AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Victoria-Tom (Traducteur)Natsuki Takaya (Traducteur)
ISBN : 2756007595
Éditeur : Akata (10/01/2007)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 256 notes)
Résumé :
Dans ce vingtième volume, Akito est plus que jamais au centre de l’histoire et Natsuki Takaya lève enfin le voile sur son passé ! Quant à Tohru, après une sérieuse discussion avec Isuzu, elle semble prête à avouer ses sentiments à Kyô mais trouvera-t-elle le courage nécessaire ? Et saura-t-elle faire face aux dramatiques révélations que Kyô va lui faire ?

La malédiction continue de se lever et, cette fois, ce sont deux membres des douze qui en sont li... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
florencem
  22 juillet 2012
Le moins que l'on puisse dire c'est que ce tome commence sur les chapeaux de roues.
(Attention spoilers possibles)
La confrontation Rin, Tohru et Kagura est assez explosive, voire même violente. Mais en même temps, je pense que cela a permis aux trois jeunes femmes de mettre leurs idées au clair. Elles ont chacune leur tour compris quelque chose sur leurs sentiments, et c'est ainsi qu'elles vont pouvoir avancer dans le futur. La seule chose que je pourrais reprocher à cela, c'est qu'on ne voit pas du tout le fruit de cette confrontation. J'aurais aimé que l'une des trois face au moins quelque chose pour aller de l'avant. Même si j'ai trouvé très bien que Tohru dise qu'elle ne s'excuserait pas face à Kagura. Je sais que comme cela, c'est un peu puéril, mais en réalité, j'ai trouvé Tohru plus adulte à ce moment-là. Comme si elle assumait maintenant ses sentiments. Reste juste maintenant qu'elle trouve le courage de dire à Kyo ce qu'elle ressent...
La suite du tome est quasiment entièrement consacrée à Akito. Et malgré toutes les explications que la mangaka nous donne sur son enfance, je n'arrive pas à "pardonner" à Akito son attitude. Je lui accorde le fait qu'elle n'a pas eu de chance elle aussi. Une mère psychologiquement très instable, un père faible et mourant, des servantes mal attentionnées et pathétiques... En quelque sorte, on ne lui avait pas donné de chance dès le départ. Une mère jalouse au point de décider d'en faire un garçon, pas de présence parentale, et des gens qui n'ont cessé de lui dire qu'elle était l'équivalent d'un dieu. le problème, c'est qu'Akito était déjà entouré d'une partie des Douze : Hatori, Shiguré, Ayamé et Kuréno. Ces quatre là aimaient Akito. Ils lui ont même montré combien elle était importante pour eux. Mais elle s'est laissée aller à écouter les mensonges de ses serviteurs (je déteste royalement la plus âgée, au passage, celle qui voulait laissé Isuzu mourir...). Et au final, Akito n'a fait qu'éloigner les Douze d'elle. Elle les a repoussé encore et encore, par la violence, la torture. Et c'est elle qui les accusait de trahison ! Je ne supporte pas vraiment son comportement. Elle rejette ses fautes sur les autres continuellement. Alors même si elle décide de se repentir, je ne sais si je pourrais lui "pardonner".
Ce tome sent aussi la fin. Il reste encore trois tomes mais avec les libérations de Momiji et Hiro, je pense que les autres vont sûrement s'enchaîner rapidement. du moins c'est ce que je souhaite aux autres. Bien sûr, ces libérations sont assez tristes, car comme le dit la mère de Hiro, ils ont vécu si longtemps avec ce lien que le voir disparaître, c'est un peu comme perdre une partie d'eux même. Alors, le plus important maintenant c'est qu'ils acceptent cela et qu'ils continuent à vivre malgré cette disparition. Pour Hiro, je ne me fais pas trop de soucis, car il est très entouré, et même si Kisa met un peu de temps à le rejoindre, il a toujours ses parents et sa petite soeur. Par contre, pour Momiji, j'ai un peu peur. Je sais qu'il est fort et pas du genre à se laisser abattre, mais ce sourire enfantin cache tout de même une grande tristesse. Et lui n'a plus vraiment un lieu où se sentir chez lui. J'aimerais beaucoup qu'il puisse se rapprocher de Momo, au moins qu'il ait cette chance-là. L'avenir nous le dira !
Il y a aussi la fin du tome... J'ai trouvé très drôle de revoir Kyoko et Kyo surtout lors de leur première rencontre. Ce petit bonhomme si hargneux face à cette maman si aimante. Il est dommage qu'ils ne se soient revus que le jour de l'accident de Kyoko. J'aurais aimé voir une rencontre entre ces deux-là plus tard... Et que va faire Tohru face à la révélation de Kyo ? Elle qui a tant de mal à lui avouer son amour... Allez plus que trois tomes ! Je croise les doigts pour un méga happy end !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ValentineF
  26 septembre 2013
Enfin un tome qui parle réellement d'Akito, à force de lire les horreurs qu'elle fait, on se demandait comment elle avait pu en arriver là. Une nature profondément maléfique ou une profonde blessure dans l'enfance ? On est aussi un peu rassurer sur la nature humaine.
Que de bouleversements, entre Tohru qui a décidé de se lancer dans les révélations et surtout les Soma qui voit leur malédiction disparaître et leur réaction vis-à-vis d'Akito au comble du désespoir de voir ce lien disparaître avec la crainte ultime de finir seule.
A ce stade de la lecture, j'ai parfois l'impression que le Happy End est impossible, les personnages ayant tellement été blessés.
On approche de la fin, il ne reste que 3 tomes, et pourtant, il y a encore tellement de choses à dire.
Commenter  J’apprécie          00
ptitelily01
  25 mars 2017
On avance enfin !!!! La malédiction se lève au fur et à mesure, désolé du spoil, mais je ne tiens plus, j'ai vraiment hâte que tous ne soient plus maudits et plus reliés à Akito. Nous avons une fois de plus la confrontation entre la mère d'Akito et ce dernier. Qui tout aussi cruelle qu'Akito… Ce dernier vit très mal le fait qu'il sente les maudits s'éloigner de lui, de plus les dire de sa mère n'aident en rien son humeur qui est déjà assez sombre. Et c'est vraiment dans ses instants, que l'on s'aperçoit que les plus anciens maudits portent sur leur épaule bien plus de secrets et de poids que la jeune génération. Ce qui m'énerve, c'est que j'ignore encore complètement ce qui fait que Momiji ou alors Hiro ont pu se libérer de leur malédiction, mais je suis assez heureuse pour eux, même si sur le moment, ils perdent le lien qui les unis aux uns et aux autres. Et la partie que je préfère de ce tome, c'est le moment où Tohru prend son courage à deux mains pour enfin dévoiler ses sentiments à Kyô, mais ce dernier lâche une bombe monstrueuse que je n'ai pas vu venir et ternit ce joli tableau.

En conclusion, un tome vraiment encourageant qui m'a fait sauter de joie à plein de moments, ma petite larme est même apparue pour Momiji. Finalement, je me suis attachée à ce petit monde, donc forcément ces moments de bonheur et ces moments où ils peuvent enfin voir les choses autrement, me touche beaucoup. Par contre, le final me refroidit et m'attriste beaucoup, je me demande comment vont faire Tohru et Kyô pour ce sortir de ce drame.

Lien : https://plaisirdelire69.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sobooks
  06 mai 2016
Quels rebondissements ! le passé d'Akito nous est plus révélé, surtout en ce qui concerne son père, Akira et pourquoi sa mère est tant jalouse d'Akito. Pendant ce temps, la malédiction qui pèse tant sur la famille Sôma commence à se lever de plus en plus pour certains membres de la famille et Tohru commence à prendre pleinement conscience des sentiments qu'elle éprouve pour Kyô, mais avant cela de terribles révélations vont survenir sur la mort de Kyoko, comment Tohru va-t-elle réagir face à cela ? Beaucoup de suspens à la fin !
Commenter  J’apprécie          00
Flo76300
  13 avril 2019
un tome très touchant
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
NicolinaNicolina   04 juin 2012
Je suis lâche...
Pardonne-moi Kyô...
Au fond, ce jour-là aussi... je te testais.
J'avais si peur que tu ne m'acceptes pas telle que je suis en réalité.
Si jamais c'était le cas alors je reviendrais au point de départ et je refermerais la boîte.
J'avais l'impression de trahir ma mère et ça me terrorisait, je ne pensais qu'à fuir... j'étais si triste.
J'avais honte de moi. Je suis si lâche, faible et sale...
Mais ce n'est pas grave...
Je ne me découragerai plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
florencemflorencem   22 juillet 2012
Même aux yeux d'un enfant, il paraissait beau et mélancolique. Il avait appris de la bouche de son médecin qu'il lui restait que peu de temps à vivre. Était-ce cette tristesse de mourir jeune qui créait chez lui cette beauté hors du commun ?
Commenter  J’apprécie          10
florencemflorencem   22 juillet 2012
Et je voudrais juste que personne ne m'enlève Kyo-kun. ni les Soma, ni la malédiction... Personne n'a le droit de me le prendre ! Parce que maintenant, c'est lui le plus important pour moi !
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   18 octobre 2017
"Ne pleure pas! Moi, je vais tout faire pour la retrouver! Attends-la chez toi! Moi, je vais la sauver et la protéger! C'est une promesse d'homme!" # Kyô
Commenter  J’apprécie          00
LolietoonsLolietoons   06 mai 2016
Shiguré : Les garçons ! Arrêtez de vous comporter comme si vous étiez deux mères de familles possessives en train de parler de leurs enfants respectifs.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Natsuki Takaya (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Natsuki Takaya
Twinkle Stars - Bande annonce manga
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Fruits Basket

Qui Tohru rencontre t-elle au début du livre?

Yuki
Kyo
Sa mère
Shuguré

11 questions
228 lecteurs ont répondu
Thème : Fruits Basket, tome 1 de Natsuki TakayaCréer un quiz sur ce livre