AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757811878
Éditeur : Points (07/01/2010)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Au dernier étage d'un palace, Alice Bonin se prépare avant son spectacle, en compagnie d'une bouteille de champagne. Par la fenêtre ouverte, il lui semble voir flotter dans les airs la chanteuse dont elle incarne le sosie. Intriguée, elle s'approche... L'enquête conclut au suicide.
Amies de la famille, Ingrid Diesel et l'ex-commissaire Lola Jost découvrent peu à peu les preuves d'une manipulation...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
valleg
  18 août 2014
..J'ai vu et cette fois j'ai été vaincue.
Vaincue par une intrigue décousue, poussive, vaincue par une cohorte de personnages peu crédibles voir caricaturaux, vaincue même par ce duo féminin qui m'avait franchement fait craquer dans « Passage du désir » et qui là tombe dans la niaiserie à force de trop tirer sur la ficelle ! C'est comme pour la vinaigrette, tout est question de dosage. Quel dommage !
Me voilà comme cette « pauv'e Lucette », bien désappointée.
Commenter  J’apprécie          230
verobleue
  13 mai 2013
Suite de la découverte des livres de Dominique Sylvain avec cette deuxième aventure après « Passage du désir » des deux enquêtrices hors normes : Lola Jost et Ingrid Diesel. Ingrid, strip-teaseuse la nuit et masseuse le jour avec son français rudoyé mais savoureux. Lola, ex-commissaire, bonne fourchette qui aime les puzzles et qui, il faut bien le dire, est souvent de mauvaise humeur.
« La Fille du samouraï » de Dominique Sylvain est un récit haletant qui se lit d'une traite avec un rythme vif et dynamique, un humour accrocheur, un texte énergique.
Par amitié, Lola et Ingrid aident Maurice Bonin qui s'inquiète car Alice, sa fille, est tombée amoureuse d'un certain Diego. Cette enquête qui s'annonce calme et sans danger, prend une toute autre allure quand elles apprennent la chute mortelle d'Alice d'un grand hôtel parisien.
Commencée à Paris, cette enquête nous conduit dans un hôpital psychiatrique, dans une agence de sosies, dans une île bretonne au large de Cancale. C'est le récit d'une enquête mais c'est surtout l'observation d'un monde où, une fois encore, la téléréalité trouble le quotidien et perturbe les références.
La crédibilité est parfois un peu secouée mais j'adhère et j'en redemande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MurielT
  09 mars 2014
Lire un Dominique Sylvain est toujours un régal.
Ses deux héroïnes, Lola Jost et Ingrid Diesel, sont très attachantes et j'ai toujours un grand plaisir à les retrouver.
L'enquête de : la fille du Samouraï, nous entraîne à travers Paris : d'un grand hôtel au service d'urgence et dans les sous-sols d'un grand hôpital, dans une banlieue sans nom et jusqu'en Bretagne.Nos deux complices vont tout faire pour aider un ami dont on a « suicidé » la fille, avec l'aide de leurs amis habituels et à la barde du commissaire surnommé « le nain de jardin ».
L'histoire est bien menée, l'écriture est agréable et l'on se prend au jeu, j'ai vraiment passé un bon moment en lisant ce livre. A lire c'est un bon polar
Commenter  J’apprécie          70
Rodin_Marcel
  30 mars 2015
Dominique Sylvain - "La fille du samouraï" (éd. Viviane Hamy, 2005)

L'auteur du "Passage du désir" (publié en 2004) reprend ses deux personnages cultes, l'ancienne commissaire Lola, flanquée de l'américaine Ingrid Diesel, mais le résultat est mauvais. L'intrigue trop invraisemblable est tirée par les cheveux, la narration manque de souffle.
Dommage.
Commenter  J’apprécie          00
Mamiechou21
  18 juillet 2015
Trop macabre, je n'ai lu que la moitié
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
VALENTYNEVALENTYNE   28 janvier 2019
Posséder un tatouage dorsal englobant votre fesse gauche présentait un gros avantage : il permettait de ne pas se sentir trop nue une fois le dernier vêtement abandonné. Du moins, c’est ainsi qu’Ingrid Diesel vivait la situation alors qu’elle se déhanchait sur la scène du Calypso. Elle laissa glisser le string le long de sa cuisse, tel un petit animal caressant à peine apprivoisé, puis tourna le dos au public.
