AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070309122
320 pages
Éditeur : Gallimard (15/03/2007)
4.16/5   22 notes
Résumé :
"Nous dépendons de nos lieux plus encore que de nos proches".
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Duluoz
  21 mars 2014
La formule n'est pas de moi, mais s'applique assez bien à l'oeuvre de P Quignard, et plus particulièrement à ce livre :< L'oeuvre d'art supporte et même requiert une certaine somme de pensée; mais sous un afflux excessif de pensée, discursive, de dialectique et de philosophie, elle s'effondre et se pulvérise en beaux fragments..> de Geneviève Bianquis en introduction à l'oeuvre de Thomas Mann.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
GeraldineBGeraldineB   25 janvier 2021
Thérèse dicte dans sa chambre de Tolède :

- Au souvenir du passé je suis comme un oiseau dont se brisent les ailes. Je tombe ! Je tombe! J'ai cessé de chercher à atteindre ce qui fut par des mots. Je me borne à aller au temps où j'étais heureuse.
Commenter  J’apprécie          150
SamASamA   28 mai 2013
Tous les humains ont vécu dans une femme et sont issus d’elle par son sexe...

Conséquence I : La femme ne reconnaît jamais l’homme, parce qu’elle ne l’a pas connu dans sa vie première. La femme cherche fondamentalement l’homme... jamais elle ne le trouvera. (L’homme n’est pas la maison du premier monde).

Conséquence II : L’homme reconnaît partout la femme. Il ne la cherche jamais : il la reconnaît sans cesse. (Son odeur est sa maison.)

Conséquence III : C’est le temps lui-même qui se reconnaît neuf dans l’adolescent. Adolescent veut dire : ce qui croît, ce qui s’érige, se colore, grandit. Il n’y a qu’un temps fort qui marque le pas du temps : ... le premier temps, le neuf. Le neuf n’est jamais l’antique rajeuni. Le neuf ne peut vieillir... C’est le jeune homme qu’on cherche sous le vieux...

Seul le printemps règne pour les êtres qui rêvent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SamASamA   06 juin 2013
La femme qui s’apprête devant son miroir cherche désespérément un visage qu’elle ne reconnaît pas. Elle maquille un masque qui précède son surgissement dans le monde. Elle souligne un regard qu’elle intensifie en effet à force d’entraînement mais dont elle ignore sur quoi il va se porter. Elle ignore quelle fascination va soudain l’engloutir. Elle ne sait rien sur ce qu’elle veut séduire. Elle ne sait même pas si elle veut séduire. Elle ne sait pas pourquoi elle se fait plus belle qu’elle-même... Elle épie ce qui fut. Au fond de l’eau de son miroir elle considère le monde perdu corps et biens et en appelle à lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
brigetounbrigetoun   13 avril 2010
Tout ce qui est littéraire présente alors quelque chose de guttural (d'imprononçable, d'incisif, d'asocial).
La langue non prononcée de la littérature ne s'adresse pas à la voix de bouche mais à la voix de gorge. La langue chez ceux qui lisent se transporte directement de gorge à gorge, d'intérieur à intérieur.
Intérieur (le comparatif) est ici plus profond que l'intime.
Commenter  J’apprécie          20
brigetounbrigetoun   08 novembre 2009
Comme est étrange le mot aujourd'hui ! Comme est étrange ce jour d'hui, cet huis sur le présent comme relevant, comme relevure d'une présence aussi intense que "déjà un jour" - jà a dis - qui depuis des millénaires n'a déplacé qu'un jour !
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Pascal Quignard (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Quignard
{Conférence-performance de Pascal Quignard}Dans le cadre de l'exposition qui lui est consacrée à la BnF, l'écrivain Pascal Quignard propose une conférence-performance inédite en lien avec son dernier ouvrage, Sur le geste de l'abandon.Conférence-performance enregistrée le 29 septembre 2020 à la BnF I François-MitterrandEn savoir plus sur l'exposition Pascal Quignard, fragments d'une écriture : https://c.bnf.fr/G8O
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tous les matins du monde

En qu'elle année Pascal Quignard a-t-il écrit Tous les matins du monde?

1816
1917
1991
1899

10 questions
252 lecteurs ont répondu
Thème : Tous les matins du monde de Pascal QuignardCréer un quiz sur ce livre