AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070734566
144 pages
Éditeur : Gallimard (22/01/2004)
3.75/5   4 notes
Résumé :
«J'accuse ma mère, et mon père à sa suite, d'avoir failli à cette tâche essentielle d'apprentissage du réel, de m'avoir délibérément semé en chemin...»
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
alzaia
  27 août 2015
C'est le deuxième livre de Mathieu Riboulet que je lis. Je retrouve son écriture très esthétique et lyrique qui m'avait déjà captée dans "les oeuvres de miséricordes"... J'ai la sensation que "le corps" est un thème de prédilection chez cet auteur... 4 chapitres, 4 monologues; le premier et le dernier pour l'aîné Pierre, le second pour Frédéric et le troisième pour Luc... L'auteur met en scène les monologues successifs d' une fratrie à l'occasion de l'enterrement de la grand-mère Malenfant. Ces soliloques portent sur leur enfance à la fois respective et commune; la mère abandonnique, que l'aîné n'appelle que Rosalie Ducat, l'existence d'un quatrième frère placé dans un institut spécialisé... Tout le roman est l'occasion d'analyses des émotions, des noeuds relationnels et des impasses où cette enfance qu'ils se trimbalent les mène. Il est encore question, comme dans "les oeuvres de miséricordes" d'aller à la rencontre "d'un corps" finalement ! mais ici d'un frère. Aucun dialogue dans ce roman (ça tombe bien je n'aime pas trop!); La récurrence des thèmes chez cet auteur me parle; un désir d'oeuvre, quelque chose qui cherche à fouïr... première impression confirmée donc après ce deuxième roman lus de l'auteur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Lucie631
  08 février 2021
L'histoire de 3 frères dont les vies ont été malmenées par leurs parents, leur grand-mère maternelle et qui se découvre être 4. Chacun d'eux racontent à tour de rôle leur ressenti. Pour la première partie, Pierre, l'aîné, monologue avec de grandes phrases alambiquées et creuses pour dire son mal-être ce qui m'a demandé beaucoup d'effort pour poursuivre malgré tout, vient ensuite Frédérique, d'un style plus coulant puis Luc, un peu perdu par la découverte de sa future paternité. le tout m'a perdu, l'abandon à eux-mêmes par leurs parents m'a peu touché à cause de cette écriture compliquée. Autant j'ai apprécié, les autres romans, autant celui-ci m'a déçu.
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Mathieu Riboulet (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Riboulet
Le 10 août 2010, dans le cadre du banquet du livre intitulé "Contre la gestion politique du tous, le souci du chaque-un", Mathieu Riboulet donnait une lecture d'un choix de textes.
autres livres classés : monologueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2685 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre