AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791023505832
Éditeur : Seuil Jeunesse (29/10/2015)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Créée à partir de composants humains prélevés sur des jeunes femmes hors norme, Marie a été conçue pour être une combattante. Après s’être un temps révoltée, elle a fini par accepter son sort. Déterminée et froide, elle est maintenant une mercenaire qu’on s’arrache dans le monde entier.
Au fil de ses missions, pourtant, ses origines multiples se rappellent à elle et la font vaciller. Et quelqu’un qu’elle croyait avoir oublié semble prêt à tout pour réveiller ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
verobleue
  09 décembre 2015
Merci aux Editions Seuil et à Masse Critique de m'avoir permis de recevoir « Trop humaine », la suite de « Resurectio », écrit par Amélie Sarn, dont la lecture est toujours aussi facile et agréable.
Marie, l'héroïne du premier tome, vit dans un hangar hyper protégée par des scientifiques et des sbires d’Hydra, une multinationale mystérieuse. Elle est toujours accompagnée de sa mystérieuse ombre noire et de ses aptitudes surhumaines. On sait depuis Resurrectio qu’elle est composée des corps de six adolescentes différentes et éveillée à la vie par Victor Franck. Apparemment, Marie l’ignore toujours et a fini par se convaincre d’être cette mercenaire, ce tueur froid et méthodique soumise à Hydra.
Il lui reste, malgré tout, quelques souvenirs émouvants de sa vie à Genève avec Liam l’adolescent rencontré à l’école et Malo, son petit frère différent.
Au fur et à mesure de ses missions, Marie découvre son origine artificielle, sa création par celui qu’elle croyait son père, instrumentée pour devenir une machine à tuer. Les différentes parties de son corps se révoltent, se distinguent pour lui apporter des émotions inhabituelles et réveiller son humanité. L’origine des différentes jeunes filles qui la compose va être le fil rouge qui la fait voyager dans le monde entier, suivie par Liam, son amoureux qui ne l’a pas oubliée

Cette suite garde toujours son côté « jeunesse », accessible aux jeunes lecteurs. J’ai passé un bon moment même si j’en attendais plus de suspense.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
leslecturesdeVal
  15 janvier 2016
Mon avis: Comme vous le savez surement si vous me suivez, j'avais adoré le 1er volume de cette duologie, vous pouvez lire ma chronique Ici, c'est donc avec une grande impatience que j'attendais la sortie de ce tome là et avec un réel bonheur que je retrouvais Marie, l'héroïne de cette histoire et bien je vous assure que ce second et dernier volet est encore une très belle réussite. L'histoire, le sujet, les personnages et la plume de l'auteure font que j'ai encore tété agréablement surprise par ma lecture et j'avoue que je suis un peu triste que cela ne soit qu'en deux volumes.
Du coté de l'histoire: Nous retrouvons Marie, là où nous l'avions laissée auparavant, anéantie par la perte du jeune Malo, le frère de son ami Liam, tué par les agents d'Hydra et par la découverte de qui elle est réellement. La jeune fille pense alors qu'elle est un véritable monstre et décide de faire ce quoi elle a été créée c'est à dire tuer pour le compte d'Hydra la société dirigée par l'affreux Munde. Mais alors qu'elle part régulièrement en mission, elle va commencer à apprendre à connaitre les différentes jeunes filles décédées qui composent maintenant son corps, puisque depuis quelques temps des flash-back de vies qu'elle ne connait pas apparaissent dans ses pensées et qu'elle décide de plonger dans les vies de ces six jeunes filles.
De son côté, Liam n'a pas pu oublier l'intrigante Marie. Passé le chagrin de la perte de Malo, il se lance à la poursuite de celle-ci mais il va découvrir pas mal de choses qui peut être le stopperont dans ses recherches ou alors l'amour qu'il éprouve pour Marie sera plus fort que cette réalité si terrible.
Du coté de l'écriture: La plume d'Amélie Sarn est toujours aussi addictive, une fois la première ligne lue j'ai été happée définitivement dans ma lecture, l'écriture est fluide, agréable, pas de fioriture qui pourrait alourdir l'histoire mais assez de détails pour que l'on comprenne aisément, des personnages attachants malgré la dureté de certains moments, une très belle combinaison de personnages, lieux et histoire, tout est parfait.
En conclusion: Ce deuxième volume est aussi bon que le premier, il clôture à la perfection cette diptyque avec un final est incroyable ...
Je recommande vraiment ces deux romans qui nous plonge dans une histoire mêlant le fantastique au thriller.
Une auteure à suivre ou à découvrir d'urgence.
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Rob7
  04 décembre 2015
Dérriére TROP HUMAINE ce cache une héroïne une tueuse professionnel qui appartient à la société HYDRA. L'entreprise spécialisée dans la recherche médicale. En réalité l'essentielle du travail est consacré à l'armement technologique, la mise au point de virus et l'amélioration physique des soldats. HYDRA à des contact très privilégiées avec des dirigeants de grandes démocraties et avec des dictateurs les terrifiants. Marie notre héroïne est un être hybride assemblé de plusieurs partie du corps prise à des cadavres de plusieurs sujets. Sont métiers est de réaliser des missions sous l'autorité du pdg d'HYDRA un dénommé Munde. Notre aventurière va être mise à dure épreuve de plus des sensations nouvelle qui sont ancrées en elle surgies et l'oblige à ce poser des questions sur elle même d'ou bien t'elle? Comment ce fait-il quelle sache jouer du piano? de livre et cette aventure va vous emmenez à découvrir Marie et sont passé et de comprendre la relation entre elle et Liam. Dans rythme soutenu l'auteur nous fait découvrir un monde de violence, manipulation et technique. Merci à Babelio et au édition du Seuil de nous permettre de découvrir un nouvelle auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Malicie
  18 janvier 2016
'avais plutôt apprécié le premier tome, qui nous livrait une version moderne du célèbre mythe de Frankenstein. Marie est le fruit d'une expérience morbide qui doit servir comme arme de guerre. On terminait donc le premier livre sur une fin tragique et tout en suspens.

Malheureusement, si je regrettais parfois que l'auteure laisse traîner les émotions de Marie à tout bout de champ pour combler certains chapitres, cette fois-ci, tout est allé trop vite !
On retrouve Marie, qui travaille désormais pour Hydra, en train d'accomplir ses sombres missions. Guidée par cette ombre qu'elle seule ne voit, la jeune femme abat ses cibles avec une précision qui ne faillit jamais. Jusqu'à ce qu'une enquête la pousse à voyager dans certains pays en lien avec les filles qui fragmentent son corps. Dès lors, Marie a l'impression de revivre la vie de ces malheureuses et pense même perdre ses pouvoirs pour devenir... humaine.
Je trouvais vraiment cette idée ingénieuse, de permettre à Marie d'être enfin humaine en comprenant les êtres qui font d'elle une créature anormale. Mais l'auteure ne prend pas assez de temps pour décrire ses émotions, les pays qu'elle parcourt ou même sa relation avec Liam !
Le jeune homme, qui a perdu son petit frère plus ou moins à cause d'elle, la cherche sans relâche et lui porte secours plus d'une fois sans que cela soit vraiment réaliste. Il est à peine répugné par la véritable nature de Marie et l'aime profondément même si ses émotions sont peu décrites. C'est plat, tout s'enchaîne ultra-rapidement sans nous laisser le temps de détester ou aimer les personnages.
La fin reste le pire, dans le genre vite-fait bien-fait. Elle devient humaine, le méchant d'Hydra sort de leur vie et les deux amoureux pourront être ensemble. Je ne sais pas si l'auteure en avait marre de cette histoire, qu'elle voulait passer à autre chose très vite, mais on en a l'impression pendant tout le livre !
Du coup, ma critique me semble aussi vide que son roman : il n'y a pas grand chose à dire.
Lien : http://la-plume-lucille.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
figolune
  29 décembre 2015
Bien que ce soit la suite d'un roman déjà paru, soyons honnête il est écrit de telle façon qu'on peut le lire indépendamment de l'autre, ce qui est très appréciable.
On retrouve dans ce livre tous les ressorts de la littérature à destination des ados : un peu d'amour, un peu d'action, un peu de noirceur, un peu de recherche de soi. L'écriture n'est pas fameuse, il y a des erreurs de syntaxe (c'est vraiment dommage!), mais cela se lit vite, et facilement. Ce livre est fait pour toucher sa cible, il réussit son pari admirablement bien. Et puis, ça change un peu des livres pleins de "je t'aime moi non plus" qui paraissent en ce moment, dans celui ci, c'est la recherche de soi même qui est au centre de tout.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
verobleueverobleue   08 décembre 2015
Voilà ce qu'est l'amour : des sensations mêlées de plein et de vide, de joie et de peur, de bonheur et d'appréhension.... Oui, l'amour est tout cela, et ce qui lie ces sentiments ensemble, c'est le désir que l'autre soit heureux à tout prix.
Commenter  J’apprécie          80
Rob7Rob7   04 décembre 2015
Le sujet est fascinant. Son apprentissage est beaucoup plus rapide que je ne l'avais espéré. Ma réussite est complète. J'ai créé de toutes pièces un humain amélioré.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Amélie Sarn (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amélie Sarn
Extrait de la conférence "Tant qu'on a la santé ! Epidémies, labos et petites gélules" avec Clément Bouhelier, François Rouiller, Amélie Sarn et Cindy van Wilder.
autres livres classés : frankensteinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Etes-vous aussi Les Proies

Quel est le nom de famille de Margot?

Dunnett
Donnet
Donnette
Danette

20 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Les proies de Amélie SarnCréer un quiz sur ce livre