AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782756017044
224 pages
Akata (14/10/2009)
4.38/5   143 notes
Résumé :
"Cela fait maintenant trois ans qu’Akihiro vit avec sa grand-mère.

Et il n’est pas au bout de ses surprises !

L’arrivée d’un nouveau venu à l’école viendra notamment perturber le quotidien du jeune garçon.

Jusqu’alors leader incontesté de la course à pied, Akihiro va en effet trouver en ce nouvel arrivant un adversaire à sa mesure..."
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,38

sur 143 notes
5
14 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Yendare
  23 janvier 2019
Cette série est décidément très sympathique et agréable à lire. C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Akihiro et sa grand-mère à Saga où ceux-ci malgré leur grande pauvreté continuent de vivre avec un optimisme et une bonne humeur qui fait sourire.
Troisième tome de la série et troisième fois où je me retrouve à la fin de ma lecture le sourire aux lèvres et de bonne humeur après avoir lu ce manga aux personnages attendrissants. Akihiro continu dans ce tome tranquillement de grandir et de se faire de nouveaux amis et compagnons tels qu'ici l'adoption d'un jeune chiot abandonné. Sa grand-mère est quant à elle toujours imaginative pour réfréner les envies d'Akihiro n'ayant malheureusement pas les moyens de lui acheter tout ce que celui-ci voudrait mais qui fait tout ce qu'elle peut pour que celui-ci ne manque de rien. En plus de celle-ci Akihiro peut compter sur ses amis et notamment son fidèle ami Nanri toujours prêt à l'aider en toutes circonstances.
Enfin bref un troisième tome très sympathique à lire, je lirais donc prochainement la suite qui m'attend déjà sur mon burreau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
mh17
  20 janvier 2021
Une sacrée mamie est un manga qui me donne la pêche !
1960. Akihiro a bientôt dix ans ! Trois ans qu'il est à Saga, à la campagne, avec sa mamie. Par manque de moyens, il est hors de question de pratiquer le judo ou le kendo avec les copains mais son astucieuse mamie lui a conseillé la course à pied. Et ça marche ! le petit adore ça et prépare intensément la fête annuelle des sports de l'école en courant quotidiennement à travers tout le village. Mais, voilà qu'un petit garçon le dépasse. Vous verriez sa tête ! J'ai ri ! Les dessins sont absolument craquants ! Mais l'affaire est sérieuse. Tous les copains comptent sur lui pour la course de relais, il y va de l'honneur de la classe...L'histoire va occuper cinq épisodes avec plein de rebondissements, des rires, des larmes, formidable. Dans l'épisode suivant, l'eau de la rivière a gelé. Il faut se passer de manger les légumes du marché que la la rivière charrie d'habitude. Et ses chaussures à semelle de caoutchouc sont trouées. Et sa mamie qui ne lui a même pas souhaité son anniversaire ! Et la maman me direz-vous ? Un coup elle doit venir à Saga et elle ne vient pas et puis quand on ne s'y attend plus... Elle est très jolie sa maman et chante comme un rossignol. Tous les copains en sont amoureux, surtout Nanri. Et si elle ramenait Akihiro à Hiroshima ?
Vivement le tome suivant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
babel95
  08 septembre 2016
Le tome 3 d'Une sacrée mamie nous permet de retrouver le petit Akihiro et sa grand-mère Osano, avec en toile de fond, la vie difficile à la campagne, dans les années de l'après-guerre, au Japon.
A travers neuf nouvelles petites histoires, nous en apprenons un peu plus sur la vie quotidienne de nos deux héros : l'organisation de la fête annuelle des sports, à laquelle Akihiro, champion de course à pied, va participer... Comment Mamie va tout faire pour que les dix ans d'Akihiro soient fêtés comme il se doit, alors que la misère est omniprésente....
Ce tome 3 ne nous déçoit pas : humour, bonne humeur et gentillesse sont toujours au rendez-vous. Les sentiments sont dépeints avec une grande finesse : ainsi le professeur d'Akihiro prétexte un mal de ventre pour faire en sorte d'échanger son panier repas avec celui du jeune garçon, qui ne contenait qu'un peu de riz et une prune salée....Mamie fait tout son possible pour qu'un père retrouve sa dignité face à son fils qui le croyait mort...
Que dire des représentations graphiques : elles sont d'une grande précision : les visages d'Akihiro, de Mamie, de Nanri sont vraiment soignés : on retrouve les traits de la vilaine grand-mère Tome dans ceux de son petit fils ! Les expressions, l'étonnement, la joie, sont particulièrement bien représentés dans les traits du visage d'Akihiro et de sa mère, Hideko.
Au final, un manga tout simple qui se lit d'une traite avec beaucoup de plaisir, et qui donne envie de retourner très vite à Saga pour savoir ce que l'avenir réserve à nos deux héros et leurs amis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
adrianalitdeslivres
  12 janvier 2021
Illustrations, histoires à lire et à partager en famille. Les petits drames et bonheurs de la vie. Une grand-mère et son petit-fils qui nous plongent dans les délices de l'espièglerie, de la débrouillardise, de moments de bonheurs simples mais intenses. Je ne lis pas beaucoup de mangas mais je sais déjà que "Une sacrée mamie " sera une de mes sagas préférées.
Je suis sous le charme du monde créé par l'auteur/l'illustrateur et ce troisième tome est encore plus fort en émotions que les deux précédentes.
Entre le petit nouveau qui débarque dans l'école et qui menace de voler la vedette à Akihiro, l'apparition d'un père "fantôme" , un compagnon à poils et un anniversaire surprise, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Cette complicité grandissante entre le jeune garçon et sa grand-mère ne peut que me toucher profondément , j'ai hâte de connaître la suite! .
Commenter  J’apprécie          50
nekomusume
  08 janvier 2013
Ce manga est vraiment une réussite. Les aventures d'Akihiro réussissent le tour de force d'être toujours renouvelés, jamais triste malgré un sujet relativement peu joyeux, plein de bonne humeur, d'optimisme...
Je ne m'en lasse pas et je n'aurai qu'une chose à dire: lisez-le!
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
babel95babel95   07 septembre 2016
.... et j'ai battu Nishio à la course individuelle ! Si j'avais perdu cette course, je me serais vraiment senti nul !

C'est une belle victoire.... surtout après le déjeuner que tu as fait !

En fait j'ai mangé celui du maître...
Il a eu mal au ventre et m'a demandé d'échanger mon repas contre le sien. Il a dit que la prune salée était excellente pour la digestion. Et tu sais quoi ? dedans il y avait des crevettes frites, une omelette, du poulet frit....
des saucisses en forme de poulpe... c'était la première fois que j'en mangeais, c'est très bon....ha ha ha, tu as de la chance d'avoir un instituteur avec un estomac fragile Aah j'espère qu'il à nouveau mal au ventre à la fête de l'année prochaine !

Ah bon, c'était si bon que ça, ton repas ?

Oh là là à m'en lécher les babines. Je raconterai à Maman pour mon premier prix et le panier-repas surprise.

Très bien, ça lui fera plaisir. Va écrire dans ta chambre pendant que tu t'en souviens encore. Et ne veille pas trop tard, ça gaspille l'électricité.... Je sais....

"Chère Maman, j'ai couru le relais et la course individuelle. Je suis arrivé premier, au relais nous avons fini troisièmes....
" La véritable bonté, comme la profonde gentillesse, sont discrètes et n'en imposent jamais". Mamie me disait souvent cela. Mais à cette époque, je ne comprenais pas bien le vrai sens des mots. A ce propos, l'échange des paniers-repas à la fête a duré jusqu'à ma sortie de l'école primaire, même quand notre classe a changé d'instituteur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
babel95babel95   08 septembre 2016
Ah ! elle est ici !
Qu'est ce que tu as trouvé, Maman ?
Une photo. Si tu savais comme je l'ai cherchée, autrefois.
Mais elle est toute petite !
A cette époque, les photos coûtaient cher, c'était difficile d'en avoir une grande.
Mais tu n'as pas du tout changé, Maman.
Tu trouves ?
Oui, mais c'est qui cette petite fille à côté de toi ?
Ha ha ha c'est moi la petite fille. Et à côté de moi, c'est grand-mère.
Mamie et toi ? Mamie a été jeune ?
Eh ! je ne suis pas vieille depuis toujours !
Ma beauté était réputée dans toute la ville !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
nekomusumenekomusume   07 janvier 2013
Je ne me souviens même pas du visage de mon père...mais je me dis que s'il vivait encore, on serait tous ensemble

Il était malade?

Non, il est mort à cause de la bombe atomique. il a respiré les poussières.
Commenter  J’apprécie          180
babel95babel95   08 septembre 2016
Nanri, tu ne dois pas y aller, ta mère ne s'inquiète pas ?
Aucun souci. Elle a dit qu'elle devait aller au cimetière aujourd'hui et qu'elle ne rentrerait pas avant ce soir.
Et toi, tu ne dois pas y aller ?
En fait, l'année dernière j'ai mangé tous les gâteaux de haricots destinés aux ancêtres. Alors depuis ils ne veulent plus que je les accompagne.
Tu veux dîner avec nous ? Il n'y a que des patates à la vapeur.
Merci, j'aime bien les patates !
A ce propos, nous ne sommes pas allés au cimetière depuis longtemps, pourquoi on n'irait pas demain, tous ensemble.
Oh non, pas ça !
Qu'est-ce que tu dis, il faut respecter les ancêtres.
Tu es très sage, Nanri.
Merci Madame !
Tu as mangé toutes les offrandes et tu me fais un sermon ?
ha ha ha tu as raison !
Il est drôle ce Nanri. Ca me rassure que tu aies d'aussi bons amis
Oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nekomusumenekomusume   09 janvier 2013
La véritable bonté, comme la profonde gentillesse, sont discrètes et n'en imposent jamais.
Commenter  J’apprécie          270

Lire un extrait
autres livres classés : pauvretéVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1150 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre