AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2724239598
Éditeur : France loisirs (30/11/-1)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Histoire de l'initiation d'une femme au milieu des antiquaires par un marchand dont le portrait s'inspire d'un personnage réel, à travers les péripéties de la découverte d'un tableau de Sasseta.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
luis1952
  25 juin 2014
Roman qui devrait plaire aux amateurs d'arts, aux antiquaire.
L'héroïne du roman c'est Catherine. Elle est du Nord et a toujours été intéressée par les peintures. Elle devient restauratrice de tableaux, rencontre des connaisseurs, des experts et des marchands. Elle devient une grande connaisseuse d'art et s'amourache de Bertrand, un châtelain possédant une grande collection de tableaux. Je ne conseillerai pas ce livre aux personnes ne s'intéressant pas à l'art.
Commenter  J’apprécie          20
Chris96
  01 août 2017
Un style décousu, une intrigue - y en a t il deulement une - mal ficelée, des tergiversartions sans intérêt aucune, font de ce livre une perte de temps et un ennui certain. Dans ce livre
MR décrit le futile et omet l'intéressant. Les personnages sont mal décrits et seules les 30 dernières pages présentent un léger intérêt.
Pour une intrigue sur le milieu des tableaux il y a beaucoup mieux : lisez le mystere du tableau du Maître flamand de Perez Reverde
Dslé d'avoir commenté depuis mon portable sans pouvoir relire.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
luis1952luis1952   20 juin 2014
Catherine put constater que l'un et l'autre égarés dans les méandres de cette fête nocturne se retrouvaient ce matin, la tête au pied du lit. Le tissu léger, chatouillait le bout de l'orteil; Catherine en saisit un coin, le tira vers elle .Ainsi apparut un panneau peint, de la largeur du lit et haut de quelques soixante centimètres.
-Le voilà donc, ce grand aïleul ! Catherine tout en conversant, s'était emparée de sa robe de chambre. Pendant un long moment, assise à croupetons sur le matelas, elle demeura l'œil fixé sur le côté gauche de la composition.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
luis1952luis1952   21 juin 2014
Doit-on porter le pantalon de flanelle avec un revers, et à la cheville, la bonne mesure est-elle de dix-huit ou de vingt et un centimètres. Ce pantalon qu'elle retire soigneusement, le pli sur le dos du fauteuil sous prétexte que la flanelle ne résiste guerre à plus de soixante-dix repassages.
Pendant un moment César regarda sa fille.
"Tu es belle!
-Mes longs orteils aussi ?
-Je les avais oubliés.
-Longtemps, j'ai essayé de les cacher, jusqu'à ce que je m'aperçoive que, contrairement à ce qui paraîtrait logique, des messieurs ont paru trouver là un de ces arguments sexuels...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Video de Maurice Rheims (10) Voir plusAjouter une vidéo

Maurice Rheims
Jacques CHANCEL s'entretient avec Maurice RHEIMS, commissaire-priseur : son métier de commissaire-priseur qu'il a abandonné depuis six ans, préfère écrire. Ses origines, sa formation. Explique ce qu'est le beau, le goût et l'émotion qu'il engendre. le côté féminin des objets. le pouvoir corrupteur de l'argent. Fait le portrait du collectionneur ; les différentes sortes de collections et...
autres livres classés : littérature françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2258 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre