AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782864323655
104 pages
Éditeur : Verdier (02/10/2002)
4/5   2 notes
Résumé :
Pierre Loti a voyagé au Maroc.L'auteur aussi.
Touché par sa sensualité,sa mélancolie,son goût du décor,il a voulu retourner au Maroc sur ses traces pour comprendre "combien importent les commencements d'une vie,en ce qu'ils impriment à celle-ci sa vérité irrévocable.Et que c'est cette vérité-là qui rend le désir des retours tellement plus impérieux que l'injonction des départs."
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
brigittelascombe
  22 novembre 2012
"Ici le temps ne demande qu'à s'arrêter,c'est un filet mercuriel au coeur de la nuit froide,près de tarir,comme le grand fleuve bu par le sable."
Ici, c'est le Maroc, le jardin des retours de Pierre Silvain (écrivain d'origine française, né au Maroc et à présent décédé) dont la plume poétique survole, légère, le temps qui, à la manière De Lamartine, suspend son vol, mais un temps imprégné de la nostalgie de l'enfance, le temps, où, bien calé entre un "petit bois d'eucalyptus", une noria, un marabout blanc, alors que la "touffeur moite" incitait à la pause et que "les cris des grands oiseaux noirs" résonnaient inquiétants,il plongeait avec délectation dans l'écriture limpide de Pierre Loti.
Comme Pierre Loti à "l'âme à demi arabe", il revient sur les pas de jadis, mais au lieu de faire revivre au lecteur ses propres ressentis (dommage!) il forge mille hypothèses sur ceux de Pierre Loti, puis, à travers les mots du journal du peintre Delacroix.
Dans ce rêve éveillé, empreint de dépaysement, la délicatesse de la nature virginale,des fleurs à l'infini, de l'eau vive qui ponctuent sereines la douce mélancolie du désoeuvrement marocain, est fort bien rendue. L'auteur nous démontre que "le désir des retours" est plus "impérieux que l'injonction des départs".
Mais après lecture, c'est Pierre Loti, dont l'écriture aérienne, la prose poétique aux gerbes lumineuses et rêves vaporeux parfumés, de la longue nouvelle Les Trois Dames de la Kasbah m'avait subjuguée,que j'ai eu envie de redécouvrir.
J'avoue m'être un peu ennuyée dans le jardin des retours, entre solitude et passivité, car il manquait le noeud de l'action comme ces "germes de mort" transmis aux innocents marins par les dames alanguies qui mettaient en exergue la sublime beauté marocaine, l'Orient enchanteur des peintres, qui se délitaient sur fond de colonie française pétrie de culture musulmane.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
lacqx
  18 mai 2020
J'ignore si j'étais ailleurs lors des deux ou trois fois où j'ai continué cette lecture mais après avoir lu la moitié, j'ai remarqué que je ne retenais rien. Suis-je passé à côté ? Est-il opaque ? Fouillis ?
Je le reprendrai certainement.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   22 novembre 2012
Il s'attarde pour prolonger un moment de pur bonheur,ici le temps ne demande qu'à s'arrêter,c'est un filet mercuriel au coeur de la nuit froide,près de tarir,comme le grand fleuve bu par le sable.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   22 novembre 2012
Ainsi est fait le voyage,de la répétition d'un protocole,d'un rituel,de gestes,de lenteur et de silence desquels il s'accommode d'instinct autant que par discipline,parce qu'il est plus à demi arabe et marin à la fois.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   22 novembre 2012
La plaie de la littérature est la description.

Delacroix
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   22 novembre 2012
Le retard a été une des obsessions de mon enfance,le retard des choses de ce monde à répondre à mon appel.
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
820 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre