AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070612805
Éditeur : Gallimard Jeunesse (07/06/2007)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 295 notes)
Résumé :
Lorsque son père disparaît en mer de Chine dans des circonstances suspectes, la jeune et intrépide Sally Lockhart se retrouve livrée à elle-même dans le Londres inquiétant de l'époque victorienne... Sans qu'elle le sache encore, un grand danger rôde autour d'elle. Parviendra-t-elle à percer le secret d'un rubis fabuleux qui excite les convoitises et sème la mort autour de lui ? Il semble être au cœur du mystère...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
juliette2a
  08 juillet 2014
Je continue de m'intéresser à la littérature anglaise, avec cette fois-ci un livre « jeunesse », Sally Lockhart !
J'avais très envie de découvrir ce livre après avoir beaucoup entendu parler de l'adaptation TV réalisée par la BBC. L'histoire m'a beaucoup plu : à Londres, à l'époque victorienne, à la suite de la mort « suspecte » de son père, Matthew Lockhart, et après la réception d'un mystérieux message, la jeune Sally Lockhart cherche à découvrir les secrets entourant le travail de son père, et notamment le rôle joué par « Les Sept Bénédictions » et par un rubis, dans la vie de son père. C'est ainsi qu'une grande aventure commence, qui va permettre à Sally de rencontrer des personnages touchants et vraiment sympathiques, comme Frederick et Rosa Garland, Jim, Trembleur ou encore Adélaïde. de même, Sally devra affronter Mme Holland, propriétaire d'une étrange pension elle-même à la recherche du mystérieux rubis ; mais elle devra surtout combattre un ennemi invisible et cruel…
J'ai passé un excellent moment de lecture, et j'ai particulièrement apprécié l'écriture de l'auteur, Philip Pullman, qui m'a transportée au coeur de l'histoire, partageant les sentiments de tous ces personnages qui m'ont beaucoup touchée. Ce roman considéré comme un roman jeunesse est donc accessible à tous, et l'histoire passionnante nous tient en haleine jusqu'à la dernière page !
Ainsi, j'ai pris un grand plaisir à lire ce premier tome, et je suis impatiente de découvrir les autres tomes de cette magnifique série, ainsi que ses personnages fantastiques que je n'oublierai pas de sitôt…
A lire !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          303
Arakasi
  12 décembre 2016
Sally Lockhart n'est pas une jeune fille victorienne conventionnelle. Soucieux de développer son sens pratique et sa débrouillardise, son père lui a appris très tôt à tirer au revolver et lui a inculqué de solides notions en comptabilité, au lieu de la livrer aux griffes de professeurs de musique et de littérature comme le dictait la coutume. Ses compétences originales la prédisposent davantage à affronter le monde extérieur, surtout quand celui-ci devient du jour au lendemain hostile et menaçant. En effet, Matthew Lockhart vient de trouver la mort dans une expédition en Chine, ne laissant à sa fille qu'une lettre cryptique et de nombreux ennemis. Sally parviendra-elle à percer le mystère qui entoure la mort de son père et à mettre la main sur un fabuleux rubis, objet de toutes les convoitises et des crimes les plus crapuleux ?
La littérature adolescente et moi, ça fait deux. N'empêche, je suis prête à laisser leur chance aux auteurs que j'aime vraiment beaucoup, ce qui est précisément le cas de Philip Pullman. J'ai gardé un souvenir épatant de « La Croisée des Mondes », celui d'une oeuvre d'une grande maturité et d'une puissante originalité. Sans me transporter autant, la première aventure de Sally Lockhart s'est avérée un récit divertissant et plutôt bien tourné. L'héroïne, jeune féministe avant l'heure, parait un peu anachronique et un peu trop mignonne pour être honnête, mais elle est sympathique et assez attachante avec son mélange d'ingéniosité et de candeur. Les personnages secondaires qu'elle croise pendant son aventure sont esquissés à gros traits mais conservent chacun une touche d'originalité qui les rend mémorables.
L'histoire, quant à elle, est bien menée, bien qu'un peu confuse vers le milieu du récit, et emprunte d'une agréable maturité, avec des thèmes historiquement très intéressants, tels que le trafic d'opium et la vie dans les bas-fonds parisiens de l'époque. le rythme est un peu trop rapide à mon goût et l'auteur aurait peut-être gagné à s'attarder davantage sur ses personnages et son décor, mais c'est là un défaut assez prévisible pour un roman aussi court. Il y a là, en somme, tous les ingrédients pour une agréable série TV et nul doute que l'adaptation de la BBC soit très réussie. J'ai hâte de la regarder !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
florencem
  04 août 2013
Je me rends compte que beaucoup des romans qui sont dans ma pile à lire sont en fin de compte des livres que j'ai acquis après avoir vu leurs adaptations sur petit ou grand écran. Sally Lockhart ne fait pas exception à la règle. J'avais eu la chance, il y a un petit moment de cela, de voir les téléfilms britanniques tirés des deux premiers romans de la saga. Je les avais adoré et trouvé dommage que la suite des aventures de Sally n'est pas suivie. Les romans semblaient donc une bonne alternative pour savoir ce que l'héroïne allait devenir. Et quand j'ai vu que c'était Philip Pullman l'auteur de la série, j'ai acheté les quatre tomes sans aucune hésitation.
Je n'avais que quelques souvenirs des téléfilms, donc ma lecture a été une découverte plutôt qu'une redécouverte. Et franchement, les trois cents pages et quelques du roman se lisent avec une facilité et un entrain vraiment plaisant. Pas une seule seconde, l'ennui vient s'immiscer dans le récit. Il faut dire que les événements se succèdent tous à une rapidité quelque fois un peu étourdissante, mais cela laisse le lecteur dans une sorte de qui-vive qui permet d'être vraiment dans l'ambiance des premières aventures de Sally Lockhart.
En parlant d'ailleurs de l'héroïne, je l'ai trouvé charmante, attendrissante avec ce petit plus qui fait qu'on ne peut qu'apprécier le personnage. Malgré son jeune âge, elle fait preuve d'une intelligence, d'une indépendance et d'une débrouillardise sans nom. Et cela ne semble pas étrange en soi. C'est presque comme si Sally était une jeune femme en avance sur son temps en quelque sorte. J'aime beaucoup aussi son côté décalé, avec le fait qu'elle ne soit pas une petite bourgeoise de bonne famille. Son éducation hors norme est un réel atout qui donne plus de véracité à son caractère. Un sacré petit bout de femme qui reste cependant fragile et sensible. Une très bonne combinaison pour une héroïne de choc.
Le côté « familiale » de l'histoire donne aussi un côté très intéressant à ce roman d'aventures. le fait que Sally ait su s'entourer de personnes aussi peu ordinaires qu'elle, donne une autre dimension au récit. Ainsi, Trembleur, Jim, Rosa et Frédéric forment une famille du tonnerre pour notre jeune orpheline. Et c'est assez rassurant de trouver des personnes de confiance autour de notre héroïne, car il se passe tellement de choses et de revirements de situation que les doutes planent souvent.
Une première histoire très palpitante, donc, et j'ai vraiment hâte de me plonger dans le second tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
livr0ns-n0us
  07 mars 2012
Lors de ma lecture de Rencontre avec Philip Pullman de Nicholas Tucker, j'avais été grossièrement spoilée sur les aventures de mademoiselle Lockhart. Heureusement, après la lecture laborieuse de cette courte "biographie", mon envie de découvrir cette saga était inchangée, et c'est pourquoi je me suis jetée sur le premier tome dès que j'ai pu.
J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir la plume de l'auteur, que je trouve toujours aussi fluide, recherchée et agréable. Pullman a le don d'entraîner son lecteur, y compris lors de longs passages descriptifs car l'on sent bien que ceux-ci servent à poser une véritable ambiance et que cela ne nous procurera que davantage de plaisir par la suite. Je risquais gros en tentant cette lecture car sa trilogie A la Croisée des Mondes est l'un de mes romans favoris ; j'avais donc peur que Sally Lockhart ne supporte pas la comparaison. Au final, c'est une belle réussite car même si j'ai moins aimé les personnages, l'atmosphère de ce roman est fabuleuse. Pullman campe un Londres du XIX° fumant et glauque à souhait en n'hésitant pas à pousser ses protagonistes dans les bas-fonds : tripots, pensions minables, et même fumeries d'opium. Cette drogue et d'ailleurs omniprésente dans le premier tome des aventures de Sally, ce qui est assez rare dans les romans jeunesse/ado pour être souligné. Nous retrouvons les grands thèmes chers à Pullman comme le passage de l'enfance à l'âge adulte, la perte de l'innocence, la lutte du bien et du mal ou encore la soif de pouvoir. On reconnaît également la passion de l'auteur pour tout ce qui touche à l'industrie et au progrès technique : la photographie occupe une place très importante du récit, et revêt parfois un aspect documentaire particulièrement intéressant.
L'intrigue est rythmée, prenante, pleine de ramifications qui offrent au récit une profondeur et une complexité bienvenues. Sally a finalement beaucoup de points communs avec Lyra, l'héroïne d'A la croisée des Mondes : volontaire, courageuse voire tête brûlée, elle est prête à tout pour faire éclater la vérité... au risque d'y laisser des plumes. Au final, j'ai beaucoup aimé cette lecture qui contient tous les ingrédients de la réussite : des mystères, des sentiments, une galerie de personnages aussi variés qu'intéressants, le tout porté par une plume enlevée et originale. Un tout petit bémol cependant : l'édition Folio Junior conseille ce roman à partir de 11 ans mais vu la difficulté de quelques termes et la dureté de certaines situations, je ne le proposerais qu'à des enfants de 13 ans ou plus. D'autant que Sally a déjà 16 ans et qu'elle sera plus vieille dans les aventures suivantes !
Lien : http://livr0ns-n0us.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
cats26
  02 juillet 2017
La trilogie ayant Lyra pour héroïne est une de mes préférées et j'avais hâte de découvrir une autre des héroïnes de Philip Pullman. J'attaque donc ce premier volet des aventures de Sally avec un a priori positif.
Sally reçoit un mystérieux courrier laissant à penser que son père aurait été assassiné. Elle démarre alors son enquête auprès de l'ancienne firme de son père et découvre des éléments étonnants sur le passé de son père en Inde (et sur le sien).
Premier point : très positif, on plonge dans le Londres de 1872, un Londres très vivant, celui des bas quartiers plutôt que celui des salons aristocratiques, celui des ruelles crasseuses et mal famées plutôt que celui des hôtels nobles. le cadre historique et sociologique est bien campé, surtout les effets de l'opium et de la misère.
Cependant, l'élément qui m'a surprise dans ce fond relativement crédible, c'est la liberté de mouvement de Sally, censée être jeune fille de bonne famille. Certes, elle ne fait pas partie de l'aristocratie et la grande tante qui l'accueille la néglige mais Sally se promène seule d'un bout à l'autre de Londres et même en dehors sans problème aucun.
D'autre part, je pensais que la grande affaire des jeunes filles de bonne famille de cette époque était le mariage. Or, cette question n'est jamais abordée alors que Sally a 17 ans, âge où la question apparaît. Il n'y a qu'à relire Austen pour voir comme le sujet est crucial pour les jeunes filles.
Deuxième point : même si Sally est plutôt sympathique, je n'ai pas retrouvé la profondeur des personnages de "La Croisée des mondes", ni le souffle épique de son intrigue. Sally pourtant plus âgée que Lyra est bien fade en comparaison.
D'autre part, je trouve que l'intrigue n'est pas assez resserrée autour du fil rouge de la mort du père de Sally et de l'histoire du rubis, on s'éparpille trop à raconter les petites histoires des protagonistes. C'est probablement dû au fait que c'est un premier tome, tome de présentation et d'introduction de personnages récurrents. Bref, je me suis un peu ennuyée.
Peut-être est-ce aussi le fait de la narration , avec ce narrateur extérieur qui relate mais commente aussi les événements? Ce dispositif narratif qui permet de dater le roman le rend un peu "vieillot" selon moi et je n'ai pas réussi à entrer dans le récit et à me laisser emporter.
La résolution du mystère est trop rapide. On cherche le rubis du titre pendant des chapitres entiers et tout d'un coup, il est trouvé sans tambour, ni trompette. de même le cas de Mme Holland, la "grande méchante" du roman, qui terrorise tout le monde, est expédié en deux lignes. Tout ça pour ça!
Enfin, la quatrième de couverture conseillait le roman au jeune public à partir de 11 ans. Or, je trouve que l'ironie et l'humour particulier du narrateur n'est peut-être pas évident à percevoir et la brutalité de certaines scènes difficile à recevoir.
A l'arrivée, j'ai été déçue car j'en attendais beaucoup plus de ce roman et je n'ai même pas envie de lire la suite.
A partir de 13 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   03 août 2013
Elle avait l'impression que son numéro de pauvre jeune fille sans défense, qui marchait si bien avec d'autres hommes, ne prendrait pas avec lui. Voilà pourquoi elle avait proposé de le payer : elle voulait traiter avec lui d'égal à égal. Mais ça non plus, ça n'avait pas marché. Elle avait l'impression de ne rien connaître et de tout faire de travers.
Commenter  J’apprécie          70
MercurialSpriteMercurialSprite   01 avril 2012
Si vous n'avez vu les étoiles qu'en Angleterre, vous n'avez jamais vu d'étoiles. Sous les tropiques, elles ne luisent pas faiblement comme ici, elles étincellent ! Dans notre sillage, les gerbes d'écume se composaient de milliards de lumières blanches, et des deux côtés du bateau, la mer était remplie de mouvements vifs et brillants : des poissons qui filaient dans les profondeurs, de grands nuages scintillants et des voiles de couleurs indistinctes, des petites houles et des tourbillons de lumière tout en bas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
florencemflorencem   04 août 2013
Mais une fois dans ma vie, j’ai fait un excellent choix. Le jour où je t’ai choisie, ma chérie, de préférence à la fortune. Ce choix est ma plus grande fierté et ma plus grande joie.
Commenter  J’apprécie          100
Debbie-fanDebbie-fan   23 mai 2012
- Où est Higgs ? Il va s'occuper de vous. Higgs ! Venez donc ici !
- Monsieur Selby ... il est mort ...
Selby se tut et regarda l'endroit que lui montrait Sally. Il contourna le bureau.
- Que se passe-t-il ici ? Quand est-ce arrivé ?
- A l'instant. Nous bavardions et soudain... il est tombé. C'est peut-être son coeur... Monsieur Selby, puis-je m'asseoir ?
- Oui, faites. Quel imbécile. Pas vous, lui. Pourquoi n'a-t-il pas eu la décence de mourir sur son plancher ? Car je suppose qu'il est bien mort ? Avez-vous vérifié ?
- Je ne pense pas qu'il puisse être encore vivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JumaxJumax   27 février 2018
Dès qu'elle déciderait qu'elle aurait besoin de la chambre pour un autre usage, la Mort et Bedwell, qui s'étaient manqués en mer de Chine, se retrouveraient enfin dans la Tamise. Très pratique, cette adresse : le quai du Pendu.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Philip Pullman (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philip Pullman
Payot - Marque Page - Philip Pullman - La Belle Sauvage
autres livres classés : londresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Sally Lockhart et la Malédiction du rubis

Quel est le véritable nom du personnage principal ?

Sally Lockhart
Rosa Garland
Adélaïde Lockhart
Veronica Lockhart

10 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Sally Lockhart, Tome 1 : La Malédiction du rubis de Philip PullmanCréer un quiz sur ce livre
.. ..