AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le Journal intime de Georgia Nic... tome 6 sur 10

Catherine Gibert (Traducteur)
EAN : 9782070574865
256 pages
Gallimard (13/04/2006)
3.83/5   159 notes
Résumé :
En route pour le Pays-du-Hamburger-en-Folie! Georgia embarque Jas, sa meilleure copine, et compte bien y retrouver Massimo, l'Italien de ses rêves. C'est quand même pas si grand que ça, l'Amérique! Et pourtant...
De retour au bercail, Georgia ne sait plus où donner de la tête. Super-Canon lui a écrit, Dave la Marrade lui avoue son allumage perso et Massimo s'intéresse de trop près à Lindsay la Nouillasse.
Mais rien n'est perdu. Plan séduction en march... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Alwenn
  05 décembre 2008
Sixième opus des aventures Georgia Nicholson. Beaucoup moins « sehr le riant » que les autres, je dois avouer, pour parler comme le Top Gang. On retrouve pourtant tous les ingrédients qui ont fait le succès des journaux intimes de Georgia Nicholson : les amies, les préoccupations hautement superficielles, les relations avec la famille et bien sûr, les petits copains et l'amuuuuuur…
Cependant, j'ai trouvé l'épisode du voyage au Pays-du-Hamburger-en-Folie un peu lent, peu de choses s'y déroulent en définitive. Quant aux clichés ironiques relatifs au Etats-Unis, ils sont peu convaincants (même si très marrants parfois).
Evidemment, il y a tout de même quelques épisodes tordants (on retiendra les frasques de Mini-Bigleux et son père de chat, Libby la petite soeur déjantée et le Seigneur Sandra ou autres joyeusetés délirantes), mais ces épisodes sont moins présents que dans les autres tomes. On a l'impression que Louise Rennison s'essouffle. Alors l'auteur se rattrape probablement sur le langage de l'ado. Alors là, traduction abusive ou pas (je suis incapable d'en juger) je trouve que c'est un peu « trop » : c'est parfois difficile de suivre les expressions plus que fleuries ou imagées de l'adolescente. C'est d'une originalité parfaite, c'est sûr, mais il faut s'accrocher pour comprendre la « siphonnitude attitude » de Georgia…
Et puis, il faut avouer que je regrette l'époque Super Canon… Je ne suis pas absolument convaincue par le transalpin Massimo… Cela dit, il faut aussi que j'avoue que s'il y a une suite (et je pense qu'il y en aura une, vu le teasing final), je me jetterai tout de même dessus pour connaître la suite des aventures de cette allumée grande-britonne…
Terminé le 29 mai 2006.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CelineCDI
  21 février 2013
Le 6e volume des aventures désopilantes de Georgia Nicolson, 15 ans et raide dingue de Massimo, le beau "scooterino" transalpin, qu'elle tente de suivre au pays des Hamburgers... Toujours entourée de ses fidèles copines, Georgia déploie une stratégie toute adolescente pour séduire le bel Italien mais dans le même temps, voilà que son ex, Super-Canon, lui écrit une lettre d'amour depuis le pays des Kiwis-en-folie et que son meilleur pote-garçon, Dave la Marrade, lui confie qu'il craque pour elle : Pôvre Georgie, elle ne sait plus où donner de la tête!!!
Je pense que Georgia Nicolson, on adore ou on déteste! le style très particulier de ces faux journaux intimes atteint là son paroxysme avec pléthore de vocabulaire nicolsonnien... Un énorme travail de traduction pour transcrire l'humour de notre héroïne!!! Mais cela dit, je commence à trouver que justement, Louise Rennison, l'auteure, commence à en faire un peu trop... En tout cas, je pense que mes élèves (filles!), vont adorer!!!
Commenter  J’apprécie          00
Scrat
  10 novembre 2013
Le tome qui marque la fin des heures de Gloire de Georgia et sa bande.
Ce cinquième opus se répète et la série s'essouffle. On retrouve non seulement les mêmes intrigues mais aussi -malheureusement- les mêmes blagues, les mêmes tournures humoristiques, qui, cette fois ne fonctionnent plus vraiment.
Je ne pensais pas que je m'en lasserai pourtant mais malgré tout, ce qui m'avait fait rire, puis sourire, a finit par être trop usé pour provoquer autre chose que de l'agacement.
J'ai oublié une partie de l'intrigue de ce tome. Je préfère me concentré sur la joie des premiers. Sur ces première fois dont on espère qu'elle ne seront jamais les dernières.
Commenter  J’apprécie          10
kolibri
  22 février 2011
Jusqu'ici de ma lecture de Georgia Nicholson, c'est le tome que j'ai le moins aimé, mais je mettrais des gros guillemets sur "le moins", car cela ne m'empêche pas d'adorer les aventures sehr le riante de celle qui a égaillé toute mon adolescence ! Mais parfois un poil trop d'expressions "Georgesque" qui plombe le récit !!
J'ai quand même envie de me plonger illico dans les tomes suivants pour savoir le dénouement !
Commenter  J’apprécie          10
VivianeWard
  01 septembre 2017
J'ai passé un très bon moment avec Georgia tout au long des 10 tomes.
Titres un peu spéciaux mais tournez la première page et vous passerez un bon moment avec Georgia, sa famille, ses amis, sa ménagerie tous aux surnoms les plus bizarres les uns que les autres.
Livres faciles à lire, délassants, sans prise de tête.
A recommander sans plus tarder!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Aline1102Aline1102   26 août 2014
En partance pour le rassemblement de clownomobiles dans le véhicule de forte longueur quand un gros 5x5 nous dépasse, permettant à tout un chacun de lire l’autocollant apposé sur sa vitre arrière qui dit comme ça : « Si vous voyez les jumeaux tomber, klaxonnez ! » De mon point de vue perso, sehr sehr le riant.
Moi à Vati :
- On pourrait en avoir un : « Si vous voyez oncle Eddie tomber, ne pas klaxonner ! »
Mutti :
- Ne sois pas si insolente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Aline1102Aline1102   26 août 2014
Les tabourets-canassons ruent pour de vrai ! Je l’expérimente de visu en esgourdant un gus bramer «Fouette cocher! » dans les haut-causeurs. Trop tard pour descendre de ma monture ! Je soubresaute à perte de vue, m’accrochant à trépas aux cornes de mon équidé. Jasounette manque la chute totale et se retrouve sens dessus dessous. Libby est morte de poi-lade et hurle des « Hue ! Dada ! ».
Commenter  J’apprécie          40
Aline1102Aline1102   26 août 2014
Il se trouve finalement que, pour une fois, l’expert en répression est porteur de perspectives riantes. Grand-Père a pris la ligne de départ de son périple de sept cents kilomètres pour Lake District et s’est cassé la binette au bout de sa rue. En ayant eu le temps de renverser l’agent de la force publique monté sur son vélo perso de boulot.
Commenter  J’apprécie          40
Aline1102Aline1102   26 août 2014
Libby « aibe » trop le commandant. Elle est assise sur ses rotules à l'arrière du zinc et lui chante sa ritournelle à base de popo. Cligneur entonne avec la gosse.
Mutti se retourne mit sourire et me fait :
- Aaaaaaaaaah, c’est chou, non ?
Petit silence et soudain la mère de famille hurle :
- Oh, mon Dieu, qui conduit l’avion ?
Commenter  J’apprécie          40
Aline1102Aline1102   26 août 2014
L’agent bigophone à ses collègues du poste pour leur dire de relâcher Grand-Père non sans l’inculper d’usage malheureux du vélocipède et lacune de sonnette. Apparemment la clochette perruche qu’il avait scotchée sur son guidon compte pour de la margarine.
Résultat des courses, le tricentenaire a un casier judiciaire.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Louise Rennison (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louise Rennison
Le Journal Intime de Georgia Nicolson, film 2008 - Bande Annonce
autres livres classés : journal intimeVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus






Quiz Voir plus

Mon nez, mon chat, l’amour et … moi : le journal intime de Georgia Nicolson de Louise Rennison

Dans quel établissement est Georgia Nicolson ?

au lycée
au collège
à l’école primaire

10 questions
53 lecteurs ont répondu
Thème : Le Journal intime de Georgia Nicolson, tome 1 : Mon nez, mon chat, l'amour... et moi de Louise RennisonCréer un quiz sur ce livre