AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811648267
Éditeur : Pika Edition (03/04/2019)

Note moyenne : 4.54/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Agathe s’est inscrite au deuxième examen du monde des sorciers qui lui permettra de pratiquer la magie en public. Kieffrey, Coco et les autres apprenties l’accompagnent sur place, mais la présence néfaste de la Confrérie du Capuchon va bientôt venir troubler le bon déroulement de l’épreuve…

Quel est le but de cette étrange organisation ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  09 avril 2019

Une très jolie réussite encore une fois pour ce tome quatre qui nous permet de découvrir Trice, élève plutôt laissée de côté depuis le début de l'aventure jusqu'ici. On sent réellement, de plus, que les rouages sont en marche même si nos quatre petites élèves continuent à vivre leur vie "normale" d'apprenties sorcières. La présence de la Confrérie du Capuchon se fait de plus en plus oppressante et ils sont bien décidés à entrer en action. Et sans surprise, on se doute que cela va faire mal, très mal.
Agathe et Trice sont donc sur le point de passer la seconde épreuve pour devenir sorcière à part entière. C'est l'occasion pour nous d'en découvrir non seulement le déroulé mais aussi le côté plus académique de l'examen, chose que l'on n'avait pas eu le loisir de voir lors de la première épreuve. Il est clair, encore une fois, que les adultes veulent que les nouvelles générations prennent bien en compte les erreurs du passé pour ne pas les reproduire. On en voit ici les ravages d'ailleurs, et on comprend assez bien cette philosophie même si elle semble tout de même trop étriquée. J'entends par là qu'à trop vouloir contrôler et interdire, on finit par se perdre en chemin et oublier certaines choses. Romonon, la ville que l'on découvre, est pourtant un exemple "parfait" de l'abus de magie. Élitiste au point de se renfermer sur elle-même et de tuer ceux qui ne sont pas à la "hauteur" de leurs critères de grandeur. Un côté pervers et extrême qui n'est pas si étonnant que cela. Nous avons de nombreux exemples historiques où des cultures, des pays entiers sont tombés à cause de leurs décadences.
Passer ce côté historique, nous pouvons nous focaliser sur nos petits magiciens. Je dis magicien au masculin, car nous rencontrons un nouvel élève, Yinny, lors de cette épreuve. le garçon est l'opposé de nos héroïnes, et encore une fois, on se rend compte que Kieffrey est un excellent pédagogue à de nombreux niveaux. Peu sûr de lui, il perd facilement ses moyens, ne croit pas en ses capacités et croule sous la pression que son maître lui impose. En un sens, je ne comprends pas comment son maître puisse encore enseigner quand on voit à quoi il conduit son élève. C'est de la torture psychologique déguisée derrière des sourires et des boutades... mais cela n'en reste pas moins de la maltraitance pour moi. Je ne sais pas si les filles en prennent conscience, les adultes oui en tout cas. Là, où par contre, j'ai trouvé le manga intéressant est que nous voyons Agathe et Trice en action. Elles ont chacune leur façon de voir la magie et c'est un concept que j'apprécie de voir développer. Même si Trice est très têtue et cherche à n'utiliser que sa propre magie (et à ne pas copier celle des autres), voir les deux apprentis réfléchir et mettre en pratique leurs enseignements est plutôt chouette.
Si Trice se montrait très discrète jusqu'à présent, elle est beaucoup plus téméraire ici. On ne la découvre pas totalement non plus, car il semble qu'il y ait quelque chose d'assez profond ancré en elle pour qu'elle est décidée de n'utiliser que sa magie. Son comportement à beau être assez puérile à certains moments, je comprends et conçois sa façon de voir les choses. Je trouve même son attitude plutôt innovante et indépendante. Elle ne veut pas se reposer sur ce qu'on fait les autres, et créer elle-même ce qu'elle compte utiliser. C'est dangereux, certes, et comme le fait remarquer Agathe, son entêtement lui met aussi des bâtons dans les roues. Un entre deux serait plus bénéfique. Mais Trice est encore une enfant et elle aura probablement le temps de voir et comprendre ses erreurs. Après tout, c'est un manga d'apprentissage en grande partie.
La fin laisse le reste de nos compagnons dans une mauvaise posture et il semblerait que Romonon n'est pas dit son dernier mot. La noirceur que l'on pouvait ressentir au début commence à se faire plus dense à mon plus grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Alfaric
  07 avril 2019
Ce tome 4 est consacré à la deuxième examen du monde des sorciers, dont l'obtention permet de pratiquer la magie en public. Et il est très pédagogique puisqu'il met en scène Agathe une élève surdouée qui se coule dans le moule du système, Trice une élève rebelle qui refuse de se couler dans le moule du système, et Yinny un élève en difficulté car bien qu'il fasse tout pour réussir il échoue à répétition car il n'a aucune confiance en lui… A chacun de trouver sa voie pour progresser certes, mais aussi pour aider les autres à progresser car nous devons tous apprendre à vivre tous ensemble sous peine de mourir tous ensemble comme des idiots. Alyra est leur examinatrice, et ils doivent guider de petits merffons à travers le labyrinthe magique de la civilisation disparue de Romonon, sauf que la Confrérie du Capuchon s'en mêle. Les choses dégénèrent, et même qu'elles dégénèrent rapidement et gravement quand sont lancés les sortis interdits et maudits des temps jadis !
Un très bon tome, aussi magnifiquement dessiné que les autres et qui n'hésite pas à aborder frontalement le problème de la lutte des classes (qui n'existerait pas si les nantis lâchaient le grisby). Car c'est tout sauf un hasard si la description de la civilisation de Romonon correspond à la lettre à la civilisation de l'argent mise en place par les caniches de la ploutocratie mondialisée comme Ronald Reagan, Margaret Thatcher ou Emmanuel Macron : on exclut les autres populations jugées faibles avant d'exclure les faibles de sa propre population qui fatalement se réduit avant de disparaître (remember l'élitisme spartiate qui a conduit à la disparition de Sparte). Cela correspond à 100% au management moderne de Jack Neutron le DRH superstar de General Electrics érigé en modèle par les nababs du Forum de Davos et qui expliquait que chaque année il fallait se débarrasser des 20% les moins productifs, promouvoir les 20% les plus productifs et mettre sous pression les 60% restant pour qu'ils tombent dans la 1ère ou la 2ème catégorie : on ne gouverne pas un peuple comme on dirige une entreprise, car les entreprises ça naît ça vit ça meurt, alors que les peuples perdurent à travers les siècles voire les millénaires. On appelle cette politique de l'épuration sociale, et historiquement certains ont été voués aux gémonies pour moins que cela : peut-être que dans l'avenir les golden boys du néolibéralisme du XXIe siècle auront dans la mémoire collective la même place que les Thénardier esclavagistes du XIXe siècle aujourd'hui présentés par les médias prestitués comme des winners cool et fun… MDM !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Witchblade
  10 avril 2019
L'attente a été longue pour pouvoir retrouver Coco et vivre de nouvelles aventures avec elle.
C'est toujours aussi passionnant à lire. Agathe et Trice doivent passer leur 2ème examen. Et comme d'habitude, rien ne se passe comme prévu et un membre de la confrérie du capuchon se mêle à la fête pour tout envenimer. Coco et ses amis auront fort à faire pour se sortir de ce mauvais pas.
Il me tarde encore plus que la suite sorte mais ce n'est pas pour tout de suite. le tome 5 n'est toujours pas sorti au Japon donc on l'aura peut-être fin de l'année en France. Les graphismes sont toujours aussi beaux et bien détaillés. L'histoire de ce monde nous est racontée au fur et à mesure de leurs aventures et le passé des sorciers de cet univers est intéressant mais compliqué à suivre car entrecoupé entre les tomes et suivant les situations.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
Commenter  J’apprécie          271
Labibliothequedemarjorie
  16 mai 2019
Dans ce quatrième tome, nous retrouvons les petites sorcières dans la poursuite de leurs apprentissages.
Coco a beaucoup progressé dans la réalisation des pentacles. Aujourd'hui, elle est beaucoup plus précise et trouve même sa spécialité.
Trice veut être autonome dans l'invention et l'utilisation des sorts, elle ne veut utiliser que les siens et certainement pas ceux créés par d'autres sorciers.
Agathe travaille toujours autant afin de passer ses examens. Sans qu'elle ne s'y attende, elle est convoquée à un nouvel entretien à la grotte aux serpents. Tout le monde l'accompagne pour la soutenir. C'est là que Trice apprend qu'elle va devoir aussi le passer. Elle est furieuse mais n'a pas le choix, elle va devoir se lancer dans l'aventure.
De nouveaux personnages font leur apparition, notamment Yimmy, un apprenti qui retente sa chance après un premier échec. Ce jeune sorcier qui manque cruellement de confiance en lui, est tétanisé dès qu'on le regarde. Il va devoir s'armer de courage et faire face à ses peurs pour aller au bout de l'épreuve.
Alors qu'Agathe, Trice et Yimmy entrent dans la grotte, des complications se présentent. Les sorciers encapuchonnés sont déjà là, prêts à mettre à néant tous leurs efforts et empêchent quiconque de leur venir en aide. Les apprentis sont livrés à eux-mêmes.
Le monde créé par Kamome Shirahama s'enrichit de plus en plus à chaque fois. le graphisme est toujours aussi précis. J'apprécie beaucoup les explications supplémentaires en fin d'ouvrage. Dans ce nouveau tome, on trouve beaucoup d'action. Tout va très vite. L'histoire se termine sur une nouvelle intrigue, laissant une ouverture sur une prochaine aventure qu'il me tarde de découvrir.

Lien : http://labibliothequedemarjo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Luria
  04 avril 2019
On se dit à lire L'atelier des sorciers, qu'on a beau être cynique, las, amer, un peu déconnecté de la magie, on en aime pas moins le dessin mignon, les mechants à capuche toujours d'attaque, la naïveté pas si niaise qui se dégage des planches.
C'est comme une chanson. le refrain rassure et guide jusqu'au chapitre prochain.
Vivement qu'il nous soit conté.
Commenter  J’apprécie          100

critiques presse (1)
Sceneario   11 avril 2019
Chaque volume de cette série est un petit événement en soi [...] Une série vraiment magnifique graphiquement, qui se lit avec grand plaisir, sans avoir le sentiment de s'ennuyer ! Très recommandée !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
florencemflorencem   18 avril 2019
Les humains sont des êtres effroyables. Ils sont capables des pires atrocités et peu de personne sont en mesure d'en prendre conscience.
Commenter  J’apprécie          130
AlfaricAlfaric   31 mars 2019
Prendre conscience de ses points forts permet d’avoir confiance en soi quand on en a besoin.
Commenter  J’apprécie          145
AlfaricAlfaric   01 avril 2019
Ce qui impossible devient possible quand on change de méthode.
Commenter  J’apprécie          180
InsideyourbooksInsideyourbooks   30 avril 2019
La magie n'est pas censée faire régner le bonheur ? C'est un pouvoir qui sert à aider les gens et à colorer le monde !
Commenter  J’apprécie          50
InsideyourbooksInsideyourbooks   30 avril 2019
Tu dis vouloir rester toi-même... mais moi, si c'était possible... j'aimerais devenir quelqu'un d'autre !
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Kamome Shirahama (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kamome Shirahama
PIKA EDITION : EDITER L'ATELIER DES SORCIERS - MENU MANGA H.S
autres livres classés : épreuvesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'Atelier des Sorciers

Comment s'appelle le personnage principal ?

Agatha
Agathe
Coco
Coralie

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : L'atelier des sorciers, tome 1 de Kamome ShirahamaCréer un quiz sur ce livre
.. ..