AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782259185714
225 pages
Éditeur : Plon (12/09/1999)

Note moyenne : 2.81/5 (sur 42 notes)
Résumé :

Elle est belle, il est cultivé. Elle est journaliste, il est éditeur. Ils ne sont pas riches mais ont reçu en héritage une pièce d'un auteur tchèque. Sybil et François s'aiment jusqu'à faire l'amour face à un miroir, dans le ventre d'un théâtre parisien. Comme toujours au début d'un roman de Sagan, le monde a l'air de tourner rond: les producteurs sont cousus d'or, les rédacteurs en chef invisibles et les patrons de presse dépensiers. Même les intellectuels ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Lune93
  28 mai 2019
Et bien comme toujours, je retrouve la légèreté de SAGAN après avoir lus quelques livres noirs cela fait grand bien.
Environnement : théâtre, argent, sentiments, amour, amant, maîtresse, tromperie, femmes mûres, jeune homme.
Ma surprise : c'est la première fois que je lis dans un roman de SAGAN le mot Sida (histoire se déroulant dans les années 1990) et puis la fin reste...
Lu en mai 2019 - France Loisirs / Prix : 16,50 €.
Commenter  J’apprécie          130
garanemsa
  25 janvier 2021
Sagan Françoise
Le miroir égaré
Comme je l'ai déjà dit, bien que son écriture soit parfaite
Les sujets que l'auteure aborde ne sont pas ma tasse de thé.
4ème de couverture
Sybil et François sont des amants heureux que, semble-t-il, rien ne peut séparer, ni personne.
Monna, veuve richissime d'un industriel allemand et plus âgée qu'eux ainsi que propriétaire d'un théâtre à Paris, qui accueillerait la pièce qu'ils veulent monter n'a, elle, aucune illusion quant à son possible pouvoir sur François ?
Mais il arrive qu'à force de ne pas croire, de ne pas espérer, de ne pas imaginer, de ne pas se livrer, il arrive qu'à force de négations quelque chose se crée.
En mathématique, un moins multiplié par un moins égal un plus.
En amour aussi peut-être ?
Comme je l'ai dit je n'ai fait que survoler je voulais savoir mais superficiellement l'histoire, mais je suis revenue à mes premières impression, à part un ou deux livres j'avoue que cela ne m'intéresse pas du tout, à vous d'aimer ou pas .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
RobertB
  03 juin 2020
Mais quelle purge ! J'ai rarement souffert d'autant d'ennui durant une lecture. Certes, ce n'est pas mal écrit et quelques rares formules font mouche, mais alors, l'histoire est d'une inconsistance rare. Ce ne sont que des coucheries de parisiens qui se battent pour asséner la meilleure réplique. Quant aux personnages, ils constituent une caricature, entre Barbara Cartland et Marie-Claire. On ne sait que penser de ces vies sophistiquées et inutiles, que l'auteur, loin de nous disséquer, semble considérer comme allant de soi... Une purge, vous dis-je...
Commenter  J’apprécie          81
Shadow86
  16 août 2012
Quel ennui! Ce livre est mon premier Sagan et je vais m'obliger d'en lire un autre pour ne pas rester sur cette impression. Malgré la finesse de l'écriture, le récit est plat et sans intérêt (de mon point de vue en tout cas).
Commenter  J’apprécie          21
Marech20
  25 septembre 2017
Bof.. Un peu ennuyeux, on ne s'attache pas aux personnages que je trouve trop caricaturaux. J'ai l'impression qu'ils vivent dans un autre monde, loin des réalités... comme devait le faire d'ailleurs l'auteur..
Commenter  J’apprécie          11

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Lune93Lune93   28 mai 2019
Page 54 :
Il n'y avait plus que les femmes du monde pour dormir jusqu'à midi, et encore : les fêtardes. Les gens se levaient de plus en plus tôt pour faire des choses de plus en plus inutiles.
Commenter  J’apprécie          80
Belair55Belair55   06 février 2020
Néanmoins, elle n’était plus là. Il avait bien pensé à se tuer, la semaine qui avait suivi sa mort, mais il ne suffit pas pour se tuer d’avoir envie de mourir, il faut aussi ne plus avoir envie de vivre, et ça, c’est très difficile : être assez las de la vie, de chaque côté que l’on se tourne, pour n’avoir plus rien à lui demander.
Commenter  J’apprécie          10
sylvie2sylvie2   31 juillet 2012
C'était la première fois qu'un homme la troublait, la laissant une heure incapable de penser à autre chose qu'à lui.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Françoise Sagan (93) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Sagan
Julia Kerninon est écrivaine et docteure en lettres, spécialiste de littérature américaine. C'est en 2013 qu'est paru son premier roman, Buvard, qui a reçu de nombreux prix, dont le prix Françoise Sagan. Ont suivi le Dernier Amour d'Attila Kiss, lauréat en 2016 du prix de la Closerie des Lilas, Une activité respectable, texte personnel passionnant sur le métier d'écrire, et Ma Dévotion, inoubliable histoire d'amitié amoureuse entre une écrivaine et un artiste peintre. En 2020, elle publie aux éditions de l'Iconoclaste le roman Liv Maria, coup de coeur unanime des libraires de Dialogues.
Au cours de cette rencontre autour de Liv Maria, Julia Kerninon nous parle de son héroïne, résolument libre car fidèle à elle-même en toutes circonstances, de la notion d'enfance, de la fabrique d'un roman, et de l'importance des mots et des livres.
Pour retrouver son livre, c'est ici : https://www.librairiedialogues.fr/livre/17096634-liv-maria-julia-kerninon-l-iconoclaste
Et pour nous suivre, c'est là : INSTA : https://www.instagram.com/librairiedialogues FACEBOOK : https://www.facebook.com/librairie.dialogues TWITTER : https://twitter.com/Dialogues
À bientôt !
+ Lire la suite
autres livres classés : maîtresseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Françoise Sagan

De combien de livres Sagan est-elle l'auteur ?

Une dizaine
Une trentaine
Une quarantaine
Une cinquantaine

10 questions
110 lecteurs ont répondu
Thème : Françoise SaganCréer un quiz sur ce livre