AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205061253
48 pages
Éditeur : Dargaud (17/04/2009)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Ils se nomment Pierre Fermat, Thierry-Jean Feuille alias TJ et Anne Parilou. Ils sont amis. La façade extérieure de leur vie semble lisse et réglée au cordeau: Pierre est un mathématicien à l'avenir prometteur, TJ un banquier propre sur lui et Anne une institutrice qui rêve d'écrire des histoires pour les enfants. La vérité est que chacun d'eux a ses secrets pas toujours avouables et cultive l'art du mensonge avec talent! Un jeu bien évidemment dangereux mais toute ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  25 juillet 2014
Crochet, uppercut, direct... son adversaire à terre, Pierre Fermat savoure sa victoire. Mais, à peine le temps de se retourner, il reçoit une bouteille de bière sur la tête. Encore un coup d'un des clients du bar mécontent du manque de spectacle. Cus, son entraîneur et ami, râle contre la patron du bar qui refuse de l'indemniser. En plus d'être un brillant boxeur, Pierre, étudiant en mathématiques, se sert de son savoir lors de ses matchs et calcule ses coups. Une fois l'adversaire fatigué et les coups esquivés, il s'élance à son tour et frappe. Entre deux matchs, il occupe son temps à résoudre des équations... pour le plaisir. Il revoit également presque tous les jeudis, même si en ce moment, les rencontres se font plus rares, son meilleur ami Thierry-Jean Feuille alias TJ. En ce jour, il n'est pas venu seul mais accompagné d'Anne, sa petite amie. Cette petite femme est institutrice, du moins, c'est ce qu'elle dit. Quant à TJ, il se fait passer pour un as de la finance alors qu'il passe ses journées au bar à jouer au poker, devenu le meilleur joueur de la ville. Pierre, lui aussi, ment. En réalité, il a arrêté ses études de mathématiques pour s'occuper de son père mourant et se défouler sur les rings. Malgré l'amitié profonde qui unit ces trois personnes, chacun semble mentir aux deux autres. Dans quel but? Et qui sont-ils vraiment?
Crochet, uppercut, direct... un premier volet qui nous en fout plein la vue! Sur le ring, trois amis qui se mentent mutuellement. Chacun d'eux laisse entrevoir aux autres ce qu'il veut bien leur montrer. de fil en aiguille, l'intrigue s'intensifie, les rebondissements s'enchaînent intelligemment et même si l'on commence à percevoir les personnalités de chacun, l'on est encore une fois mené en bateau. José Robledo frappe de plein fouet avec ce premier opus où l'on fait essentiellement connaissance avec chacun des personnages. le scénario est vraiment bien ficelé, alternant parfois la narration entre les trois protagonistes, la trame jubilatoire et palpitante et une fin accrocheuse, promesse d'une suite qui s'annonce tout aussi passionnante. le dessin est vif et réaliste, les scènes de combat particulièrement réussies. La mise en page se veut naturellement dynamique et les couleurs éclatantes.
Ken Games, Pierre 1 – Marina K-O Technique
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Crossroads
  30 mai 2014
Peut-on bâtir sa vie sur un mensonge ? Oui, mais ce sera pas facile tous les jours...
Pierre a rendez-vous avec son meilleur pote TJ et réciproquement. La surprise du chef, Anne, nouvelle petite amie attitrée de TJ qu'il présente exceptionnellement, c'est dire le sérieux de l'engagement. Ce qui les réunit, les apparences. Trompeuses, travesties, à mille lieues de ce qu'ils sont vraiment. Une image tronquée d'eux-mêmes histoire de faire bonne figure, de paraître à leur avantage. Mystifier son entourage au quotidien est un sport de tous les instants. Seulement voilà, même en sport, il n'est pas rare que les athlètes se fassent prendre la main dans le pot de confiture, prémices annoncés d'un chaos irrémédiable...
Une fois évacué le fait hasardeux que ces trois entités aient décidé de régir leur vie sur le même mode de fonctionnement, il n'y a plus qu'à se laisser porter par un scénario intrigant et labyrinthique qui fait la part belle aux rebondissements les plus inattendus. L'accroche est immédiate, le récit intelligent et le trait agréable et expressif.
Un premier tome qui se dévore plus qu'il ne se lit en présentant trois protagonistes d'égal intérêt.
Des personnages complexes pour une BD qui ne l'est pas moins, cette dernière devrait ravir les esprits torturés comme les menteurs patentés !
Si vous vous estimez parfaitement dans la norme, allez quand même y jeter un p'tit coup d'oeil fureteur histoire de ne pas zapper un tel programme.
Chaudement recommandé par Pinocchio, vénéré par Cahuzac!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Erik_
  26 novembre 2020
Ken Games représente le genre d'histoire que j'aime bien. Il y a un véritable scénario construit autour de trois personnages amis qui se mentent à eux-mêmes et du coup également à leur entourage. Il y a une véritable psychologie qui est fort habilement exploitée. le thème central est le suivant : est-ce que toutes les vérités sont bonnes à dire ?
Les scènes d'action sont tonitruantes. On observe également une certaine fluidité qui fait que ce récit est un véritable régal. le premier tome met la barre assez haut mais le second arrive à suivre avec un rebondissement du tonnerre. L'histoire n'évoluera pas comme on se l'imagine...
Chaque tome représente un personnage mais il y a une véritable imbrication du parcours du boxeur qui se fait passer pour un étudiant en mathématique, du joueur de poker qui travaille normalement dans un banque d'affaires et de la tueuse qui est dans une vie imaginaire institutrice de nos chères têtes blondes.
Le dernier tome est cependant un peu confu et alambiqué car il y a une multiplication de scènes d'actions parallèles ce qui nuit à la fluidité du récit. Il y a une nette cassure par rapport aux deux premiers volumes. A vrai dire, j'ai aimé un peu moins. Il n'en demeure pas moins que le niveau global reste tout à fait acceptable.
Dernièrement, la bd espagnole avait fait fort avec Jazz Maynard et surtout Blacksad. Elle renouvelle son exploit avec ce triptyque. C'est du grand art parfaitement maîtrisé même d'un point de vue graphique. le dessin est en effet sublime. Il est associé à un bon scénario sur le thème du mensonge : on ne pouvait rêver mieux ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Yvan_T
  19 novembre 2020
Pierre Fermat, étudiant en mathématiques, et Thierry-Jean Feuille, son meilleur ami depuis la fac, ont pris pour habitude de se rencontrer de temps à autre, en souvenir du bon vieux temps. C'est lors d'un de ces rendez-vous que T.J. présente la nouvelle femme de sa vie : Anne Parilou. Si le courant passe bien entre le matheux, le cador de la finance et la jeune institutrice, cette relation amicale dissimule pourtant de nombreux secrets inavouables. Entre les combats de boxe de Pierre, les donnes de poker de T.J. et les histoires d'école maternelle d'Anne, s'installe un jeu de faux-semblants assez périlleux. Toute vérité n'est pas bonne à dire !
A l'instar de Raule et Roger (Jazz Maynard) et de Guarnido et Diaz Canales (Blacksad), également issus du filon ibérique de Dargaud, José-Manuel Robledo et Marcial Toledano font leurs premiers pas sur le marché français avec cette trilogie intitulée Ken Games. Basé sur un développement en trois tomes, un consacré à chacun des héros, et construit autour de mensonges, initialement anodins, ce polar dévoile son potentiel au fil des pages. Tout en accompagnant une intrigue qui met un peu de temps à se mettre en place, le lecteur en apprend plus sur les liens qui unissent les personnages et sur l'ampleur des secrets qui risquent de tout compromettre. Si, arrivé en fin d'album, le double jeu des trois comparses s'avère déjà bluffant, il est clair que José Robledo a encore plusieurs cartes à abattre pour les deux tomes suivants.
S'il n'est pas évident de qualifier le style aux nombreuses influences de Marcial Toledano, il s'inscrit néanmoins dans cette veine « ibérico-talentueuse » qui alimente depuis un certain temps le catalogue de l'éditeur et fait souffler un vent de fraîcheur sur le neuvième art franco-belge. Alliant l'efficacité d'Óscar de la Hoya, la précision d'Evander Holyfield, l'audace de Prince Naseem Hamed et la force de Mike Tyson, le coup de crayon du jeune dessinateur espagnol fait souvent mouche et a de quoi mettre KO certains vieux renards aux gants plus usées. Si le visage du personnage principal manque un peu de punch et d'humanité, le graphisme soigné et dynamique a cependant tout pour plaire.
Avec un deuxième tome prévu dès le mois d'août, il ne faudra pas attendre longtemps pour vérifier si les points engrangés lors de ce premier round seront de bon augure pour la suite du combat.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Flint
  23 mai 2011
3 personnages en apparence simple et classique, on s'attend a voir une histoire classique de triangle amoureux avec les secrets qui pourrisse une amitié, on commence a suivre leur vie et très vite on se rend compte qu'ils ne sont pas classique du tout et qu'il reste en fin de compte que les mensonges.
On assiste alors a une évolution des personnages, au fil des 3 tomes de la série (terminée a priori). J'ai adoré les référence au Chifoumi a travers les titres et les noms des protagonistes, le dessin est assez particulier, pur et assez carré, ce qui rend très bien en particulier pour le personnage du boxer.
Un reproche, la fin est bien trop rapide a mon gout, on a tendance a rester sur notre faim quand même.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Stephanie39Stephanie39   27 juin 2019
Il faudrait que je te sacrifie, toi, pour que moi, je ne sois pas sacrifié? C'est ce que le spectacle exige...
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   26 novembre 2020
La vie est un jeu de cartes dont le coeur n'est jamais l'atout.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de José Robledo (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de José Robledo
Ken Games, Tome 1 : Pierre
autres livres classés : boxeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
336 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre