AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290357477
288 pages
Éditeur : J'ai Lu (06/10/2021)
3.39/5   45 notes
Résumé :
1913. Victor Samson veut réaliser le rêve de son père, Jacob, et faire découvrir au monde entier la Jacobine, une boisson gazeuse qui fait des miracles. Comptant embarquer pour l’Amérique, Victor se retrouve, bien malgré lui, soldat dans les tranchées, puis espion à Berlin, héros de la Révolution soviétique, et acteur à Hollywood.
Il croisera sur sa route Albert Einstein, Jean Jaurès, Trotski, Charlie Chaplin, rencontrera la plus belle des amitiés, les visage... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
3,39

sur 45 notes
5
1 avis
4
13 avis
3
10 avis
2
1 avis
1
0 avis

palamede
  03 octobre 2020
« À chaque endroit où il posait son sac, on lui demandait où il allait. Il répétait : En Amérique, réaliser le rêve de mon père. »
Si Victor veut réaliser le rêve de son père — qu'une avenue américaine un jour porte son nom — c'est que le pauvre homme est mort dans des conditions affreuses, victime de l'ostracisme (et de l'anti sémitisme) alors qu'il faisait le bien autour de lui avec un remède de son invention, la Jacobine. Un rêve qui va conduire Victor à rencontrer des personnages célèbres, à connaître la guerre et ses horreurs, et l'amitié, la vraie, celle qui crée des liens indéfectibles pour la vie. Victor qui va devenir aussi un héros de l'Union Soviétique, un acteur à Hollywood, et même découvrir avant l'amour sur la route de la Chine.
Dans ce beau roman d'apprentissage (merci à Babelio et aux Éditions Flammarion) Laurent Seksik revient sur un sujet qui lui est cher : la persécution des juifs. Mais pas seulement. Alliant noirceur et fraîcheur, humour et action, il adresse aux jeunes adolescents un utile message de tolérance et d'espoir. À l'heure où les racistes de tous poils intensifient leur discours haineux, il montre comment L'étranger peut devenir un Bouc émissaire, celui sur qui on fait porter tout le poids des malheurs, mais aussi celui dont le fils peut devenir, malgré l'adversité et les doutes, un jeune homme qui va au bout de ses rêves.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          769
LambertValerie
  02 octobre 2020
Tout comme la trentaine de personnes sélectionnées pour la rencontre avec Laurent Seksik, j'ai reçu :La folle épopée de Victor Samson.
Je connais très bien les livres précédents de cet auteur que j'apprécie beaucoup.
Ce roman s'adresse au roman jeunesse, ce qui au prime abord à pu décevoir nombre d'entre nous.
Cette folle épopée paraît bien rocambolesque par la série d'aventures et surtout les rencontres que va faire Victor.
Sous cet aspect un peu léger, apparaît tout de même bien des thèmes et des personnes qui fascinent Laurent Seksik. Je pense notamment à la rencontre fabuleuse avec Einstein, qui ne nous étonne pas quand on a lu: le cas Eduard Einstein qu'à écrit Laurent Seksik. Et dont la lecture vaut plus d'un détour.
Subrepticement, Seksik dans : L'épopée fait allusion à la vie merveilleuse d'Einstein mais aussi à sa tristesse sans dévoiler le fils d'Einstein qui vivra la plus grande partie de sa vie dans un asile et qui sera le grand drame d'Einstein.
Dans l'épopée, Laurent Seksik nous parle aussi de la filiation père /fils, de son admiration pour son père qui nous renvoie à son très beau livre: Un fils obéissant, d'ailleurs L'épopée est dédiée à ses fils.
Et, puis pour ces jeunes générations de lecteurs à venir, il sait évoquer la Shoah et le destin et sort d'enfants qui n'auront pas eu la chance de vivre une vie d'adulte.
J'aime aussi son humour particulier pour parler des russes blancs et rouges, et les allusions entre : Devenir communiste ou aller en Sibérie..
Bref, vous l'aurez compris, ce livre est un grand tiroir avec plein de petits tiroirs dans l'oeuvre de Laurent Seksik.
Je suis ravie de pouvoir le rencontrer prochainement.
Un petit complément à cette critique après la rencontre ce soir avec Laurent Seksik.
Très enrichissante pour comprendre les motivations et savoir pourquoi et comment l'envie d écrire survient.
Merci à Laurent Seksik dont l'intégrité est sans faille et cet humour salvateur dans cette période trouble. Moment très émouvant lors de sa rencontre avec Le Clezio et la narration de ce cadeau d'un monde d'hier
Les anachronismes n'entachent en rien cette transmission que vous avez très bien évoqué tant par votre filiation familiale mais aussi au travers de ces écrivains hors pair que sont Zweig, Kafka et Gary.
Bonne route à vous et à la grande impatience de lire le livre sur Kafka.
Un grand merci aussi à. BABELIO.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
cvd64
  27 septembre 2020
"Le petit cousin de Tintin" alias Victore Samson prend la relève et fait le tour du monde en quelques mois pour honorer la mémoire de son père.
Livre jeunesse qui mêle L Histoire et des personnalités du XXème siècle (où on retrouve Albert Einstein, héros récurent de l'auteur et pour mon plus grand bonheur aussi) avec les péripéties de notre héros.
Laurent Seksik donne à conter et à raconter aux plus jeunes et j'espère que son ouvrage trouvera un très grand nombre de lecteurs car tant par son écriture très contemporaine que par les sujets universels abordés il invite à la lecture et à la redécouverte des choses simples de la vie.
Merci à Laurent Seksik, les éditions Flammarion et à Babélio pour cette avant première, en attendant de rencontrer l'auteur.
Commenter  J’apprécie          160
letilleul
  22 novembre 2020
Ce roman initiatique porté par un héros rempli d'audace, de courage et d'optimisme qui relève les épreuves les unes après les autres est en plus enrichi par son contexte historique. Ce premier roman pour la jeunesse de Laurent Seksik reprend des thèmes qui lui sont chers comme la transmission, les destins croisés de personnages illustres et d'anonymes à travers l'Histoire du monde. Dans cette épopée historique, les rencontres avec les personnages célèbres comme Einstein sont une superbe façon de s'intéresser à la théorie de la relativité. Et rend les passages de l'histoire fluides et passionnants. Une très belle lecture pour déclencher une irrésistible envie de se cultiver.
Lien : https://liresousletilleul.ov..
Commenter  J’apprécie          200
FabtheFab
  23 février 2021
Laurent Seksik est l'auteur de Les derniers jours de Stefan Zweig et le cas Eduard Einstein. La folle équipée de Victor Samson est son premier roman pour la jeunesse.
Victor est né en 1900 à Mondino et il vit avec ses parents Rachel et Jacob, apothicaire et inventeur de la Jacobine, un remède à tous les maux. Victor sauve un jour Mathilde Grangin attachée à un arbre par le fils du maire, Octave Fontaine et son sbire, Antoine Gribouille. Pendant ce temps, le village accuse Jacob, pille sa pharmacie et Jacob meurt dans l'incendie de sa boutique provoque par les habitants. Sa mère, Rachel, envoie Victor chez son frère Mathias à Nice mais il s'y ennuie et décide de partir aux États-Unis d'Amérique pour négocier à Atlanta le secret de la Jacobine avec le président de Coca-Cola. Il part à Marseille, embarque dans un navire qui fait naufrage et doit prendre le train jusqu'au Havre. Il est alors arrêté en août 1914 accusé d'être déserteur et envoyé au centre de commandement de Nevers. Il est enrôlé et devient soldat à quatorze ans. Dans les tranchées, Victor devient ami avec Alphonse et après quatre années de guerre, ils se retrouvent à Paris, Alphonse ayant perdu la vue à cause des gaz toxiques des tranchées. Dans un café, un russe blanc, Dimitri Alexandrovitch Pavline leur vole le secret de la Jacobine. Ils partent sur ses traces à Berlin et rencontrent dans le train un journaliste Bertrand de la Tour-Maubourg qui les invite à rencontrer Albert Einstein. A Berlin, Victor et Alphonse traquent le malfaiteur mais celui-ci est déjà pourchassé par une aristocrate acquise à la révolution bolchevique, la princesse Olga. Elle les emmène à Moscou ou ils sont accueillis comme des héros, Victor Jakubovitch Samson et Alphonse Ferdinandovitch Delamanche par Léon Trotski. Cependant, leur crainte de finir en Sibérie les pousse à fuir et ils prennent le premier train pour Pékin. Victor rencontre au cours de ce voyage Chang-Juan de la province de Tian-Jin promise comme concubine à un terrible seigneur mais il lui promet de la sauver un jour. Avec Alphonse, Victor poursuit sa route pour Shangai ou ils prennent un bateau pour Los-Angeles. A Hollywood, ils se retrouvent malencontreusement sur le tournage d'un western tourne par Charlie Chaplin qui les accueille chez lui. Enfin, ils prennent le Trans-America Los-Angeles Phoenix Dallas Memphis Atlanta, but ultime de leur voyage ou Victor doit négocier le brevet de la Jacobine avec la maison Coca-Cola.
Un roman joyeusement déroutant avec les aventures rocambolesques de deux jeunes hommes à travers le monde du début du vingtième siècle aux années 1920. le rythme est trépidant et le ton est léger. Nous pouvons regretter certaines rapidités dans les péripéties comme la première guerre mondiale dans les tranchées traitée en un chapitre et une volonté de faire apparaître des personnages historiques sur lesquels l'auteur a travaillé mais qui manquent d'épaisseur romanesque. Enfin, l'absence de contextualisation réserve ce roman à de jeunes lecteurs connaissant bien l'histoire de la première moitié du vingtième siècle en France et en Europe - première guerre mondiale, révolution bolchevique, mouvements spartakistes en Allemagne, début du socialisme en France etc. Par ailleurs, les notes en bas de page de l'auteur a son lecteur s'adressent nettement à des lecteurs adultes
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Ricochet   23 février 2021
Extrêmement distrayant et sans longueurs, porté par un narrateur externe attentionné, un tome unique « au goût de paradis » !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
DeboDebbyDeboDebby   23 septembre 2020
Ils se murmurèrent leur premier je t'aime. Un je t'aime qui serait le plus beau de toute leur existence, dont ils garderaient à jamais le son, le goût un peu sucré, le délicieux parfum, un je t'aime de garçon et de fille, gêné, pudique, sincère, un je t'aime qui embrassait une adolescence entière, voulait dire à la fois l'immensité de leurs sentiments et la tristesse des départs. Puis sans pouvoir ni l'un ni l'autre s'en empêcher, tous deux se mirent à pleurer, l'un face à l'autre, les larmes coulaient sans discontinuer, toutes les larmes qu'ils pouvaient verser, puisqu'ils étaient certains tous deux, non pas seulement de se dire adieu, mais de dire adieu à ce qu'ils avaient de plus précieux dans leur jeune existence: la beauté et l'innocence de leur premier amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
letilleulletilleul   22 novembre 2020
RÈGLES D’UTILISATION DE LA JACOBINE
(Le créateur, Jacob Samson, décline toute responsabilité en cas d’utilisation non conforme.)
1. Poser la bouteille sur le rebord de la fenêtre 24 heures.
2. Agiter vers les quatre points cardinaux (boussole non fournie).
3. Laisser reposer 3 minutes.
4. Verser 20 centilitres de Jacobine dans un verre à bords carrés (également non fourni).
5. Fermer les paupières. (Fermez-les réellement, ne trichez pas !)
6. Boire lentement.
7. Retourner vaquer à ses occupations habituelles.
LA JACOBINE N’EST ABSOLUMENT PAS DANGEREUSE POUR LA SANTÉ.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
palamedepalamede   05 octobre 2020
Un père n’est pas celui qui donne la vie, un père est celui qui donne l’amour.
Commenter  J’apprécie          332
cvd64cvd64   27 septembre 2020
Oh, vous savez, nous les journalistes, avec un chien écrasé, on fait un histoire d'une page entière dans le journal. Je suis certain que votre parcours est passionnant § Je vois déjà le titre de l'article: l'aventure extraordinaire, non, la fameuse épopée de... comment vous appelez-vous déjà?
Commenter  J’apprécie          60
mimouskimimouski   03 octobre 2020
- T'es vraiment déprimé si tu as oublié que la terre était ronde. Et qu'il suffit de continuer tout droit d'un point à un autre pour arriver à là où on veut aller.
- La terre est peut-être toujours ronde, mais vu ce que j'ai vu depuis que j'ai quitté Mondino, elle ne tourne pas vraiment rond.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Laurent Seksik (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Seksik
Vous n'étiez pas à la rencontre avec Laurent Seksik à le Divan - Librairie pour parler avec lui de son premier roman jeunesse ?
Qu'à cela ne tienne, il nous présente ici en vidéo 'La Folle Epopée de Victor Samson', paru récemment chez Flammarion Jeunesse.
LIVRES DISPONIBLES ICI : https://bit.ly/3jehB5K
Tous nos conseils de lecture ICI : https://www.librairie-ledivan.com/
Suivez le Divan sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/divanlibrairie/ Twitter : https://twitter.com/divanlibrairie Instagram : https://www.instagram.com/librairieledivan/
autres livres classés : épopéeVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2444 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..