La musique n’arriva pas à couvrir les sifflets admiratifs et les encouragements des habitués qui retrouvaient enfin sur le dos de satin blanc la geisha, l’étang bordé d’Iris et le banc de carpes joueuses, voire folâtres. Les nouveaux restèrent un temps interdits avant de mêler leurs cris à ceux des aficionados.
Et justement, cette nuit, Ingrid se sentait d’humeur espagnole. Elle était toréador. Mais aussi le picador, son cheval caparaçonné, le sable fauve de l’arène et, bien sûr, le taureau avec son envie féroce d’étriper tout ce qui lui passait sous les naseaux.
Elle avait mis au point une technique impeccable, une méthode Actors Studio du strip-tease. Avant d’entrer en scène, on intériorise. On prépare son numéro en inventant l’histoire à incarner le moment venu. Les possibilités été illimitées. Ingrid s’était déjà déshabillée en portant en elle une équipe de rugby au grand complet ainsi qu’un splendide ballon ovale et une pelouse d’un vert électrique. Cela fonctionnait également avec une équipe de foot. Ou un as du tour de France, son vélo rutilant et le peloton accroché à ses basques. Elle s’était visualisée en alpiniste emmenant fièrement ses compagnons de cordée vers des sommets périlleux. Elle avait interprété tous les grimpeurs à la fois sans oublier les murs de granit, les pics blancs, le ciel, les aigles au regard d’inox, les pitons, les cordes et la tente de survie.
Sur scène, pour une mise à nu en solo, il ne fallait pas s’aventurer sans soutien. Le succès dépendait des amis qu’on avait invités dans son quant-à-soi.
En somme, quand il n’y avait plus qu’une douce et fine couche d’épiderme pour vous séparer de l’attente du monde, il fallait être habitée de l’intérieur.
Fini l’habit de lumière, les banderilles : Ingrid n’avait plus à sa disposition que sa perruque rose et ses sandales en plexiglas. Le toréador était nu dans l’arène mais il lui restait sa cape rouge et il avait bien intention de l’agiter sous le soleil des projecteurs. Elle fit la roue à plusieurs reprises. Les sifflets redoublèrent jusqu’à ce qu’elle retombe sur ses pieds, pile au centre de la scène, et toise son public dans une fière immobilité andalouse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
verobleueverobleue   29 avril 2013
Timothy la laissait choisir la musique. Elle avait envisagé les ZZ Tops et leur blues corsé, parfum tequila, Perfecto et grosses bécanes. Elle avait finalement opté pour R. Kelly. Du sexy classique. Une musique qui vous fondait dans les oreilles et dans la bouche et vous retroussait la peau et vous léchait partout. Un beat irrésistible.
Commenter  J’apprécie          120
verobleueverobleue   13 mai 2013
Posséder un tatouage dorsal englobant votre fesse gauche présentait un gros avantage : il permettait de ne pas se sentir trop nue une fois le dernier vêtement abandonné.
Commenter  J’apprécie          120
verobleueverobleue   29 avril 2013
Le puzzle est une impeccable pratique zen qui, contrairement aux apparences, n’éloigne en rien de la réalité. On prend du recul pour revenir pile au centre.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Dominique Sylvain (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Sylvain
Bob Garcia recevait sur la scène des déblogueurs les auteurs Maud Tabachnik et Solène Bakowsky à l'occasion de la dixième édition du salon international du livre de poche Saint-Maur En Poche.
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
Féroce de Danielle Thiéry aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/111651-nouveautes-polar-feroce.html
Tabous de Danielle Thiery aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/95209-divers-polar-tabous.html
Guerre sale de Dominique Sylvain aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/120763-article_recherche-guerre-sale.html
Kabukicho de Dominique Sylvain aux éditions Viviane Hamy https://www.lagriffenoire.com/56638-divers-polar-kabukicho.html
Les Infidèles de Dominique Sylvain aux éditions Viviane Hamy https://www.lagriffenoire.com/105451-divers-polar-les-infideles.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. Gerard collard? Jean-Edgar Casel
#soutenezpartagezcommentezlgn #librairie #livres #livre #lecture #culture #passiondulivre #lirepourleplaisir #lirerendheureux #bookstagram #livrestagram #instaculture #instalecture #instalire #romans #roman
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr