AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2849904430
Éditeur : Editions des Equateurs (04/05/2016)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 11 notes)
Résumé :
En descendant la Via Appia, cette route mythique qu'empruntaient les légionnaires romains, les éléphants d'Hannibal, les esclaves de Spartacus et les chars de Césars, Jacques de Saint Victor nous invite à un voyage peu commun. Outre le fait qu'il déteste la marche et ne se départit jamais d'un décapant sens de l'humour, l'auteur est l'un des plus fins connaisseurs de l'Italie.
Au volant de sa vieille Fiat, il nous introduit dans l'Italie profonde. Loin des t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
charlitdeslivres
  15 juillet 2016
Ce récit est pour les férus de L'Italie, les passionnés de voyages, de ressourcements. C'est un livre pour les fanatiques de cultures et d'histoire. Ce récit sera fait pour toutes les personnes curieuses et qui ont envie de découvrir un peu plus la vie sur cette via Appia.
Ce récit c'est donc un beau voyage sans bouger de chez soi. Nous voilà sur la via Appia, la route qui traverse l'Italie du Nord au Sud. Lors de son road trip notre protagoniste va nous remplir d'anecdotes toutes plus enrichissantes les unes que les autres. On en apprend sur les origines de cette route, mais on en apprend surtout sur les habitudes et les moeurs de ses occupants. On va traverser les régions, on va traverser les époques. C'est un voyage dans le temps qui nous est proposé ici ! On se plait à écouter et découvrir toutes ces anecdotes.
C'est une fresque historique. Un voyage de tous les sens. On en apprend sur l'architecture, sur les habitudes culturelles et gustatives. On a des anecdotes amusantes, d'autres plus glauques, mais toujours d'une documentation chargée en histoire. J'aime les récits dans lequel l'aspect historique prend une place importante et nous abreuve de connaissances encore ignorées. Ici vous serez transporté tout au long de cette lecture !
Ce roman est fait pour les fanatiques des road trip rempli d'histoire. Il est fait pour les passionnés de l'Italie. Ceux qui veulent tout connaître, tout découvrir. Ce récit donne envie de tout plaquer et de partir le long de cette route pour découvrir ses paysages et ses occupants. On ne peut qu'être attiré par ce voyage. On n'est pas dans un roman, et on aime cette proximité avec le parcours suivi. Une intimité se crée avec toutes les personnes que l'on nous présente sur cette route, chaque faits historiques devient le notre et on s'approprie la Via Appia progressivement. C'es donc tout naturellement que l'on s'imagine sur ce chemin, dans cette voiture, comme ci un ami nous conter les anecdotes à connaître sur notre voyage.
Ce livre n'est pas à mettre dans toutes les mains, car il faut avoir conscience que l'histoire tient une place prédominante dans ce récit. Ce livre ennuiera donc tout ceux qui ne veulent pas plonger dans cette belle histoire d'hier et d'aujourd'hui. Là où l'on va suivre le décès gargantuesque d'un mafieux et découvrir que pour les Italiens c'est nous qui ne mangeons que des pâtes, excellent !
Lien : https://charlitdeslivres.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Melcleon
  05 juin 2017
De temps en temps, le bagage inutile, ou du moins inutilisé, que je traîne depuis mes années de fac – la licence d'histoire généreusement octroyée par l'Université – se révèle profitable. C'est le cas avec ce livre qui nous transporte dans la partie méridionale de l'Italie, sur ou plutôt, la plupart du temps, à proximité de la via Appia, cette antique voie romaine qui reliait la capitale à Brindisi et qui n'a pas totalement disparu. L'auteur, primitivement, nourrissait le projet assez déraisonnable de parcourir la distance (près de 500 km quand même...) à pied mais, parvenu à un endroit, non loin de Rome, où la voie est coupée par une autoroute, il jette l'éponge et décide de continuer en voiture sur des routes asphaltées grosso modo parallèles à la voie antique. C'est donc en tant que passager dans sa petite Fiat que nous l'accompagnons tout au long de ce voyage vers le Sud brûlant et que nous écoutons avec grand intérêt les commentaires que lui inspirent les lieux traversés. Commentaires historiques, bien sûr, en rapport avec l'Antiquité mais pas uniquement : au sud de Rome, bien avant Naples, on pénètre sur des territoires plus ou moins contrôlés par des (plutôt que "la") mafias, et les propos de Jacques de Saint-Victor nous rappellent qu'il est l'un des spécialistes français du sujet. Mais dans ce récit de voyage il a laissé au vestiaire son manteau de professeur : il y égrène aussi des souvenirs personnels, retranscrit les conversations qu'il tient avec des personnes de rencontre ou des relations qui ont la bonne idée d'habiter non loin de la via Appia. Un chapitre du livre est par exemple consacré à la cuisine, où l'auteur, assailli de tous côtés par des collègues de sa compagne (italienne), a bien du mal à défendre l'art culinaire français face à celui des Transalpins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Hekla_38
  26 juin 2016
Pour ceux qui aiment l'Italie, ses gens, son histoire, ses richesses culturelles, ses vestiges romains, sa gastronomie, ses empereurs romains, ses sages, ses philosophes, sa mafia ;-) ...
Pour ceux qui aiment flâner à travers des lieux délaissés par les touristes, aux premiers abords sans intérêts mais dont les vestiges ont tant à raconter...
Commenter  J’apprécie          70
ThierryA
  03 septembre 2016
Formidable ! L'auteur nous décrit son voyage sur la plus ancienne route d'Italie (une route Romaine évidemment), qui va de Rome au fin fond du sud de l'Italie. C'est magnifique, érudit, historique, touristique, humoristique, ponctué de remarques intelligentes et de coups de griffes sur notre société d'aujourd'hui. L'auteur met les pieds dans le plat et n'utilise pas le langue de bois pour condamner nos politiques et politiciens et l'hégémonie de l'Allemagne à laquelle est soumise l'Italie comme tous les pays du sud de l'Europe; idées auxquelles j'adhère complètement et pour finir c'est très bien écrit. C'est une découverte et j'ai passé un moment de réel plaisir en compagnie de cet auteur et de son périple.
Commenter  J’apprécie          20
tynod
  12 août 2016
Descendre la Via Appia de Rome à Brindisi comme passagère dans la petite Fiat de Jacques de Saint Victor est un vrai bonheur.
En compagnie d'un conducteur cultivé, pertinent, drôle , nous révisons l'empire romain, visitons de merveilleux villages oubliés, traversons les paysages sublimes du Mezzogiorno.
Parfois, au fil du voyage, l'auteur esquive quelques traits de sa vie privée et dessine le visage de l'Italie d'aujourd'hui .
Un régal , un livre savoureux, un plaisir de lecture.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Telerama   22 juin 2016
De Rome au sud de l'Italie, une flânerie historique et gastronomique peuplée de rencontres cocasses.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Hekla_38Hekla_38   26 juin 2016
La véritable liberté, ne cessait de me répéter Michela, c'est de pouvoir être soi-même avec l'autre, sans avoir besoin de fuir ou de faire des efforts pour être autre chose que ce que nous sommes.
Commenter  J’apprécie          70
ThierryAThierryA   13 septembre 2016
Armida, la brune, et Erminia, la blonde, avaient visiblement envie de parler. Leurs doux visages de madone m'avaient secrètement porté à les aborder ; un réflexe sans risque de vieux lion de cirque qui voulait encore se croire dans la brousse, avant de se surprendre à caresser les barreaux de sa cage.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Jacques de Saint-Victor (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques de Saint-Victor
Casa Bianca Jacques de Saint-Victor Éditions des Equateurs, collection Equateurs littérature, mai 2019
Arrivés à la cinquantaine, Michela et le narrateur ne supportent plus de vivre les vacances en touristes. Ils décident de restaurer un couvent en ruines, hérité par Michela dans la région de Lecce, pour y habiter. Tout se complique quand le couple découvre qu'il abrite un cercle de jeu aux mains de la mafia locale. ©Electre 2019
https://www.laprocure.com/casa-bianca-jacques-saint-victor/9782849905524.html
autres livres classés : récit de voyageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
412 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre