AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782367934723
184 pages
Éditeur : L'Atalante (25/08/2017)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Laurence Suhner est connue pour sa trilogie « QuanTika », où s'est manifesté son goût pour les exoplanètes, la physique quantique, l'archéologie et les aliens tout aussi empathiques que féroces. Dans ce recueil, qui puise aux sources de l'inspiration de l'auteur, vous passerez du space-opéra classique à des événements étranges qui ont pour cadre le Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN), du conte fantastique au récit post-apocalyptique ; vous serez à Gen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
sosotess
  19 octobre 2017
La Suissesse Laurence Suhner, déjà éditée avec succès chez l'Atalante pour sa trilogie de science-fiction QuanTika, a réuni dans ce recueil douze nouvelles de genres variés qui retracent l'évolution de ses influences au fil des ans. En effet, avant chaque nouvelle, elle développe pour nous les sources de son inspiration et l'état d'esprit dans lequel elle se trouvait à l'époque où elle l'a couchée sur le papier, nous offrant ainsi l'étonnant kaléidoscope de son parcours d'écrivain.
Que l'autrice nous fasse explorer des bâtisses victoriennes ou de lointaines planètes, à aucun moment la qualité de son style ciselé ne se dément. Que ce soit sur le fond ou la forme, elle excelle tout du long : le dépaysement est constant, les chutes surprenantes et bien amenées. Il y a de l'humour dans ces presque deux cents pages, mais pas seulement : on y trouve aussi du drame, de l'impertinence, des frissons, de la résignation, de l'espoir... Les émotions se côtoient, se heurtent. On y passe du conte fantastique à de la science-fiction dans son essence la plus pure. On y parle de musique, d'exploration, de rêves et de cauchemars, d'origines et d'avenir, de (sur)vie, de mort, de perte et de sauvetage... On y croise des extra-terrestres aux formes inattendues, des monstres lovecraftiens, des hommes et des femmes au caractère affirmé ou décalé... Bref, chaque texte est différent et nous réserve une histoire complète et prenante.
En attendant le prochain roman de Laurence Suhner ou pour découvrir sa plume sans s'attaquer à une trilogie, je vous recommande vivement ce recueil plein de surprises ! D'autant plus que vous pourrez la rencontrer aux prochaines Utopiales qui se tiennent à Nantes au début du mois de novembre. L'occasion de faire dédicacer "Le Terminateur" !
Lien : https://www.mobilis-paysdela..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Radwan74
  23 mars 2020
12 nouvelles qui abordent différentes thématiques : voyage spatial, expérience scientifique, rencontre avec des extraterrestres, faits étranges...
Des nouvelles assez inégales qui ne m'ont pas passionné outre mesure.
Je retient l'histoire de la fouine, assez courte et intéressante où un chercheur du CERN doit expliquer aux journalistes l'arrêt inexplicable d'une expérience.
La valise noire est une nouvelle aussi assez troublante comme celle de l'accord parfait. La première relate la découverte d'une valise noire par une femme, une valise noire au contenu troublant. La seconde se passe sur une planète colonisée par l'Homme où un peuple indigène donne un présent au seul humain ayant eu un peu d'empathie pour eux. Un présent assez étrange... toutes ces histoires auraient été passionnantes si je n'avais pas été déçu par la fin, à moins que j'ai pas tout compris à ces fins ?
3 histoires concernent TRAPPIST-1, la fameuse exoplanète découverte récemment. Des histoires intéressantes si elles étaient traitées dans un roman entier, ici on effleure à peine les possibilités de ce cadre pour une histoire « scientifique ».
Ensuite 3/4 histoires que j'ai passé rapidement car le début du récit ne m'a donné aucune envie de continuer.
Différent et Homéostasie traitent chacun à leur manière de la fin du monde. La première plutôt du côté d'une parenthèse psychologique (le rêve ou le cauchemar du narrateur) et l'autre par rapport à l'hypothèse Gaïa. Cette dernière histoire est la nouvelle la plus réussie avec une fin étonnante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vermer
  01 septembre 2018
Malgré une écriture agréable, ces nouvelles sont plutôt décevantes. Les faiblesses sont souvent les mêmes : un manque d'idées, on a souvent des histoires ou de concepts déjà vus, des maladresses dans la progression, avec des expositions lourdes et une narration souvent spectatrice (en mode TELL plutôt que SHOW), et pour finir un manque cruel de développement des histoires, elles finissent souvent là où elles devraient commencer. On sent globalement un manque d'expérience et de maitrise de ce format de textes qui semblent inaboutis et etre plus des scenes que des histoires.
Commenter  J’apprécie          10
SChaptal
  08 avril 2020
Les nouvelles ont ceci de pratique qu'elles donnent souvent l'occasion de découvrir de nouveaux talents. Ou dans le cas du recueil, le Terminateur, d'avoir une idée de la diversité des styles de Laurence Suhner. J'ai choisi ce livre en passant sur le stand de son éditeur, L'Atalante, lors du dernier Livre Paris, principalement attirée par la couverture de Vincent Laîk et sans n'avoir rien lui de la dame. Des semaines plus tard, je l'ai attrapé, ne voulant ni me replonger de suite dans un gros roman après le précédent ni me contenter d'un format trop court. Et le Terminateur fut une très bonne surprise.
Dans ce recueil, Laurence Suhner oscille entre la science-fiction pure (dont la nouvelle qui donne son titre au recueil et sa suite, Au-delà du terminateur) et le fantastique (La chose du lac, La valise noire) avec des passages comiques (La fouine) ou plus tristes (Homéostasie). Pourtant, toutes ces nouvelles ont une petite musique, une trace et un rythme qui leur donne une identité commune. Les seules qui à mes yeux s'en écartent sont celles que j'ai le moins aimées (Différent et L'accord parfait). Plus distants, les protagonistes n'y ont pas la même profondeur que dans les autres. Et étrangement la nouvelle, Thimka, qui est liée aux romans déjà parus de Laurence Suhner peut se lire seule sans problème, mais sans forcément donner envie d'en savoir plus. Si je lis les romans de Laurence Suhner, ce sera parce que son style général m'a plu et non parce que j'ai envie de mieux connaître les personnages de cette nouvelle en particulier.
Lien : https://www.outrelivres.fr/l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AlombreDesNenuphars
  22 novembre 2017
Lecteurs pressés, calmez vos ardeurs : ces textes ne se dévorent pas, mais se savourent. Pour chaque nouvelle, il est intéressant de réfléchir à sa structure, de prêter attention aux nombreux détails posant le décor et les personnages, de se laisser emporter aussi par ces descriptions et par ces personnages hauts en couleur. Certaines relèvent de la science-fiction, de l'exploration spatiale ; d'autres sont des textes qui jouent avec le fantastique, dans des ambiances rappelant Edgar Poe ou H.P. Lovecraft. Laurence Suhner excelle à jouer des contrastes, à décrire paysages et sensations, et à transcrire dans ses textes le mouvement et l'harmonie.
J'ai un faible pour les textes se déroulant sur Timkha et TRAPPIST-1, parce qu'ils associent méthode scientifique et poésie musicale et sensorielle ; et j'ai découvert avec plaisir les textes « fantastiques », au charme suranné. Les textes d'introduction ajoutés par Laurence Suhner permettent de comprendre les circonstances de l'écriture, et donnent des informations sur ses projets en cours, ce qui est également très intéressant. Un excellent recueil de nouvelles. (Chronique par texte sur le blog)
Lien : http://alombredesnenuphars.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Radwan74Radwan74   23 mars 2020
Gaïa se rapporte à une théorie née au XXe siècle, recita-t-elle d’une voix monocorde. La Terre imaginée sous la forme d’un être vivant, le plus grand être vivant de la planète...
Elle s’arrêta net. Elle détestait s’épancher sur ce genre d’hypothèses fumeuses. Marabouts, sorcières, trolls, Bouddha, Jésus, Gaïa : du pareil au même !
[…]
Un pur délire écologiste, fut-elle à deux doigts d’ajouter avec un sérieux teinté de sarcasme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Radwan74Radwan74   23 mars 2020
Lors de notre arrivée sur Édena, nous avons soigneusement omis de mentionner la découverte d’une intelligence. La première idée était de l’éradiquer, tout simplement. Sur Terre, personne n’aurait rien su.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Laurence Suhner (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurence Suhner
Laurence Suhner interviewée pour son livre "Le Terminateur" aux éditions L'ATALANTE , au Salon du livre de Genève à Palexpo avec le Club du Livre https://www.club-livre.ch
Laurence Suhner est connue pour sa trilogie « QuanTika », où s'est manifesté son goût pour les exoplanètes, la physique quantique, l'archéologie et les aliens tout aussi empathiques que féroces. Dans ce recueil, qui puise aux sources de l'inspiration de l'auteur, vous passerez du space-opéra classique à des événements étranges qui ont pour cadre le Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN), du conte fantastique au récit post-apocalyptique ; vous serez à Genève ? aujourd'hui, il y a un siècle, dans ses catacombes, dans d'autres dimensions ? , à Montreux, à Londres, dans l'espace et sur TRAPPIST-1, une planète découverte il y a quelques mois ; vous frémirez d'angoisse dans des demeures de l'époque victorienne, vous ferez l'expérience de la divergence, vous vibrerez et danserez au son d'instruments extra-terrestres, vous assisterez à la création des mythologies du futur... Dans ce livre où Laurence Suhner nous livre en filigrane son parcours, on comprend à quel point raconter et se raconter des histoires est essentiel à la vie. Nous n'avons jamais autant de puissance et de volonté que lorsqu?il faut tout recommencer à zéro. Se réinventer sans cesse, sans perdre de vue qui nous étions avant.
REMERCIEMENTS: Laurence Suhner Editions L'Atalante SALON DU LIVRE DE GENEVE @salondulivregeneve Laurence Brenner, Maud Couturier CLUB DU LIVRE @clublivreswiss Manuela Nathan @Manuela.nathan , Aurelie Garcia @aurelieautheatre , Williams Mouriere, Yves Jaques, Michael Bouvard @Michael_Bouvard Interview de l'Auteur : Manuela Nathan Prod/Post-prod Interview de l'Auteur : Aurélie Garcia, Reportage Suisse Romande Partenaire : Valeur Suisse Institut
#auteur #livre #interview #roman #salondulivre #clubdulivre #romancier #francophone #litteraire #ecrivain #editeur #lecture #libraire #citation #palexpo #librairie #avislecture #lectrice #littérature #dedicace #suisse #geneve #livres #salondulivregeneve #lectureencours #auteurs #ecrivains
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3147 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre