AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Danièle Gasiglia-Laster (Éditeur scientifique)Arnaud Laster (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070112306
Éditeur : Gallimard (14/05/1992)

Note moyenne : 4.6/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Éditer Prévert dans la Pléiade, c'est installer son œuvre dans la vérité en permettant à celle-ci de laisser entrevoir combien elle est faite d'une culture qui se cache. Car il n'est pas vrai que Prévert se contentait de griffonner en toute hâte sur les tables des bistrots ; les versions successives que cette édition procure le prouveront à l'évidence. Il n'est pas vrai non plus que Prévert dédaignait la littérature : cette édition s'efforce d'élucider les réminisce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Plouzennec
  02 juin 2018
L'écriture de Prévert, alors même qu'elle se présente comme simple et accessible, développe une large réflexion sur le langage et, à travers lui, sur la société de son temps. le poète mène bel et bien une recherche littéraire dans son oeuvre, seulement celle-ci n'est quasiment jamais exprimée explicitement ...
Il est à la fois un auteur littéraire, salué par les plus grands, et un auteur populaire, reconnu de tous.
Commenter  J’apprécie          10
jojodu13
  24 avril 2016
à lire et à relire, à savourer petit à petit
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   12 mars 2016
Appendice à « Histoire et autres histoires »
SCÈNE DE LA VIE DES ANTILOPES


 En Afrique, il existe beaucoup d'antilopes ; ce sont des animaux charmants et très rapides à la course.
 Les habitants de l'Afrique sont les hommes noirs, mais il y a aussi des hommes blancs, ceux-ci sont de passage, ils viennent pour faire des affaires, et ils ont besoin que les noirs les aident ; mais les noirs aiment mieux danser que construire des routes ou des chemins de fer, c'est un travail très dur pour eux et qui souvent les fait mourir.
 Quand les blancs arrivent, souvent les noirs se sauvent les blancs les attrapent au lasso, et les noirs sont obligés de faire le chemin de fer ou la route, et les blancs les appellent des « travailleurs volontaires ».
 Et ceux qu'on ne peut pas attraper parce qu'ils sont trop loin et que le lasso est trop court, ou parce qu'ils courent trop vite, on les attaque avec le fusil et c'est pour ça que quelquefois une balle perdue dans la montagne tue une pauvre antilope endormie.
 Alors, c'est la joie chez les blancs et chez les noirs aussi, parce que d'habitude les noirs sont très mal nourris, tout le monde redescend vers le village en criant :
 « Nous avons tué une antilope », et en font beaucoup de musique.
 Les hommes noirs tapent sur des tambours et allument de grands feux, les hommes blancs les regardent danser, le lendemain ils écrivent à leurs amis : « Il y a eu un grand tam-tam c'était tout à fait réussi ! »
 En haut, dans la montagne, les parents et les camarades de l'antilope se regardent sans rien dire... Ils sentent qu'il est arrivé quelque chose...
 … Le soleil se couche et chacun des animaux se demande sans oser élever la voix pour ne pas inquiéter les autres : « Où a-t-elle pu aller, elle avait dit qu'elle serait rentrée a 9 heures... pour le dîner ! »
 Une des antilopes, immobile sur un rocher, regarde le village, très loin tout en bas, dans la vallée, c'est est un tout petit village, mais il y a beaucoup de lumière et des chants et des cris... un feu de joie.
 Un feu de joie chez les hommes, l'antilope a compris, elle quitte son rocher et va retrouver les autres et dit :
 « Ce n'est plus la peine de l'attendre, nous pouvons dîner sans elle... »
 Alors toutes les autres antilopes se mettent à table, mais personne n'a faim, c'est un très triste repas.

pp.914-918
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PiatkaPiatka   07 septembre 2013
GRAND BAL DU PRINTEMPS ( extrait )

Dans les eaux brèves de l'aurore
où les nouvelles lunes et les derniers soleils

À tour de rôle
viennent se baigner

Une minute de printemps
dure souvent plus longtemps
qu'une heure de décembre
une semaine d'octobre
une année de juillet
un mois de février

Nomades de toujours et d'après et d'avant
le souvenir du cœur
et la mémoire du sang
voyagent sans papiers et sans calendriers
complètement étrangers
à la Nation du Temps.

Fatras/succession Jacques Prévert, droits numériques réservés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
coco4649coco4649   26 mars 2016
Lumières d'homme

Les Enfants de Bohême


Un homme avait un chien
un chien qu'il appelait Amour
l'homme lui donnait à manger
le chien le léchait
l'homme caressait le chien
et il le léchait aussi quand ils étaient seuls
et parfois même l'homme aboyait un peu
pour lui faire plaisir
au chien
c'est mon chien
c'est mon amour
disait l'homme
c'est mon homme aboyait l'Amour
mais un jour
triste triste triste jour
l'homme s'aperçut de certaines choses
oh... quand ce que je mange est meilleur
j'en donne moins à mon chien
oh... s'il s'en aperçoit
il se sauvera
et moi tout seul je resterai là
je n'aurai plus mon chien
mon amour
mon amour à moi
je vais le tuer
et puis je le mangerai
rien ne sera perdu
et il le tue
et il le mange
mais à la fin du repas
faisant le beau et sortant de dessous la table
apparaît le fantôme du chien
machinalement l'homme jette à l'ombre un os
un os
mais le fantôme du chien
dans son suaire se trouve très bien
et il n'a pas faim
pas faim d'os
il regarde l'homme avec un bon œil
saute dessus et le mange
puis il sort de la salle à manger
en se dandinant
Amour tout à fait vivant
il reprend ses couleurs et son comportement
puis il court
Amour
il court Amour dans la ville
à la recherche d'un autre maître
amour pour faire le beau
amour pour se faire caresser
amour pour se faire battre
amour pour se faire tuer
amour pour dévorer
dévorer
dévorer.

p.640-641
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PiatkaPiatka   28 septembre 2013
DROIT DE REGARD

Vous
je ne vous regarde pas
ma vie non plus ne vous regarde pas
J'aime ce que j'aime
et cela seul me regarde
et me voit
J'aime ceux que j'aime
je les regarde
ils m'en donnent droit.

De LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS

Fatras/succession Jacques Prévert, droits numériques réservés.
Commenter  J’apprécie          230
coco4649coco4649   29 avril 2015
LES BRUITS DE LA NUIT


Vous dormez sur vos deux oreilles
Comme on dit
Moi je me promène et je veille dans la nuit
Je vois des ombres j'entends des cris
Drôles de cris
Vous dormez sur vos deux oreilles
Comme on dit
C'est un chien qui hurle à la mort
C'est un chat qui miaule à l'amour
Un ivrogne perdu dans un corridor
Un fou sur son toit qui joue du tambour
J'entends aussi le rire d'une fille
Qui pour satisfaire le client
Simule la joie simule le plaisir
Et sur le lit se renverse en hurlant
Vous dormez sur vos deux oreilles
Comme on dit
Mais soudain le client prend peur
Dans la nuit il crie comme chez le dentiste
Mais c'est beaucoup plus sinistre
De dessous le lit un homme est sorti
Et tout doucement s'approche de lui
Vous dormez sur vos deux oreilles
Comme on dit
Et le client tourne de l'œil dans la nuit
Pauvre homme qu'un autre homme assomme
Pour une petite question d'argent
Pour une malheureuse petite somme
Peut-être quatre cinq ou six cents francs
Vous dormez sur vos deux oreilles
Comme on dit
Et client tourne de l'œil dans la nuit
Demain sa famille prendra le deuil
C'est tout cuit
Vous dormez sur vos deux oreilles
Bonne nuit.

p.851-852
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Jacques Prévert (145) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Prévert
Jacques Prévert lit "L?amour à la robote" .Le 13 février 1955, Jacques Prévert lisait à la radio son poème "L'amour à la robote", extrait du recueil "La Pluie et le beau temps" : http://bit.ly/2FNfvs3
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le Cancre de jacques Prevert

Il dit ...avec la...

oui / tête
non / coeur
non / tête
oui / coeur

17 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Jacques PrévertCréer un quiz sur ce livre