AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Kenneth Grahame (Antécédent bibliographique)
ISBN : 2840551071
Éditeur : Delcourt (01/01/2004)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 136 notes)
Résumé :
Qu'est ce qui lui prend à Taupe ? Les premiers rayons du soleil lui auraient-ils tapé sur la tête? Le voilà qui quitte, guilleret, son trou empoussiéré pour musarder au bord de la rivière. Il y rencontre Rat, s'en fait un ami embarque pour un pique-nique improvisé, et vogue la galère! Le Vent dans les Saules de Kenneth Grahame est un classique de la littérature anglaise. Michel Plessix en tire une première interprétation en bande dessinée qui ravira les lecteurs de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
jeranjou
  05 juillet 2013
Qui dit RAT, dit Rat Avec Taupe. Elémentaire, mon cher Grahame !
Emprunté par mon fils à la médiathèque, je me permets en douce de jeter un coup d'oeil sur cette bande-dessinée joliment illustrée. Sur la couverture, à coté des saules pleureurs tutoyant l'eau verdâtre, un rat et une taupe prennent du bon temps dans un petit bateau au beau milieu d'un cours d'eau.
Mystère, mystère, allons-y voir !
Monsieur Taupe, ayant terminé son nettoyage de printemps, se décide enfin à sortir profiter du beau temps. Découvrant la rivière pour la première fois, il tombe nez à nez avec Monsieur rat qui lui propose immédiatement une ballade en bateau.
♪ Rat'm, rat'm. Rat'meurs, rat'mez.
Rat et taupe avancent dans ce canoë ♫
Pendant la traversée, Monsieur Rat présente à Taupe les animaux du bois sauvage et le met en garde contre les belettes, fouines ou autres hermines qui s'emportent parfois et à qui on ne peut vraiment pas faire confiance...
Profitant d'un bras de rivière isolé, ils font escale dans un merveilleux petit coin de verdure et déballent leur pique nique. Nageant un cinquante mètres dans le coin, Madame Loutre, au seyant maillot de bain rayé, fait une pause et partage les victuailles que Rat et Taupe avaient emportées. Mais il est déjà temps de quitter le bois sauvage car il se fait tard.
Je ne vous raconterai pas la suite de cet album pour conserver le suspens. Je peux juste vous souffler à l'oreille que nos deux amis rencontreront le baron Crapaud qui possède le somptueux manoir Têtard et une toute nouvelle carriole idéale pour les ballades à la campagne; et ensuite, que Rat et Taupe partiront à la recherche du mystérieux blaireau au fin fond du bois sauvage.
Bref, parfait pour les Holmsiens en herbe ! (voir la citation)
Une fois la première page ouverte de cet album de Michel Plessix, adapté du roman "Le Vent dans les saules" (1908) de Kenneth Grahame, j'étais, pour ainsi dire, fait comme un rat. J'ai dévoré d'une traite cette bande-dessinée à l'humour anglais savoureux. Plus question de quitter le navire « le Vent dans les saules » comme un rat !
Comment ne pas succomber à cette histoire très bien écrite et magnifiquement dépeinte ? Juré craché, impossible de s'ennuyer comme un rat mort avec cet album. Les personnages d'animaux sont particulièrement réussis et nous feraient presque penser à des humains au caractère bien trempé.
Je ne peux que conseiller, voire inciter très fortement les jeunes (7-10 ans) et moins jeunes à découvrir ces aventures de Rat et Taupe en quatre volumes dont le second tome s'intitule « Auto, crapaud, blaireau ».
- Au fait, fiston, tu n'aurais pas emprunté le tome 2 « Les vents dans les saules » par hasard ?
- Non, impossible de mettre la main dessus. Les services secrets français et belges sont sur les dents ! Les trois autres tomes ont été chapardés par une belette, déguisée avec un chapeau, une pipe et une loupe, dans toutes les bibliothèques de France et de Navarre…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          555
Lorraine47
  15 décembre 2013
On se réveille avec Taupe, aux premiers rayons de soleil printaniers! Et puis on part pour une petite excursion avec Rat en toute amitié. Et alors Crapaud déboule dans cette histoire d'amitié animale pour nous emmener à la découverte du monde, en roulotte.
Avec "Le vent dans les saules" souffle le grand vent de l'amitié et du respect dans la différence, et j'avoue m'être laissée embarquer sans résistance.
Mais Mère Nature peut se révéler dangereuse même pour nos trois compères! La neige les surprend en cette fin d'automne aux fins fonds du Bois sauvage!
Il me tarde de connaître la suite de l'aventure!
Le vent dans les saules, un petit zéphyr de naïveté dans un monde de brutes!
Commenter  J’apprécie          461
Musardise
  01 mars 2016
C'est un régal que cette série Le vent dans les saules ! Dès ce premier tome, où l'on suit les personnages de Taupe et de Rat, on est emporté par un air de nostalgie à l'anglo-saxonne. Le dessin rappelle assez Beatrix Potter, tout en apportant une touche plus drôle, moins naïve. Mais toute l'atmosphère qui baigne l'album évoque aussi les histoires et les personnages de Arnold Lobel (Hulul, Sept histoires de souris, Ranelot et Bufolet), mais aussi le Petit-Ours d'Else Minarik et Maurice Sendak.
C'est que, à travers l'histoire de Taupe qui décide par un beau matin, las de faire du ménage, d'aller se promener et découvre ainsi de nouveaux paysages et de nouveaux amis, Le vent dans les saules est une ode à la douceur de vivre, à l'amitié, au plaisir de prendre son temps. Ainsi les activités de Taupe et de Rat - promenades, pique-nique, thé à cinq heures - se déroulent-elles dans un climat à la fois joyeux et serein.
Mais c'est sans compter sur l'apparition de Crapaud, qui, loin d'être aussi pantouflard que Rat, cultive la monomanie et le goût de l'aventure. Crapaud a la bougeotte et, c'est certain, il a un grain. Il est donc l'élément qui apporte un peu de folie dans cet univers confortable (ah, ces intérieurs douillets à l'anglaise !) Ce qui convient très bien à Taupe qui n'est pas aussi casanier que Rat et ne dédaigne pas se lancer dans quelques péripéties par-ci par là. La curiosité de Taupe le conduira d'ailleurs à vouloir faire la connaissance du mystérieux Blaireau coûte que coûte, et à s'aventurer dans le Bois sauvage...
Sous des dehors rassurants à l'ancienne, Michel Plessix s'autorise une certaine liberté de ton dans le texte et dans le graphisme. Non seulement Le vent des saules n'est pas dénué d''humour, mais il dévoile par moments une manière bien personnelle, par exemple dans les gros plans sur les personnages, ou dans le décalage texte/dessin (le texte disant quelque chose, le dessin le contredisant). On a d'ailleurs tendance à considérer cette série comme destinée à la jeunesse. Je la considère plutôt tout public, ne serait-ce que parce que le texte, par moments, n'est pas complètement accessible aux plus jeunes (notamment certaines remarques au ton humoristique). On peut donc le lire à tout âge, chacun y glanant ce qui lui convient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Palmyre
  03 septembre 2013
C'est l'arrivée du printemps pour les habitants du Bois sauvage. Taupe en a assez de faire le ménage. Il décide de sortir et de profiter de l'air frais, et de la vie tout simplement. Il fait la rencontre de Rat qui l'invite à pique-niquer. Ils partent à bord d'une barque à la rechercher d'un coin tranquille. de là naît une grande amitié. Rat présente ensuite Taupe à Crapaud. Celui-ci a décidé de voyager en roulotte sur les chemins de campagne avec Rat et son nouvel ami Taupe.
Mais lorsque Crapaud a une idée en tête, il ne lâche pas l'affaire. Il veut conduire une automobile à présent qu'il en a vu une. Laissant Crapaud a ses lubies, ils retournent dans leur logis. Mais attisé par la curiosité, Taupe veut faire la connaissance de Blaireau dont Rat lui a parlé. Il s'égare dans la forêt du Bois sauvage. Réussira-t-il à en sortir? Trouvera-t-il Blaireau?
La suite des aventures dans le tome 2... J'ai hâte de découvrir ce que Crapaud va encore inventer pour se mettre en danger.
Commenter  J’apprécie          184
Mladoria
  24 décembre 2018
Bucolique voyage au fin fonds des bois en bonne compagnie, on rencontre la petite bande de joyeux drilles animaux qui passe du beau temps au fil de l'eau et chez les uns et les autres.
Entre gueuletons et rigolades, le serviable Taupe, le flegmatique Rat, le débonnaire Loutre et l'inventif Craupaud vous réjouiront de leurs facéties.
Mais la rencontre hivernale avec le très discret Blaireau recèle quelques dangers.
Heureuse de découvrir cette histoire avec les planches merveilleuses de Michel PLESSIX, aux couleurs tendres, aux détails et aux nuances très réalistes. J'ai beaucoup aimé la typographie utilisée pour les bulles qui donne un aspect manuscrit à l'ensemble. Une belle réussite, j'ai hâte de lire la suite des aventures de ces compères.
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
jeranjoujeranjou   05 juillet 2013
- Oh ! La demeure de Blaireau !! Rat, vous êtes un vrai détective !

- Élémentaire, mon cher taupe.

Qui dit paillasson dit porte d’entrée. Et, en ces lieux, qui d’autre que Blaireau pourrait posséder une porte d’entrée avec un paillasson.

Les fouines, belettes et autres hermines ne sont pas du genre à avoir pareille attention…
Commenter  J’apprécie          290
MusardiseMusardise   05 mars 2016
- Bon, c'est pas tout ça, mais il va falloir songer à rentrer. Je me demande lequel de nous deux débarrassera le mieux le couvert...
- Oh, s'il vous plaît... Laissez-moi essayer...
Bien entendu, Rat accepta. Remballer les restes d'un pique-nique était moins emballant que le déballer, mais Taupe était décidé à tirer du plaisir de tout.
Pauvre Taupe ! À chaque fois qu'à grand-peine il avait fini de remplir le panier, un objet oublié réapparaissait. Comment tant de choses avaient-elles pu tenir dans un si petit panier ?!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
MusardiseMusardise   16 mars 2016
- Voyons... J'ai emmené du pâté de tête, du saucisson au poivre, du jambon cru, des cornichons, de la salade œufs durs - pommes de terre - ciboulette - vinaigrette, du livarot, du chèvre, un petit rosé bien frais, de la limonade et de quoi faire du thé. Vous pensez que j'ai prévu assez ?
Commenter  J’apprécie          100
Lorraine47Lorraine47   15 décembre 2013
C'est un bon ami.
Bien sûr, il n'est pas très intelligent, plutôt vantard et trouillard, soupe au lait naïf et orgueilleux et un peu lâche. Mais il a aussi des qualités.
Commenter  J’apprécie          171
MusardiseMusardise   16 mars 2016
Le ciel était clair et les étoiles scintillaient rien que pour eux. Ils évoquèrent les délices de la journée, les senteurs et les découvertes, les lumières observées, cette impression jubilatoire que tous leurs sens étaient caressés...
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Michel Plessix (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Plessix
Interview Michel Plessix
autres livres classés : animauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Auteurs proches de Michel Plessix
Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3521 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..