AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782260016397
168 pages
Éditeur : Editions Julliard (02/10/2003)
3.48/5   21 notes
Résumé :
Une bouchère qui finit au carmel, un écolier qui, pour sa rédaction, n'ose raconter ce qu'est "un soir, à la maison", Un auteur qui signe dans une librairie avec le secret espoir d'apercevoir enfin ce mystérieux lecteur qui lui écrit depuis tant d'années... Annie Saumont porte sur ces personnages - et quelques autres - ce regard plein de tendresse et d'humour grinçant qu'on lui aime tant. Annie Saumont trace à la chaux rire. Nouvelliste pur-sang, experte dans l'art ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
5Arabella
  09 août 2016
Un recueil de 18 nouvelles, très brèves, juste quelques pages à chaque fois. le récit est souvent à la première personne, ce qui est au centre de chacun de ces très brefs textes, ce sont les personnages. Mi-monstres, mi-victimes, personnages très ordinaires, dans la vie desquels il ne se passe pas grand chose, et surtout pas grand chose de positif, d'heureux. Ils sont pour la plupart d'entre eux terriblement solitaires, même plus en espoir de quelque chose, et quand il leur reste un petit espoir, il est forcement déçu. Même le personnage de la première nouvelle, dont on pourrait penser qu'il ressemble à l'auteur (une femme écrivain...), qui est tout heureuse de rencontrer enfin son lecteur le plus fidèle et le plus ancien, sur le compte duquel elle a visiblement un tant soit peu fantasmé, ce qui laisse supposer par ailleurs une certaine solitude, sera déçue dans son attente, mais je préfère ne pas vous dire de quelle façon. Car un des grands intérêts de ces récits, est leur chute, cruelle et douloureuse, ou désespérée. Mais c'est au chaque lecteur de la découvrir.
Et puis il y a aussi l'écriture d'Annie Saumont, lapidaire, acérée, tranchante, outil au service de son propos. Elle se coule dans la façon de parler de ses personnages, dont une bonne partie sont des gens simples, et pas forcement instruits. Elle arrive à capter leurs personnalités et leurs ressentis, sans surtout s'apesantir à élaborer des sentiments ou des idées, il ne s'agit surtout pas dans l'univers d'Annie Saumont de faire du sentimentalisme. Elle a un côté immédiat, tout en étant très travaillée.
Annie Saumont maîtrise à merveille l'art de la nouvelle, elle nous propose des textes lapidaires ou chaque mot compte, dont l'ironie amère et la cruauté toujours sous-jacente ne plairont toutefois pas à tout le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kittiwake
  15 juin 2011
Recueil de nouvelles, prenant leur source dans le quotidien, épicé de sentiments forts, l'amour, la haine, la vengeance…
Une écriture précise, affutée, et qui fait mouche à chaque fois
Commenter  J’apprécie          80
frandj
  06 février 2017
J'ai entendu parler d'Annie Saumont pour la première fois dans un atelier lecture. Ces échanges sur la production littéraire sont toujours stimulants, même si l'impulsion pour découvrir les livres qui me sont recommandés tarde à venir...
J'ai enfin lu ce recueil de nouvelles de cette auteure: dix-huit textes très courts, percutants, centrés sur un seul personnage et une seule situation. Une écriture nerveuse, un style parfois télégraphique. Des protagonistes humbles, souvent des laissés-pour-compte de la société. Une ambiance complètement désenchantée, une cruauté douceâtre. Toutes les nouvelles ne m'ont pas semblé réussies. Mais j'ai particulièrement apprécié l'art d'Annie Saumont dans "Chambre", "Un soir à la maison" et surtout "Pull".
Commenter  J’apprécie          20
sandrine68
  26 juillet 2015
toujours le talent de la nouvelliste qui entre dans la tête et le style de personnages complètement différents, aussi bien des machos détestables ("Restaurant") que des amoureux tragiques ("Something is missing" "TGV.La gare") et surtout des marginaux mis à part par une sorte de démence ("pull", "chocolats pralinés")
Commenter  J’apprécie          10
tantquilyauradeslivres
  17 septembre 2018
Voici un recueil de nouvelles qui met en scène toute une galerie de personnages qui nous content leurs désillusions et leur solitude.
Qu'il s'agisse d'un auteur qui attend de rencontrer le mystérieux lecteur qui lui écrit depuis des années, d'une enfant qui n'ose raconter dans sa rédaction ce qui se passe chez lui le soir ou d'une femme qui ne met plus que cinq bols sur sa table le matin au lieu de six pour cause de divorce, les personnages ne sont pas forcément très épanouis. Avec une certaine ironie, l'écriture acérée d'Annie Saumont parvient à nous entrainer, en quelques pages seulement, dans la vie de ses personnages.

L'amertume est au rendez-vous sans pour autant donner un ton triste à ses histoires et les chutes sont souvent très réussies. Un bon moment de lecture.
Lien : http://tantquilyauradeslivre..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   18 janvier 2013
Y en a qui se lavent les mains vingt fois par jour, y en a d’autres qui se donnent un mal fou pour que leurs livres sur l’étagère, leurs papiers sur le bureau, leurs chaussures en bas du placard soient parfaitement alignés. Les vérificateurs reviennent encore une fois vérifier que leur porte est fermée. Paraît que ce sont des malades.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   18 janvier 2013
Quand on a vécu une enfance tout encombrée de parents de frères et sœurs et de copains on est satisfait d’en être débarrassé on se sent libéré. À l’âge adulte me retrouver seul ça a été pour moi comme un cadeau.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   18 janvier 2013
La solitude, on croit en jouir pleinement. Et puis à la longue on déchante, ça suffit, on se rend compte qu’à nouveau on a envie d’affection, de partage.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   18 janvier 2013
Si on en fait un rituel quotidien il est improbable qu’on remarque un changement. On peut prétendre qu’on ne change pas. Du jour au lendemain j’étais exactement la même. Le lendemain du jour aussi. Pourtant on change.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   18 janvier 2013
Malgré que les cours te débectent t’es un gars plutôt scientifique alors tu ris de ce qui me stresse, moi qui écris des poèmes.
Ben oui, c’est con d’être poète. Vaut mieux s’intéresser aux équations et aux formules.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Annie Saumont (1) Voir plusAjouter une vidéo

Annie Saumont : Noir, comme d'habitude
Filmé dans le salon puis la cuisine de la Villa Strassburger à Deauville, Olivier BARROT présente un recueil de nouvelles de Annie Saumont "Noir comme d'habitude", en racontant l'une d'entre elles : l'histoire de Joseph.
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Comment voyager avec la Saumont ?

Peut-être qu'Annie passera vous voir un soir ..............?.................

de carnaval
Noël
à la brune
à la maison
à la fraiche

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Annie SaumontCréer un quiz sur ce livre