AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782372873147
182 pages
Éditeur : Komikku éditions (31/01/2019)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 111 notes)
Résumé :
Découvrez un monde magique, peuplé de créatures extraordinaires !

Tsuiska est l'assistante d'un vétérinaire pas comme les autres puisque ce dernier soigne des créatures fantastiques. Fille d'une magicienne, elle est triste que la science ait remplacé la magie pour exercer ce métier. Après le travail, elle se rend en secret dans la forêt où elle a découvert un animal magique qu'elle pense être la seule à voir. Il est gravement blessé et malgré les soin... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (90) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
  06 février 2019
Voici la dernière nouveauté des éditions Komikku avec le premier tome de Créatures Fantastiques, un manga de type seinen prépublié dans le célèbre Comics Garden Magazine, bien connu pour des titres comme The Ancient Magus Bride, L'enfant et le Maudit ou encore Pétales de réincarnation édités également par Komikku.
On voit donc que la maison d'édition est toujours désireuse de nous proposer le beau catalogue de Comics Garden, et une fois de plus, avec Créatures Fantastiques on se retrouve dans un monde mystérieux et magique, qui ressemble beaucoup à un conte.
L'idée de départ est plutôt bonne car on découvre un univers assez dépaysant dans lequel la magie cesse peu à peu d'exister car les gens n'y croient tout simplement plus. La médecine et les avancées technologiques font que de plus en plus de personnes font plus confiance en la science et se désintéressent de la magie. Sauf que voilà, à partir du moment où on ne croit plus en la magie, on cesse de voir ce qui est magique, comme certaines créatures par exemple. de fait, comment les soigner lorsqu'elles sont blessés si on ne les voit plus ?
Tout ceci nous est présenté dès le premier chapitre par la très jeune Ziska, qui descend d'une lignée de mages, mais qui est actuellement une apprentie vétérinaire. Elle regrette que le monde dans lequel elle évolue se désintéresse de la magie et elle cherche donc à préserver les bêtes mythiques qui vont peur à peu disparaitre.
Chaque chapitre va nous présenter un cas, que Ziska et son maitre, Nico, vont résoudre en soignant une créature. Il y aura donc un Lindworm (une sorte de dragon), une Salamandre, un Wolpertinger et ainsi de suite… Si j'ai bien aimé l'idée car je trouve le concept très intéressant, j'ai moins aimé la routine qui s'installe rapidement. J'ai eu le sentiment de lire un bon titre, certes, mais simplement tranche de vie, sans réel fil rouge et cela me déplait un peu. J'avais eu le même soucis pour Minuscule qui pour moi manquait cruellement d'une véritable intrigue.
Graphiquement le titre est vraiment très beau, les pages sont grandes, lumineuses et très détaillés. On en prend plein les yeux et on s'attache rapidement aux créatures (hélas pas vraiment aux personnages) qui sont vraiment bien dessinées. L'édition de Komikku est comme toujours impeccable, avec un respect de la sur-couverture originale, des bonus en couverture et une page couleur en ouverture de tome.
Une bonne lecture que ce premier tome de Créatures Fantastiques, mais il faudra voir si une réelle intrigue se met en place dans les tomes suivants, sans quoi, on risquerait vite de tourner en rond. La série compte actuellement 3 tomes au Japon et est toujours en cours de parution. le deuxième tome devrait arriver en France au mois de mars.
Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
cameleon_curieux
  26 janvier 2020
L'histoire
On suit le quotidien de Ziska une petite fille descendant d'une lignée de mages. Elle a hérité de sa culture des connaissances en botaniques mais surtout en herboristerie, lui permettant de créer de potentiels remèdes « magiques ». Doté d'une grande sensibilité et d'un amour tendre pour les animaux, elle est devenue apprenti vétérinaire chez un certain maître Nico. Ce dernier, en tant que scientifique dans un monde ou la science est maître mot, ne pratique pas la magie de Ziska. Comment cela va-t-il se passer avec les créatures de ce beau monde ?
-
De beaux dessins
Les dessins sont merveilleux, touchants, sensibles et mignons. C'est une lecture qui fut plutôt longue pour un manga tant je voulais savourer chaque dessin. Les personnages ont des traits tendres, les animaux sont magiques, les décors mais sont tellement beaux. Devant certaines scènes je mourrais d'envie de me transporter à leurs côtés. Les espaces ont un aspect « atelier » avec des sortes de collections d'objets divers, des pierres, des plantes, de gros livres d'anatomies ou de manuels sur les animaux… Que dire de plus ? L'univers est fantastiquement mignon.
-
Des thématiques intéressantes :
Ce manga est parsemé de débats/notions « sensibles » ! Les sujets abordés descendent de questionnements éthiques et scientifiques dans les branches de la médecine et de la botanique. On retrouve par exemple :
Être vétérinaire c'est émotionnellement un métier difficile. (Pour un vrai vétérinaire qui ne pense pas qu'au blé bien évidement). Il faut réussir à faire un bon diagnostic puis soigner le patient. Pour ce faire, on sent le recul que ce doit d'avoir le professionnel pour ne pas se laisser envahir par la tristesse de la situation, puis, pour réussir à soigner correctement. le vétérinaire sait qu'il a la responsabilité d'une vie entre les mains et qu'un mauvais diagnostic ou un « oubli » peut condamner un être vivant. Il doit aussi émettre la possibilité de « laisser partir » un animal et de ne pas s'acharner pour essayer de le sauver. Après tout dépend de notre point de vue envers l'euthanasie… Il doit aussi supporter le fait que certains amis sont « mieux loties » que d'autres, les fameux privilèges ou préférence selon le type d'animal, la maltraitance qu'il peut y avoir. Sur la couverture (sans le rabat) on remarque aussi une petite pique, ça donne le ton.
Les méthodes pour soigner. La « magie » ? Les plantes ? La médecine moderne ? Que choisir ? C'est un débat dont on entend de plus en plus parler dans les médias. Il souligne des méthodes à l'aspect « révolutionnaire » suivit d'une fiabilité contestée. Avec l'essor de nouvelles pratiques, comme l'aromathérapie ou la lithothérapie, mais aussi l'apprentissage, en France, de pratiques médicales traditionnelles pour la plupart d'origines asiatiques, ou encore des propriétés des plantes, les interrogations sont multiples. Il est difficile d'avoir un avis constructif et de ne pas remplacer d'éventuelles connaissances par notre expérience personnelle. Normalement, il faudrait se référer à la méthode scientifique basée sur des hypothèses, la réalisation d'expérience avec le moins de biais possible, des résultats fiables, encore des études et pour finir le consensus scientifique. Sachant que la science a ses limites notamment au niveau de la santé, par exemple au niveau du biote, des microorganismes, des menstruations (coucou l'endométriose) ; sachant que cette science est « positionnée » encore une fois en faveur des hommes (coucou les gynécologues) ou de certaines ethnies (coucou les dermatologues) ; on peut se questionner sur les limites de la médecine moderne. Un autre problème s'ajoute à cela avec les pratiques « différentes », l'ostéopathie et l'acupuncture ne sont pas perçues comme de véritables médecines en raison du manque d'études (les échantillons ne sont pas assez grands, la difficulté de reproduction des soins), la lithothérapie se base sur aucune source, et le pouvoir des plantes que dire ? C'est quelque chose qui me chagrine un peu (ou je vais prendre position) parce que les médicaments sont composés de principes actifs comme les plantes, c'est chimique, mais il n'y a pas d'études et en l'absence de celles-ci que faut-il penser ? Par rapport à ses « méthodes pour soigner » que pense la médecine moderne dans ce débat ? Parce qu'en regardant l'Histoire, la majorité des populations ont utilisé ou utilisent encore des plantes pour se soigner ou soulager les maux. Sans s'occuper de l'aspect « sorcellerie », ces usages étaient parfois contestés et d'autres fois très apprécier. Aujourd'hui certaines personnes songent à apprendre ses techniques dans des buts thérapeutiques afin de minimiser l'utilisation de médicaments (pour éviter l'accoutumance aux microbes ou peut-être pour une question de bien-être) cependant aucun diplôme de ce type en botanique n'est valable en France (sauf pharmacien mais c'est une sous branche).
Ce ne sont surement pas les seuls thèmes, on pourrait peut-être évoquer l'héritage culturel de certaines pratiques ou que sais-je. Peut-être aussi que ces thèmes ont été idéaliser par un intérêt personnel ou pour les avoir évoqués en cours, mystère.
-
Finalement,
Il semblerait y avoir que du positif avec ce livre ! Ce fut une très belle découverte de voir des personnages aussi tendres et bienveillants, un joli bestiaire, de beaux dessins, une histoire pleine de sens. Encore une fois ce fut une belle découverte avec les éditions Komikku !
Pour essayer de faire des parallèles cette série m'a beaucoup fait penser à Somali et l'Esprit de la forêt, l'Atelier des sorciers ou Minuscule. 😊
(J'espère ne pas m'être trop emballé le mélange animaux + botanique + le côté antiquaire me plait tellement ! d'ailleurs si vous avez des conseils de lectures dans la même branche je suis toute ouïe ^^)
Lien : https://lescuriositesducamel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cecilestmartin
  12 mai 2019
Un manga reçu dans le cadre d'une masse critique, un grand merci aux Komikku Editions et à Babelio pour m'avoir permis de découvrir ce genre. En effet, je ne suis pas particulièrement la cible et c'est la première fois que je tenais un manga entre mes mains. J'ai juste honte (mais ça ne tue pas !) d'avoir dû rechercher sur le net dans quel sens orienter ma lecture. J'avais bien compris qu'il fallait lire de droite à gauche mais, dès la première page, je partais dans tous les sens, l'oeil stimulé par les dessins, les onomatopées et les dialogues eux-mêmes…
Bref, une fois le rythme pris, j'ai lu d'une traite l'histoire de la jeune apprentie Ziska, qui apprend au côté de son maître – le vétérinaire Nico – les soins à prodiguer aux animaux. Issue d'une famille de mage, elle utilise plantes et décoctions qu'elle prépare en s'appuyant sur le savoir de ses ancêtres. Nico, lui, croit davantage aux vertus de la science mais accepte les propositions thérapeutiques de Ziska, leurs méthodes se combinent pour optimiser les chances de guérison des animaux. L'histoire se décline en 4 parties, articulées autour de créatures fantastiques et de leurs mystérieuses maladies.
J'ai lu sans déplaisir, plutôt intriguée. Je ne suis cependant pas certaine de poursuivre l'expérience, je n'apprécie pas forcément les dessins, la concision des dialogues constitue un obstacle pour que je me sente totalement concernée par l'histoire. Reste le fond : magie contre science, fantastique contre rationalité et ça, pour le coup, j'ai beaucoup aimé !
Encore merci pour cette petite aventure littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
orbe
  02 février 2019
Ziska a pour passion de soigner les animaux. Elle souhaite utiliser la magie pour les guérir ou tout au moins les soulager de leur souffrance.
Mais le monde aujourd'hui rejette ces pouvoirs pour se tourner vers la science et les médicaments.
Apprentie vétérinaire, elle va essayer de trouver sa voie...
Un beau manga qui nous présente de formidables créatures fantastiques. Ma préférée est la salamandre de feu même si le dragon étoile filante est magnifique.

Mais ce qui m'a encore plus plu est que le récit initie à la fois aux actes médicaux et surtout à la réflexion à avoir avant de tenter de soigner. Est-il toujours souhaitable de prolonger la vie ? Comment équilibrer les bienfaits et les risques d'un soin ?
L'héroïne est jeune et entière, elle va devoir apprendre à raisonner avant d'agir. Mais elle est volontaire et bien décidée à sauver le plus grand nombre possible d'animaux.
A lire et à offrir...
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          160
gwendal
  01 mars 2019
Un joli petit manga qui nous raconte l'histoire de Ziska assistante d'un vétérinaire, mais aussi fille de magicienne, vu ce qu'on en voit dans ce tome (utilisation de plantes médicinales, de pierres et finalement assez peu de magie pure) j'aurai plutôt dit sorcière ou chamane mais soit . Cette double appartenance permet le pas de côté suffisant, dans ce monde où la science remplace peu à peu la magie, pour questionner gentiment les vices et vertus des pratiques ancestrales versus la science (que le mangaka questionne aussi d'ailleurs par exemple avec l'acharnement thérapeutique). C'est fait avec délicatesse, sans trop insister et c'est très intéressant à ce titre.
J'ai aussi bien aimé le côté Pokemon de la chose, c'est à dire la découverte de nouvelles créatures très jolies, aux caractéristiques particulières et sortant de l'ordinaire (fan des jeux Pokemon depuis un bail :D ). Elles sont toutes superbes pour le moment mais j'espère qu'on verra quelques "mochetés" dans le futur.
Le dessin est fin, plutôt joli, parfois très détaillé et ailleurs un vide total autour des personnages. C'est un peu perturbant au début mais on s'y fait assez vite.
Le vrai défaut du manga c'est que pour le moment je ne sais pas du tout où je vais, pas d'histoire en fil rouge, une suite d'épisodes sans réels enjeux (si ce n'est la survie des créatures bien sûr). C'est peut être juste ça d'ailleurs, l'évolution de cette jeune fille dans l'apprentissage de son métier et des questions d'éthiques (les tests pour une nouvelle potion tout juste inventée par exemple), d'efficacité des soins, des bonnes questions à se poser et pas forcément de grande histoire à côté, juste des tranches de vie.
A suivre, mais il m'en faudra un tout petit peu plus pour que je continue sur la durée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (3)
ActuaBD   12 février 2019
Un conte de fées moderne, dans un univers pseudo-médiéval dans lequel le public pourra à loisir sélectionner son mode de médecine et enrichir ses connaissances concernant les soins naturels et l’avancée des découvertes médicales comme l’aspirine ou autres médicaments de tous les jours.

Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   12 février 2019
Rafraîchissantes, les aventures de la petite Ziska avec les bêtes chimériques qu'elle soigne offrent un bon moment de détente. Espérons toutefois que le prochain volume approfondira l'intrigue et saura s'affranchir peu ou prou du schéma redondant de cet opus d'ouverture.
Lire la critique sur le site : BDGest
BulledEncre   06 février 2019
À la croisée de la médecine et de la magie, découvrez un bestiaire hors du commun ! Un délice rafraîchissant. Qui a dit que les mangas étaient réservés aux enfants ?
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
LesDelivreursFraissLesDelivreursFraiss   06 février 2020
Ziska, une petite fille venant d’une longue lignée de magiciens, vit dans un monde où la science a dépassé la magie. Elle est apprentie d’un vétérinaire : Nico.

Ziska va trouver une créature magique mourante. Son maître la découvre finalement avec cette créature. Il lui propose de l’aider à la soigner. Y arriveront-ils ?

Au cours de cette histoire, Ziska va rencontrer diverses créatures fantastiques malades et tenter de plusieurs manières de les soigner. Par la magie comme par la science.

J’ai aimé presque tous les moments du livre. Je n’ai pas de moment préféré.
J’ai bien aimé le livre. Il est intéressant et on veut lire la suite. Le point négatif est qu’il n’y a pas d’action dans le livre.

Marceau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Rosabella26Rosabella26   29 février 2020
Vous ne trouvez pas ça ignoble ? Elle comptait sans débarrasser à cause de son aspect hideux ! La mignonne petite chienne est chouchoutée mais tout le monde se fiche du lapin disgracieux ! C’est vrai qu’il a de nombreuses excroissances sur son corps et que son aspect n’est pas des plus beaux mais il mérite d’être soigné tout autant que leur chienne !
Commenter  J’apprécie          20
thereadingclassroomthereadingclassroom   10 mai 2020
"La nouvelle lune ... je suis persuadée qu'on verra une étoile filante. C'est une belle soirée pour le laisser s'envoler. Va vite rejoindre tes amies les dragons d'étoiles filantes. L'astronomie a déjà découvert ce qu'étaient les étoiles filantes". (citation choisie par El Naruto)
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   25 juin 2019
Ils l'ont adopté, puis jeté une fois qu'il ne leur plaisait plus ! Ils ont pas mal d'argent et pourtant ils l'ont laissé dans une boîte crasseuse... Juste parce qu'ils n'en avaient plus besoin... C'est ignoble.

[p106]
Commenter  J’apprécie          10
ClioInoClioIno   02 juin 2019
D'un autre côté, prolonger leur vie... n'a rien de naturel... On les force à recevoir nos traitements.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Kaziya (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Kaziya
Voici une nouvelle fois un Mangado - La voie du manga sur Créatures fantastiques de KAZIYA.
autres livres classés : VétérinairesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Créatures Fantastiques(marylou)

Comment s'appelle le deuxième animal qui soigne?

Salamandre
Lindworm
Wolpetinger

13 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Créatures fantastiques, tome 1 de KaziyaCréer un quiz sur ce livre

.. ..