AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2377311598
Éditeur : Sarbacane (07/11/2018)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Gaspard et Pépé Narbier, les humains de Gurty et de Fleur doivent s’absenter durant une semaine. Leurs voisins, les Caboufigues, proposent de prendre leurs chiennes en pension jusqu’à leur retour. Les deux amies vont donc devoir vivre sous le même toit que leur ennemi préféré : Tête de Fesses. Mais le terrible chat n'entend pas céder un millimètre de son territoire à ses deux « étrangères »... La cohabitation ne s'annonce pas de tout repos !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Jangelis
  21 novembre 2018
Gurty, on voudrait ne jamais le quitter, c'est un régal, dommage que ça passe si vite !!
Ça commence dès la couverture : déjà, les précédentes m'avaient bien amusées, mais alors, la tête de Jean-Jacques là-dessus ..., avec le petit air étonné de Miss Gurty qui pointe derrière, je ne m'en lasse pas.
Comme les précédents, il s'agit bien ici d'un journal, des chapitres courts mais une vraie cohérence, une douzaine de jours début septembre, avec toujours le saint du jour, de Saint Pirate à Saint Onyx, en passant par Saint Spidi et Sainte Griotte, et sans oublier Saint Jean-Jacques ! Des petites illustrations rigolotes presque à chaque page, et une police de caractère qui de temps en temps se fait remarquer !
Mais ce n'est pas pour autant monotone, et si on retrouve avec plaisir les personnages des épisodes précédents, cet opus est original pour plusieurs raisons.
Gurty et Fleur se retrouvent devoir habiter chez Tête de Fesses, et entre la bêtise des jumeaux, et l'hostilité du chat, ce n'est pas de tout repos.
On a donc beaucoup plus que dans les tomes précédents la présence des enfants Caboufigues, mais surtout du chat (ce qui ne peut que me réjouir !)
Le parallèle entre ce que pense Jean-Jacques alias tête de fesses, et et ce que Gurty et Fleur imaginent qu'il pense est hautement comique.
D'autant que le chat tient lui aussi un journal, qui nous est proposé entre deux pages de celui de Gurty (comme les bonus dans d'autres Pépix). Et son langage est vraiment très châtié, un style littéraire, bien éloigné du naturel de Gurty :
"Certes, je sauve toujours les apparences et sur mon visage poupin, un voile stoïque se charge de masquer mon désarroi.
Mais au fond de moi, je suis anéanti.
Décharné.
Démantibulé.
Depuis que ces crasseuses ont colonisé mon empire, je vis avec la nausée pour seule compagne."
"On ne le répétera jamais assez : entraide, partage et bons sentiments sont mères de guerres et de grandes famines.
Aider son prochain ?
Quelle idée saugrenue !"
Inénarrable aussi le passage où tout un troupeau de moutons suit Fleur, texte et dessins rappelant leur instinct grégaire.
Sans oublier que quand Fleur a peur, elle fait pipi ....
J'ai déjà terminé ce tome 5, et c'est bien dommage.
Mais je n'avais pas le choix, j'ai au moins cinq de mes petits-enfants qui l'attendent avec impatience. (Les autres sont encore trop petits, mais ça ne va pas tarder !) Bon, c'est une excuse, parce qu'en fait, je n'ai pas pu m'empêcher de le dévorer sitôt reçu, alors que j'avais un autre roman en cours de lecture (en général, j'évite d'en lire plusieurs en même temps).
Juste un petit chapitre, allez encore un, encore quelques pages. Et voilà, c'est déjà fini !
J'avais été étonnée, après avoir suivi les quatre saisons de Gurty, de voir que l'année terminée, il y aurait un nouveau tome. J'espère à présent qu'un autre est en préparation !
Je ne peux pas vous raconter tout ce qui m'a fait rire là-dedans, il y en a tellement. Vous n'avez plus qu'à le lire aussi !
Les enfants de notre Club-Lecture (niveau CM) vont être joyeux à la prochaine réunion. Ils avaient élu la série de Gurty en tête de leurs lectures l'an dernier, et attendaient avec impatience la sortie de celui-ci.
Je suis épatée par le talent de Bertrand Santini, qui passe d'un style à l'autre avec autant de brio.
Du comique des Gurty au fantastique de Miss Pook, en passant par le Yark, couvert de prix. Et même un album.
Et je n'ai pas encore découvert tous ses livres, notamment le célèbre Hugo de la nuit.

Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
orbe
  14 décembre 2018
Dans ce tome l'impensable se produit ! Gurty et Fleur sont acceuillis chez leur ennemi, Tête-de-fesses.
Aucun des trois n'est à l'aise dans cette situation où il faut partager le même espace avec en plus les deux jumeaux de la famille qui sont toujours déchaînés.
Bien sûr, le chat, tente en permanence de rouler dans la farine nos deux chiennes préférées et l'écureuil lui-aussi s'en mêle.
C'est alors que gurty propose l'inenvisageable : cela ne serait-il pas plus simple de devenir amis ?
Un roman d'aventure et d'humour avec toujours autant de situations cocasses. le lecteur est plongé dans la petite tête d'un chien qui aime avant tout manger et jouer.
L'histoire est scandée en plusieurs épisodes ce qui facilite la lecture ainsi que de jolies petites illustrations.
Comme à chaque volume, nous retrouvons avec plaisir à la fin du volume le fan club de Gurty.
A découvir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          80
LeslecturesdeMaryline
  16 janvier 2019
Gurty est une chienne vraiment adorable et drôle (même si elle ne le fait pas exprès!). Nous lisons son journal intime et c'est à mourir de rire. Elle vit avec Gaspard, son humain, et aujourd'hui, ils ont décidé de prendre l'avion pour rentrer de vacances. Mais Gurty va encore une fois faire une bêtise et Gaspard va se retrouver à l'hôpital avec un pied cassé. Gurty est recueillie par son grand père mais ce dernier se retrouve également à 'hôpital (pas de chance quand même!). du coup, ce sont les voisins, Monsieur et Madame Caboufigues qui le recueillent avec Fleur, la chienne de papi. Mais ces derniers ont deux terribles jumeaux de 10 ans et surtout, le pire ennemi des deux chiennes : Tête de Fesses, le chat! Ces trois-là ne s'aiment pas du tout alors la cohabitation va vite devenir insupportable!
Je crois que ce tome est celui que j'ai le mieux aimé, il est à mourir de rire. Les deux chiennes sont trop drôles, surtout Fleur, tellement naïve mais gentille comme tout. On s'attache énormément à ces deux chiennes qui ne font qu'essayer de bien faire pour qu'on les aime tout simplement. Et Tête de Fesses est tout aussi drôle même si l'attachement n'est pas le même car il est l'ennemi! le récit alterne entre le journal de Gurty et celui de Tête de Fesses, j'ai adoré!
Cette série est vraiment parfaite pour les jeunes à partir de 8-10 ans! C'est drôle, frais, parfois très réel, bien écrit... En plus, pour les plus récalcitrants à la lecture, ces romans sont assez courts donc vite lus, ils sont même agrémentés d'illustrations aussi drôles que le texte qui lui, est écrit en gros caractères.

Je dois avouer que l'auteur est meilleur de livre en livre, car à chaque fois, nous le trouvons encore mieux que le précédent! Alors bravo à lui qui signe, non pas seulement le texte mais également les illustrations qui parsèment l'histoire.
Merci à Sarbacane de nous permettre de passer de si bons moments de lecture, merci à l'auteur de nous faire rire et voyager à travers Gurty, une chienne pas tout à fait comme les autres. Ma fille et moi adorons Gurty, elle est devenue notre chienne préférée!
Lien : http://leslecturesdemaryline..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cian89
  30 janvier 2019
Gurty, petite chienne et fidèle compagne de son humain Gaspard, tient un journal pour raconter ses aventures canines. Cette fois-ci on assiste à une cohabitation assez explosive entre Gurty et Tête de fesse alias Jean Jacques, le matou bien élévé. Des aventures toujours désopilantes, où l'auteur met en scène ses personnages dans des situations parfois rocambolesques, c'est jubilatoire ! Il nous régale aussi de ses dessins où les expressions des personnages sont hilarantes ! C'est rebondissant, c'est joyeux, c'est drôle ! Une fois de plus, on se réjouit de retrouver Gurty, notre petite chienne facétieuse !
Commenter  J’apprécie          00
Chrisbookine
  30 janvier 2019
Ce que je retiens de cette lecture...
Un énième opus toujours aussi revigorant et drôle. C'est une joie de retrouver Gurty, Fleur et son ennemi juré Tête-de-Fesses avec en prime le Journal de Jean-Jacques, le chat assassin (ou psychopathe à 4 pattes) qui concurrence Gurty en tant qu'écrivain.
Les aventures rocambolesques dans l'avion rappelle un épisode précédent. L'auteur use et (abuse ?) des mêmes ficelles, mais qu'en ça marche, pourquoi sans priver ?
Un bon moment de lecture pour se poiler et rire à gorge déployer. Des minutes de rire précieuses pour décompresser. Merci pour ce moment de détente !
Lien : https://chrisbookine.blogspo..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
NicolasFJNicolasFJ   27 octobre 2018
Les maisons, c'est fidèle comme les chiens. Vous pouvez les quitter cent fois, elles seront toujours là pour vous accueillir à votre retour.
Commenter  J’apprécie          70
agelagel   05 février 2019
Ici et là planait encore l'odeur de mon Gaspard.
En reniflant sa pantoufle, je me suis mise à pleurer. Vivre sans lui, c'était comme vivre à moitié. Mon humain est tellement tout pour moi !
Pour lui aussi, je suis plein de personnes à la fois. Souvent, je suis son bébé, comme quand par exemple il me cuisine un plat ou bien ramasse mon caca dans la rue. Mais parfois, quand il est triste, je vais me blottir contre lui pour lécher ses larmes ; et dans ces moments-là, c'est moi sa maman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JangelisJangelis   21 novembre 2018
Ainsi sont les chats.
On les recueille à l'agonie au fond d'une poubelle t, par pitié, on les invite à la maison pour manger un bout. Mais à peine arrivés, ils opèrent un coup d'État et, tels des tyrans sanglants et sans pitié, ils réduisent leurs bienfaiteurs en esclavage.
Commenter  J’apprécie          10
JangelisJangelis   21 novembre 2018
Jusqu'à l'âge de 23 ans, le cerveau humain n'est constitué que de gélatine et d'eau.
- Ah bon ? Et après 23 ans ?
- Il ne reste plus que l'eau.
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   21 novembre 2018
Laissez-moi vous dire : souvent, les gens sont méchants parce qu’ils ont peur.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Bertrand Santini (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bertrand Santini
Vidéo de Bertrand Santini
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Hugo de la nuit

A côté de quel endroit habite le jeune garçon?

D'une église
D'un supermarché
D'un cimetière
D'une école

8 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Hugo de la Nuit de Bertrand SantiniCréer un quiz sur ce livre