AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2357201770
Éditeur : HC Editions (07/05/2015)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 183 notes)
Résumé :
La vie de Tomás Noronha bascule lorsqu'on lui demande de déchiffrer les notes d'un professeur d'histoire portugais, retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel alors qu'il travaillait sur la découverte des Amériques. Au fil de ses investigations, Tomás va découvrir un code qui pourrait bien changer notre vision de l'Histoire. De Lisbonne à Rio, New York ou Jérusalem, le jeune cryptologue se trouve plongé dans l'histoire fascinante des Grandes Découvertes et se heurte à l'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
Aela
  21 mai 2015
C'est le dernier roman de l'auteur de thrillers José Rodrigues dos Santos, auteur portugais bien connu pour ses deux précédents thrillers : "La formule de Dieu" et "La clé de Salomon qui nous avaient entraînés dans l'univers de la physique quantique, magnifiquement vulgarisée dans ces deux ouvrages.
Pour ce dernier roman, "Codex 632", il s'agira d'un voyage dans le temps et L Histoire, et non plus d'un voyage au coeur des particules.
Un historien cryptologue portugais, Tomás Noronha, également héros des thrillers précédents, doit enquêter sur la disparition d'un confrère historien qui travaillait sur les origines de Christophe Colomb.
Le mystère reste entier, cinq siècles plus tard, sur les origines du célèbre explorateur. Etait-il vraiment gênois?
Notre héros va d'abord travailler sur la controverse historiographique suivante: l'explorateur portugais Pedro Alvares Cabral qui a découvert le Brésil en 1500, l'a-t-il découvert par accident ou savait-il déjà qu'un pays devait se trouver là? Ce qui ne ferait qu'officialiser une découverte qui avait déjà lieu.
Au départ de l'enquête qui va être menée par Tomás, la recherche de tous les éléments connus à ce jour sur Christophe Colomb: il a vécu une dizaine d'années au Portugal, il a vécu aussi à Madère et y a épousé la fille du navigateur Perestrello.
A l'époque le Portugal était le pays le plus avancé au monde pour la navigation.
Le projet de la Couronne portugaise était de trouver un passage maritime jusqu'à l'Inde dans le but de contourner le monopole de Venise sur le commerce d'épices avec l'Asie.
Dans ce contexte, le Génois Christophe Colomb propose ses services au roi du Portugal Jean II. Il va ensuite offrir ses services aux Rois catholiques d'Espagne.
voici donc l'histoire officielle que tout le monde connaît.
Oui mais la suite se complique et l'enquête menée par notre sympathique historien va vite se corser.
Qui était donc ce mystérieux Colomb qui a été doté de plusieurs noms: Colon, Colonus, Colom.. Guerra, Colomo, Guiarra, Colombo..
Les exemples sont nombreux de noms qu'un motif secret transforme en symboles des rôles que le porteur doit jouer.
L'enquête va nous entraîner dans le monde de la philosophie, avec l'évocation de notre grand philosophe disparu Michel Foucault, et ensuite dans le monde mystérieux de la kabbale.
On y apprend que même Simon Wiesenthal, qui chassait les nazis en fuite, aurait aussi travaillé sur les origines de Christophe Colomb...
Les références historiques du livre sont passionnantes; on voit se dérouler les politiques des grands souverains de l'époque.
On découvre divers faits troublants: ainsi la date du départ de Christophe Colomb pour son premier voyage en Amérique, le 3 août 1492, à Cadix, correspond aussi à la date limite donnée par les Rois catholiques aux Juifs pour quitter l'Espagne.
Au final c'est un excellent thriller historique, qui fait intervenir les dernières découvertes sur la vie de Christophe Colomb, même si ce personnage reste encore, à bien des égards, très énigmatique.
Beaucoup de textes sur sa vie ont disparu et les textes qui restent ne sont souvent que des copies.
Bien des spéculations encore donc sur la véritable identité de ce personnage même si le voile se lève peu à peu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Sylviegeo
  08 juin 2017
Je ne connaissais pas cet auteur portugais J.R.Dos Santos. Je le découvre avec ce titre. le titre dit presque tout: Codex 632 le secret de Christophe Colomb. Alors vous vous doutez bien qu'il sera, entre autres, question de navigation, de grandes découvertes, de rivalités dans la péninsule ibérique entre grands royaumes et de Christophe Colomb.
On demande à un jeune professeur d'université, érudit cryptologue de reprendre les recherches d'un professeur qui a trouvé la mort au Brésil. Et nous nous promènerons avec ce professeur au Portugal, au Brésil, à Jérusalem. En plus de faire du tourisme, on visitera les plus grandes bibliothèques de ce monde. Et malgré les paysages, les lieux , le bâti historique qui nous est fort bien présenté, il manque, pour moi, quelque chose à ce roman. Est-ce ce prof d'université qui est ennuyeux ? Est-ce la construction narrative qui est répétitive ? Il me semble que ce thriller historique manque justement de "thrill". J'ai eu l'impression au fil de ma lecture que le professeur Tomas Noronha est accessoire au récit qui lui est majeur. Il est fade alors que le récit de la recherche est captivant. Cette distance, cette disproportion m'a dérangée. C'est très didactique mais pas inintéressant par contre. Faut aimer ce genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
BellesLecturesLesGens
  23 juin 2015
Et bien pour commencer Grand merci à Babelio et aux Editions HC pour cette jolie découverte ...
J'avais déjà beaucoup entendu parler des autres livres de cet auteur, sans m'être jamais vraiment arrêtée dessus (chose que je vais faire maintenant !).
Fan de romans historiques il y a qques années, j'ai eu envie de me replonger dans le bain de L'Histoire ! Bien m'en a pris ;-)!
Un roman captivant ! Un peu déroutée au début par tous ces noms portugais, espagnols (c'est un peu comme quand vous lisez un thriller suédois sans le mode d'emploi Ikea, il faut le temps de s'y faire !) ... Ceci fait, me suis plongée dans l'intrique et ses nombreux secrets.
Ce que j'ai aimé :
- en apprendre de belles sur Christophe Colomb, sur les grandes découvertes, sur les templiers, la Kabbale, ... Et bien d'autres choses encore. On n'en fini jamais d'apprendre dans ce livre ! En le refermant chaque soir, je me disais que j'allais m'endormir nettement moins idiote que le soir précédent !
Ce que j'ai moins aimé :
- j'allais peut-être m'endormir moins idiote mais avec le cerveau en ébullition ! Que de données, d'informations à ingurgiter ! Parfois trop à mon goût ...
Ce que j'ai aimé :
- Un vrai bon roman historique comme je les aime ! Qui mêle la grande histoire et la petite, le vrai et le faux, les énigmes, les fausse-pistes, les hommes passionnés qui aiment parler de leur savoir avec passion, apprendre mille et une chose et me poser autant de questions, ...
Un livre bien écrit, accessible (avec un poil de concentration tout de même !) et qui donne envie de connaître la suite à chaque page.
Ce que j'ai moins aimé :
- Il manquait cependant un petit je ne sais quoi ... Peut-être un peu plus d'action à mon goût. Chez Tomãs, j'ai aimé le mélange du côté "historien à la recherche de" et le côté "j'ai une vie à côté, je suis aussi un homme avec une famille". Mais j'ai eu l'impression que les deux histoires ne collaient pas trop ensemble. Comme si JR ;-) s'était senti obligé de le faire et j'ai eu un peu de mal à m'attaché à lui (à Tomãs, pas à JR !!)
Tout cela étant dit, j'ai passé un très bon moment avec Christophe et ses copains, avec tous ces hommes qui sont des puits de sciences, ... J'ai appris un tas de choses avec lesquelles je vais pouvoir briller en société et je vais très certainement lire les autres livres de JR ...
Cultivons notre jardin !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Cacha
  13 mars 2019
Un professeur lisboète de cryptologie est chargé par une mystérieuse fondation américaine et au prix d'une forte somme d'argent de poursuivre le travail d'un confrère décédé, à savoir rechercher la vérité sur la découverte de l'Amérique, ce qui le conduira aussi à enquêter sur les origines de Christophe Colomb.
Ce roman est d'un genre inclassable (policier, biographie, roman historique, géographique centré sur le Portugal en particulier ou même science-fiction ?) mais il est très bien "ficelé". Je me suis demandée tout au long de ma lecture, même à la fin, si la fiction masquait la réalité.
Les personnages sont (très) relativement poussés psychologiquement ; cependant, j'ai été émue de voir combien le "héros" s'inquiètait, d'ailleurs à juste titre, pour sa famille.
Commenter  J’apprécie          220
Torellion
  10 mai 2017
Après avoir lu les autres volumes de Rodrigues dos Santos, je ne peux qu'être déçu de ce volume.
L'auteur se lance à l'assaut du mythe Christophe Colomb. Mythe car comme souvent pour ce genre de personnage, les données historiques manquent quant à l'avant évènement. Qui est Christophe Colomb ? D'où vient-il ? Est-il génois comme il l'affirme ou vient-il d'une autre province voire d'un autre pays ? Comment a-t-il pu obtenir l'oreille attentive de la reine d'Espagne ? Bref, beaucoup de questions et peu de réponses.
Rodrigues dos Santos lance donc son héros récurrent - sorte de détective littéraire- à la poursuite du mythe. Tomas Noronha s'attachera à éclairer les différents aspects de la personnalité du navigateur : religieux, politique, culturel... le roman est intéressant, mais.
Il s'agit des premières aventures du héros et cela se sent. le style est brouillon et par moments on se perd dans l'intrigue. A trop vouloir bien faire, l'auteur en fait des tonnes et ça coince. Complot templier, Kabbale, mafia, trop d'ingrédients pour tenter de faire monter une sauce qui ne prend pas et nous laisse un goût amer dans la bouche.
La relation de Tomas avec sa femme et sa fille n'apporte rien au livre, quid de l'intérêt du personnage de Lena ? C'est un peu stéréotypé.
Pour ceux qui n'ont lu que ce tome, je vous conseille de lire les suivants qui sont beaucoup mieux. Quant aux autres lecteurs et fans de Dos Santos, lisez ce volume d'un oeil détaché en gardant à l'esprit que c'est une oeuvre de jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Val07Val07   30 septembre 2018
(Pensées de Tomas Noronha, durant l'écriture des premières lignes de son roman)

C'est une fiction. Et de toute façon, ce ne sera pas publié sous mon nom, n'est-ce pas ? L'auteur sera quelqu'un d'autre. Mon Rui de Pina. Un romancier. Ou pourquoi pas un journaliste ? Ça marche aussi. Un journaliste. Leur quotidien consiste à construire la réalité. Hmm... Ce qui serait parfait, ce serait un journaliste qui écrit aussi des romans ; il y en a quelques-uns. Peut-être que je réussirai à convaincre l'un d'eux de l'écrire avec moi [...] .

Tomas était comme en transe devant son écran, étourdi par la douce possibilité de libérer la fureur confinée dans son âme. Il leva les mains et, guidé par un élan rédempteur vers la vérité, tel un chef d'orchestre dirigeant ses musiciens pendant une symphonie, il posa finalement les doigts sur le clavier, puis laissa la mélodie de son histoire danser sur l'écran.

Quatre.
Le vieil historien ne pouvait pas savoir qu'il ne lui restait que quatre minutes à vivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
kuroinekokuroineko   29 mai 2017
Le chiffre 9 symbolise la transition de l'ancien au nouveau. Il y avait à l'origine neuf Templiers, les chevaliers qui ont fondé l'ordre du Temple, auquel succéda plus tard l'ordre du Christ portugais. Salomon envoya neuf maîtres chercher Hiram Abiff, l'architecte du temple. Déméter parcourut le monde en neuf jours pour retrouver sa fille Perséphone. Les neuf muses de Zeus sont nées de ses neuf nuits d'amour. Il faut neuf mois à un être humain pour naître. En tant que dernier chiffre, le 9 annonce à la fois - et dans cet ordre - la fin et le début, l'ancien et le nouveau, la mort et la renaissance, la fin d'un cycle et le commencement d'un autre; c'est le chiffre qui referme le cercle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Val07Val07   30 septembre 2018
Lorsque Tomas rentra enfin chez lui, la nuit était tombée et Constance et Margarida étaient déjà à table : steak haché et spaghettis au ketchup, le plat préféré de sa fille. Il accrocha son manteau, les embrassa toutes les deux et s'assit pour manger.
- Steak haché et spaghettis, pour changer, dit-il sèchement.
Constance le regarda et haussa les épaules.
- Ça lui fait plaisir.
- Bons spaghettis ! baragouina Margarida gaiement, en aspirant bruyamment un long filet de pâtes.
- Alors si ça lui fait plaisir, ça me fait plaisir aussi, répondit Tomas, résigné, en se servant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
AelaAela   21 mai 2015
Bereshith. Ce mot signifie "au commencement".
Si l'on divise bereshith en deux mots, cela donne "bere", "il créa", et shith, qui signifie "six".
Dieu créa le monde en six jours, et se reposa le septième.
Le message entier de la Création est contenu dans un unique mot, le premier mot des Saintes Ecritures. Bereshith.
Commenter  J’apprécie          130
AelaAela   21 mai 2015
C'est le principe de la gematria.
Ce système, qui attribue un pouvoir créateur aux mots et aux nombres, est basé sur l'hypothèse selon laquelle l'hébreu fut le langage utilisé par Dieu lors de la Création. Les nombres et l'hébreu sont divins par nature.
En utilisant la gematria, il est possible de transformer les lettres en nombres et de faire des découvertes intéressantes.
Par exemple le mot hébraïque pour "année", shanah, correspond au nombre 355, qui est précisément le nombre de jours dans l'année lunaire.
Et le mot herayon, "grossesse", correspond à 271, le nombre de jours dans neuf mois, la durée d'une gestation. C'est comme un anagramme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de José Rodrigues dos Santos (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de José Rodrigues dos Santos
SIGNE DE VIE [Trailer]
autres livres classés : littérature portugaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..