AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782841160112
59 pages
Cheyne (01/01/1997)
3.67/5   15 notes
Résumé :
En voiture, à la maison, et dans les situations banales de la vie quotidienne, nous ne sommes le plus souvent que des automates, l'esprit ailleurs, occupé à des choses sérieuses.

Or, la narratrice de Remarques nous oblige à fixer notre regard précisément sur ces instants sans "histoire", ces temps morts qui constituent le plus clair de nos vies, et que nous ne cessons d'oublier. Ils surgissent alors comme autant de mystères, et le monde et notre exist... >Voir plus
Que lire après RemarquesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
“Quand le coffre s'ouvre, il emporte ma main avec lui.»

Il n'y a que des phrases plates dans «Remarques», le premier livre de Nathalie Quintane, paru en 1997 (Cheyne éditeur). Elle observe, s'observe et décrit le plus simplement possible, des comportements et réactions humaines que l'on peut reconnaître, en voiture, dans la maison ou ailleurs.

« Quelquefois on cherche des yeux son appareil quand un téléphone sonne à la télévision. »

«Remarques» est un livre déconcertant et plat, irritant et génial. Mais de quoi ce livre nous parle-t-il donc ? Est-ce un appel à sortir des comportements automatiques et à redécouvrir son propre corps ? Une parenthèse pour s'évader du bruit incessant des media et du spectacle ? Un manifeste politique, une dénonciation du vide des vies contemporaines ? Une démonstration qu'on peut écrire et donner à penser sans sophistication, une façon de battre en brèche le fantasme de la toute puissance de l'imagination ? … ou tout simplement un livre de remarques.

«Plus je balaie, plus la poussière devient visible.»

Un livre inspiré, l'air de rien, et d'une grande liberté.

«Si je me frotte les yeux en pleine journée, ensuite on pourra croire que je me réveille.»
Commenter  J’apprécie          70
Une découverte d'il y a longtemps et qui remonte à la mémoire. On lisait les poèmes de Mme Quintane, ses fameuses remarques éditées chez le non moins fameux Cheyne éditions, dans le tram à Grenoble, parce qu'on voulait faire ressentir aux passants la beauté fulgurante et intense des plus petits instants, vivre bien est un combat. C'était bien... et aujourd'hui l'auteure continue ses combats, voir aussi Un Oeil en moins, émouvant comme notre époque non pas épique mais dramatique qui rime avec capitaliste...
Commenter  J’apprécie          10
Sous le regard de Nathalie Quintane le quotidien devient poésie. C'est très beau .
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
En balayant, on fait l'expérience concrète de la superficie.
Commenter  J’apprécie          110
Dans une pièce comportant principalement un canapé, il deviens incongru de s'assoir sur une chaise.
Commenter  J’apprécie          60
Retournée, une table atteint sa stabilité maximale.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Nathalie Quintane (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nathalie Quintane
Regards-croisés Québec-France Diffusion de la lecture-rencontre entre Alain Farah (Québec) et Nathalie Quintane (France).
autres livres classés : poésieVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (30) Voir plus



Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1220 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre

{* *}