AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2370210168
Éditeur : Raconter la vie (02/01/2014)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Une impression d’abandon exaspère aujourd’hui de nombreux Français. Ils se trouvent oubliés, incompris, pas écoutés. Le pays, en un mot, ne se sent pas représenté. Le projet Raconter la vie, dont cet essai constitue le manifeste, a l’ambition de contribuer à le sortir de cet état inquiétant, qui mine la démocratie et décourage les individus. Pour remédier à cette mal-représentation, il veut former, par le biais d’une collection de livres et d’un site internet partic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
lecassin
  21 janvier 2014
Dans ce court essai, Pierre Rosanvallon (ex PSU et PS) part d'un constat : bon nombre de Français se considèrent oubliés, voire ignorés, méprisés, même, par la sphère politique trop occupée à tourner sur elle-même et pour elle-même. Certes, le constat n'est pas nouveau, et malgré tout, personne ne semble s'en préoccuper outre mesure…
D'où l'idée de l'auteur de lancer une collection, au Seuil, et un site internet : « racontelavie.fr »…Une idée qui, à première vue, peut paraître séduisante : donner la parole aux anonymes, aux sans grade… Séduisante si elle ne rappelait pas un autre Objet Politique Non Identifié : la « démocratie participative » chère à Madame Marie-Ségolène Royal.
Un petit texte, finalement, qui enfonce pas mal de portes ouvertes (et certaines grandes ouvertes...) et dont je n'ai toujours pas compris ni l'intérêt, ni le but final, tant j'ai eu l'impression d'être face à un produit marketing.
Déçu…
Vu le « pédigrée » de Pierre Rosanvallon, chaire d'histoire moderne et contemporaine du politique au Collège de France, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), j'attendais beaucoup plus… et mieux. Preuve que la montagne peut accoucher d'une souris…ROSE !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Ziliz
  10 octobre 2014
Malaise dans les démocraties occidentales. En France notamment, les citoyens ne se retrouvent pas dans les gouvernements ; les politiques mises en oeuvre ne correspondent pas à leurs besoins et revendications. Conséquences : ils boudent les urnes, votent par élimination ou pour des partis extrémistes aux discours démagos et faussement rassurants.
Beaucoup d'explications à ce malaise. Pierre Rosanvallon en retient une, il développe l'idée que l'individu ne se sent pas suffisamment écouté. Il épuise le sujet en soixante pages - quitte à ressasser des lieux communs - soulignant l'importance d'espaces de paroles ouverts à tous, où chacun peut se raconter, comme sur le site internet qu'il anime (raconterlavie.fr).
Je m'attendais à un exposé plus complet sur la crise de la démocratie, j'espérais notamment quelques pistes de réflexion sur la responsabilité des politiciens dans ce malaise citoyen. Il n'y a pas tromperie sur la marchandise, cela dit, le titre de l'ouvrage est clair, j'aurais dû le lire plus attentivement.
Mais j'ai beau adhérer à l'idée de faire parler les 'invisibles', je suis déçue par ce petit texte, essentiellement destiné à promouvoir le site de l'auteur et les ouvrages qui y sont mis en vente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
IreneAdler
  30 avril 2014
Ce n'est ni nouveau ni une surprise : depuis la fin des grandes idéologies fédératrices, de droite et de gauche, les électeurs, les citoyens ne se sentent plus représentés. Pire, ils ne se sentent ni compris ni visibles. Ils sont démunis devant les nouvelles inégalités, la fin du monde ouvrier industriels, les nouveaux clivages.
Alors, même si peut-être cela semble utopique, Pierre Rosanvallon tente de recréer du lien, de sens. Comment ? En créant un site internet sur lequel il est possible à TOUS d'écrire, de raconter sa vie. Ce site a pour ambition d'être un réseau social qui respecte l'engagement de son intitulé.
Certes, ce qu'il dit n'est pas inédit, chacun le voit, le comprend en regardant autour de lui. Mais son projet est un beau projet, une initiative que l'on peut saluer. Reste maintenant l'épreuve des faits : toutes les couches du pays vont-elles participer, ainsi qu'il le souhaite ?
L'adresse du site :
http://raconterlavie.fr/
Commenter  J’apprécie          140
lanard
  14 octobre 2014
Une première partie pose le diagnostic d'une crise de la représentation politique dans la société française; les français ne se sentiraient pas bien représentés par ceux qu'ils ont élus dans les différentes instances de la République. Ce diagnostic justifie l'initiative éditoriale dont ce livre est en quelque sorte le manifeste-programme; le site internet et la collection du Seuil "Raconter la vie" ont l'ambition de donner la parole aux "invisibles".
La seconde partie - de loin la plus intéressante* - fait l'histoire de cette préoccupation; comment rendre visible des aspirations, des souffrances, des espoirs invisibles aux décideurs? Cette perspective historique dépasse celle - étriquée et franco-française - de la première partie. On y apprend que des initiatives similaires à "Raconter la vie" ont été tentées par le passée et France et ailleurs (aux États-Unis notamment) et comment ces entreprises ont pu engendrer des mouvements qui marquèrent l'histoire de la pensée - telle que le roman naturaliste français ou les Muckrakers américains en littérature ou l'École de Chicago ou les travaux de Pierre Bourdieu ou ceux Michel de Certeau dans les sciences humaines.
Enfin, la troisième partie dessine les lignes directrices du projet et affirme son ambition de constituer un espace "d'expérimentation sociale et politique, autant qu'intellectuelle et littéraire". En recentrant ses ambitions dans l'espace français, en oubliant les perspectives internationales esquissées dans la seconde partie, il n'y a aucune raison de penser que ce projet portera de meilleurs fruits que les initiatives passées.

* Avec la bibliographie en fin d'ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Flo76300
  10 janvier 2018
Un livre qui se lit rapidement et qui sert un peu d'introduction à tous les livres de la collection raconter la vie et ça nous permet d'apprendre pas mal de choses.
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
Culturebox   13 janvier 2014
Le témoignage côtoie l'enquête sociologique, journalistique, qui côtoie le récit littéraire...
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ZilizZiliz   10 octobre 2014
L'engouement pour les statistiques qui a simultanément marqué la période [début 19e siècle] a participé d'un même désir du pays de mieux se connaître et d'exposer à la face des pouvoirs les réalités vécues. Les journaux de la période ont d'ailleurs constaté qu'ils augmentaient leurs ventes lorsqu'ils publiaient des données économiques, sociales ou démographiques sur l'état du pays ou de la société. (p. 40-41)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
ZilizZiliz   09 octobre 2014
[...] les individus [ne sont] dorénavant pas tant sensibles à ce qu'ils possédaient à un moment donné qu'à ce qu'ils craignent de perdre ou à ce qu'ils espèrent gagner. C'est de façon dynamique qu'ils considèrent de plus en plus leur existence. "L'individu-histoire", nécessairement singulier, s'est superposé à "l'individu-condition", davantage identifié de façon stable à un groupe, lui-même constitué autour d'une caractéristique centrale. (p. 22)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lecassinlecassin   25 janvier 2014
Il s'agit de redonner consistance au mot "peuple" en l'appréhendant sous sa vitalité. De montrer qu'il n'existe qu'au pluriel, qu'il ne peut être saisi que dans sa diversité et sa complexité.
Commenter  J’apprécie          90
lecassinlecassin   21 janvier 2014
Les mots ne disent plus les choses et s’avèrent donc incapables de les modeler.
Commenter  J’apprécie          60
lecassinlecassin   17 janvier 2014
Le pays ne se sent pas écouté.
Commenter  J’apprécie          150
Videos de Pierre Rosanvallon (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Rosanvallon
Entretien avec Pierre Rosanvallon, historien et professeur au Collège de France.
Retrouvez toutes les émissions de France Culture avec Pierre Rosanvallon : https://www.franceculture.fr/personne-pierre-rosanvallon.html
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
autres livres classés : démocratie participativeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
409 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre