurs (exils), m'avait donné envie de découvrir Alejandra Pizarnik. C'est chose faite avec ce recueil et grâce aux éditions Ypsilon qui s'attachent depuis 2012 à retraduire cette grande auteur, dont les publications françaises étaient épuisés, pour le plaisir des yeux, du coeur et de l'esprit.
Lien : https://synchroniciteetseren..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          64

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MoglugMoglug   18 mars 2015
Quel masque mettrai-je quand j’émergerai de l’ombre ?
Je parle de cette chienne qui dans le silence tisse une trame
de faux silence pour que je me confonde de silence et chante
comme il convient pour s’adresser aux morts.

Indiciblement je tombe en ceci qu’en moi je trouve plus
ou moins présent quand quelqu’un formule mon nom.
Pourquoi ma bouche est-elle toujours ouverte ?
Commenter  J’apprécie          140
MoglugMoglug   18 mars 2015
Je veux exister au-delà de moi-même : avec les apparitions.
Je veux exister comme ce que je suis : une idée fixe. Je veux
hurler, non célébrer le silence de l’espace auquel on naît.
Commenter  J’apprécie          110
TomRipleyTomRipley   25 septembre 2016
je pleure, je regarde la mer et je pleure.
je chante un peu, très peu.

il y a une mer, il y a la lumière.
il y a des ombres, il y a un visage.

un visage aux traits de paradis perdu.
j'ai cherché.

sauf que j'ai cherché,
sauf que j'agonise.
Commenter  J’apprécie          30
lilianelafondlilianelafond   23 mai 2017
Je suis la nuit et nous avons perdu.
C’est ainsi que je parle, lâches.
La nuit est tombée et on a déjà pensé à tout.
Commenter  J’apprécie          40
TomRipleyTomRipley   25 septembre 2016
cette nuit j'ai vu
mais non.

nul n'est de la couleur
du désir le plus profond.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Alejandra Pizarnik (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alejandra Pizarnik
Alejandra PIZARNIK – Introduction de Béatrice Leca (France Culture, 2012) L’émission « Atelier fiction », par Blandine Masson, Juliette Heymann, Chloé Mauduy et Béatrice Leca, diffusée le 19 septembre sur France Culture. Lecture : Béatrice Leca, Julie Denisse, Joaquina Belaunde et Christine Culerier. Contrebasse : Erwan Ricordeau.
autres livres classés : psychatrieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
985 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre