AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782889275618
128 pages
Éditeur : Editions Zoé (03/05/2018)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Cette lettre au peintre Ferdinand Hodler exprime la fascination qu'exercent les toiles du grand artiste sur l'auteur, en particulier celles qu'Hodler a peintes de l'agonie de Valentine, son grand amour. C'est aussi un texte d'hommage à la femme: Valentine a joué un rôle crucial dans l'art de Hodler, c'est elle qui a su libérer sa peinture. Lorsqu'ils se rencontrent, Hodler est un peintre reconnu, sollicité, fêté, mais Valentine révèle en lui une énergie et une liber... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Melinda_Celine
  20 août 2019
Le narrateur n'est pas un simple admirateur du peintre Hodler dont il sait aussi être un critique impartial. Il se met dans ses pas, et plus particulièrement, il le suit dans sa relation extra-conjugale avec Valentine. Celle-ci a été le modèle du peintre jusqu'à sa dernière heure, ce qui a soulevé des interrogations, d'autant plus que Hodler a été un piètre mari, ce que Berthe, sa femme, lui rend bien.
Au fil des pages, l'oeuvre du peintre, amenée par un style épistolaire qui traduit un respect et une proximité, est rendue vivante. Elle s'inscrit dans une vie où les regards du peintre vers la nature ou les corps - féminins souvent -, sont ceux d'un l'artiste et d'un l'amant.
Commenter  J’apprécie          190
lologer
  07 juin 2018
L'écrivain, dévasté par la mort de sa mère, transpose sa douleur dans une adresse à un peintre.
Commenter  J’apprécie          10
latoute1
  15 juillet 2018
Sensible et émouvant. Bien écrit. Littéraire.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
pasphilpasphil   11 juin 2019
p. 8 …, j'essaierai de comprendre vos colères et pourquoi, peignant la mort, vous avez peint la vie.

p. 22 Carl Vogt, le maître
C'est une anecdote qu'on répétera cent ans plus tard dans ma famille. Un certain Carl Vogt, premier recteur de l'université de Genève, matérialiste endurci, s'opposait à l'importance de la faculté de théologie. Il avait apostrophé publiquement son doyen : "Puisque la théologie se prétend la base de toute chose, il suffira qu'elle prenne sa place dans les caves de notre université."

p. 23 … Je lui reste reconnaissant de m'avoir appris à connaître la nature et ses lois. Il m'a montré que tout ce qui se passe dans la nature n'est que l'application répétée de lois immuables.

p. 24 … Tout excité, vous donnez l'exemple de Michel-Ange dont vous dites qu'il a réussi ses peintures et ses sculptures parce qu'il a étudié chaque muscle, chaque tendon du corps humain: "Si tu enlèves cette connaissance-là, tout ce que l'art visuel a créé pour l'éternité s'effondre."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SophieChalandreSophieChalandre   27 septembre 2020
Seuls existent les corps et le souvenir des étreintes, les morts n’ont plus d’âme.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Daniel de Roulet (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel de Roulet
Payot - Marque Page - Daniel de Roulet - L'oiselier
autres livres classés : peintreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4038 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre